Mort aux rats ou...

Aller en bas

Mort aux rats ou...

Message par Lian Grenfield le Sam 22 Mai - 17:23

Elle était sous la douche, profitant de l’eau chaude qui avait été renouvelée par le chauffe eau pendant la journée. C’était des douches communes, mais à cette heure là, elle était la seule à profiter de l’eau chaude. Elle arrêta quelques minutes le jet pour pouvoir se laver les cheveux, puis tourna une nouvelle fois le robinet pour se les rincer… Eau chaude bienfaitrice…
Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!
L’eau venait passer de 25° à 5° en quelques secondes, Lian venait de se jeter le plus loin possible de l’eau froide, tel un chat que l’on aurait plongé dans l’eau et qui tenterait de fuir le plus loin possible. Comment ? Elle mit quelques secondes avant de reformuler sa question : Qui ? Et la réponse se fit instantanément : Rian ! Il avait du la chercher sur ses écrans de surveillance et ne pas la trouver, puis ayant vu qu’elle devait être dans les douches et qu’elle était la seule… Il s’était encore décide à lui faire un mauvais tour ! Ruminant quelques insultes et sa colère, Lian se rinça rapidement les cheveux à l’eau gelée, puis tenta de fermer le robinet en se mettant le moins possible sous l’eau froide. Elle alla ensuite se sécher rapidement tout en pensant à rendre la monnaie de sa pièce à Rian.

Une fois habillée, elle alla diner dans la salle à manger en compagnie de ses amis rebelles, étonnamment l’informaticien n’était pas dans le lot, avait il déjà peur de sa vengeance ou trainait il encore dans son monde virtuel ? Normalement il aurait du être là à fanfaronner à lui lancer des piques et des insinuations, la provoquant sur sa dernière bêtise. Il était aussi probable qu’il prépare un nouveau mauvais coup. Mais que lui avait elle fait aujourd’hui ? Elle soupira et plongea sa fourchette dans la nourriture reconstitué qu’on leur servait comme tous les jours. C’était mangeable, ni plus ni moins, on n’avait pas vraiment envie de se gaver toute la journée, cela permettait simplement de tenir et d’avoir assez de vitamines et de protéines pour survivre. Pas étonnant qu’il y ai très peu de personnes en surpoids à Nosco, la nourriture n’était pas vraiment la meilleure addiction… par contre des informaticiens qui se coupaient de tous, refusant de parler pour aller chatter sur le web… Devait-elle aller lui porter un plateau avec une assiette du repas de ce soir ? Après ce qu’il venait de lui faire, certainement pas ! Et elle se remit à bouder intérieurement, conversant et mangeant avec ses camarades.


** ** **

Elle était dans un long couloir sans porte, elle n’avait aucune arme sur elle, ne pouvant compter que sur ses forces physique s’il y avait un ennemi. Elle se sentait faible et démunie sans aucun moyen de pouvoir se défendre. Le couloir était de couleur sombre et terne, le gris dominait… Soudain elle paniqua et se mit à courir, courir sans s’arrêter, toujours plus loin, mais sans voir la fin de ce couloir éternel. Au moment où elle trébucha, elle ferma les yeux en mettant les mains devant elle tentant de se protéger. Lorsqu’elle les rouvrir, elle plongeait parmi des codes informatiques, ils semblaient tourner autour d’elle dans une couleur vert fluo sur fonds noir.

Elle se réveilla en sursaut. Elle était trempée de sueur, le dortoir commun était plongée dans la nuit noire, c’était l’heure de dormir. Etait-ce une nouvelle fois Rian qui lui avait jouaé un tour ? Non, il n’avait certainement pas encore le pouvoir de s’imposer dans ses rêves, ou plutôt dans ses cauchemars. Alors pourquoi avait elle fait cet étrange songe ? McGregor n’était pas assez important pour hanter ainsi toujours son esprit dans ce cas là… Son inconscient lui avait il donc lancé un message sur l’informatique ? Depuis quelques semaines, elle avait une idée qui revenait sans cesse dans ses pensées : celle d’apprendre l’informatique. Bon, bien sur elle savait taper sur un clavier, effectuer les choses basiques sur un ordinateur, pourtant crypter ses conversations, rechercher une information sans se faire prendre, elle ignorait tout cela. On lui avait seulement donné une formation accéléré sur tout ce qui concernait la sécurité des bunkers et sur le transfert des ondes alpha dans les containers, seulement si un jour un problème survenait… Elle voulait aussi apprendre à réparer ces petits talkies-walkies que parfois ils utilisaient pour les missions en groupe pour communiquer. Ca décision était prise, elle irait demander à Rian, même si cela lui coutait beaucoup. Il était donc environs quatre heure du matin lorsqu’elle s’habilla pour aller au bout de sa décision.


** ** **

Voila, elle venait d’entrer dans le dortoir commun des hommes, contrairement à celui des femmes qui était un peu plus sécurisé, celui-ci était plutôt libre d’accès. Pour une fois Rian était dans son lit et non pas encore scotché devant son ordinateur. Miracle ? En tout cas, elle en profiterait ! Débouchant l’objet qu’elle avait dans la main, elle respira la douce odeur de la vengeance. Ah, ennemi chéri, tu vas souffrir comme tu m’as fait souffrir. Elle espérait cependant qu’il aurait l’intelligence de le faire en silence par respect pour ses colocataires de dortoirs. Lian tendit le bras au dessus des couvertures de Rian, visant la tête, elle inclina lentement l’arme qu’elle tenait à la main… faisant couler l’eau glacée de la bouteille qui sortait de l’endroit où ils réfrigéraient ce qui avait besoin de l’être. La menace silencieuse venait de s’abattre sur Rian, l’eau s’infiltrait maintenant sous ses draps, sur sa peau, sur son visage. Inutile de préciser que le jeune homme ne mit pas longtemps à se réveiller en sursaut. Heureusement Lian s’y attendait et plaqua une main sur sa bouche.

Chuuuuuuuuuuuut, tu vas réveiller tout le monde ! J’ai eu beau te secouer pendant une demi-heure tu ne bougeais pas, alors j’ai décidé d’employer les grands moyens. La prochaine fois, tu éviteras de veiller si tard !

Un sourire moqueur s’était dessiné sur les lèvres de la jeune femme tandis qu’elle contemplait le visage médusé de son ennemi et lui mentait de façon assez convaincante et effrontée. Et bien oui, elle allait avoir besoin de son aide, mais avant il fallait lui rendre la monnaie de sa pièce, et lui montrer qu’elle ne se laisserait pas faire, malgré le fait qu’elle venait lui demander un service. Elle fit un mouvement de tête pour lui indiquer la sortie et indiqua.

J’ai besoin de te parler, tu t’habilles et tu me rejoins dans la grande salle ?

Elle s’éloigna ensuite, avant d’ajouter.

Et dépêche-toi !

Non, pas question de lui faire de cadeau, surtout qu’il allait certainement imposer de folles conditions, comme toujours. En tout cas s’il abusait… Elle pourrait toujours tenter de l’assassiner avec un couteau trouvé dans l’un des tiroirs de la salle qui leur servait de salle où prendre leurs repas. Maigre consolation, sachant que Yan ne lui pardonnerait certainement jamais si elle osait faire une chose pareille. D’ailleurs, leur chef se rendait il vraiment compte de la torture qu’il leur infligeait à tout les deux en leur demandant de travailler « main dans la main », comme deux personnes qui pouvaient réussir à unir leurs caractères, ce qui était loin d’être le cas de Rian et de Lian.

** ** **

Elle alluma la lumière et s’assit sur une chaise, en attendant que Rian vienne la retrouver. Les négociations risquaient d’être longues et dures, elle attrapa donc un verre qu’elle remplit de liquide énergisant. Au moins les deux adversaires risquaient de mettre les points sur les « i » ce soir. Elle prit un autre verre pour Rian, et lorsqu’il entra dans la pièce, elle l’interrogea.

Je te sers quoi ?

Elle laissa un instant sa question en suspend avant d’ajouter ironiquement bien sur.

Mort-aux-rats ou bien arsenic ?
avatar
Lian Grenfield
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, mini général de l'armée des rebelles
Âge réel : 15
Âge d'apparence : 20

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Rian McGregor le Dim 23 Mai - 15:35

La vie était belle tout de même...
Voilà ce que Rian pensait pensant qu'il imaginait la réaction que devait avoir eu Lian lorsque l'eau chaude de sa douche s'était transformée en eau glacée. Il ne pouvait qu'imaginer bien sur, mais c'était déjà bien amusant.
Ravi de son mauvais coup il avait passé le reste de la journée à se balader sur le réseau, discutant avec des oubliés à partir de l'alpha puis passant sans vergogne à un réseau béta sensé lui être rigoureusement interdit. Les heures passaient rapidement sans qu'il y prenne garde, il ne prenait même pas la peine de jeter un œil à l'horloge qui clignotait en bas de son écran. Le diner ? Et alors ? Ce ne serait pas la première fois qu'il sauterait un repas, et certainement pas la dernière non plus. Il aurait tout le temps de faire enrager Lian le lendemain.
Une heure du matin, deux heure du matin.... Ses yeux le piquaient et il y avait fort à parier qu'ils devaient êtres rouges sang. Il lâcha son écran du regard, quittant à regret un monde virtuel où il était le roi pour redevenir un être normal avec des besoins normaux. Il fallait qu'il dorme, il avait déjà passé plusieurs nuits blanches et ne parviendrait sans doute pas à battre son record ce soir.

Écran noir, il ne serait plus possible de le rallumer sans les codes et c'était heureux car il y avait pas mal de choses importantes dans le disque dur de cet ordinateur. Rian l'avait monté lui même avec ce qu'il avait pu trouver dans la base et voler en surface. Il était parvenu à le hisser au rang des plus plus puissantes machines de la guilde avec quelques efforts, il fallait bien ça pour assurer la gestion du système rebelle. Un déclic familier, la porte qui se verrouille et le capteur d'empreinte rétinienne qui se met en route. Rassuré sur la sécurité de cette pièce sensible, le jeune informaticien se dirige d'un pas trainant vers les dortoirs. Une dernière pensée s'impose à lui tandis qu'il se love dans ses couvertures, demain il trouvera autre chose pour faire exploser Lian... Il s'endort, un petit sourire taquin sur les lèvres...

Il rêve, il sent une présence près de lui et frissonne dans son sommeil. Il se croit encore en prison, il attend qu'on vienne le chercher tout en espérant qu'on ne viendra pas. Mais la présence est là, elle le frôle, il a froid...
Froid ? Brutalement éjecté de son rêve il se réveille en sursaut et s'aperçoit en une seconde qu'il est trempé, qu'il est glacé, et qu'il n'est pas seul. Il ouvre la bouche pour crier dans l'espoir de rameuter toute la base afin d'attraper l'intrus qui a osé pénétré sur le sol rebelle mais une main se plaque sur ses lèvres. Réduit au silence il lâche un grondement étouffé et tente de se débattre avant d'entendre une voix bien connue :

« Lian ? »

Abasourdit le pirate observe la silhouette sombre qui tient toujours la bouteille. Il n'aurait jamais cru qu'elle aurait le culot d'aller jusque là, de plus pourquoi reste-t-elle sachant qu'il était parfaitement en droit de l'étrangler à ce moment précis ? Si elle avait quelque chose à lui demander elle n'avait choisit ni la bonne heure ni la bonne manière.
Quelque peu perdu il jeta un œil à sa montre pour s'apercevoir qu'il avait à peine dormi deux heures. Voilà qui ne serait certainement pas suffisant pour lui permettre de faire fonctionner ses neurones au maximum. Rageur il se relaissa tomber sur le lit avec un soupir désabusé, il était pourtant si bien ! Il se releva bien vite toutefois en s'apercevant que ses draps étaient complétement trempés.

J’ai besoin de te parler, tu t’habilles et tu me rejoins dans la grande salle ?

Il détestait. Non... Il haïssait cette fille. Ils étaient obligés de vivre enfermés dans ce si petit bunker à mesure de temps et il avait fallu qu'elle attende le milieu de la nuit pour décider de venir lui parler ? Elle n'avait pas eu assez de temps de jour peut-être ? Mauvaise idée en tout cas, Rian était toujours particulièrement grognon lorsqu'il osait l'extirper de son sommeil avant l'heure qu'il avait lui même fixé et qui était le plus souvent au beau milieu de l'après midi. Oui, il n'avait pas un rythme de vie très habituel mais n'était-il pas majeur et vacciné ? Il grinça des dents lorsqu'elle lui ordonna de se dépêcher et attendit qu'elle soit sorti avant de fouiller l'obscurité à la recherche des vêtements qu'il avait envoyé valser un peu partout il y avait de cela quelques heures. Cette mission s'avéra difficile et il lui fallu un bon bout de temps pour retrouver chaque partie et encore plus pour parvenir à enfiler chaque habit à la bonne place. Il traina ensuite les pieds jusqu'à la sortie en tentant de ne pas s'étaler au milieu du dortoir. Il n'était pas particulièrement réveillé et pour tout dire il était en train de se demander si il n'était pas en train de faire un ridicule cauchemars.

Apparemment non... Il cligna des paupières, les yeux bouffis et agressés par la lumière vive de la grande salle. Son regard endormit croisa celui de son éternelle ennemie et il réprima en bâillement en passant la main dans ses cheveux en bataille :

« Qu 'est-ce-tu-m'veux ? »

Sa voix était pâteuse, il fallait dire qu'il avait un bon paquet d'heures de sommeil en retard. Il préféra donc attendre en silence qu'elle lui explique sa conduite étrange plutôt que d'ajouter quoi que ce soit. Oh bien sur il aurait adoré lui hurler dessus pour lui apprendre à le réveiller d'une si horrible façon mais il n'était pas sur d'en avoir le courage. D'ailleurs cela n'aurait pas servit à grand chose. Il haussa les épaules lorsqu'elle lui proposa à boire et répondit cyniquement :

« Je n'ai plus très soif merci. »

La référence à la douche qu'il venait de prendre bien malgré lui était claire. Il se vengerait, d'une façon ou d'une autre et il n'avait pas besoin de le lui dire pour qu'elle s'en doute. D'ailleurs n'était-ce pas la continuité de leur petite guerre sans fin ? Toutefois elle avait un comportement étrange et il avait hâte d'entendre ce qu'elle avait à lui dire. Elle n'avait quand même pas quelque chose à lui demander ? Parce que là pour le coup elle pouvait toujours rêver...
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Lian Grenfield le Dim 23 Mai - 17:25

Provocation, sur provocation, défi et fanfaronnades. « Je t’ai bien eu… ». Tel est pris qui croyait prendre, l’arroseur arrosé ! Rendre coup pour coup.

L’expression de surprise et de peur qui s’était affichée un instant sur le visage de Rian lorsqu’elle l’avait réveillée. Impayable ! Cela valait tout l’or du monde, toutes les souffrances d’une journée. Un souvenir à garder précieusement en espérant ne jamais le perdre, ne jamais l’oublier. Elle attendit quelques minutes dans la salle à manger, apparemment l’informaticien était loin d’être parfaitement réveillé, il allait être très grognon. Tiens, le voila d’ailleurs qui arrivait en trainant des pieds, bel exemple de son enthousiasme. Il tenta de s’informer sur le pourquoi du comment elle l’avait forcé à se lever en plein milieu de la nuit. Lian attendit quelques secondes, espérant qu’il se déciderait à s’asseoir et en détaillant son visage. Ses yeux bleus semblaient fatigués et ressortaient encore plus sur sa peau un peu plus pâle que d’habitude. Il passa une main dans ses cheveux mi-longs bruns, les décoiffant un peu plus. Lian peaufinait sa tactique pour que Rian accepte de faire ce qu’elle voulait, toutefois, voyant qu’il semblait tout simplement pressé d’aller se recoucher, elle prit la parole, ne voulait pas perdre son précieux temps, ni celui de sommeil de son collègue.

Je te conseille de prendre une chaise, j’aurais peur que tu ne t’évanouisses, vu ta tête. Tiens, prends un peu de café…
Promis je ne l’ai pas empoisonné et il est chaud, ça me ferait mal que tu prennes froid…


Elle posa une tasse chaude sur la table devant lui, tout en lui présentant une chaise. La discussion risquait d’être longue, ou alors très courte, peut être. Bien, il était temps de voir si Joshi était de son côté et si ses « rêves » pouvaient devenir réalité. En profitant de l’état de semi-conscience de Rian, pour lui faire accepter un marché qu’il regretterait peut être plus tard. Elle soupira et répéta une nouvelle fois son conseil.

Assis-toi, s’il te plait. J’ai une demande à te formuler.

Trouver les bons mots, qui n’amèneraient pas automatiquement un sourire moqueur et ironique sur les lèvres de Rian avant que celui-ci ne tourne les talons. Comment lui dire ? Elle venait de bien l’énerver, mais c’était parce qu’elle savait qu’il allait forcement lui demander de s’excuser sans raison particulière, alors que là il avait au moins des raisons cohérentes à présenter. Aller, il lui fallait plonger tête baissée et voir commet il réagirait. Autant lui lancer de but en blanc et voir.

J’aimerais que tu m’aides à m’améliorer en informatique.

Elle lui laissa digérer l’information quelques secondes, histoire qu’il ne fasse pas une crise cardiaque, ou une crise de rire. Puis, elle continua, justifiant sa demande tel un élève qui demande une faveur à son futur professeur.

J’ai besoin de savoir gérer et réparé le matériel sur le terrain et tu n’es pas toujours là. J’aurais bien demandé à quelqu’un d’autre. Sauf que tu es le meilleur.

Elle coupa sa phrase au compliment qu’elle venait de lui faire. Elle le pensait vraiment, Yan le répétait assez souvent, et elle l’avait déjà vu à l’œuvre, il était doué, très doué, un vrai génie dans son domaine… Pour les relations sociales par contre, il faudrait passer… Mais devant un ordinateur, il était le meilleur et de loin.

Je te laisse le temps d’y réfléchir bien sur. Tu as le droit d’exiger ce que tu veux en échange… dans la limite du raisonnable j’entends.

Encore quelques secondes pour que ses neurones endormis se connectent et passent l’information. Non c’était sur, il allait éclater de rire et tourner les talons sans répondre et il se moquerait d’elle pendant le mois entier. Il fallait qu’elle dise quelque chose qui ferait déclic dans sa tête. Aller penser comme lui, pour qu’il comprenne les enjeux… Hum, et si… Bien sur, elle aurait du y penser plus tôt. Elle s’assit au fonds de sa chaise et planta ses yeux noisette dans les yeux bleus de son adversaire.

A moins bien sur que tu ne te crois pas capable de m’apprendre ? Oui, tu n’as peut être pas assez de pédagogie pour prendre le temps… Ne doute pas de mes compétences en informatique, je connais les bases et je suis capable de progresser. La question est plutôt, serais tu capable de ton côté d’expliquer à quelqu’un ?

Elle avait tenté de jouer sur sa susceptibilité et sur son orgueil, relèverait-il le défi qu’elle venait de lui lancer ? Ou alors baisserait-il les bras devant son ennemie ? Quel serait le poids de son orgueil sur la balance face au fait de devoir passer du temps avec Lian ? Serait-il prêt à faire quelques efforts ou était-ce au-delà de ses limites ? La jeune femme retenait son souffle, attendant une réponse quelle qu’elle soit. Pour faire passer le silence et ses craintes, elle bu ce que contenait son verre, tout en continuant de fixer Rian.

Il était le plus souvent seul lorsqu’il surfait sur le web, c’était seulement lors des missions qu’il avait parfois une aide, ou Yan et Lian qui veillaient avec lui au bon déroulement des opérations. C’était dommage de s’isoler, mais c’était son choix. Au moins, il améliorait chaque jour ses renseignements sur la brigade, sur les oubliés de Nosco, ou sur les défenses du QG des rebelles. Personne ne pouvait lui reprocher son travail, au contraire. Même la brigade leur enviait leur informaticien, Virulino comme il se faisait appeler sur le réseau. Un virulent poison qui s’infiltrait partout et déchainait ses doigts sur les claviers pour faire vivre un enfer aux informaticiens de la brigade, il était seul contre eux, mais gagnait inévitablement. Joshi lui avait donné ce don qu’il exploitait au maximum pour les rebelles, les protégeant et les aidant du mieux qu’il pouvait. Chaque jour était un défi pour lui, pourrait il relever celui que venait de lui proposer Lian ? Elle venait de le parier à quitte ou double. Soit c’était un oui, soit c’était non et elle n’avait plus aucune chance de le faire changer d’avis.
avatar
Lian Grenfield
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, mini général de l'armée des rebelles
Âge réel : 15
Âge d'apparence : 20

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Rian McGregor le Lun 24 Mai - 13:57

Pourquoi était-elle si prévenante ? Méfiant, l'informaticien commença par détailler son visage, tentant de comprendre un peu ce qui se passait mais sans grand succès. Soit il n'était pas assez réveillé pour réfléchir, ce qui était fort probable, soit elle cachait son jeu avec talent ce qui était tout aussi probable. Un mélange des deux peut-être ? Encore plus probable...
Il haussa les épaules lorsqu'elle parla d'évanouissement, il était continuellement en manque de sommeil, il n'allait pas s'évanouir pour si peu. Néanmoins il accepta le café en silence et se laissa tomber sur la chaise avec un air de lassitude non feinte. Non mais qu'est-ce qu'elle lui voulait franchement ? Une demande à lui formuler ? Il haussa un sourcil circonspect à cette information, là il y avait forcément un piège... En temps normal il aurait peut-être mis le doigt dessus sans problème mais là vraiment il était trop fatigué pour y réfléchir. Il prévint néanmoins :

« Si c'est le cas tu t'y prends particulièrement mal. »

Son grognement résonna dans la salle et il grimaça, voilà qu'il avait la migraine. Merveilleux.
Il mourrait d'envie de retourner dans le dortoirs pour s'écrouler dans son lit mouillé ou pas mais crevait aussi de curiosité quand à ce qu'elle pouvait bien avoir à lui demander. Une courte hésitation et il se décida à porter la tasse à ses lèvres pour en vider la moitié d'une seule lampée. Tant pis, il dormirait un autre jour, il avait toujours été trop curieux.

J’aimerais que tu m’aides à m’améliorer en informatique.

Qu'est-ce que c'était que cette mascarade ? Mauvais choix, en fait il n'aurait pas dû boire ce café qui était en passe de le réveiller mais plutôt l'envoyer promener pour retourner au lit. Elle se fichait de lui c'était évident, même si il ne comprenait pas très bien en quoi cette blague là pouvait être drôle. En avait-il manqué un bout ? Il pencha la tête comiquement, cherchant à comprendre ce qu'il avait bien pu louper et qui expliquerait la raison de ce comportement étrange. Sans doute allait-elle éclater de rire dans quelques seconde et se féliciter de l'avoir réveillé de cette façon mais rien, elle gardait un air sérieux qui ne lui allait pas du tout.

« Tu rigoles là ? »

Son visage n'était que stupéfaction, il s'était attendu à tout sauf à une demande sérieuse et surtout pas à celle là. Lui ? Donner des cours à Lian ? Autant mettre deux boxeurs sur un ring et attendre de voir si ils vont se faire des câlins ! Avait-elle perdu la tête ? Il aurait dû lui rire au nez à ce moment là, il le sentait confusément mais il était si surprit qu'il se contenta de la couver d'un regard inquiet, se demandant presque si il ne devrait pas appeler un médecin ou tout au moins coller sa main contre son front pour voir si elle n'avait pas de fièvre... Cette deuxième idée le titilla fortement et il faillit le faire mais l'idée qu'elle pourrait ne pas apprécier le geste et tenter de lui casser le nez en retour le retint. Elle continuait :

J’ai besoin de savoir gérer et réparé le matériel sur le terrain et tu n’es pas toujours là. J’aurais bien demandé à quelqu’un d’autre. Sauf que tu es le meilleur.

Hum... Il avait mal entendu très certainement... Depuis quand Lian reconnaissait-elle ses talents ainsi à haute voix ? Elle avait raison bien entendu et il n'allait pas la contredire mais si on suivait la logique de leur petite guerre elle n'était pas sensé le reconnaître ! Décidément oui elle était tombée sur la tête, il fallait absolument qu'il appelle un médecin et peut-être même Yan aussi. Encore que le réveiller au beau milieu de la nuit ne serait peut-être pas une très bonne idée, il y avait des chances que ce soit la dernière chose que Rian fasse dans sa vie...
La suite était encore plus loufoque. Elle lui laissait le droit d'exiger ce qu'il voulait ? Pratiquement tout ce qu'il voulait ? Elle le connaissait pourtant et devait bien se douter que la demande pourrait-être très très dure à avaler. Vraiment elle tenait à apprendre l'informatique avec lui à ce point ? Elle craquait complétement cette pauvre fille... Peut-être y avait-il était un peu fort avec ses blagues... Nous décidément ce n'était pas une bonne idée et même si il était alléchant de penser qu'il pourrait lui demander tout ce qu'il voulait il sentait cette affaire très mal. Refus catégorique donc, il ouvrait la bouche pour le lui faire savoir lorsqu'elle ré-attaqua :

A moins bien sur que tu ne te crois pas capable de m’apprendre ? Oui, tu n’as peut être pas assez de pédagogie pour prendre le temps… Ne doute pas de mes compétences en informatique, je connais les bases et je suis capable de progresser. La question est plutôt, serais tu capable de ton côté d’expliquer à quelqu’un ?

Un piège grossier mais un piège quand même, elle tentait de le prendre par son égo. Pensait-elle qu'il n'allait pas voir ce qu'elle tentait de faire ? Ridicule, il était orgueilleux mais pas idiot. Toutefois c'était agaçant... Très agaçant même... Son énervement se lisait dans ses yeux, il savait très bien qu'elle disait cela uniquement pour le faire accepter mais... Mais... Et zut, il ne supportait pas qu'on lui parle ainsi :

« Je suis capable de tout Lian, je croyais que tu l'avais compris. »

Il laissa passer une seconde de silence en tournant sa cuillère dans son café. Il réfléchissait et tentait de repousser une idée idiote qui lui montait à l'esprit. Non, elle n'accepterait jamais et puis il n'avait pas envie de s'abaisser à lui demander ça. Mais en même temps... Elle s'était abaissée de son coté, elle ne pourrait donc pas se moquer, c'était le moment ou jamais... Son combat intérieur était visible sur son visage et il mit longtemps à se décider mais il fini par répondre :

« Très bien... Voici ma demande... »

Nouveau long silence, il hésite encore. Et puis c'est amusant de la laisser ainsi dans l'incertitude, ne sachant pas quelle bêtise il allait bien pouvoir encore inventer. Mais bon il fallait bien se jeter à l'eau :

« Je t'apprendrais l'informatique mais en échange je veux que tu m'apprennes ce que toi, tu sais. Le combat à main nue, les armes à feu et tout ça. Je veux pouvoir m'en sortir lorsque je vais en surface même si j'y vais rarement... »

Son regard se perd dans la noirceur de son café, il n'aime pas beaucoup ce moment gênant ou tout deux s'aperçoivent et surtout admettent qu'ils ont des choses à apprendre l'un de l'autre. Pour lui surtout et pour son orgueil démesuré c'est un gros effort.
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Lian Grenfield le Mer 9 Juin - 13:57

Stupéfaction, cela avait été la première réaction de Rian. Rien d’étonnant en effet, la demande était surprenante, assez pour que le jeune homme penche la tête sur le côté. Pour essayer de connecter deux neurones, ou alors pour être sur qu’il ai bien entendu ? Lian n’hésita pas à continuer et à argumenter sa demande, c’était le seul moyen d’avoir la chance d’entendre un « oui ». Et la première réponse du jeune homme le prouvait. Oui, il avait trop d’orgueil pour refuser totalement, alors peut être trouverait il un moyen détourné pour refuser. Une excuse plus ou moins logique, ou alors une demande disproportionnée… Il semblait être en plein doute. Peut être se croyait il dans un rêve… ou alors en plein cauchemars. Lorsqu’il se lança pour annoncer sa contrepartie, Lian retint son souffle. Tout se jouait maintenant. Allait-il demander qu’elle lui trouve un ordinateur hyper-puissant ? Qu’elle dépense des florins ou vole quelques objets informatiques dont il avait besoin ? Qu’elle réussisse à mettre la main sur un objet rare à Nosco ? Qu’elle fasse une oulaoup à deux heures de l’après-midi devant la Capitol ? Qu’elle prenne une photo ridicule d’elle pour qu’il puisse indéfiniment se moquer d’elle ? Que tous les jours pendant un mois elle lui donne la moitié de ses rations ? Qu’elle lui donne son précieux shadowgun qu’elle avait eu tant de mal à obtenir et à customiser ? Qu’elle contacte quelqu’un à Nosco malgré le danger ?

La tension était palpable, et l’impatience de Lian d’avoir une réponse visible. Puis la réponse tomba : « je veux que tu m’apprennes ce que tu sais toi ». Elle fut d’abord surprise, que voulait-il dire ? Que savait-elle ? Heureusement l’explication ne tarda pas à venir, rompant la tension. Lian ouvrit la bouche avant même d’avoir pu penser à une réponse, et resta quelques instant comme un poisson hors de l’eau avant de répondre.


Je crois que Yan va tomber à la renverse en entendant cela mais… J’accepte le marché.

Rian avait plongé les yeux dans son café. Elle préférait laisser son regard errer sur le plafond. Chacun avait accepté leur accord, coup de tête et décision précipitée ou au contraire idée lumineuse qui les ferait progresser ? L’avenir le dirait, mais cette expérience promettait d’être intéressante sans aucun doute. Comment allait évoluer leur relation ? Ils continueraient certainement à se lancer des piques, mais c’est aussi ce qui leur permettait de se dépasser parfois. En tout cas Yan apprécierait certainement que ses deux bras droits soient polyvalents dans divers domaines. Le silence s’installa quelques minutes. Lian finit son café et s’en reversa une deuxième fois, puis en proposa à Rian.

S’il déclinait l’offre, c’est qu’il irait bientôt rejoindre son lit couvert d’eau pour retomber dans les bras de Morphée. S’il répondait positivement, c’est qu’il avait été trop secoué pour vouloir se recoucher dès maintenant et dans ce cas là ils pourraient peut être parler des modalités de leur accord. Quand pourraient ils s’apprendre chacun de leur côté et où ? Pour l’informatique c’était plutôt simple, il leur suffisait par exemple d’aller dans la salle de réunion, après tout ils n’avaient besoin que d’un ou de deux ordinateurs au maximum. Il leur faudrait prendre la salle de sport dédié à l’entrainement de tir et de maniement d’arme blanche. Mais Rian accepterait il de s’entrainer avec les autres ? Il leur faudrait sinon prévoir des horaires particuliers. Au risque d’attirer des soupçons.

Il leur faudrait aussi savoir quel était le niveau de chacun d’eux dans le domaine où ils voulaient s’améliorer. Lian n’avait que des connaissances basiques concernant l’informatique, elle savait se débrouiller mais sans plus. Mieux valait ne pas lui demander de pirater quoi que ce soit. Elle savait brancher un câble ou une clé USB, mais inutile de lui parler de code HTML. Quand à Rian, elle l’avait très rarement vu tenir une arme, elle ne pouvait donc pas réellement juger de son niveau. Elle ignorait même quel type d’arme à feu il préférait. Solide et fiable, ou petite et rapide. Tir longue distance, ou blessures lourdes à petite distance ? Aucun doute qu’il suffirait d’un peu d’entrainement pour qu’il manie les armes blanches sans problème. De plus, son habilitée à taper au clavier prouvait qu’il savait se servir de ses mains et de ses doigts, il saurait donc lancer des surikens, s’il demandait à apprendre.

Voudrait-il se perfectionner dans le maniement de l’arme qu’il possédait déjà, ou préfèrerait il un rapide aperçu de toutes les armes au cas ou il se retrouve désarmé et devant une arme dont il n’avait pas l’habitude ? Voudrait-il au contraire une nouvelle arme pour apprendre à la maitriser parfaitement. Celles à onde alpha l’intéressaient elles aussi ? Tant de questions et si peu de réponses entre les deux jeunes gens qui refusaient de parler, se contentant d’un silence pesant devant une boisson chaude. Un silence reposant mais qui laissait toutes les questions en suspend.

Inconsciemment Lian espérait aussi que de nouvelles compétences en informatique lui permettrait d’en savoir plus sur Nosco et de retrouver certains de ses souvenirs. Son passé n’était pas une priorité pour elle, ni un réel manque, cependant le vide dans sa mémoire était parfois pesant. Et par-dessus tout son naturel curieux désirait savoir et comprendre. Pourquoi, comment, où, quand, qui ? En parlant de passé, si Rian se tenait bien et si leurs relations s’amélioraient un peu, tout du moins pendant leurs cours, peut être lui offrirait elle un cadeau pour son « anniversaire » d’arrivée à Nosco. C’était une pratique que peu d’Oubliés entretenait mais qui avait lieu chez les rebelles, car elle renforçait leurs amitiés et leur faisait penser à leur passé, à la recherche duquel la plupart étaient lancés.

« Ne pas oublier, ne jamais pardonner ». Retrouver leur passé avait souvent été le déclic pour rejoindre la rébellion. Chez Lian cela avait été le contraire, mais peut importait, maintenant elle espérait retrouver des brides de ce qu’elle avait été.

avatar
Lian Grenfield
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, mini général de l'armée des rebelles
Âge réel : 15
Âge d'apparence : 20

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Rian McGregor le Sam 12 Juin - 16:53

Je crois que Yan va tomber à la renverse en entendant cela mais… J’accepte le marché.

Yan... Oui c'était certain qu'il allait être surprit. Il connaissait et était souvent agacé par la rivalité entre ses deux bras droits et il ne devait très certainement pas s'attendre à ce qu'ils se décident enfin à travailler ensembles en dehors de l'action. Car dans l'action ils y parvenaient et devenaient même complémentaires contrairement à ce qui se passait dans le calme de la base.
Il avait relevé les yeux de sa tasse de toute façon vide pour croiser son regard, voyant le questionnement dans les yeux de son interlocutrice. Il avait passé un pacte en quelque sorte mais il allait falloir qu'ils décident ensuite des détails. L'informatique était un domaine large, tout autant que celui des armes.

« Je ne connais pas bien ton niveau en informatique et ce n'est pas un domaine facile. Ne t'attends pas à être capable de cracker le niveau Oméga d'ici la fin de la semaine. Ni même le Beta d'ailleurs... En fait ne t'attend pas à savoir cracker du tout avant... Longtemps »


Il l'observa d'un œil quelque peu curieux, se demandant comment elle allait prendre cette remarque. Il était rares qu'ils aient des conversations sérieuses en dehors de la présence de Yan et il ne savait pas trop sur quel pied danser, en temps normal elle lui aurait très certainement répondu sèchement qu'elle n'était pas aussi nulle qu'il pouvait oser le prétendre. En même temps ce n'était pas vraiment ce qu'il avait prétendu.... Voilà qui lui donnait la migraine.
Au moins il avait mis les choses au clair tout de suite, il devait avouer qu'il n'était pas très sur qu'elle ait toutes les qualités requises pour devenir une informaticienne de talent, la patience par exemple mais il devrait parvenir tout de même à lui apprendre quelques trucs intéressants. Idem dans l'autre sens, il ne serait certainement jamais un excellent combattant mais il pouvait s'améliorer grâce à elle. Il se décida à continuer :

« De mon coté je ne te demande pas non plus de faire de moi un combattant hors pair, ce n'est pas mon domaine et pour tout dire ça ne m'amuse pas. Je veux simplement être capable de me défendre si besoin est et de préserver ma vie et celle de ceux qui pourrait m'accompagner en surface. »

Il se reversa un peu de café, décidé à ne pas se rendormir tout de suite, au point où il en était de toute façon ! Il devait aussi lui dire dans quel domaine exactement il voulait s'améliorer car tout ceci était assez vague... Il lui fallu quelques secondes de réflexion pour de décider :

« Je souhaite évoluer dans le combat à mains nues principalement mais aussi les armes blanches et pour finir les armes à feu de petit calibre, c'est ce que j'utilise. »

Et voilà, elle savait tout ce qu'elle avait besoin de savoir. Il se sentait en décalage avec les autres rebelles dans ces domaines-ci et était conscient que sans ses talents d'informaticien il serait alors parfaitement inutile. Cela l'agaçait et le vexait dans son égo, il n'allait donc pas laisser passer cette chance de s'améliorer un peu ne serais-ce que pour éviter de se faire trouer la peau un de ces quatre matins. Ne lui restait qu'à espérer que Lian ne profiterait pas de leurs entrainements pour lui faire bien sentir ses lacunes dans ces domaines mais dans ce cas il pourrait se venger lorsqu'ils apprendraient l'informatique et vice versa. En fait ils étaient tout simplement coincés tous les deux et obligés de travailler ensemble dans de bonnes conditions, étrange... Seraient-ils capables de se retenir tout de même et de ne pas se rendre mutuellement fous ? Voilà qui restait encore à démontrer ! Il vida son reste de café d'une traite avant de s'éloigner en lançant par dessus son épaule :

«Je t'attends cette après midi en salle de réunion, histoire de voir quelle sommes de travail tu vas encore m'ajouter. »

Et bien voilà, il n'avait pas pu s'empêcher de lancer une petite pique acide histoire de retomber sur ses pattes. Et bien quoi ? C'était bien gentil de jouer la carte du sérieux pendant quelques minutes mais c'était tout de même sacrément troublant. Et puis c'était vrai non ? Elle allait lui donner du travail, et il avait la nette impression que ce serait aussi le cas dans l'autre sens. Les jours suivants allaient êtres passionnants, peut-être même un peu trop...


HJ : voilà petit mp pour conclure, l'inspi n'était pas trop au rendez vous sur ce post xD merci à toi en tout cas et au plaisir de continuer cette affaire ! Si tu as envie de faire un petit post pour la réaction de Lian ne te gêne pas ^^

_________________
L'urgent est terminé, l'impossible est en cours,... pour les miracles, prévoir 24H ! [source inconnue]
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Lian Grenfield le Mar 13 Juil - 0:46

Elle ne s’attendait pas à un miracle, que ce soit au niveau de leurs perpétuelles bagarres ou de son niveau informatique. Cependant elle essaierait de faciliter la tâche à son professeur en se renseignant et en s’entrainant sur son propre ordinateur. Pour progresser plus vite, et tenter de bluffer son professeur si possible. Après tout il n’avait qu’une très vague idée de son niveau, tout comme elle n’avait que peu d’éléments pour juger son niveau de maniement des armes. De plus, la demande de Rian n’était pas excessive, il voulait simplement améliorer ses capacités, ce qui semblait logique et normal. Et puis après tout c’était son travail d’apprendre à tous les rebelles à se défendre face aux créatures ou à la brigade de la guilde, même si elle avait tendance à parfois conseiller à certains malhabile et très mauvais tireurs de seulement fuir en cas de danger. Parfois mieux valait tenter de sauver sa peau plutôt que de tirer et de s’envoyer une balle dans le pied…

Bien, Rian voulait s’améliorer surtout en combat à mains nues, c’était une bonne idée, car armé de son ordinateur il était redoutable, il lui fallait donc apprendre à se défendre lorsqu’il était face à un ennemi sans pouvoir compter sur une arme pour se défendre. Le désavantage de leur petit accord c’est qu’une fois qu’il aurait progressé Rian aurait bien moins de mal à l’embêter même au niveau des combats physique, mais ils venaient de passer un accord, elle ne pouvait pas revenir dessus.

Puis il vida sa tasse de café, pour finalement se lever et partir en lui proposant, non imposant plutôt un rendez vous dans l’après midi. Elle grinça des dents en l’entendant se plaindre de la surcharge de travail qu’elle lui imposait, n’avait il pas accepté il y a à peine quelques minutes sans broncher ? Tant pis, elle se vengeait intérieurement en sachant qu’il trouverait avec peine le sommeil, à cause de la dose de café qu’il venait d’ingurgiter et de son lit totalement trempé par de l’eau glacée. Tandis qu’elle aurait le droit de se glisser dans les couvertures chaudes et de poser la tête sur un oreiller sec, Morphée aurait bien moins de mal à l’emmener au pays des rêves que lui…

Il faudrait qu’elle réfléchisse à un programme d’entrainement sérieux et définit pour que Rian s’y tienne et ne le considère pas comme trop prenant ou comme une corvée. Après tout c’était aussi dans son intérêt de voir l’informaticien comme un possible homme de terrain lorsque sa présence était la bienvenue. Car il y avait parfois de sérieux problèmes lors de missions liés aux piratages informatiques, personne ne s’y connaissait mieux que Rian. Demain serait une journée intéressante, enfin surtout une après midi qui risquait d’être emplie de découvertes… et de disputes ! Autant dire qu’il faudrait se tenir éloigné de la salle de réunion si on ne voulait pas entendre crier « Expliques mieux je ne comprends pas ! Je ne suis pas nulle ! Tu n’as pas pédagogique pour un florin ! Joshi seul a pu m’inspirer l’erreur de cette proposition hier ! »
avatar
Lian Grenfield
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, mini général de l'armée des rebelles
Âge réel : 15
Âge d'apparence : 20

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort aux rats ou...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum