Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Aller en bas

Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Rian McGregor le Ven 6 Aoû - 20:14

Terminé, il en avait enfin terminé avec cette satané mission si ennuyeuse qu'on lui avait confié. Ps vraiment dangereuse non, sinon Yan ne l'aurait jamais envoyé seul mais très ennuyeuse car elle l'obligeait à quitter l'abri du bunker secret des rebelles, un abri qu'il ne quittait quasiment jamais et dont-il était loin de se plaindre. Enfermé diraient certain, mais la liberté formidable que lui fournissait le réseau et les écrans de ses systèmes lui suffisait amplement et la vie réelle ne l'attirait pas spécialement. Logique me direz vous lorsqu'elle se résume à fuir une horde de brigadier bien décidée à vous coller derrière les barreaux !

Bon et cette mission alors, à quoi se résumait-elle ? Et bien en fait à pas grand chose, il s'agissait juste d'aller vérifier l'état d'un transmetteur rebelle se trouvant non loin des boutiques, dans un lieu peu sensible donc et où il pouvait se risquer à condition de bien dissimuler son visage et surtout de ne pas s'attarder. Ce qu'il n'avait absolument pas l'intention de faire d'ailleurs. Un coup d'œil au transmetteur, un grognement indistinct contre l'imbécile aux deux mains gauches qui l'avait installé si mal, le changement d'une pièce défectueuse et zou. Il en avait terminé, à lui la sécurité du bunker. Il avait passé tant de temps dans les souterrains qu'il avait à présent bien du mal à se réhabituer à la lueur vive de la surface, il était de moins en moins à l'aise dans la lumière ! Le comble... Enfin bref, ce n'était pas le moment de repenser à ça, l'obscurité avait au moins l'avantage de le protéger et il comptait bien s'y jeter aussi vite que possible.

C'est à l'obscurité qu'il pensait, et au confort appréciable du siège qui l'attendait devant son écran, tandis qu'il marchait à vive allure afin de s'éloigner de cette zone certes pas des plus sensibles mais tout de même dangereuse. Il savait à quel point son visage était connu, affiché partout comme il l'avait été et il se doutait que la première personne à l'apercevoir n'aurait rien de plus pressé à faire que de se précipiter dans le premier poste de garde venu pour se vanter d'avoir aperçu le célèbre pirate. Lui qui avait toujours voulu qu'on reconnaisse ses talents... Il était servi, mais à quel prix ?
Voilà qu'il s'égarait à nouveau, il avait failli manquer l'entrée du RAR ! Ces rampes d'accès rapide si pratiques pour passer à toute vitesse d'un bâtiment à l'autre et si connu des rebelles. Enfin celui-ci surtout, pour la simple et bonne raison qu'il était un chemin obligatoire pour pouvoir se rendre à l'une des entrées des souterrains les plus proches. La suivant se trouvait bien loin et il aurait alors fallu traverser l'Intendo, très mauvaise idée...

Un sourire furtif passa sur le visage à moitié dissimulé par une capuche. Il n'osait penser à ce que ferait les brigadiers si ils devaient un jour se mettre à soupçonner l'importance vitale de ce RAR pour leurs ennemis. Nul doute qu'ils feraient monter la sécurité à un niveau critique difficile à pallier même pour lui. Pour le moment il n'avait qu'à baisser la tête devant les caméras bien loin de se douter de qui se cachait sous cette capuche et accélérer le pas afin d'arriver aussi vite que possible dans les souterrains. Les créatures elles mêmes étaient bien moins dangereuses que cette bande de fanatiques ambulants rôdant à la surface. Encore que... Il se força à ne pas penser aux créatures et préféra rêver au plaisir qu'il pourrait ressentir si il parvenait un jour à oser dire ses quatre vérités à ce satané chef rebelle. Pourquoi diable ne pouvait-il pas comprendre que Rian n'était pas taillé pour ce genre de mission de terrain ? Satané Yan et satanée facilité qu'il avait à s'attirer la confiance aveugle et l'appuie de tous les rebelles, Rian compris.

Pressé dites vous ? Un peu trop peut-être oui... Il s'était aventuré sur le RAR avec enthousiasme, décidé à filer de là aussi vite que possible et sans vraiment prendre garde à qui pouvait bien venir en sens inverse. Il réprima un sursaut lorsque la silhouette féminine se dessina face à lui et baissa furtivement la tête, trop tard pour faire demi tour. De toutes façons il aurait été dangereux de repasser devant les caméras, tout comportement suspect entrainait une réaction sur Nescio. Non mais quelle garce celle-là vraiment, quelle idée d'arriver pile en même temps que lui, elle ne pouvait pas attendre non ? Pas moyen de se rebeller tranquille dans cette cité, décidément il n'était pas fait pour ce métier.
La solution la plus logique aurait sans doute été de passer silencieusement devant elle, aussi rapidement que possible et tête baissée. Elle l'aurait sans doute trouvé étrange oui mais le temps qu'elle réagisse il aurait été bien loin, l'entrée du souterrain était juste au bout de l'allée, il voyait déjà le coin obscur qu'il devait tourner pour y parvenir...

La curiosité est un vilain défaut, Yan finirait très certainement par lui entrer cette maxime à grand coup de pioche dans la caboche mais pour le moment il n'était pas là. Son acte ne fut qu'un réflexe de cette curiosité gigantesque qui faisait partie de son être et sa raison n'eut pas le temps de s'y opposer. Il releva la tête, une fraction de seconde et leurs regards se croisèrent. Damnation, elle avait vu son visage ! Ses phalanges blanchirent sur l'arme de poing qu'il avait dissimulé sur lui. Il lui avait fallu désactiver un portique discrètement pour pouvoir le garder et ça avait été une perte de temps gigantesque mais pour rien au monde il ne s'en serait séparé. Un rebelle sans armes pouvait tout aussi bien se promener tout nu, et il était un être particulièrement pudique.
Qu'allait-elle faire ? Il l'observait à présent, sachant qu'il était inutile de chercher à dissimuler plus son visage. Ses yeux clairs la fixaient farouchement, il serrait la mâchoire. Sa pensée allait à Lian bizarrement, que ferait-elle dans ces cas là ? Etait-il censé la tuer ? Il s'y répugnait, et d'une il n'aimait pas tuer, et de deux il ne touchait pas aux femmes, et de trois elle était... Jolie... Oui, particulièrement jolie... Dans d'autres circonstances il lui aurait offert un sourire enjôleur et aurait entamé une conversation bien tournée dans laquelle il aurait déroulé ses talents sans réserve aucune afin de lui montrer à quel point il était un être exceptionnel et à quel point il serait ridicule qu'elle ne tombe pas dans ses bras dans la seconde suivante. Cette pensée agréable amena un demi sourire sur ses lèvres fines et il dû faire un effort pour revenir à l'instant présent. Non mais à quoi pensait-il ?? En fait il ferait peut-être bien de courir non ? Bon d'accord elle n'allait pas lui sauter dessus et même si ça devait être le cas ce serait plus agréable que véritablement douloureux mais tout de même... Si elle criait il était bon pour une poursuite avec le premier agent de sécurité venu et vraiment, il n'avait pas le temps...

« Ne criez pas, je ne vais pas vous faire de mal mais je ne peux pas vous laisser avertir les brigades. »


Son arme brilla tandis qu'il la pointait sur elle, vérifiant du coin de l'œil qu'il était bien hors de portée des caméras. Bien et maintenant, il avait une otage. Merveilleux ! Et il en faisait quoi ? Si il la relâchait elle allait courir aussitôt chercher du secours et il n'aurait pas forcément le temps de se perdre dans l'obscurité des souterrains. Il n'allait quand même pas l'emmener ? Rien que pour embêter Yan il en avait presque envie mais un regard vers le visage effrayée de sa prise le rendit presque honteux. Il était bien trop bien élevé pour jouer au terroriste !


_________________
L'urgent est terminé, l'impossible est en cours,... pour les miracles, prévoir 24H ! [source inconnue]
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Artèmîa Elisian le Dim 8 Aoû - 17:01

La journée était des plus belles, à croire que Freya avait béni les cieux pour qu'ils ne montre aucun signe de pluie de toute la semaine, et c'était d'une humeur joyeuse et aventureuse que la prêtresse avait quitter le sanctuaire de Joshi, seule et sans dire où elle se rendait, tout simplement parce qu'elle ne savait pas , elle avait simplement envie de se dégourdir les jambes loin de l'atmosphère feutrée du lieu où elle passait presque tout son temps. Car après tout ce n'était pas non plus tout les jours que le soleil leur faisait l'insigne honneur de briller avec tant d'ardeur, et il était magnifique, avec ses rayons jaunes et or qui réchauffait les os et la peau, avec sa lumière qui faisait luire comme un trésor la plus abominable façade, le mur le plus miteux, même le plus louche des passant semblait infiniment plus recommandable... elle avait jaillit du sanctuaire en début de matinée et avait fait le tour des environs, poussant sa marche jusque chez Khael, espérant le voir mais ne retrouvant très déçue lorsqu'elle apprit qu'il était déjà repartit travailler, elle n'avait peut-être pas tant de chance que ça... une petite après midi calme dans la serre en présence du commandor aurait été la très bienvenue, elle avait même apporter le déjeuné et préparer un nouveau morceau de musique rien que pour lui, de quoi passer un petit moment absolument merveilleux... Mais voilà, Judikhael, une fois de plus, était en train de traquer les rebelles avec sa brigade ou en train de subir la présence infernale de l'impératrice alors qu'il aurait put rester avec elle, elle qui au moins n'avait pas les dents d'un barracuda et qui ne l'obligeait pas à faire des courbettes et des ronds de jambes à n'en plus finir juste pour se prouver à elle même qu'elle était la meilleurs... elle en était presque jalouse, presque car de son coté elle avait Allan qui pouvait lui tenir compagnie quand son commandor n'était pas là, ou les autres prêtres, ou les miliciens ou toutes les autres personnes de la Congrégation qu'elle aimait comme une famille. Même si elle avait eu du mal à se remettre de ses émotions après leur conversation en tête à tête dans le dôme, conversation qu'elle tournait et retournait dans tous les sens depuis sans parvenir à comprendre comment ils en étaient arriver là... et comme à chaque fois qu'elle y repensait elle frissonnait en pensant aux attaques de créatures qui pouvait survenir à n'importe qu'elle heure et n'importe où ou presque... sortir comme elle l'avait fait n'était vraiment pas prudent mais même sa peur n'avait pas eu le dessus sur sa bonne humeur de la journée et elle aurait même bravé les souterrains si elle avait eu une arme et avait été capable de se battre, mais la fragile prêtresse se savait bien trop délicate pour être capable d'un tel exploit, comme elle l'avait déclarer à Allan lui même, elle n'était pas une amazone croquant hommes et monstres sans le moindre remord et n'y prétendait pas.

Ses pas l'avait menée vers l'intendo puis vers les serres où elle avait passer quelques minutes en discussion avec les botanistes, s'émerveillant de leurs progrès en matière de reconstitution, puis elle avait quitté son lieu de promenade favori, incertaine de la marche à suivre. Devait elle rentrer immédiatement, alors qu'il faisait encore beau, ou allait elle voguer au grès de son imagination dans Nosco l'observée, cruel dilemme, les regards surprit des prêtres lorsqu'ils la croiserons à l'intérieur par un temps si magnifique ou les caméras de la guilde ? Elle secoua la tête, à la fois peinée et irritée et se dirigea vers un autre morceau de la ville... elle avait choisit les caméras probables et tant pis pour les brigades et autres stupidités si elle avait l'air suspecte, elle était l'une des sept après tous elle avait bien le droit de se promener si elle en avait décider ainsi ! Ce fut donc avec ces idées en tête qu'elle avait dirigé ses pas vers un lieu qu'elle n'avait vu en tout et pour tout qu'une seule et unique fois, lorsque Khael lui avait fait visiter la ville, l'entrée de la ligne de RAR, ou du moins l'une d'entre elle et une spécial puisqu'elle conduisait à une entrée vers les souterrains, fait qui expliquait en parti pourquoi la prêtresse ne voulait plus en entendre parler, elle qui avait une peur panique de tout ce qui touchait aux créatures... elle se rappelait bien quand elle avait vu cet endroit, Khael lui avait expliquer et elle avait pratiquement fuit à toutes jambes dès que le mots créatures était tombé, tel un couperet pour détruire son enthousiasme et elle avait ouvert de grand yeux avant de détaler comme un lapin de garenne devant un renard, le commandor sur ses talons, essayant de la rattraper. Non elle ne supportait pas d'avoir à faire aux monstres, même de très loin, même par orale, et même dans le dôme du sanctuaire, l'un des lieux les mieux protéger, elle avait une telle peur de ces choses depuis son arrivée cauchemardesque que rien ni personne ne parvenait à la tranquilliser, elle avait du mal à dormir et perdait d'un seul coup toute sa joie de vivre lorsque le sujet été aborder...

Alors pourquoi était elle venue là.... après tout elle avait peur, si peur, pourquoi voulait elle se faire encore plus peur mais le fait était bien là et elle ne pouvait le nier tandis qu'elle s'engageait dans la voix vers les souterrains, incertaine et tremblante, regrettant d'un seul coup la lumière du soleil sur le parvis du sanctuaire et ses appartements mais elle ne parvenait pas à faire demi tour, la pénombre devant elle la fascinait et elle restait là, debout et seule, fixant les murs autours d'elle comme un papillon attiré par la lumière d'une lampe en pleine nuit, une partie plus aventureuse d'elle même, une partie qu'elle ne connaissait pas auparavant et qu'elle avait découvert quelques jours plutôt lui ordonnait presque d'avancer... son dilemme finit par avoir raison de son courage et elle tourna les talons pour regagner la devantures des boutiques, un endroit plus sain et plus doux pour elle que cet endroit sinistre. Son cœur fit un bond dans sa poitrine et elle pensa tout d'abord, dans sa panique, à une créature et s'apprêta à courir en se rappelant tout de même qu'elle ne risquait pas d'aller loin coincée comme elle était, d'une parce que sa seule option de retraite était l'entrée des souterrains, qui équivalait donc à plus de créatures, et de deux parce qu'avec une santé fragile comme la sienne on ne pouvait pas faire une course de vitesse contre un monstre sanguinaire et avoir une chance de survit. Elle pensa à Khael et retint un frisson avant de se raisonner, si la chose en face d'elle avait été une créature elle aurait attaquer sans sommation, hors elle n'en avait rien fait... en faite elle ressemblait de plus en plus à un homme maintenant que le choc était passer, un homme qui releva subitement la tête pour l'observer, son regard accrochant le sien...
Elle eu un mouvement de recul, il avait certes de beau yeux mais il était d'un bleu qui lui rappelait une autre paire d'iris et elle avait tendance à les assimilés à un certain type de de personnes et ce ne fut que son sourire qui la rassura, elle n'avait pas affaire à un psychopathe, il semblait jeune, même si l'apparence pouvait être trompeuse comme elle en était la preuve elle même, comme tant d'autres également, mais il n'y avait pas cette lueur singulière des très anciens habitants et elle se retrouva curieuse de savoir de qui il s'agissait. Son visage lui disait quelque chose, elle l'avait déjà vu quelque part mais où...

Et d'un seul coup, alors qu'il pointait une arme sur elle, la prêtresse se rappela, Virulino, rebelle et brillant informaticien dont la tête était mise à prix, l'ennemi de Khael mais pas son ennemi à elle, après tout elle était dévouée à Joshi pas aux idéaux de la guilde. Elle restait effrayée mais de minutes en minutes elle regagnait son calme et son professionnalisme, ce n'était pas plus dure qu'une entrevue avec les hauts conseillers, elle pouvait le faire, elle n'avait rien à craindre, il avait l'air trop gentil pour être capable de la blessée... son visage redevint serein et elle sourit en ayant un geste doux vers le rebelle.

« Ne vous inquiétez pas, je n'ai aucun intérêt à vous livrer je vous l'assure... que faite vous à la surface, vous risquez tellement... voulez vous que nous allions ailleurs pour discuter ? Je ne voudrais vraiment pas vous voir arrêter »

avatar
Artèmîa Elisian
~ Prêtresse diplomate ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Membre des sept, Diplomate
Âge réel : 97
Âge d'apparence : 21

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Monde de Nosco
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Rian McGregor le Jeu 12 Aoû - 20:23

Frayeur mais pas terreur. Étonnant. Sa plus grande crainte avait été qu'elle ne se mette à hurler en voyant l'arme en même simplement en reconnaissant un rebelle mais ça n'avait pas été le cas. En fait elle semblait reprendre son calme rapidement... La mâchoire du pirate se serra lorsqu'elle bougea mais ce fut pour esquisser un geste doux vers lui :

« Ne vous inquiétez pas, je n'ai aucun intérêt à vous livrer je vous l'assure... que faite vous à la surface, vous risquez tellement... voulez vous que nous allions ailleurs pour discuter ? Je ne voudrais vraiment pas vous voir arrêter »

Aucun intérêt à le livrer vraiment ? Une lueur cynique s'alluma dans son œil tandis qu'une moue dédaigneuse s'affichait sur son visage, la guilde était prête à payer une fortune pour sa capture. Tous les habitants de Nescio savaient cela. Peut-être n'était-elle pas intéressée par l'argent bien sur ni même par le pouvoir mais comment le savoir ? Pour le moment il préférait rester sur ses gardes. L'interrogation qui suivit le laissa de marbre, croyait-elle vraiment qu'il allait lui dire ce qu'il faisait en surface ? Et puis quoi encore ? La suite le surprit toutefois et l'amusa presque.

« Vous... M'invitez ? »

Voilà qui était plus cocasse comme situation. Ne se rendait-elle pas compte du risque qu'elle prendrait en étant repéré avec lui ? De ce que les agents de la guilde en concluraient ? Ils la classeraient aussi sec dans les rangs de la rébellion et elle serait obligée de fuir avec lui ou de subir la prison et l'interrogatoire. Elle était bien trop jolie et fragile pour vivre dans la laideur des souterrains.

« Je ne suis pas certain que ce soit une très bonne idée... »

Déjà d'une il ne souhaitait pas lui attirer des ennuis, et de deux il ne souhaitait pas non plus tomber dans un piège. Certes elle était jolie mais ce n'était pas une raison pour laisser son cerveau derrière lui. Ne jamais suivre un inconnu ! Où avait-il entendu ça déjà ? Bref
En même temps ce n'était pas une très très bonne idée non plus de rester planté à cet endroit... Ils allaient finir par attirer l'attention, ce qui n'arrangerait pas ses affaires. Il jeta un œil rapide vers l'entrée du souterrain non loin puis reporta son attention sur la fille, réfléchissant à toute vitesse. Il ignorait encore ce qu'il allait bien pouvoir en faire mais il était clair qu'il ne pouvait pas la suivre ni la relâcher et encore moins rester planté avec elle à cet endroit. Pas d'autre choix... En espérant qu'elle n'avait pas peur du noir.

« Avancez, je suis désolé mais je ne peux pas vous suivre ni rester à cet endroit. Allez. »

Sa voix avait été plus dure qu'il ne l'aurait voulu, il était tendu. Il n'aimait pas beaucoup cette situation même si à la réflexion il pensait pouvoir la résoudre. Une fois dans l'entrée des souterrain il pourrait relâcher sa prisonnière et se perdre dans cet énorme labyrinthe. Bien entendu il ferait en sorte de ne pas aller trop loin afin qu'elle puisse en ressortir sans se perdre et surtout sans croiser de créatures. Ces répugnantes bestioles ne s'aventuraient que très rarement aussi près de la surface mais il n'entendait pas faire courir le moindre risque à... Tiens, il ne connaissait pas son nom...
Souhaitant rattraper sa rudesse et l'impolitesse de ce kidnapping il parla à nouveau :

« Je ne vais pas vous faire de mal, n'ayez crainte. Comment vous appelez vous ? »

Plus doux cette fois, il y avait une amélioration. Pourtant il la sentait se raidir, effrayée sans doute pour la proximité des souterrains. Croyait-elle qu'il allait l'emmener jusqu'au bunker ? C'était plausible après tout et elle ne pouvait pas deviner qu'il n'en avait pas l'intention... Il n'aimait pas lui faire peur ainsi mais il préféra ne pas lui dévoiler son plan, toujours prudent.

_________________
L'urgent est terminé, l'impossible est en cours,... pour les miracles, prévoir 24H ! [source inconnue]
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Artèmîa Elisian le Dim 15 Aoû - 1:57

Il ne semblait pas vraiment réceptif à sa douceur, dommage, il avait tellement l'air d'une bête traquée avec son arme qu'elle l'aurait volontiers prit dans ses bras pour le détendre, elle aurait bien voulut lui ôter ses soucis, mais si il se braquait ça ne risquait pas de mener très loin et la lueur dans le regard du jeune homme confirma pour elle qu'il valait mieux ne pas insister trop, non qu'il puisse la brutalisé, si cela avait été le mot d'ordre il l'aurait déjà fait, mais il pouvait très bien se montrer odieux rien que par la parole, ou pire partir d'un seul coup avec le risque de croiser un membre de la guilde qui donnerait l'alerte, il y avait parfois des brigadier dans les parages elle s'en souvenait d'après les indications de Khael et l'idée de se retrouvée soudain la cause d'une rixe entre rebelles et soldat de l'impératrice ne l'enchantait pas le moins du monde sauf si il s'agissait de son commandor, auquel cas elle se serait rangée de son coté sans plus d'égard pour quoi que ce soit d'autre, Khael avait toujours raison, il était fort et sage et le meilleurs combattant de tout Nosco, souvent pour le malheur de la prêtresse qui passait tous son temps à son chevet lorsqu'il était blessé. Mais pour la situation présente son jugement n'était pas influencé par la présence de Khael et elle avait d'emblée rangé le jeune rebelle comme quelqu'un de bien, un futur ami peut-être si elle parvenait à lui faire comprendre qu'elle n'avait rien de dangereux pour lui, qu'elle n'était pas un de ces requins qui le vendrait sans le moindre scrupule mais elle devait reconnaître que de prime abord elle était comme toutes les autres, comme tous les habitants et que sans certains petits détails personne ne pouvait dire qu'elle était l'un des pilier de la congrégation, elle même trouvait sa stature plutôt étrange comparer à son poids dans les relations entre eux et la guilde...

Elle sourit tendrement en voyant le doute transparaitre dans la voix de son vis à vis et lui adressa un nouveau regard paisible en essayant de ne pas penser à ce que le joujou dans sa main pouvait produire, elle qui avait si peur du sang, elle aurait sans doute été pétrifiée d'horreur à l'idée d'être blessée mais il valait mieux ne pas craquer maintenant, il était déjà agité alors si en plus elle tombait dans les pommes devant lui le résultat serait sans doute détonnant. Elle l'aurait volontiers guidé chez elle pour qu'il s'y repose et voit un peu la lumière avant de retourné dans le monde fermer et dangereux des souterrains, elle le voyait presque comme un enfant dont elle aurait put s'occuper, si les enfant existaient en Nosco, il était si mignon, comme une poupée si différent de Khael, si fragile à coté du commandor, si effacé et féminin comparer au redoutable commandor, pour elle il aurait très bien put être une présence pour lui tenir compagnie et rire si il n'avait pas été menacer de mort, si il n'avait pas une arme en main et surtout si elle avait été logée ailleurs que dans le sanctuaire, et la demeure de Khael était hors de question. Il semblait réfléchir et elle aurait presque parier qu'il tenter de trouver une solution à la situation même si le fait qu'il ne l'ai pas déjà entrainée dans les souterrain la surprenait grandement, il n'était décidément pas l'un de ses rustres que la guilde présentait parfois, il avait assez de dignité pour rester courtois malgré la situation et ne semblait pas violent, enfin pas outre mesure. Il jeta un coup d'œil vers les ombres, rapidement, presque si rapidement qu'elle faillit le manquer et elle trembla légèrement, il voudrait retourner dans les souterrains c'était sûr mais elle espérait qu'il ne la forcerait pas à l'accompagner, elle avait si peur de cet endroit... et finalement elle entendit ce qu'elle craignait, elle allait devoir l'accompagner dans l'antre des monstres, elle allait devoir entrer dans son plus terrifiant cauchemar, marcher dans les allées sombres, voir les ruines et dans le pire des cas être attaquée par une des créatures... pouvait il la défendre, accepterait il de le faire et si oui sous quelle conditions... ses jambes ne voulaient pas bouger, elle s'était remise à trembler et fit un effort surhumain pour prendre la direction honnit, prenant un peu de réconfort dans la présence de l'homme et se mordant les lèvres pour ne pas pleurer de peur. Elle avança, le ton du jeune homme claquant encore dans son esprit, elle ne concentra sur ses pas, l'un après l'autre jusqu'au moment où la voix la tira de ses pensées... elle se retourna et observa le rebelle avec surprise, se demandant si elle devait vraiment répondre ou si il essayait de détourner son attention de quelque chose, elle secoua la tête et tenta d'afficher un sourire joyeux.

« Artèmîa... je m'appelle Artèmîa et vous, vous êtes Rian Mc Gregor n'est ce pas ? Que comptait vous faire ? Ne me laisser pas là bas je vous en prie... »

Elle ne pouvait pas s'en empêcher, elle avait si peur qu'elle se raccrochait à n'importe quoi ou n'importe qui et pour le moment son kidnappeur était la chose la plus rassurante qu'elle pouvait trouver. La prêtresse observa les environs et finit par avancer un peu, par pur réflexe avant de tomber à genoux en tremblant...

avatar
Artèmîa Elisian
~ Prêtresse diplomate ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Membre des sept, Diplomate
Âge réel : 97
Âge d'apparence : 21

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Monde de Nosco
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Rian McGregor le Lun 16 Aoû - 19:10

Il la voyait trembler devant lui et il n'avait pas besoin de voir son visage pour savoir qu'elle était un bord des larmes, était-ce lui qui la terrorisait ou bien le trou noir devant eux ? Le trou noir assurément... Par Joshi qu'il se détestait à cet instant !

« Artèmîa... je m'appelle Artèmîa et vous, vous êtes Rian Mc Gregor n'est ce pas ? Que comptait vous faire ? Ne me laisser pas là bas je vous en prie... »

Le sourire joyeux qu'elle avait tenté d'afficher se transforma en une grimace, elle avança un peu avant de tomber, rattrapée in extremis par un Rian qui ne savait plus très bien ce qu'il devait faire. Chaque seconde perdue était dangereuse pour lui. Il ne pouvait pas se laisser aller à l'apitoiement et pourtant... Il prit une décision rapide.

« Écoutez, il n'y a pas le moindre danger là dedans à condition de ne pas trop s'enfoncer. Vous risquez une grosse frayeur, moi je risque l'emprisonnement et pire. S'il vous plait... »

Il avait rangé son arme, un geste dangereux au premier abord mais pas si bête que cela quand on y réfléchissait. Et d'une il ne pensait pas qu'elle pouvait être très dangereuse pour lui, et de deux il attirait bien moins l'attention ainsi. En plus si il pouvait la rassurer un peu ce serait une bonne chose...

« Je ne vais pas vous abandonner là dedans, je vous laisserais à l'entrée et je filerais rapidement. On ne pourra pas me retrouver là dedans, et vous vous pourrez ressortir très vite et m'oublier. »

Ou pas, sans doute allait-elle plutôt courir aussi vite que possible pour prévenir les brigades. Mais ce n'était pas bien grave, à ce moment là il serait très très loin. En même temps en y réfléchissant il avait du mal à l'imaginer faire une chose pareille, elle semblait si douce et si fragile... Il ne la voyait pas causant du tort à qui que ce soit, même pas à un rebelle. Peut-être se tairait-elle en fait... Mais pourquoi y réfléchissait-il ainsi ? Il s'en fichait après tout, il ne risquait rien si près des souterrains.
Il l'observa en l'aidant à se relever, fixant son doux visage sans comprendre très bien ce qu'il pouvait bien lui rappeler. Elle ressemblait à quelqu'un...

La réponse lui vint comme une claque, mais quel idiot ! Bien sur qu'il l'avait déjà vue !
Il se souvenait des vidéos qu'il avait visionné il y avait déjà quelques temps. Des vidéos de surveillance qu'il avait piraté sur le réseau, des vidéos de la guilde. Il y avait vu, en plus de choses fort intéressantes, le commandor des brigades. Un commandor qui passait souvent en ce lieu, très souvent, trop souvent pour que ce soit honnête.
Intéressé, il avait alors observé les films avec attention pour découvrir que leur ennemi semblait en pincer pour une femme de la congrégation. Il était toujours utile de connaître ses ennemis, il avait donc gardé cette information soigneusement dans son esprit.
Pourquoi repensait-il à ça à ce moment ? Et bien c'était très simple, la femme qu'il retenait à présent par le bras... Cette jeune femme... C'était celle qu'il avait vu sur les vidéos.

Éberlué par ce nouveau coup du sort, décidément il avait le chic pour s'attirer toutes les coïncidences les plus improbables, il la fit avancer vers le souterrain et attendit d'être dissimulé par l'obscurité pour interroger d'une voix neutre :

« Vous connaissez Judikhael Wienfield ? »

Il était tendu, si il ne s'était pas trompé alors il s'avèrerait qu'il se retrouvait en possession d'une otage importante. Les rebelles seraient plus qu'heureux de pouvoir faire chanter le commandor. Mais dans le même temps... Rian n'avait pas envie de faire ce genre de chose, la pauvre... Elle ne lui avait rien demandé, était-ce de sa faute si elle était avec ce monstre ? Encore que, peut-être qu'elle était comme lui en fait ? Peut-être qu'elle cachait bien son jeu ? Rendu méfiant, il avait la main sur la crosse de son arme...
Soudain il s'avisa qu'il n'avait pas répondu à sa question précédente, d'une voix morne il précisa :

« Oui je suis Rian... Cet homme a tué plusieurs de mes amis, le connaissez vous ? »

Mentirait-elle pour sauver sa peau ? Peut-être bien... Mais il pensait pouvoir déceler le mensonge dans ses paroles, il devenait doué à ce jeu là. Et de toutes façons il était presque persuadé de l'avoir reconnue, elle ressemblait trop à la fille des vidéos...

_________________
L'urgent est terminé, l'impossible est en cours,... pour les miracles, prévoir 24H ! [source inconnue]
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Artèmîa Elisian le Ven 20 Aoû - 19:58

Il l'avait rattrapée, il l'avait rattrapée ! Elle s'était sentit chuter comme du haut du sanctuaire alors qu'elle se tenait sur ses deux petites jambes, du haut de sa taille réduite et pourtant la chute avait eu l'air d'un véritable saut de l'ange... elle avait tentée de faire bonne figure, de ne pas être un poids, elle ne voulait pas qu'il la voit encore plus mal que ce qu'il pouvait déjà voir mais avait échoué lamentablement, quelques pas seulement sur des jambes tremblantes avait eu raison de sa volonté et de ses forces, elle s'était sentie chavirée, avait sentit le sol se dérober sous ses pieds comme une vielle plaque de fer et son cœur avait fait une violente embardée alors qu'elle s'écrouler au travers d'une explosion de sens, tremblante et malade, définitivement malade, une fois de plus, sa santé fragile venait d'entrer dans la danse et elle était certaine que son état de nerfs soudain devait y être pour quelque chose. Mais voilà elle avait alors bien d'autre préoccupation que de faire un diagnostique de ce qu'elle vivait tout simplement parce qu'elle s'était attendue à rencontrer le sol froid et inhospitalier et pas le bras chaud et vivant qui venait de la sauvée, un bras qui ressemblait à un garde fou entre elle et le doux néant qui l'appelait tel un chant de sirène dont le seul but était de la perdre. Elle tenta de se redresser mais ne put bouger plus de quelques dixièmes de millimètre et fut plus qu'heureuse de voir son kidnappeur, car c'était bien ainsi qu'elle devait l'appeler non ?, l'aider à se remettre debout, elle l'écouta parler, elle l'écouta tenter de la rassurer dans sa frayeur sans nom, il ne s'y prenait vraiment pas bien le pauvre, en temps normal elle aurait sourit et l'aurait étreint en riant et en lançant une boutade mais la situation ne s'y prêtait guère et de toutes manières elle tremblait tellement qu'elle était presque incapable de mettre un pied devant l'autre alors faire des blagues elle n'y pensait même pas... et pourtant il savait qu'il avait parfaitement raison, elle ne risquait pas grand chose si elle ne se mettait pas à explorer le moindre recoin sombre des sous sols, elle n'avait que peu de chance de rencontrer encore quelque chose que ce soit un rebelle, un brigadier ou une créature mais elle n'arrivait pas à s'en convaincre, même alors que son cerveau validait l'information comme étant une vérité son cœur n'en démordait pas, elle se sentait mal, elle angoissait, elle avait la nausée, un pressentiment ou juste une peur sans explication , un peu des deux sûrement puisqu'elle savait déjà que les ondes alpha n'était plus aussi performante qu'auparavant, ça n'était pas pour calmer les horribles cauchemars qui surgissait même lorsqu'elle était éveillée, des cauchemars venus de son passé, de son arrivée plus que terrible et du traumatisme que cela avait laisser en elle, une marque indélébile que rien ni personne ne pouvait apaiser. Elle revint sur terre, tentant d'ignorer les larmes de terreur qui restaient à présent coincées dans sa gorge comme si un bouchon venait l'empêcher de les verser, il risquait de mourir à cause d'elle, parce qu'il l'aidait ainsi et refusait de la brutaliser il risquait d'être découvert et arrêter et ce serait sa faute, entièrement sa faute, elle aurait la mort d'un individu sur la conscience et ce serait presque pire que les créatures, la vie était trop précieuse pour qu'on la gâche elle le savait... elle remarqua qu'il avait ranger son arme et elle eu un nouveau pincement au cœur, provenant cette fois d'un vague sentiment de culpabilité plutôt que de peur, elle ne voulait pas qu'il soit arrêter à cause d'elle mais elle ne voulait pas non plus aller dans les souterrains. Et il voulait la laisser là bas ? À l'entrée qu'il disait, était il fou ? me^me à l'entrée c'était déjà trop pour elle, bien trop, elle serait totalement incapable de bouger d'un cil et serait trouvée par quelqu'un dans le meilleur des cas et dans le pire elle resterait là jusqu'à être manger par une créature, non non non non hors de question ! Entrée ou pas il l'avait mise dans cette situation et il allait veiller sur elle qu'il le veuille ou non, elle le collerait comme une seconde ombre si besoin était et il pouvait toujours la menacer, même si elle doutait qu'il le fasse, elle ne changerait pas d'avis et elle irait par la même occasion dire deux mots aux chef rebelle sur la façon qu'avait ses partisans de prendre en otage ! On avait pas idée d'entrainer une jeune femme fragile dans les sous sols en voulant l'abandonner comme un appât sans but....
Elle se releva tout de même et parvint à le suivre sans trop de mal à présent que quelque chose venait contrebalancer la peur qu'elle éprouvait, elle marqua une hésitation à l'entrée des souterrains mais se mordit les lèvres et avança en fermant les yeux et en se concentrant sur la présence du jeune homme près d'elle comme un phare dans la nuit. Elle lui était tout de même reconnaissante de sa douceur, elle n'aurait jamais supporté d'être dans les pattes d'un horrible bonhomme sans manière et aussi violent qu'un monstre de l'en bas, lui au moins avait la dignité d'un gentleman même si les idées ne suivaient pas.

Ce ne fut qu'une fois dans l'obscurité du lieu honnit qu'elle l'entendis de nouveau prendre la parole, d'une voix si neutre qu'elle se demanda si il ne l'aurait pas utiliser pour compter les pièces mécaniques dans une boutiques de la surfaces, et la question la laissa u moment sans voix tant elle ne s'y attendait pas, ou plus exactement elle avait espérait qu'il ne s'intéressait qu'aux vidéos du capitole et pas à celles près du sanctuaire, après tout il était sensé être un informaticien de génie, son patron devait utiliser ses compétences pour de gros travaux d'espionnage ou elle ne savait quoi ou du moins c'était ce qu'elle imaginait, elle ne se serait jamais attendue à ce qu'il lui parle de Khael, ou du moins qu'il la relie à lui de la moindre manière, ils avaient toujours été très neutre, très amicale mais sans plus, jamais de gestes déplacés, jamais de paroles trop douce et les rares moments qui ne répondaient pas à ces critères étaient ceux de leurs appartements ou des serres, le sanctuaire était vierge de caméra et les serres pas spécialement intéressante alors comment ? Elle revint à la réalité lorsqu'il rompit une seconde fois le silence et selle sentit ses yeux s'emplirent de nouveau de larme devant son affirmation, bien sûr que Khael tuait, elle le savait, elle savait ce que son travail exigeait de lui, même si il n'en parlait pas devant elle même si il avait toujours l'air d'un roc elle savait, elle avait eu des discussion avec d'autres membres de la brigade et n'était de toute façon pas dupe bien qu'elle laisse cet aspect de son protecteur de coté, refusant de voir Khael comme un être mauvais, elle tenta de répondre mais sentit les mots se bloquer dans sa gorge comme les larmes l'avaient fait précédemment, elle inspira profondément et retenta, sa voix douce et basse, presque un murmure...

« Oui je le connait même très bien... Il est la vie pour moi, non la mort, il m'a sauvée des créatures, il a été mon parrain, il a toujours été là pour moi... je n'aime pas la mort mais j'aime Khael, et vous vous aimez vos amis mais pas la mort, qu'attendez vous de moi ? »

Elle s'interrompit en pensant en avoir trop dit mais secoua la tête, elle tremblait toujours mais le nom de son commandor avait eu un effet inattendu, elle sentait un peu d'énergie revenir en elle et elle attrapa le bras de Rian doucement, le bras qu'il tenait poser sur le manche de son arme.

« Je suis vraiment navrée, pour vos amis et ne me dite pas que ce que je dit est trop simple parce que je le pense vraiment... Oui Khael et moi nous somme amis et si il n'y avait pas cette stupide querelle entre vous tous et la guilde peut-être qu'il serait bien différent de ce qu'il est maintenant mais ça on ne le saura jamais... à présent écoutez moi et je vous en supplie écoutez moi bien. Il est absolument hors de question que je reste seule dans ces tunnel, ici, en plein milieu ou à l'entré, pour moi c'est la même chose je serais incapable de repartir. Je reste avec vous que vous le vouliez ou non, amenez moi avec vous Rian je vous en prie, une fois en sécurité vous n'aurez qu'à faire passer un mot au miliciens de la congrégation pour qu'ils viennent me chercher. »


Elle allait poursuivre son discourt, devenu plus ferme et plus audible de mot en mot mais un léger mouvement dans l'obscurité lui fit faire un bond de coté. Elle attrapa précipitamment le rebelle par la taille et enfouit son visage dans ses vêtements en poussant un cri...

« Là.... là ! Vous l'avez vu ? Il y a quelque chose là bas... pitié faite que ça ne soit pas eux, pas eux, pas eux pitié.... »
avatar
Artèmîa Elisian
~ Prêtresse diplomate ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Membre des sept, Diplomate
Âge réel : 97
Âge d'apparence : 21

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Monde de Nosco
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Rian McGregor le Mar 24 Aoû - 0:54

Ainsi c'était bien elle... Elle le reconnu sans se faire prier, ce qui était une bonne chose. Il n'aimait pas beaucoup qu'on lui mente et même si ça ne lui faisait pas plaisir d'apprendre qu'elle était lié à ce gars là, il ne pouvait pas non plus le lui reprocher. Elle n'y était pour rien si elle aimait un tueur... L'aimait-elle d'ailleurs ? A voir ses yeux lorsqu'elle en parlait c'était plus que probable, dommage... Bref.
Que disait-elle ensuite ? Cette stupide querelle ? Ainsi c'est comme cela qu'elle voyait la résistance, c'est pour cela que des hommes mourraient ? Pour une stupide querelle ? Son visage se révulsa de colère, elle ne pouvait pas comprendre. Protégée et choyée comme elle l'était pas la congrégation et par la guilde, que savait-elle de la vie ? Que savait-elle de ce qu'était véritablement Nescio ? A cet instant, il la haïssait. Une haine teintée de mépris.
La suite lui fit ouvrir de grands yeux, elle lui demandait... De l'emmener ? Avait-elle perdu la tête ?

Oh bien sur, il avait bien noté cette possibilité plus qu'intéressante. En l'emmenant il permettrait à son camp de s'en servir comme une otage pour faire chanter son éternel ennemi. Mais... Mais il n'était pas comme ça, il n'avait aucune envie de lui faire subir ce genre de chose même si il méprisait la vision qu'elle avait de la résistance. Yan lui en voudrait bien sur si il laissait passer cette occasion mais... Mais non. Il ne voulait pas kidnapper cette fille, il était informaticien pas terroriste. Zut à la fin. Qu'elle le lui demande n'y changerait rien du tout, il allait la laisser là, point barre. Elle ne risquait absolument rien et il ne voyait pas très bien de quoi elle pouvait bien avoir peur, nul doute qu'elle lui faisait la comédie pour... Pourquoi en fait ? Il ne le savait pas trop et il s'en fichait.

Il en était à réfléchir comment il allait bien pouvoir s'en débarrasser lorsqu'elle poussa un cri de terreur et lui sauta littéralement dessus, l'empêchant du même coup de réagir efficacement à la menace.

« Là.... là ! Vous l'avez vu ? Il y a quelque chose là bas... pitié faite que ça ne soit pas eux, pas eux, pas eux pitié.... »

Serrant les dents, il leva son arme vers l'obscurité et le rabaissa aussitôt. Soulagé.

« Il n'y a rien par là, vous ne voyez que des ombres. Je sais reconnaître les... Enfin, je sais reconnaître le danger lorsque je le vois. Et je vous affirme qu'il n'y en a aucun ici. »

Il la senti trembler contre lui, il avait cru qu'elle lui faisait du cinéma... Il était bien attrapé... Un peu gêné, il recula doucement et l'obligea à le regarder dans les yeux :

« Vous êtes en sécurité en cet endroit, et même plus loin vous le seriez aussi. Je ne suis pas un guerrier hors pair mais je ne laisserais aucune créature faire du mal à une si belle jeune femme. »

Bon, il n'avait pas voulu utiliser le mot créature la fois d'avant, cette fois il l'avait fait. Il n'avait pas voulu non plus la draguer, sachant reconnaître une cause perdue mais il fallait croire qu'il était irrattrapable. Sans doute était-ce dans ses gênes, il devait y avoir marqué don Juan sur la double hélice de son ADN. C'était presque certain. Bref, au moins il l'avait peut-être un peu rassurée, non ?
Peut-être pas... C'était difficile à dire. Les créatures faisaient peur oui c'était logique mais voir une telle terreur, ce n'était pas courant... Il était prêt à parier qu'elle avait dû avoir une mauvaise expérience passée pour en arriver à cet extrême, elle semblait traumatisée.

La vérité s'imposa à lui tout à coup. Il ne pourrait pas la laisser ici, même à l'entrée. Elle serait tout à fait incapable d'en sortir et elle mourrait à coup sur d'une crise cardiaque dès lors qu'il se serait éloigné de quelques pas. Formidable... Il ne lui restait plus qu'à l'emmener.

« Vous vous rendez compte que vous allez devoir traverser les souterrains et vous enfoncer plus loin que la majorité des Guildien n'est jamais allé ? Je vais même devoir vous bander les yeux à un moment donné, et qui vous dit que vous serez bien traité là bas ? Qui vous dit que je ne vais pas vous abandonner au milieu des souterrains ? Il serait bien moins risqué pour vous de rester ici vous savez... »

Dernière tentative, il n'y croit plus trop mais il lui semble légitime de la prévenir de ce qui l'attend. Si par miracle elle renonce et bien tant mieux, sinon... Yan serait content.



_________________
L'urgent est terminé, l'impossible est en cours,... pour les miracles, prévoir 24H ! [source inconnue]
avatar
Rian McGregor
~ Bras Droit de Y. Merling ~


Camp : Confrérie de la Rébellion
Profession : Bras droit de Yan Merling, informaticien
Âge réel : 10 ans passés à Nosco
Âge d'apparence : Une vingtaine d'années

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Artèmîa Elisian le Dim 12 Sep - 20:05

Elle tremblait, comme une feuille dans le vent, comme une machine en marche, comme un cœur palpitant, comme son cœur palpitant dans sa poitrine, elle tremblait comme elle ne tremblait jamais auparavant, comme le jour de son arrivée, saisie d'une peur et d'une appréhension terrible qui lui comprimaient la poitrine et coupait sa respiration, torturaient ses nerfs sensibles et faisaient monter des vagues de larmes à ses yeux, elle ne cessait de trembler, accrochée à Rian comme à une bouée de sauvetage, elle ne voyait plus que le jeune homme pour l'empêcher de sombrer dans la terreur la plus totale à la simple idée des créatures, elle enfouissait son visage dans le tissu des habits avec autant de force qu'elle le pouvait, répétant sa litanie de prières en crispants ses doigts délicats, refusant de regarder, refusant de relâcher la seule chose qui pouvait la retenir dans ce monde, qui la protégeait de l'abysse de terreur qu'elle voyait s'ouvrir sous ses pieds. Il avait beau lui dire qu'il n'y avait rien elle ne pouvait s'empêcher de craindre le pire, l'atmosphère seule la mettait dans tout ses états, elle voulait partir, que ce soit pour la base rebelle ou pour le sanctuaire peu importait mais elle ne voulait pas rester là, plantée en terre comme un végétal pendant que l'autre comptait les moutons... et en même temps la simple idée de s'enfoncer dans les entrailles de Nosco lui était proprement intolérable, heureusement qu'elle n'était pas seule ou la peur aurait eu raison d'elle depuis longtemps et il pouvait dire et penser ce qu'il voulait mais elle n'allait pas le laisser filer sans elle. Et lorsque le mot créature tomba elle poussa un petit cri de détresse et serra encore davantage en menaçant de s'effondrer de nouveau et même le compliment qu'il lui fit passa à des années lumière d'elle tant elle avait peur mais l'affirmation qu'il n'allait pas l'abandonner lui redonna un peu de baume au cœur, au moins elle était certaine d'avoir un peu d'aide même si elle doutait fortement de sa capacité à assurer sa protection... il était si frêle et semblait si inoffensif comparé à Khael, si peu masculin et si jeune, elle se demandait même comment il pouvait faire partie des rebelles en étant si... peu adapté au combat, Khael était si grand et puissamment battis qu'elle le prenait toujours comme plateforme de comparaison avec d'autres hommes mais elle n'avait pas le choix, même si elle aurait aimé un garde du corps plus adapté à ce rôle elle ne pouvait se plaindre, elle n'était pas seule et c'était déjà énorme. La prêtresse faillit grincer des dents en l'entend tenter de la dissuader, non mais qu'est ce qu'il lui fallait à celui là de plus clair, elle ne pouvait pas rester là même si elle aurait préféré, il fallait un abris et puisqu'elle ne pouvait retourner chez elle il n'y avait plus qu'une destination possible. Elle se décrocha du torse de Rian en inspirant profondément, tentant de contenir l'élan qui lui disait de ne surtout pas sortir du champ immédiat de l'homme qui devait veiller sur sa vie et elle le regarda dans les yeux avant de lâcher sa chemise « Je comprend mais.... il le faut, je ne peut pas rester là, je.... allons y » Elle tenta d'avoir l'air brave même si elle était toujours terrifiée et tira sur la manche pour lui signifier qu'ils ne pouvaient rester là pour toujours... la marche au travers des ruines lui paru interminable, un véritable cauchemar pour elle, mais étrangement quand il lui banda les yeux elle se sentit un peu mieux, la vision des ruines étaient plus effrayante pour elle que le lieu en lui même et elle éprouva un intense soulagement en arrivant enfin à destination... bien entendu elle était prisonnière mais au moins elle était à l'abri des créatures et n'était pas en présence de barbare.
avatar
Artèmîa Elisian
~ Prêtresse diplomate ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Membre des sept, Diplomate
Âge réel : 97
Âge d'apparence : 21

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Monde de Nosco
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prise d'otage involontaire [PV Artè]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum