Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Invité le Ven 27 Aoû - 0:17

Il était couché, ça il en était sûr. Il pouvait même affirmer qu'il se trouvait à l'extérieur car il sentait une douce brise venir caresser son visage et ses cheveux. Il ne savait comment il avait fait pour atterrir à l'extérieur de … de quoi? Où avait-il pu être avant de se retrouver allongé sur le dos, les yeux fermaient et appréciant le peu de vent qui venait sur son visage. Ne trouvant pas de réponse, il décida de tout simplement ouvrir les yeux et voir où il se trouvait.

Une fois qu'il eut trouvait le mode de fonctionnement de l'ouverture de ses paupières, il réussit enfin à recouvrer la vue mais pour tomber sur un paysage entièrement flou et bizarrement décalé. Il referma les yeux et se les frotta énergiquement à l'aide de ses mains avant de réitérer son geste pour découvrir le paysage l'entourant. Son deuxième essai fut plus concluant, il vit un ciel bleu clair, ciel qui lui fit refermer ses yeux directement. Il n'y avait pas dix milles solutions, si il voulait voir quelque chose, il devait ouvrir les yeux, et si il ne voulait pas souffrir à cause du soleil, il devrait tout simplement se lever afin de ne pas poser ses yeux dessus. C'était bien de savoir quoi faire, mais le mettre en application était un tantinet plus difficile. Il réussit à s'asseoir mais au prix d'un effort monstre, en plus tous ses muscles se plaignaient de chacun de ses gestes, le tiraillant de partout et lui faisant mal, très mal. En plus il ne semblait pas avoir beaucoup de stabilité pour le moment, même les yeux fermés il sentait que tout tournait autour de lui. Il avait du se prendre un coup avant de se retrouver allongé sur le dos, mais par qui ou par quoi, voilà la bonne question. Et il n'avait pas la réponse.

Quand il retrouva un équilibre à peu près correct, soit quand il ne sentit plus que son monde tournait dans tous les sens, il tenta d'ouvrir un œil et un seul, l'œil droit. Il fut surpris par ce qui lui arriva. Noir, tout était noir, plus de ciel bleu, rien, il ne voyait rien, qu'une couleur, le noir. Pas une ombre, pas une nuance, rien de rien. Il referma son œil et ouvrit le gauche. Cette fois-ci il tomba sur un drôle de mur noir, mais au moins il voyait une petite touffe d'herbe sur sa gauche et le ciel au-dessus de lui. Il retenta l'expérience de son premier œil ouvert. Il n'allait quand même pas rester sur cette drôle d'expérience. Il s'était peut-être tout simplement trompé sur ce qu'il voyait et était resté fixé sur le mur sans faire attention au reste. Refermant le gauche il ouvrit l'autre, mais le décor rechangea encore une fois pour redevenir tout simplement noir. Une infinie noire l'entourant. Il ouvrit le gauche, tourna sa tête dans tous les sens, voyant très bien le paysage, mais tout semblait un petit peu décalé, comme si son autre œil n'enregistrait aucune information et que de ce fait tout son côté droit était absent. Il ne comprenait rien à rien. Il se retrouvait dehors, couché sur le dos, il n'avait pas idée de la manière dont il avait atterri ici, ensuite il découvrait que l'un de ses yeux était 'aveugle'. Quelque chose ne tournait pas rond et il découvrirait quoi, si il le pouvait seulement.

Refixant le mur qui lui faisait face, il essaya de se souvenir de ce qu'il représentait pour lui. Que pouvait-il être? Au plus il y pensait, au moins son esprit était clair. Il ne s'en souvenait pas. Il ne lui disait rien, mais pourquoi? Il essaya alors de trouver où était sa maison à quoi elle ressemblait, sa famille aussi, tous ses souvenirs, il voulait au moins se souvenir de quelque chose l'entourant. Il était tellement plongé dans ça qu'il ne pensa même pas au principal, son prénom et son nom, il ne les connaissait pas. Il y pensa seulement quand il dut trouver son nom de famille pour essayer de s'en rappeler. Ce fut à ce moment précis, quand il découvrit qu'il ne se rappelait même plus de lui qu'il disjoncta. Il devint amorphe, assis sur le sol, le regard dans le vague en direction de mur, son esprit mis de côté, sa mémoire introuvable et son cerveau en mode pause. Plus rien ne fonctionnait chez lui, il était devenu un jouet cassé dans un monde inconnu.

Il resta dans la même position un petit dix minutes, le temps qu'il puisse enregistrer toutes les informations même si il ne les comprenait pas vraiment. Quand il reprit pied dans le monde présent, sa première réaction fut de fixer ses mains. Deux longues et fines mains, elles étaient pâles et ne lui rappelaient absolument rien, il regarda ses jambes, ses pieds, ses bras, ses vêtements, toucha ses cheveux et regarda le peu qu'il put mettre devant son seul œil en état de marche. Rien, il ne se rappelait même pas son corps. Il n'avait plus rien, plus aucune attache pour l'instant. C'est la seule pensée qui arrivait encore à atteindre son cerveau et son esprit. Comment pouvait-il tout oublier de qui il était, qu'avait-il fait pour finir dans cet état...

Il allait finir par crier et se taper la tête au sol mais préféra prendre sur lui, il pourrait toujours faire sa crise de nerf plus tard, il devait trouver un endroit où aller, une personne pouvant l'aider, quelqu'un pouvant le sortir de l'enfer dans lequel il se trouvait actuellement. Il devait trouver quelqu'un oui, c'était le seul moyen de savoir pourquoi il était là, et d'abord où était ce . puis cette personne pourrait toujours le renseigner, savoir si quelqu'un était porté disparu, lui indiquer l'endroit où aller pour trouver une solution à son problème du moment. Oui, c'était peut-être la meilleure chose à faire, mais il dirait quoi à cette personne : "Bonjour, excusez moi de vous déranger mais je suis amnésique, vous pourrez peut-être m'aider?" A coup sûr on le prendrait pour un fou. "Ou alors je pourrais dire quelque chose du genre : Pourriez-vous m'indiquer l'hôpital le plus proche, s'il vous plait?" Il ne se rendait pas compte qu'il venait tout simplement de parler à voix haute, que justement c'est dans ces moments là qu'on prend les gens pour des personnes ayant quelques petits problèmes d'ordre psychologique. Tout ce qui l'intéressait était de savoir comment il allait faire dans le futur proche avant de penser à sa crise de nerf qui n'était vraiment pas loin de sortir.


Dernière édition par Kalyan Gerwyn le Mar 31 Aoû - 20:20, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Re: Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Sam 28 Aoû - 16:39

    L’espace d’un instant, un message clignota sur son ordinateur, mais l’informaticien n’y accorda pas d’importance pour le moment. Trop concentré dans son travail, de ce fait, il avait laissé les E-mails s’accumuler dans sa messagerie. Il devait bien dix heures du matin quand il termina ce qui lui tenait l’esprit et commença à passer ses mails en revue. La plus grande partie provenait de son supérieur, car Shane n’était pas très prompt à faire ses rapports de missions. Il était même pour ainsi dire fortement en retard depuis quelques jours. Il chercha dans sa mémoire une excuse quelconque qui pourrait le dispenser de la rédaction de ces rapports pendant un ou deux jours… Mais c’est toujours quand on a le plus besoin de quelque chose, qu’on ne trouve pas. Ainsi se résigna-t-il à faire de son mieux pour garder son sang-froid et rédiger ces romans qu’il jugeait inutiles.

    Vers onze heures, il avait terminé, grâce à la merveilleuse technique du copié/collé. En changeant quelques mots, il arrivait à quelque chose de très cohérent et très rapide. Et voilà que dix minutes plus tard, c’était son téléphone portable qui sonnait : c’était son supérieur. Shane fit de gros yeux, se disant que celui-ci avait du débusquer la supercherie, mais ce ne fut rien de tout cela. On lui annonçait qu’un nouvel arrivant avait atterri sur Nosco, et que c’était lui qui était chargé d’aller le chercher. La bonne nouvelle quand on avait un filleul, c’est que pendant une semaine, on bénéficiait d’une réduction du temps de travail ! En revanche, il y avait beaucoup d’enregistrement sur les registres à faire, ce qui avait le don d’être barbant mais qui était nécessaire.

    « Oui, dans le secteur nord / nord-est de l’enceinte, je le vois. »

    Fit-il en tapotant sur les touches de son ordinateur. Il s’était connecté au système de surveillance de la ville et, en effet, il y avait quelqu’un étendu dans l’herbe. Un demi-sourire s’afficha sur les lèvres de Shane. Il était toujours touché de voir quelqu’un arriver sur les caméras. Il savait combien ces gens là était déboussolé, pour raison d’être passé par là, lui aussi, neuf années plus tôt. Shane se connecta rapidement aux autres caméras qui filmaient les alentours pour vérifier qu’il n’y avait des pas créatures. Il y avait un Nosciens qui s’était fait attaqué par celles-ci lors de son arrivée avant d’être englouti par cette foutue congrégation. Rien. Rien. Et encore rien. Le secteur semblait calme ce matin. Tant mieux. Par précaution, Shane se munit tout de même d’une épée à ondes alphas. Il ferma son ordinateur portable, le rangea dan la sacoche et passa la lanière à son épaule gauche. Etant informaticien, Lewis ne promenait très rarement sans ordinateur.

    Shane quitta le quartier général de la brigade impériale et rejoignit la surface de la ville, en direction de l’enceinte. Ses bottes qui montaient jusqu’en haut de ses chevilles écrasaient l’herbe encore légèrement humide du matin. On était en plein mois d’avril, il ne fallait pas s’attendre aux grosses chaleurs non plus, ni à ce que l’herbe soit sèche quand approche midi ! La démarche de Shane était ferme et assurée. Il avait enregistré dans son téléphone portable sophistiqué la position du nouvel arrivé. Celui-ci clignotait comme un point rouge sur son écran. Il n’était plus très loin. Shane dégagea ses cheveux gris sombres de devant ses yeux d’un brun très clair pour observer les alentours et retrouver le gars qu’il avait vu dans les caméras. Il le trouva d’ailleurs, il était à présent assis, et lorsqu’il approcha, Shane s’aperçut que celui-ci parlait tout seul. Il fronça les sourcils, intrigué. Finalement, il se rappela comme il fut désorienté à son arrivée. Il se mit à rire, amusé, juste derrière lui.

    « Tu sais, commencer à parler tout seul, c’est le début de la folie. »

    Il le contourna pour se mettre face à lui et lui tendit une main pour l’aider à se mettre debout :

    « Allez lève-toi, je vais m’occuper de toi, rassure-toi. Mais pour ça, il va falloir marcher. T’espérais pas que je te porte tout de même ? Tu aurais été une jolie fille, j’aurais pas fait mon compliqué mais là tu vois… »

    Il se racla légèrement la gorge pour ne pas terminer sa phrase et laisser le silence le faire pour lui :

    « Rien de cassé ? Tu vas bien ? Tu te rappelles de quelque chose ? »

    L’interrogatoire… Il y avait des fois où Shane voyait bien qu’il avait du sang de Brigadier dans les veines. Il se tut alors et tâcha de faire preuve d’un peu plus d’empathie.

    « Hum… Je m’appelle Shane Mael Lewis, informaticien dans la Brigade Impériale. Je vais être ton parrain ici, je vais m’occuper de toi et t’aider à t’en sortir. Tu vas voir tout ce passera bien. Enfin si tu le veux, hein ? Tu peux aussi rester par terre et attendre de te faire bouffer par une créature si tu as l’âme un peu suicidaire. »

    Shane esquissa un petit sourire taquin et rare derrière le col relevé de sa tunique à manches courtes. L’un de ses mains alla tapoter la tête du petit. Shane lui donnait deux ou trois ans de moins que lui, en apparence.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Re: Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Invité le Sam 28 Aoû - 21:41

Il était tout simplement assis là, au sol, d'ailleurs celui-ci était un peu inconfortable, mais ce n'était certainement pas son problème du moment. Ce qui le troublait vraiment était son manque total de souvenir, de ce fait il ne savait où il était, comment il s'appelait et comment retrouver ses souvenirs. Tout était bizarre mais il avait pris sur lui, enfin pour le moment, il ne voulait pas tout de suite se laisser abattre, non il le ferait un peu plus tard, quand il pourrait le faire sans avoir l'air plus idiot qu'en ce moment. D'ailleurs si il regardait bien les alentours de son unique œil, il n'y avait pas un chien qui trainait dans les parages. Il réfléchit aussi aux paroles qu'il pourrait dire si jamais il venait à rencontrer quelqu'un, c'était toujours intéressant de savoir quoi dire à l'avance. Alors qu'il se parlait à lui-même, à voix haute et sans s'en rendre compte, il fut surpris. Il eut même un sursaut magnifique quand un il entendit un rire venant de derrière lui.

Tournant légèrement la tête, il se rendit compte qu'il l'avait fait du mauvais côté, il ne voyait strictement rien. Il se fit une note mentale, se souvenir de son problème et essayer de voir avec quelqu'un quel était le problème. Il ne pouvait tout simplement pas être aveugle d'un œil, comment aurait-il pu le devenir d'abord. L'autre lui dit que parler tout seul était le début de la folie, mais il y avait de quoi être fous à sa place. Pas de souvenir, un œil en moins, un endroit totalement inconnu, un drôle de mur lui faisant ressentir deux émotions différentes et enfin un homme qu'il ne voyait pas venait lui parler de folie. Si il n'était pas lui, il lui aurait répondu qu'il était fier d'être fou, mais étant lui, il ne put que rougir et baisser légèrement la tête, gardant au plus profond de lui toutes les phrases qu'il aurait pu répondre. Il vit des pieds devant lui, bizarre deux minutes auparavant il était derrière lui. Il releva alors doucement le visage et vit une main tendue.

L'homme prit la parole, une nouvelle fois. Il profita de ce moment pour le dévisager. Des cheveux gris foncé, des yeux d'un marron assez clair, un visage plutôt fin. Mais sur le coup, il hésitait vraiment à se laisser approcher par un homme comme lui. Il se permettait de rire de lui et après lui disait qu'il allait s'occuper de lui. S'occuper de lui? Mais il voulait dire quoi par là, et pourquoi est-ce qu'il devrait marcher avec lui. C'était quoi toute cette histoire, il voulait dire quoi par là. Il n'était vraiment pas d'humeur à écouter les élucubrations d'un personnage tel que lui. Il le fit d'ailleurs légèrement savoir en se reculant mais gardant le cul sur le sol. Il ne risquait pas de prendre sa main, ça non. Il voulait des explications, et il n'était pas naïf au point de suivre quelqu'un d'inconnu. Ne bougeant pas d'un pouce, il le regarda et écouta la suite. Celui-ci avait certainement l'intention de monologuer, tout seul. Enfin un monologue se faisait tout seul de toute façon. Des questions, voilà qu'il lui posait des questions. Comment pouvait-il répondre à cela, il ne voulait pas être méchant, ce n'était pas son genre d'être méchant, mais d'un autre côté il ne voulait pas paraitre trop gentil. C'était difficile de choisir comment répondre. Il n'eut cependant pas le temps de répondre car l'autre prit la parole à sa place.

Il apprit qu'il s'appelait Shane Mael Lewis, drôle de nom, mais on ne le choisissait pas après tout. Il était de la Brigade Impériale, c'était quoi ça, ça servait à quoi et pourquoi avoir ce nom pour un groupe de personne? Son parrain? S'occuper de lui? Il n'avait que ce mot là à la bouche. Une créature, l'âme d'un suicidaire? Le temps que cette derrière phrase fasse son effet et il était déjà debout, vacillant doucement, des jolies petites étoiles blanches dansant devant ses yeux à cause du mouvement brusque. Qu'est-ce que c'était que tout cela, de quoi il parlait d'abord. Pourquoi un parrain, comment cela se faisait-il que des créatures tuaient, si il avait bien compris ce qu'il avait entendu. Il ne comprenait strictement rien.

"Créatures? Il y a des créatures qui tuent?"

Il se tournait dans tous les sens à la recherche d'une de ces bestioles, pas moyen qu'il reste ici si il risquait quelque chose, il était sûr de ne pas savoir se battre, comment il le savait c'était une bonne question mais se battre, il ne savait pas le faire, même pour se défendre. Il lui fallut un petit moment aussi pour se rappeler qu'il avait plusieurs autres réponses à poser, et une solution à trouver.

"Et c'est quoi cette histoire de parrain? Et pourquoi vous occuper de moi? Et on est où? Vous me connaissez? Je suis qui? C'est quoi votre brigade impériale? L'hôpital le plus proche il est où? Comment je fais pour savoir qui je suis et où j'habite? Pourquoi je me souviens de rien, d'abord?"

Sa voix était partie de plus en plus dans les aigües, montrant clairement qu'il était totalement perdu et qu'il ne savait pas quoi faire. En plus de cela, il avait agrippé le bras de l'homme sans s'en rendre compte et le tenait fermement entre ses mains. Il était terrorisé. Il n'avait même pas remarqué que la main de l'homme était venue se poser sur sa tête pour la lui tapoter comme on le fait habituellement sur un chien ou cheval.
Quand il se rendit compte de ce qu'il faisait et de ce qu'il avait fait, il baissa d'un coup la tête en rougissant furieusement. Il réussit toutefois à sortir une vague excuse sur son comportement tout en se reculant brutalement. Il ne savait pas pourquoi il avait agi comme cela avec un parfait inconnu, enfin il avait son nom et prénom mais il restait quand même un inconnu. Le pire était certainement qu'il ne savait pas ce qu'il devrait faire par la suite. Le suivre ou non? Voir au péril de sa petit vie si les créatures existaient vraiment? Mais il y tenait à sa vie, il ne voulait pas mourir aussi jeune, mais au fait il avait quel âge?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Re: Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Lun 30 Aoû - 16:23

    [HJ : Toutes mes excuses pour le temps de réponse, d’ordinaire je réponds le jour même ou le lendemain, mais hier, je n’ai pas eu le temps de finir >< ]


    L’autre avec lui ne lui répondit pas. Il baissa la tête et se mit à rougir. Ah bah voilà qui n’allait pas mettre du charbon dans la locomotive. Son nouveau petit protégé n’était guère bavard et ça ne l’arrangeait que bien peu. Il le contourna et se mit face à lui. La main qu’il lui avait tendue resta là dans le vide, pire même, le jeune homme face à lui recula toujours sur le sol. Shane eut une mine dépitée et répliqua :

    « Rah c’est bon, je ne me suis pas gratté les fesses avec avant, promis. »

    De toutes évidences, ça n’avait pas convaincu son interlocuteur car sa main gantée resta suspendu dans le vide encore quelques secondes… Lewis croisa les bras sur son torse avec un petit soupire qui était fort évocateur sur son désespoir. Il se fit une note mentale : ne pas jouer le petit papa tout gentil avec lui. Il endossa alors le rôle de l’ami et commença à lui parler et l’interroger, mais aussi le rassurer et tenter de lui faire comprendre qu’il n’était pas là pour son mal, tout bien au contraire. Mais ce garçon la semblait plus têtue qu’une mule ! Tout simplement terrorisé comme tu le fus également, Shane, corrigea sa conscience.

    L’informaticien posa son regard clair sur le jeune homme et surtout su ses cheveux d’un bleu vif ! C’était bizarre, il y avait bien un autre jeune homme qui avait les cheveux exactement de la même couleur arrivé quelques jours plus tôt. Shane s’était toujours demandé d’où venaient tout ces gens qui n’atterrissaient pas magie sur la pelouse de l’enceinte. Néanmoins, il n’avait pas trouvé de réponse. Il y avait parfois des jours où il se disait : tiens, celui-ci ressemble à un tel. Serait-ce possible qu’il y ait des frères et des sœurs qui se retrouvent à Nosco ? Laissant cette question de côté, il continuant d’observé son protégé, ou plutôt son terrorisé. Ses yeux étaient aussi bleus que ses cheveux et dans son regard il y avait quelque chose d’étrange, comme si l’un de ses yeux ne regardait pas au même endroit que l’autre.

    Bon, désespéré par le manque de réaction de son camarade, Shane employa la manière forte et se revêtit du costume du bourreau en parlant des créatures. Ok, il ne le devait pas, et il regretta son acte immédiatement après en avoir parlé, mais un événement l’empêcha de se plonger d’avantage dans les remords. Il s’était levé ! Ouiiiiiiiiiii ! Et ce au prix d’une boulette. Il se fustigea mentalement d’insultes : la chose dont nul ne devait parler venait de sortir de sa bouche devant ce nouveau venu qui allait se souvenir longuement de ce lapsus. Shane avait cherché à le terrorisé, ça avait marché, mais il songea qu’il aurait pu parler de n’importe quoi autre… Sauf ça.

    « Non, oublie, j’ai rien dit. »

    Coupa-t-il rapidement alors que le nouveau venu s’était complètement agrippé à son bras. Il fallait dire qu’en cas d’attaque, Shane était le seul armé d’une épée alpha qui pendait à sa ceinture. Mieux valait ne pas rester ici trop longtemps et rejoindre rapidement les locaux plus sécurisés de la ville. Mais pour ça, il allait falloir gagner sa confiance, il n’allait tout de même pas le trainer de force, il aurait l’air fin tiens !

    Son filleul commença alors à poser trente six mille questions les unes après les autres et Shane lui tapota la tête pour le calmer. Celui-ci se rendit compte de son geste et commença des excuses. Shane avait l’habitude d’avoir une attitude assez antipathique et le nouvel arrivant ne tarderait pas à le comprendre. Shane faisait des efforts miraculeux là pour arriver à gagner sa confiance ! Et ça marchait déjà mieux, son jeune protégé venait d’ouvrir la bouche pour poser une flopée de questions, décidément, son muet devenait bavard. Et ça l’arrangeait plutôt bien.

    « C’est normal que tu te poses toutes ces questions et je vais répondre à chacune d’entre elles, je te l’assure. Mais marchons, nous avons des choses à faire à Nosco, tu veux bien ? »

    S’enquit-il en commençant un premier pas vers le bâtiment d’en face, la ville même de Nosco. L’herbe était assez haute près de l’enceinte, elle lui arrivait parfois à la cheville, parfois même au genou. Et ce n’était pas parce que l’informaticien était de petite taille pour un garçon, mais parce que les premières pluies du printemps et l’absence de gelée avait redonné du poil à la bête : ces herbes étaient drôlement friandes de croissance.

    « Nous sommes dans le secteur Nord / Nord-Est de l’enceinte. Tu as bien vu ce mur, n’est ce pas ? Nul ne sait vraiment ce qu’il y a derrière, mais une fois que l’on connait bien Nosco, on n’a pas vraiment envie d’aller voir ailleurs, tu verras. »

    Il pointa du doigt le long bâtiment blanc qui semblait s’étendre sur des kilomètres :

    « C’est Nosco tu vois ? Ce bâtiment, c’est l’Aedes, lieu de vie des Nosciens. On a tous nos appartements là bas, toi aussi tu en auras un. Seuls les hauts dirigeants logent au Capitol, je te montrerai quand on y sera. Dans le prolongement de l’Aedes, plus loin vers l’Ouest, se trouve les boutiques. C’est immense et on y trouve vraiment beaucoup de choses. »

    Il avançait lentement pour ne pas perdre son protégé et il se retourna pour vérifier qu’il le suivait bien :

    « Allez viens, je ne vais pas te manger tu sais, si j’avais de crocs capables de ça, je l’aurais déjà fait. Tu as de la chance d’arriver en plein mois d’avril, il fait encore frais mais au moins, il ne fait pas un temps affreux. Je suis arrivé exactement comme toi il y a de ça neuf ans, mais en plein mois de février, dans la neige, sans bottes ni manteau. J’ai cru que j’allais finir congelé. Mais moi aussi, on m’avait repéré dans les caméras de surveillance de la ville et un parrain est venu me trouver. Un jour, toi aussi tu deviendras parrain à ton tour pour aider ceux qui arrivent à trouver leur place. C’est une sorte de solidarité, on fait en sorte que tout soit au mieux à Nosco. Tu ne vas pas rester ici tout seul tout de même, hein ? »

    L’informaticien hausa les épaules et tâcha de se rappeler les autres questions que son filleul venait de lui poser. Il avait l’impression de réciter tout ce qu’il savait comme un élève régurgitant ses leçons à son professeur. Sauf que son ami n’était guère son professeur, c’était Shane qui lui enseignait la vie à Nosco plutôt que l’inverse.

    « Je ne te connais pas, et je ne sais pas qui tu es. Mais je vais apprendre à te connaître et savoir ce que tu es. Tu ne te souviens surement de rien de ce qu’il s’est passé dans ta vie et c’est normal. On est tous comme ça. Et saches que l’important n’est pas ce que tu as été -je crains qu’il n’y ait pas de moyens de le savoir- mais ce que tu vas faire de ta vie à présent. »

    Parler de son passé à Nosco était en quelques sortes tabou, pour Shane, il était important d’endiguer l’envie de son protégé de vouloir retrouver son passé. Bien souvent, Lewis avait refusé de voir le sien. Il y avait vu des choses bizarres, des choses qu’il ne comprenait pas. C’était comme regarder une seule pièce d’un puzzle. On pouvait imaginer ce qu’il y avait autour, mais trouver la vraie vérité en était une autre, et parfois, on se faisait plus peur qu’autre chose.

    « La Brigade Impériale, c’est un mélange entre la police et l’armée. Nous veillons à l’ordre sur Nosco, nous gérons les conflits, le respect des lois, le bien-être de chacun. C’est un point important, sinon ce serait l’anarchie et on s’entre-tuerait tous, il faut savoir vivre en société. La Guilde fait ça très bien. La Guilde, c’est les habitants de Nosco sans les membres de la Congrégations qui ont un statut appart. Nous avons une Impératrice, Sa Majesté Madame Joséphine de Nosco. C’est elle qui dispose d’une Brigade pour faire en sorte que tout se passe bien. »

    C’était tout à fait les préceptes de la Guilde. Ca pouvait paraître du bourrage de crâne, mais Shane était réellement convaincu par ce qu’il disait. L’Impératrice, malgré tous les détracteurs de la rébellion ou de la congrégation qui rabaissaient son travail, faisait de ton mieux pour que la société s’organise. Elle donnait un abri et une protection à ses habitants. Elle donnait un travail qui plaisait à chacun pour que tout habitant lambda se sente utile dans la société.

    « J’ignore pourquoi tu ne te souviens de rien, pourquoi nous ne nous souvenons de rien, mais nous faisons en sorte de vivre avec cette amnésie, tu vois ? Et tu ne peux pas savoir qui tu étais ni où tu habitais, tu peux savoir qui tu seras et où tu habiteras. Tu peux choisir ton prénom et ton nom, ou bien nous t’en donnerons un si tu n’as pas d’idées. Tu choisiras aussi ton appartement dans l’Aedes, c’est pour ça que je suis là. Les parrains servent à te donner une identité, un lieu où vivre, de quoi vivre, et où tu travailles. Si tu viens avec moi, nous irons d’abord te mettre sur le registre de Nosco pour que tu sois un habitant comme les autres. On te donnera quelques affaires pour que tu ne sois pas sans rien, et puis, on cherchera quelles sont tes affinités afin de t’offrir un travail dans le domaine qui te convient le mieux. Je sais que tu débarques de nulle part et que ça peut te sembler beaucoup d’un seul coup, nous prendrons le temps qu’il faut. Je répondrai à toutes tes questions. Il y aura des choses que je ne saurai pas et je te le dirais dans ce cas là. Tu viens maintenant ou on continue de discuter sur la pelouse ? Fallait le dire dans ce cas là, j’aurais apporté une nappe et un pique-nique… »

    Avoir l'air sympathique pour gagner sa confiance, c'était vraiment un casse tête pour l'inforaticien. Il fronça alors les sourcils :

    "Au fait, pourquoi veux-tu aller à l'hopital ? Je plaisantais quand je te disais que c'était le début de la folie hein ! Tu as quelque chose de cassé ? Tu as mal quelque part ?"
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Re: Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Invité le Mar 31 Aoû - 14:16

Quand l'homme fut devant lui et qu'il lui tendit la main, le petit nouveau n'avait rien trouvé de mieux que de s'éloigner de sa personne. Il ne pouvait pas décemment accepter sa main pour se faire relever, même si le geste était gentil en soi, l'homme pouvait très bien lui vouloir quelque chose de mauvais et comme il ne se souvenait de rien, il ne risquait pas d'accepter un simple geste le rapprochant d'un parfait inconnu. À l'entente de ce qu'il dit, il se demanda où il avait pu trouver sa phrase, qu'il se soit gratté les fesses avant ou non ne changeait rien au fait qu'il ne voulait pas tendre sa main pour prendre la sienne et se relever. Et de toute façon, il savait très bien se relever seul. Depuis quand avait-on besoin de l'aide de quelqu'un d'autre pour se relever, quoique si il avait eu quelque chose de cassé, il aurait eu plus de mal mais il ne serait certainement pas assis au sol à attendre quelque chose, chose dont il ne connaissait pas l'existence. Il ne fit alors que le regarder, le visage tourné vers le sol mais ses yeux vers le haut pour distinguer entre quelques unes de ses mèches les mouvements de la personne lui faisant face. Il vit que l'homme croisa ses bras sur son torse et soupira, à son avis que son geste, ou plutôt non-geste, en était la cause. Ce fut à se moment là que l'homme partit dans une longue tirade, de temps en temps elle s'arrêtait pour reprendre un peu après. Il lui demanda de se lever, lui dit qu'ils devraient marcher, qu'il s'occuperait de lui, lui demanda si il allait bien et si il se souvenait de quelque chose … si il lui demandait cela c'est qu'il savait qu'il ne se souvenait de rien! Ensuite, il apprit son nom et prénom, son métier, il apprit qu'il serait son parrain aussi, et tout à la fin, il rajouta que si il était suicidaire, il pouvait rester au sol, et finir par se faire manger par de belles créatures, bon il avait pas utilisé le terme mangé, et n'avait pas dit que les créatures étaient belles. Cette petite référence concernant des bestioles aimant la chair humaine, fit lever le nouvel amnésique à un rapidité jamais égalée, enfin il fut debout mais vit de jolies petites tâches noires sur un beau fond blanc et son équilibre en prit un sacré coup. Il profita du temps qu'il lui fallait pour retrouver son équilibre et sa vue afin de poser beaucoup de questions qui lui venaient à l'esprit. Et ce n'était pas le « Non, oublie, j’ai rien dit. » qui allait le faire changer d'avis sur ses questions.

À un moment donné, il se rendit compte qu'il était agrippé au bras de l'inconnu, il ne s'était même pas rendu compte qu'après avoir appris que des créatures pouvaient venir, il s'était accroché à lui comme si il serait son sauveur. Il devait vraiment avoir un problème, quel genre, il ne le savait pas mais pour se raccrocher à quelqu'un de cette façon alors qu'il avait un peu plus tôt refusé de prendre sa main tendue, ce n'était pas normal. Il fit alors la seule chose qu'il savait faire à la perfection, il s'excusa et se recula, tout en rougissant. Rougir, il était devenu maître dans ce domaine, personne ne devait mieux le faire que lui, il avait de l'expérience dans le domaine, ou en tout cas il le supposait fortement puisque depuis que l'homme était venu à ses côtés il y a peu, il ne savait faire que cela. Et rien de ce qu'il pouvait se dire intérieurement ne le faisait redevenir blanc. L'homme commença alors à parler, il répondit petit à petit à ses questions. Mais il voulait le faire en marchant, ne souhaitant pas rester sur place, et le jeune homme le comprenait un peu, enfin si ce qu'il avait dit plus tôt était vrai alors il comprenait. Il se mit en marche seulement quand l'homme fut à une assez bonne distance de lui, il le suivait mais de loin, juste assez près pour entendre ses paroles. Il apprit qu'ils se trouvaient dans le secteur Nord / Nord-Est, pas que cela l'aide vraiment. Il savait aussi quand ce moment même il était à Nosco et que le mur noir qu'il avait vu devait être l'enceinte. Ce qui touchait à ce mur par contre, il ne savait quoi en penser, il ne comprenait pas qu'on ne puisse pas savoir ce qu'il y avait derrière un mur, il suffisait d'en faire le tour et de voir de l'autre côté après tout, non? Enfin il garderait cette question pour plus tard, à l'instant même il avait droit à une visite guidée loin de la ville. Au moins, maintenant il savait où il dormirait et où faire ses achats, c'était un bon début dans le fond, mais ce qui l'intéressait la plus n'avait toujours pas été mentionné, peut-être qu'il aurait du poser la question en premier, comme ça il aurait été sûr d'avoir sa réponse dès le début. Il sourit à l'entente de la suite et accéléra le pas pour rejoindre l'homme mais pas trop près. Il marmonna dans sa barbe inexistante.

"Les plus sadiques font durer le plaisir avant de mordre alors pourquoi pas lui."

Bien qu'il fasse un peu plus chaud qu'en hiver, le jeune homme n'était pas prêt de dire qu'il se sentait bien, il était fatigué, attrapait mal à la tête à cause de son œil droit, il savait qu'il ne voyait pas de lui, mais il ne pouvait faire autrement que de forcer dessus pour essayer de discerner des ombres, ou même juste quelques couleurs, des tâches, un petit quelque chose. Ce qui suivit le laissa en grande réflexion, il était arrivé ici il y a neuf ans et grâce à des caméras, un homme était apparu pour prendre soin de lui et lui expliquer comme il était en train de faire? Et ces personnes qui allaient chercher les petits nouveaux étaient appelés parrain ou marraine, il supposé qu'il y avait des marraines dans le coin. Bien au moins il était sûr d'une chose, tout ce qu'il apprendrait ici et aujourd'hui lui paraitrait bien trop bizarre pour être réel. Mais quand on ne se souvenait de rien, comment savoir ce qui pouvait être vrai ou faux? Il n'avait aucun moyen de faire la distinction entre les deux et il était condamné à croire ou faire croire qu'il comprenait et acceptait ce que l'autre lui disait. Il tomberait bien sur quelqu'un qui lui annoncerait que ce qu'il entendait sortait de l'imagination de cet homme. Il ne comprenait même pas pourquoi il le suivait, il sentait juste une partie de son esprit lui dicter de suivre ses pas et d'écouter attentivement ce qui lui était dit. Peut-être que cela l'aidera un jour ou l'autre.

Au moins maintenant il en était sûr, l'homme savait qu'il ne se souvenait de rien et toute personne arrivant ici devenait amnésique. Bizarre et dur à avaler. On ne pouvait pas devenir amnésique aussi facilement, puis il y avait bien un moyen de se souvenir de son passé. Certes ce qui était le plus important était le présent et le futur mais le passé servait à les construire, c'était grâce à lui que les personnes devenaient ce qu'elles étaient. Si ce qu'il entendait était vrai alors il était comme au statut de nouveau né, un nouveau-né vraiment très avancé pour son âge puisqu'il comprenait très bien ce qui lui était dit, mais rien de plus et rien de moins qu'un bébé devant se former dans un monde inconnu, devant tout apprendre de ce monde et se faire une personnalité propre afin de pouvoir survivre parmi les autres. Il n'avait pas envie de retourner à ce stade là, il avait peur de ce monde inconnu. Qui n'aurait pas peur de l'inconnu, de se retrouver face à un monde bizarre où des créatures mangeaient les hommes qui y vivaient, où tout le monde était arrivé amnésique? Il se demandait ce qu'il allait devenir ici, comment évoluerait-il? Après tout il ne se connaissait pas, personne ne le connaissait, personne ne pourrait lui dire comment il était avant et ainsi l'aider à mieux se connaître. Il ne savait même pas comment réagir, il retenait au fond de lui tout ce qu'il ressentait face à ces informations, mais quand pourrait-il se laisser aller, et comment réagirait-il à ce moment là? L'homme lui parla de la Brigade Impériale, il se souvenait lui avoir demandé ce que c'était. En plus de savoir à quoi elle servait, il sut qu'elle existait grâce à la Guilde qui était sous les ordres de l'Impératrice, était-ce une dictature ou non, il risquait de l'apprendre un peu plus tard. Une certaine Congrégation existait aussi, le nom de celle-ci et à quoi elle servait ne fit pas partie des explications. Il retiendrait cela pour poser une question plus tard aussi.

Un nouveau sujet fit son apparition. Il avait compris qu'il était amnésique comme tous les nouveaux, qu'il ne pouvait pas retrouver la mémoire, même si il essayerait au début, il ne baisserait pas les bras sur son futur aussi tôt. Il n'avait aucun moyen de retrouver son vrai nom et vrai prénom puisqu'il devrait les choisir lui-même ou attendre qu'on lui en fournisse un nouveau. Il pourra choisir un appartement, c'était bien, mais il ne saurait pas avec quoi le remplir, après tout il n'avait rien sur lui, rien montrant qu'il préférait quelque chose en particulier, il ne savait plus ses gouts, plus rien de son ancienne vie et on lui demandait de s'en créer une nouvelle. Il ne pouvait pas le faire en claquant des doigts, c'était impossible, mais il ne devait pas y penser maintenant, non, il verrait cela plus tard, quand il pourra réfléchir au calme. Il savait quand suivant cet homme, il serait au moins reconnu comme un nouvelle habitant de cette ville et il aurait un nom, un toit et de quoi vivre jusqu'à ce qu'il puisse le faire par lui-même. Il avait du mal à tout comprendre, la seule chose qu'il pouvait faire pour l'instant était d'enregistrer toutes les informations dans son petit cerveau et attendre de voir où tout cela le mènerait, est-ce qu'il apprendrait que tout n'était qu'un délire d'un homme un peu fou, ou alors est-ce que quelqu'un lui prouverait que tout ce qu'il avait entendu était la strict vérité. Il était entièrement plongé dans ses réflexions, s'étant même arrêté de marcher. Il fut sorti violemment de ses pensées par l'homme qui lui demandait si il voulait bien avancer ou alors si il préférait parler tout en restant dans l'herbe. Le jeune homme fit un sourire contrit, il s'en voulait de faire patienter cet homme qui s'était montré gentil dans le fond, même si la moitié de ce qu'il avait dit l'avait fait passer aux yeux du nouveau comme quelqu'un de fou, ou ayant une imagination débordante et ne faisant plus la part des choses.

Quand il lui demanda pourquoi il avait voulu aller à l'hôpital, il ne savait plus quoi répondre. Il ne savait même plus pourquoi il avait parlé d'hôpital, peut-être à cause de sa mémoire défectueuse, mais maintenant il savait que c'était normal, ou alors il pourrait peut-être voir là-bas si l'homme avait bel et bien raison. Il ne pouvait dire cela à cette personne, il risquait de lui avouer qu'il avait du mal à le croire et si c'était un fou lors il se retournerait contre lui à cause de ce petit truc. Il lui fallait une bonne excuse et la meilleure du moment était son œil. Il devrait bien faire des examens quelconques pour savoir pourquoi il ne voyait pas de son œil droit, et c'était le meilleur moyen pour savoir ce qui clochait.

"Je voulais aller à l'hôpital parce que je vois rien de mon œil droit. C'est bizarre, quand je ferme l'autre, je suis entouré de noir mais je ne vois strictement rien, pas un mouvement, pas une tâche, rien de rien. Je voulais savoir si j'étais réellement aveugle de cet œil, ou si je retrouverai la vue un jour ou l'autre."

C'était une bonne explication, enfin il l'espérait. Alors qu'il parlait de son œil, il avait rattrapé l'homme et se trouvait à côté de lui. Il y avait un peu de distance entre les deux, mais au moins il était au même niveau et lui montrait qu'il était d'accord pour le suivre et aller là où il le souhaiter. Enfin, pas sûr qu'il accepte d'aller n'importe où, mais pas besoin de lui signaler, n'est-ce pas? Il se souvint d'un coup qu'il lui avait parlé d'une Congrégation mais qu'il n'avait rien dit sur elle. Il pouvait toujours lancer le sujet dessus, voir si il lui parlait avec autant de facilité dessus, ou si il réfléchissait un peu trop longtemps avant de lui donner une réponse.

"Et au fait, vous aviez parlé il y a peu d'une Congrégation. Mais elle sert à quoi cette Congrégation?"
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Re: Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Mar 31 Aoû - 15:26

    Il marchait droit devant lui en direction de la ville, son filleul suivait derrière lui, assez loin, mais au moins il le suivait, c’était déjà ça. Il avait l’impression de parler beaucoup. C’était peut-être trop pour que ce soit supportable par le jeune homme, néanmoins, il était assez nécessaire de faire le point là-dessus. Il devait répondre à c’est question, c’était les directives de la Guilde à ce sujet. Shane n’était pas dans son état normal, en fait, il était soudain trop gentil alors que d’ordinaire, il avait cette carapace antipathique qui le suivait comme son ombre. Seuls ceux qui savaient aller loin dans son langage parvenaient à percer dans la véritable pensée de l’informaticien. Néanmoins, s’il avait fait son habituel bourru il aurait eu un bien grand mal à installer un climat de confiance. Son bavard était redevenu muet, il écoutait le Brigadier certainement, Shane pouvait parier qu’il n’en perdait pas une miette. Lorsqu’on arrive dans ce nouveau monde, on est assez avide de le découvrir, peut-être pour ne pas paraître idiot, peut-être pour arriver à s’intégrer tout simplement. Lewis ne pouvait pas le blâmer d’être aussi distant, lui-même n’avait pas dit grand-chose à son arrivée et n’avait suivi son parrain uniquement parce qu’il grelotait de froid. Il n’en était pour autant pas moins terrorisé.

    Lorsqu’il lui posa enfin la question au sujet de l’hôpital, il eut une réponse à laquelle il ne s’attendait pas vraiment. Il avait songé à une rupture de tel ou tel os, des maux de tête, et toutes ces choses qui auraient pu paraître naturelles. Il ne voyait pas de l’œil droit. Ca expliquait pourquoi ses yeux ne regardaient pas au même endroit. C’était assez logique maintenant qu’on voyait ça de la sorte. Il avait peut-être pris un coup sur la tête, peut-être que ça allait passer… Ou pas. Quoiqu’il en soit, il allait falloir agir en conséquence. Shane haïssait les médecins, détestait se rendre l’hôpital et avait horreur de voir leurs sourires sympathiques qui ne lui semblaient être rien de plus que du sadisme dissimulé. Il nota aussi que son protégé marchait à présent à ses côtés. Et bien au moins, il avait moins l’impression d’être un pestiféré.

    « Bien, on va aller au Sapienta dans ce cas, c’est le centre de soins. J’espère que même si tu n’es pas encore enregistré dans le registre de Nosco, tu pourras être examiné. Normalement, ça ne devrait pas poser de problème. Il va cependant te falloir un prénom et un nom. Tu as une petite idée ? Ou je choisis pour toi ? »

    Shane n’était pas spécialement doué pour le choix des prénoms et des noms, à chaque fois qu’il avait eu un filleul, il avait utilisé un petit logiciel dans son ordinateur qui s’appelait générateur de prénoms et de noms. On avait toujours reproché à l’informaticien d’avoir de la créativité. Ce n’était pas aujourd’hui qui allait marcher dans le sens contraire de ce qu’on avait évoqué à son sujet.

    « Au moins tu seras tenu pour ce qui est de ton œil… Je suis épaté que tu arrives à marcher avec un seul œil… Je crois qu’à ta place, je serais déjà par terre, les quatre fers en l’air… »

    Il se rapprochait enfin de la ville, et y entrèrent. Dans la grande cours, les gens passaient et repassaient. On reconnaissait les hauts dirigeants de la Guilde à la pourpre qu’ils portaient. Le rouge sombre avait toujours été l’instrument de l’Impératrice. A leur droite, il y avait le long bâtiment qu’ils voyaient tout à l’heure, c'est-à-dire l’Aedes, et plus loin dans le prolongement, les boutiques.

    « Et bien… Bienvenu à Nosco. Les gens qui portent le pourpre sont les haut-dirigeants de la ville. Les membres du Conseil en fait. Ils prennent les grandes décisions avec l’impératrice. Et là, à gauche le Sanctuaire de Joshi. Tu me demandais ce qu’était la Congrégation. Et bien, au tout début de l’histoire de cette ville, il y a un peu plus de deux cents ans, il y avait Joshi. C’est un homme que beaucoup admire dans cette ville, il en est le fondateur. J’ignore s’il est une légende ou une personne qui a réellement existé, c’est un assez grand mystère en fait, personne ne le sait. Tu pourras entendre des histoires donnant telle ou telle version des faits, je doute que quelqu’un ne détiennes la vérité. Quoiqu’il en soit, on lui attribut la création de Nosco. D’ailleurs nous sommes en 203 de l’ère de Joshi. La Congrégation de Joshi vit au sanctuaire, elle détient égoïstement le secret de fabrication des ondes alpha qui permettent de protéger la ville. Le sujet est vaste, tu auras tout le temps d’apprendre tout ça quand le temps viendra… »

    Shane avait rencontré le Haut-Prêtre de la Congrégation de Joshi une ou deux semaines plus tôt. C’était la première fois, et l’informaticien avait appris bien des choses sur l’histoire de Nosco, mais aussi sur ce qui opposait tant l’impératrice au haut-prêtre. Néanmoins, il n’était pas encore tant pour son protégé de connaître ces choses là. Mieux valait qu’il les apprenne plus tard en toute connaissance de causes, comme Shane l’avait découvert il y a peu. Il avait fallu 9 ans à Lewis pour oser franchir le pas et s’entretenir avec Allan Cadmun, il en faudrait bien autant pour le jeune homme. Chaque chose viendrait en son temps. Il était parfois mieux de baigner dans l’euphorie que de connaître tous les malheurs de ce monde : les créatures, les rebelles, la congrégation…

    Le sanctuaire de Joshi ne prenait guère de hauteur, mais il était large et finement décoré d’or. Il tapait à l’œil, c’était certain, il rivalisait de beauté et de luxe avec le Capitol et surtout les appartements de l’Impératrice… Que Shane avait d’ailleurs vue en petite tenue lorsque les Brigadiers avaient débarqué chez elle suite à une mauvaise alerte… Il essayait d’ailleurs tant bien que mal d’oublier cette image déplacée.

    « Tu veux qu’on s’occupe d’abord de ton œil ? Ou on va t’enregistrer, te prendre des affaires et te choisir un appartement et on attend ce soir pour aller au Sapienta ? »

    Le Sapienta était de l’autre côté du sanctuaire de Joshi, au Sud Est. L’administration était quant à elle à l’autre bout de la ville, dans le Sud Ouest. Quoiqu’il en soit, il leur faudrait deux bonnes heures pour arriver à destination. Shane posa sa main sur le scanner d’un des vélos-jet mis à disposition des habitants et celui-ci s’éclaira, activé. Shane enfourcha l’appareil et fit signe à son filleul de monter derrière et de s’accrocher.

    « T’inquiète pas, ça fait 9 ans que j’ai mon permis ! Par contre, je te déconseille de poser ta main sur ces scanner, tu n’es pas encore enregistrer, tu vas déclencher les alarmes intrusions et faire débarquer la Brigade ! Allez grimpe ! Bon on va où ? »


    [HJ : Voilà, libre à toi de choisir où on va. Je pense que vu que pour ton œil, ton personnage n’est pas en danger de mort. Il serait peut-être mieux d’aller à l’administration, dans ce cas, soit on continue dans ce RP ou soit tu me réponds en créant un nouveau sujet dans l’administration et on clôture celui-ci. Si tu veux aller au Sapienta, tu me réponds en créant un nouveau sujet au Sapienta et on clôture celui-ci. Dans tous les cas je te suis ^^]
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé] Empty Re: Nouvelle vie ... bonne ou mauvaise idée? [terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum