Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Invité le Mar 31 Aoû - 20:17

Il marchait à côté de celui qui devait être son parrain, si il avait bien tout compris. Alors qu'ils avançaient, le plus jeune des deux expliqua pourquoi il voulait passer à l'hôpital. C'est pas qu'il voulait absolument voir les médecins, mais au moins il serait fixé sur le sort de son œil. Il espérait que cela était temporaire et qu'il retrouverait bien assez vite la vue, mais bizarrement, il avait l'impression d'être habitué à voir que d'un seul œil. L'homme à ses côtés reprit la parole après un petit moment de marche. Il lui expliqua qu'ils iraient au Sapienta, drôle de nom pour un centre de soin, mais d'un autre côté, cela lui disait vaguement quelque chose. Comme ci le mot était prit d'une langue qu'il avait déjà vu auparavant, mais laquelle et que voulait-il dire? Il n'arrivait pas à s'en souvenir et au plus il y pensait, au moins le mot revenait, en plus son mal de crâne empirait au fur et à mesure. Il apprit que si il n'était pas enregistré, il ne pourrait peut-être pas se faire soigner, tout dépendait des personnes sur qui il risquait de tomber. Il hésitait donc à aller à l'hôpital directement, par pur principe. Alors qu'il pensait à ce centre de soin et au fait de pouvoir ou non être examiné, il fut surpris d'entendre qu'il devait choisir lui-même son prénom et son nom. Comment faisait-on pour choisir un prénom et un nom? Il ne savait pas lui, comment pouvait-il choisir le sien? Il essaya de se calmer en inspirant et expirant, il ne pouvait laisser ses émotions prendre le dessus maintenant. Il avait encore plusieurs choses à voir et à faire. Il devait encore tendre l'oreille pour apprendre d'autre chose sur la ville. Il lui fallut quelques petites minutes pour redevenir maitre de lui-même et se mit à réfléchir tranquillement.

"J'aime bien Kalyan"

Il avait parlé sans trop s'en rendre compte, mais au moins il semblait apprécier son futur prénom. Concernant le nom, rien n'était encore joué, comment pouvait-il le choisir lui. Un nom de famille, il ne savait même pas ce qu'il pouvait aimer, et son cerveau ne semblait pas disposer à lui trouver des noms en ce moment même.

"Mais je ne sais pas trop pour le nom. Vous n'auriez pas des idées pour m'aider à choisir?"

A l'entente du fait que l'autre était épaté qu'il puisse marcher avec son seul œil de valable, le jeune homme, et futur Kalyan eut un sourire triste. Il ne savait pourquoi mais le fait de sentir qu'il avait l'habitude de cet œil alors qu'il s'était réveillé voilà peu de temps le gênait. Il avait l'impression de savoir à l' avance que son œil était aveugle et qu'il ne servirait plus jamais. Cela le rendait triste et le mettait en même temps en colère, mais pourquoi? Qu'elle était l'histoire derrière cette blessure? Que lui était-il arrivé avant, même si il valait mieux ne pas se souvenir du passé, il ne pouvait s'empêcher d'y penser, peut-être parce que c'était le début de sa nouvelle vie, peut-être qu'un peu plus tard tout irait pour le mieux, ou alors il continuerait tout simplement d'y penser, de rechercher la vérité derrière son amnésie et de faire de sa nouvelle vie un enfer?

"Je suppose que c'est par habitude que je marche à peu près droit avec un seul œil. Bien que je ne me souviens pas d'avoir vu un jour avec les deux yeux, je suppose que cela ne diffère pas vraiment, on voit les même chose, c'est juste que mes repères contrairement aux vôtres sont légèrement différent. Enfin je pense."

Ils étaient enfin arrivés dans ce qui semblait être le centre de la ville, enfin quelque chose qui s'y rapproché en tout cas. Il voyait des personnes passer devant lui, avancer tout droit vers leur but suprême du moment, il en voyait d'autres en train de se parler. Tout faisait que cela ressemblait à une vraie ville, à l'image qu'il se fait d'une vraie ville, puisqu'il ne connait plus sa ville natale, si il était bien né dans une ville et non un village. En voyant les bâtiments, il se rappela ce que Shane M. Lewis lui avait dit plus tôt. L'Aedes, les boutiques, l'homme lui avait bel et bien décrit ce qu'il avait sous les yeux, lui prouvant par la même occasion qu'il devait lui dire l'entière vérité sur ce qu'il se passait ici. En écoutant son parrain parler, il apprit qui étaient les haut-dirigeants, il se dit en lui-même que si il évitait de se mettre dans leur passage, tout irait bien pour lui. Mais une question lui vint à l'esprit, pour parler à un haut-dirigeant, il fallait dire quelque chose de spécial, ou un simplement monsieur suffisait? C'était quelque chose qu'il devrait demander dès qu'il en aurait l'occasion. Il eut le droit d'avoir un cours éclair sur la Congrégation, avec le sanctuaire de Joshi et le personnage Joshi en lui-même. Il fut ébloui par le dit sanctuaire, il était décoré avec de l'or, ou au moins quelque chose en ayant l'apparence et il était très beau.

On lui proposa le choix entre aller voir pour son œil ou alors se faire enregistrer et trouver tout ce qu'il avait besoin pour commencer sa nouvelle vie avant de devoir aller se faire examiner. Par des médecins, il espérait qu'ils étaient gentils, pas qu'il ait peur d'eux, mais ils avaient un certain pouvoir sur les autres, connaissant mieux qu'eux leur corps et sachant ou appuyer pour faire mal ou soulager. Un pouvoir qui pouvait donner de drôle d'idées à certaines personnes faisant se travail. Pour se rendre à l'un des deux endroits, ils utiliseraient un drôle de vélo, sur lequel Shane mit sa main. Juste après que sa main fut posée, le tout s'éclaira montrant certainement que le vélo était prêt à l'emploi, mais Kalyan n'était pas prêt de monter dessus, c'était trop bizarre pour lui. Enfin, après le signe de la main de son parrain et la petite phrase qui disait qu'il avait le permis depuis neuf ans, il ne se fit pas prier et monta à l'arrière, se tenant fermement au corps devant lui et montrant par la même occasion qu'il n'était vraiment pas à l'aise sur cet engin. Il l'entendit dire d'éviter de mettre ses mains sur les scanners, si il ne voulait pas passer pour un intrus, mais il en était un pour l'instant, puisqu'ils allaient le faire s'enregistrer. Bon d'accord, il ne voulait pas voir la brigade arriver, peu importe ce qu'était cette brigade … brigade … l'homme assit devant lui en faisait partit. Peut-être pas au même niveau que ceux qui viendraient mais il pourrait certainement leur expliquer si sa main déparée. Au moins en sachant ça, il put souffler légèrement. Il pensa seulement à cet instant à répondre à la question pour savoir là où ils allaient.

"Si vous avez un bout de tissu quelconque pouvant couvrir mon œil, je propose qu'on me fasse enregistrer, ce sera ça de moins à faire. J'ai l'impression de ne pas trop apprécier les administrations donc je ne voudrais certainement pas terminer ma journée par ça."

Voilà il lui avait où il voulait qu'ils aillent. Il n'avait plus qu'à attendre la fin du voyage, voyage qu'il fit avec les yeux hermétiquement fermés, il ne voulait as voir le paysage défiler ou il serait certainement malade. Une fois sur place, il regarda ce qui l'entourait, ne connaissant vraiment rien à ce qui l'entourait. Enfin il pouvait au moins voir que le bâtiment dans lequel ils allaient entrer était blanc et semblait assez grand. C'était déjà un bon point après tout.


Dernière édition par Kalyan Gerwyn le Dim 19 Sep - 20:31, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Mer 1 Sep - 17:23

    Il entendit son filleul donner un prénom qu’il aimait. Ah ! Et bien voilà, ils avançaient mine de rien. Ils avaient déjà le prénom. HIP-HIP-HIP ? Non, ne clamons pas Hourra sur le champ, ça pourrait lui porter le mauvais œil. Quoiqu’il en soit, Shane enregistra le Kalyan dans son esprit en se le répétant mentalement cinq ou six fois comme il en avait l’habitude pour apprendre un code informatique dont il avait besoin. Certes, Kalyan n’avait rien d’un code informatique, mais l’informaticien marchait souvent comme un ordinateur lorsqu’il s’agissait de sa carte mémoire. Les données devaient bien être entrées, mais une fois qu’elles y étaient, il n’oubliait rien de rien. Chaque petit détail restait gravé dans sa mémoire dès lors qu’il avait pris conscience de ce détail. On pouvait faire ce que l’on voulait ensuite, on pouvait supprimer les données de son cerveau, mais il y aurait toujours des traces. Shane ne voulait plus rien oublier. Il avait été traumatisé de son amnésie lorsqu’il était arrivé à Nosco à tel point qu’il avait décidé de ne jamais plus rien oublier à l’avenir (sauf peut-être ses visites médicales, mais ça, c’était d’avantage un acte volontaire qu’autre chose). Dès son premier jour, il avait tenu un journal de bord qu’il gardait précieusement à jour et en sécurité. Des fois, il se disait que si quelqu’un venait à mettre la main dessus, il pourrait le faire chanter comme bon lui semble. Shane avait beau être brigadier et suivre à la lettre les lois de l’Impératrice, il n’en demeurait pas moins vrai qu’il avait cherché à connaître son passé d’avant Nosco et qu’il était en assez bon chemin jusque là. Il s’appelait Jefferson Wheeler, officier de la Police Départementale de New York, ville dont il ignorait tout, aussi bien sa renommée que sa localisation. L’informaticien ne connaissait guère le monde au-delà des hauts-murs de Nosco. Il avait un ami et collègue qui portait le nom de Dan, et Shane ne savait pas où il était, ce qu’il était devenu. Que savait-il encore… Ah oui, cette photo dans son souvenir, une femme. Sa fiancée ? Sa petite amie ? Etait-il marié ? Avait-il des enfants ? Il s’en savait que trop rien de ce fait, puisqu’il avait tout oublié. Allan Cadmun, le haut prêtre de la congrégation avait sombrement raison sur un point : la Guilde se gangrène de l’intérieur. Il était interdit de rechercher son passé néanmoins, il y avait des gens qui, comme Shane, contrait ces ordres dans le plus grands des secrets. Il savait ce qu’il risquait si on apprenait sa trahison. La mort ou une vie dans les sous-terrains, avec les rebelles s’il parvenait à fuir à temps. Peut-être même dévoré par les créatures. Il y avait des fois où il se demandait où il allait exactement, si tout cela avait du sens. Il traquait des rebelles qui prônait le droit de connaître son passé et lui-même commettait les mêmes crises. Il faisait en sorte de ne pas y songer. Il était bien à Nosco. Il ne manquait de rien, il travaillait dans ce qu’il aimait. Tout était au mieux à Nosco, il fallait savoir se contenter de ce qu’on a.

    « Pas vraiment d’idées, mais je vais trouver… »
    *Grâce à mon ami l’ordinateur*


    Songea-t-il pour lui-même. Kalyan était un beau prénom au fond, au moins ce petit là avait de l’imagination. Shane lui, n’avait pas été capable de pondre quoique ce soit à son arrivée. Il était du genre discret. Ca avait un peu changé avec le temps. Bien qu’il conserve une carapace antipathique, l’informaticien avait su se faire respecter et accepter comme il était. Et derrière certaines de ses remarques acerbes se cachent parfois un doux compliment qu’il n’aurait jamais le courage de dire crument. Trop fier pour ça, certainement. Suivant l’explication du jeune homme sur la différence de vision qu’ils avaient tout deux, il dut admettre que le petit n’avait pas tord.

    « De toutes façons, même si c’est irréversible, ça ne t’empêchera pas de vivre. Il faut savoir tirer ses forces de ses faiblesses. »

    Shane était claustrophobe. Avec le temps, il avait appris à maitriser cette peur et accepter d’être enfermé par exemple dans un ascenseur le temps que celui-ci monte ou descende. Dès lors, il faisait preuve de self-control dans cette situation, mais il se servait de cette nouvelle force émanant de l’une de ses faiblesses pour vivre quotidiennement avec plus de calme. Kalyan pourrait aussi tirer des forces de sa faiblesse. Avec un œil en moins, il pourrait par exemple mieux développer ses autres sens, comme l’ouïe. Que savait-il autre encore, il devait bien y avoir d’autres moyens auxquels il ne songeait pas qui lui permettrait de se bâtir un empire par-dessus la cécité de son œil.

    Lorsqu’il monta sur le vélo-jet, Shane se fit rejoindre rapidement pas son protégé qui s’agrippa suffisamment fort à lui pour lui faire comprendre qu’il n’était pas spécialement rassuré. Il aurait bien pris les RAR avec lui, mais ils étaient fermés depuis la récente baisse d’ondes alpha. Ceux-ci avaient donc été fermés pour permettre uniquement l’utilisation des ondes à la protection des bâtiments. Il espérait cependant qu’il n’y aurait pas d’attaque de créatures avant que la Congrégation ne rattrape son retard dans la fabrication. Mais le Brigadier avait comme un mauvais pressentiment à ce sujet. Une jambe de chaque côté de l’appareil, Shane entendit leur destination. Ils allaient enregistrer le nouveau venu.

    « OK, accroche-toi ! »

    Ordonna-t-il inutilement car le jeune homme était déjà bien fermement accroché. Mieux que ça et Shane serait une crêpe. Il démarra. On allait bien plus vite qu’à pied ou à vélo. Néanmoins, il y avait du monde, Shane prit un peu de hauteur et s’en fut vers le bâtiment à l’autre bout de la ville qu’on appelait : administration. Il dérapa légèrement lorsqu’il arrêta (uniquement parce qu’il adorait se la péter) et descendit. Il coupa le contact du vélo-jet et le laissa là.

    « Et voilà, on est à l’autre bout de la ville ! Regarde derrière toi. »

    Il y avait une immense tour qui surplombait tout le parc de Nosco :

    « Je t’ai parlé tout à l’heure du Capitol, hein ? Et bien le voilà. Allez viens, ne trainons pas, ça va déjà être assez long, pas la peine de rendre ça plus pénible encore. »

    Il entra dans le grand bâtiment blanc et se dirigea vers l’ascenseur au bout du hall. Il adressa également un signe de main à quelqu’un qu’il connaissait. En fait à Nosco, il était difficile de ne pas connaître le monde. Ils étaient peu. Shane sortit son ordinateur portable de sa sacoche et le cala contre son ventre, comme il en avait l’habitude en mission : marcher en tapotant dessus. Il sortit également de sa sacoche une sorte d’écharpe sombre et la tendit à son filleul qui lui avait demandé quelque chose qui ressemblait à ça. L’informaticien était tellement traumatisé de l’hiver pour cause d’avoir failli y rester qui gardait toujours de quoi se couvrir sur lui. Il déverrouilla sa session et lança un logiciel :

    « Bon, il faut que je t’avoue un truc, Kalyan. Je n’ai presque aucune créativité alors donne moi un nombre entre 1 et 3769. »

    Bah quoi ? Le nombre qui serait donné serait associé à un nom ! Et voilà le travail ! Il posa sa main sur le scanner, entra dans l’ascenseur avec l’homme aux cheveux bleus et appuya sur le chiffre 1. Les portes se refermèrent et lui, ferma les yeux pour vider son esprit. L’ascenseur monta, la tension de Shane également. Il serra les dents et les points sur son ordinateur, sans le briser non plus, il n’était pas Hercule ! Ils ne montaient qu’un seul et unique tout petit étage et Shane avait la grande impression que se déroulait une éternité.

    *Faites moi sortir de là !!!*

    Les portes s’ouvrirent.

    * Owiii *___* *

    Il sortit avec son filleul et marchèrent vers le bureau d’enregistrement de ce département de la réglementation.

    « Euh… Bonjour, je viens voir Joseph. C’est pour mon filleul. »

    Il pointa un pouce derrière lui pour désigner le dit-filleul à une femme qui était là. Elle tapota sur son ordinateur :

    - Prénom ?

    *Et le « bonjour », c’est trop cher ?*

    « Shane Mael Lewis. »

    -Prénom du filleul ?

    « Kalyan, K, A, L, Y, A, N enfin si ça te va toujours… »

    Fit-il en se tournant vers le dit Kalyan qui n’eut guère le temps de répondre que la femme demandait déjà :

    - Nom ?

    « Euh… C’était quoi ton chiffre déjà ? »

    Il posa son ordinateur sur le bord du guichet et tapota. Un homme corpulent, trapu, bien en forme quoi mais qui avait un visage doux et sympathique fit son apparition avait quelques lourds dossiers sous les bras qu’il posa sur une table, derrière. C’était Joseph, l’homme qui s’occupait des nouveaux arrivés.

    -Ah ! Te voilà Lewis, la dernière fois, je crois bien qu’il y avait eu 9 heures entre l’alerte et ton arrivée dans mon bureau.

    « Pas ma faute, voulait pas m’suivre… »

    -Il faut dire que tu n’es pas l’incarnation de l’empathie non plus.

    Grommela-t-il. Et voilà comment se taper l’air bête devant son filleul en moins de trente secondes ! Et on applaudit très fort… Shane !!! Il soupira profondément et se tourna vers Kalyan avec un regard désespéré :

    « T’marre pas toi, donne moi plutôt un chiffre. »

    Au nombre qu'on lui donna, Shane sortit victorieusement un :

    "Ger... Wyn... Gerwyn. Ca te va ?"
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Invité le Ven 3 Sep - 18:16

Le futur jeune Kalyan venait de répondre à son parrain, ou celui qui se faisait passer pour en tout cas, qu'il aimait bien le dit prénom qu'il utiliserait. Mai il lui avoua que concernant son nom de famille, il n'avait pas tellement d'idée, puis se trouver un nom de famille était bizarre dans le sens que cela était censé être donné à la naissance et que justement c'était un signe d'appartenance à une famille. Ici, il n'aurait certainement pas de famille, des connaissances, peut-être des amis au bout d'un certain temps mais pas de famille, donc à quoi pouvait bien lui servir d'avoir un nom, en dehors de l'administration. Enfin, il ne pouvait décider d'en avoir un ou non, cela faisait parti des règles et il savait qu'il fallait les suivre, en dehors de quelques exceptions, mais ne sachant pas encore ce qui était autorisé ou non, il ne pouvait encore se faire une idée des exceptions. Son parrain lui expliqua qu'il n'avait pas vraiment d'idée lui non plus, mais qu'il trouverait bien pour lui. C'était une bonne chose car il ne devrait plus y penser.

Après cet épisode concernant son nom et son prénom, il tomba face à l'épatement de l'homme à ses côtés concernant sa capacité à marcher avec un seul œil pour l'instant. Il lui expliqua qu'il le ressentait plus comme une habitude, qu'il ne devait pas trop réfléchir quand à l'endroit où son pied allait se poser. Mais puisqu'il ne se souvenait d'absolument rien, il ne pouvait même pas comparer son maintenant avec un jour où il aurait pu voir le soleil se lever de ses deux yeux. Il pensait vraiment que les repères devaient être légèrement différents, mais comment en être sûr quand on ne se souvenait pas d'avoir un jour vu normalement, et qu'on ne sentait pas la différence que cela pouvait apporter. La phrase de Shane le fit sourire, un sourire un peu plus froid que normalement. Il savait bien que peu importe le diagnostique concernant son œil, il continuerait de vivre, de ré-apprendre à vivre pour être plus exact, si un jour il avait vraiment vécu autrement... Mais le fait de lui dire qu'il fallait savoir tirer ses forces de ses faiblesses, le laissa indécis, un peu trop peut-être ce qui entraina son sourire forcé et semblant froid. Il ne savait pas vraiment ce qu'un œil en moins pouvait lui procurer, il apprendrait avec le temps, il l'espérait, mais pour le moment, c'était plus d'informations que son cerveau ne pouvait accepter dans ces conditions. Il réfléchirait plus tard aux avantages de son état actuel.

Ils arrivèrent bien assez vite devant un drôle de véhicule, une chose ressemblant à un vélo sans pour autant y ressembler. Il vit l'homme y monter et lui faire signe de le suivre en lui expliquant où ne pas poser ses mains. Il le suivit mais s'accrocha peut-être un peu trop à la personne devant lui, il n'avait vraiment pas confiance. Il fut quand même assez fort pour lui dire qu'ils pouvaient se diriger vers l'enregistrement, c'était sûrement la meilleure chose à faire pour le moment. Quand il entendit l'homme lui dire de bien s'accrocher, il ne put réprimer un léger éclat de rire, vu comment il était 'accroché', il ne comprenait pas que l'homme ne lui dise pas de le lâcher un peu pour qu'il puisse respirer. Il ne fit pas plus attention à ce qui l'entourait, fermant hermétiquement les yeux et s'accrochant comme-ci sa vie en dépendait à son parrain. Il ne fit donc pas attention au monde qu'ils croisèrent, ni au fait que l'homme leur avait fait prendre de l'altitude, si il avait ouvert les yeux à ce moment-là, l'homme n'aurait certainement pu eu de côtes en bon état car toutes auraient été écrasées par sa petite personne.

Il sentit le véhicule partir légèrement sur le côté, Kalyan ouvrit alors grand les yeux pour regarder mais il remarqua qu'ils s'étaient seulement arrêtés, il pouvait donc faire baisser la fréquence de battement de son cœur, celui-ci s'était emballé durant tout le trajet. Il regarda autour de lui après avoir posé pied à terre et écouta en même temps ce que Shane M. Lewis lui expliquait. Il put donc voir le Capitol, mais ne put s'extasier trop longtemps sur les bâtiments visibles car il dut suivre son parrain qui avait l'intention de se dépêcher. Il vit donc qu'ils se dirigeaient vers un grand bâtiment blanc. Les doubles portes s'ouvrirent devant lui sur un grand hall, il aurait bien voulu le détailler, mais il ne pouvait décemment se perdre maintenant, donc il ne fit que suivre l'homme qui marchait à une allure plutôt rapide, se dirigeant vers le bout du hall. En chemin, il eut droit à un morceau de tissu noir, une sorte d'écharpe si il visualisait bien la chose. Il ne prit pas le temps de la détailler, remerciant simplement l'homme, il la mit sur son œil droit et serra fermement le nœud derrière sa tête. Il ne voulait pas que le tissus tombe de un et de deux, il souhaitait pouvoir se concentrer sur son œil gauche en évitant de penser au droit qui lui donnait déjà des migraines. Il vit l'homme aux cheveux gris sortir un ordinateur et lui demander un chiffre ou nombre entre 1 et 3769. il lui fallut un certain temps avant de comprendre ce que cela avait à voir avec son manque de créativité et pendant ce temps, ils étaient déjà montés dans l'ascenseur. Vu le visage de son parrain, il ne chercha pas à lui dire son chiffre tout de suite, préférant attendre qu'il retrouve tout ses esprits. Il l'avait bien vu appuyer sur le 1 ce qui signifiait qu'ils n'allaient pas rester bien longtemps à l'intérieur de cette boite métallique et qu'il pourrait bien assez tôt lui dire ce qu'il avait décidé.

Quand ils sortirent, ils se dirigèrent directement vers un bureau et Kalyan n'avait rien d'autre à faire que d'écouter son parrain parler avec une inconnue. C'était une discussion des plus intéressantes. L'homme voulait voir un certain Joseph, il avait été poli, mais la femme loin de l'être ne lui avait que demandé son nom à lui. Après avoir rentré le nom de l'homme, elle demanda le nom du filleul, certainement le sien. Il ne dut toujours pas ouvrir la bouche car son parrain s'occupa de le dire et de l'épeler. Ils arrivèrent ensuite au nom. Il vit bien Shane le regarder et lui demander ce qu'il avait choisi pour chiffre mais il n'eut pas le temps de répondre que quelqu'un d'autre vint le déranger dans sa réponse. Un drôle d'homme, plutôt bien portant semblant gentil, mais justement quand on disait à quelqu'un qu'il était gentil, s'était plutôt dans le sens péjoratif du terme. Enfin Kalyan ne pouvait vraiment dire si l'homme était sympathique ou simplement gentil, il attendrait de mieux le connaître, de l'avoir vu une paire de fois et de lui avoir parlé pour décider, si jamais il osait ouvrir la bouche devant lui. Cet homme semblait connaître son parrain car dès qu'il le vit, il l'appela par son nom de famille et sembla plutôt proche de lui, il alla jusqu'à lui dire que cela était normal que Kalyan n'ait pas voulu le suivre car il n'était pas l'incarnation de l'empathie. Il savait bien ce que ce mot voulait dire, mais ne voyait pas trop le rapport, enfin il y en avait certainement un, après tout quelqu'un possédant une certaine empathie l'aurait mis en confiance d'une autre manière et l'aurait fait bouger plus rapidement, mais il s'en était bien sorti, la preuve il avait amené le petit nouveau devant eux en parfait état de santé, ou presque.

Il vit Shane se retourner vers lui et lui dire de ne pas rire, mais il était lion de le faire, trop impressionné pour ne serait-ce que regarder le visage d'une seule personne présente. Il lui redemanda cependant le chiffre qu'il avait choisi, chose à quoi répondit le jeune aux cheveux bleus, d'une voix très faible et montrant à tous sa timidité, qu'il avait choisi le chiffre sept. Il apprit alors que son nouveau nom de famille serait Gerwyn, de où il sortait et ce qu'il voulait dire, il n'en avait aucune idée mais il remercia tout de même son parrain. C'était mieux d'avoir un nom de famille bizarre que de ne pas en avoir du tout, puis il aimait bien la façon dont se prononçait son nouveau nom.

Le temps passa, Kalyan regardait toujours le sol et écoutait ce qui se passait autour de lui, ne répondant que quand on lui posé une quelconque question. Il espérait vraiment que tout cela allait se finir le plus rapidement possible parce que sinon il allait finir par devenir fou. Il se retint même à plusieurs reprises de soupirer ou de bailler. Ses doigts étaient cachés sous ses vêtements et ils étaient croisés, attendant avec une certaine impatience que son parrain lui dise qu'ils pouvaient sortir d'ici pour passer à l'étape suivante, certainement l'achat du strict minimum dont il aurait besoin avant d'aller à son nouvel appartement. Pas qu'il soit pressé d'acheter quelque chose avec l'argent des autres, surtout qu'il supposait qu'il devrait rembourser, et manquerait plus qu'ils ne demandent des intérêts sur l'argent prêté. Enfin ce fut au bout d'une bonne heure de paperasse informatisée qu'il vit le bout du tunnel s'éclairer, ils avaient bientôt terminé avec cette enregistrement.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Sam 4 Sep - 16:26

    Ca y était, cette fois, Kalyan était complètement devenu muet, ou presque. Il ne répondait qu’aux questions qu’on lui posait, un point c’est tout. Enfin, c’était déjà pas mal, ça aurait pu être pire. Au moins, il montrait signe de vie. L’enregistrement commença, après avoir donné un nom de famille à son filleul, Shane ferma le logiciel puis mit l’ordinateur en veille avant de le fermer. Il le rangea dans sa sacoche. Une fois le nom enregistré, parrain et filleul furent accueilli dans le bureau du sympathique Joseph. On posa mille et une questions à Kalyan notamment sur ses goûts et ses préférences, mais il était bien difficile pour quelqu’un qui venait à peine de débarquer de savoir cela. Les réponses de Kalyan étaient, comme pour la grande majorité, limité à des ‘je ne sais pas encore’. Enfin, les choses commencèrent à bouger un peu. Son filleul se fit mesurer dans tous les sens : tour de tête, tour de taille, hauteur. Shane en avait presque ma migraine de voir ce bien dodu Joseph se plier dans tous les sens pour le mesurer d’ici et de là. On compléta sa fiche descriptive avec les fameux : couleur de peau, des yeux, des cheveux, forme de visage, corpulence. Shane regardait d’un air distrait, appuyant sa joue sur sa main gantée, le coude posé sur le bureau.

    C’était long. Affreusement long. On pouvait au moins compter sur les blagues pas toujours tordantes mais amusantes de Joseph pour détendre l’atmosphère et divertir ce petit monde. Enfin, Kalyan dut subir un scanner rétinien, puis un scanner de la main, prise d’emprunte digitale… Et Photo ! Shane les regarda faire avec un certain amusement. ‘Allez un petit sourire’ faisait Joseph pour en obtenir hein.

    « Si ça peut te rassurer cette photo va juste être sur le registre de la ville et… Bon, elle n’est pas très reluisante, tu viens de débarquer, mais voilà, tu pourras la changer plus tard si tu veux. »

    Shane avait failli faire une crise cardiaque lorsque huit an plus tôt, il avait vu sa photo à son arrivée dans le registre de Nosco. Outre le fait d’être mal coiffé, Shane avait aussi des cernes et une tête de fantôme. Bref, ça avait été le choc lorsqu’il s’était vu. Il avait immédiatement couru à l’administration pour savoir s’il était possible de changer de photo, car ça, pour utiliser ses mots, ‘portait atteinte à sa fierté et à son intégrité’. On lui avait répliqué qu’il était inutile de tergiverser de tant d’argument, il pouvait aller refaire une photo sur le champ. Et Shane ne se fit pas prier pour s’y rendre. Le préjudice réparé, Shane s’était à nouveau connecté sur le registre de Nosco et avait poussé un soupire de soulagement.

    Shane ne s’était levé de son siège que lorsqu’on avait pris le poids de son filleul, son regard se posa sur la balance qui afficha un poids plus faible que celui de Lewis :

    « C’est facile il est à jeun. »

    Maugréa-t-il visiblement mauvais perdant. Il se souvenait une fois d’avoir eu un filleul qui avait fait le double du poids du parrain, et celui-ci avait sauté de joie sans que nul ne sache vraiment pourquoi. Ce n’était pas vraiment une question de corpulence ni de moqueries, mais Shane avait subi un jour la réplique : ‘tes filleuls sont tous des crevettes’. Shane n’était pas un tas de muscles, il était de type normal pour un brigadier, il avait donc pris pour unité de mesure lui ! Si on était plus léger que lui, Shane allait le nourrir, sinon, il lui tapoterait l’épaule avec encouragement.

    « T’as faim ? »

    Demanda-t-il à Kalyan lorsque tous deux sortirent du bureau de Joseph. Et bien oui, ils n’avaient pas encore mangé ce midi. Néanmoins le self-service était dans l’Aedes, en d’autres mots : à l’autre bout de la ville. Ils allaient prendre les affaires de son filleul puis on irait à l’Aedes choisir son appartement, et manger !

    Bureau suivant donc, les affaires pour le nouvel arrivé. C’était une jeune femme qui était là et qui rangeait, petit à petit, les dernières affaires dans les deux sacs. Le premier était déjà presque plein : ordinateur portable, téléphone, quelques autres gadgets électroniques, une petite arme alpha et le premier sac se referma. Le second fut remplit de vêtements de base aux tailles prises un peu plus tôt par Joseph et qui donc ne pouvaient pas être préparé à l’avance. Shane posa sa main sur un scanner pour donner signature à l’acceptation des affaires :

    « A toi petit Scarabée. »

    Fit-il à Kalyan pour lui dire d’en faire autant. Si Shane lui autorisait à mettre sa main sur un scanner, c’était qu’il n’y avait plus de danger à présent qu’il déclenche l’alarme intrusion. L’appellation de ‘petit Scarabée’, lui était venue comme ça, naturellement. C’était sûrement à raison, car Kalyan était son élève, il apprenait la vie à Nosco, il ne doutait pas de ses capacités face à cet apprentissage. Il y parviendrait, comme tout le monde. Il soupesa les deux sacs et donna le plus lourd à Kalyan. Bah quoi ? De toute façon, son filleul ne le verrait probablement pas.

    « Allez en route camarade, on va Te choisir un appartement et on y va. Tu vas bien ? J’t’avais dit que c’était long l’administration, mais bon, une fois que c’est fait, il n’y aura plus besoin d’y revenir. Reste pas muet, je comprends que tu ne me fasses pas confiance, c’est normal, je suis un inconnu pour toi. Mais bon… Tu vas me rendre dépressif. »

    Ils entrèrent dans le dernier bureau, celui du choix de l’appartement. Un homme de grande taille (c’et dans ce genre de moment que Shane déprime en se rendant compte qu’il ne fait qu’à peine un mètre soixante dix) vint les saluer et ils s’installèrent dans ce troisième et dernier bureau.

    - Bien, M. Gerwyn, il va falloir choisir votre appartement. Comme vous le savez peut-être…

    Un bref coup d’œil sur le parrain qui roula des yeux.

    - Ou pas, les habitants de Nosco vivent dans l’Aedes. Je vais vous aider à choisir un appartement en fonction de vos préférences et de nos disponibilités.

    Cette homme avait l’air d’un vrai VRP dans son costume cravate bien taillé. Comparé à Shane qui portait un pantalon évasé sur le bas comme un enfant du désert, sa tunique longe à manches courtes et à col relevé, ses gants de cuir, de tout de la même couleur uniforme qu’était le noir, le VRP semblait être bien avoir la classe jusqu’au bout des ongles. Ses cheveux étaient finement coiffés en arrièrent, ceux de Shane étaient en bataille. Non vraiment, cet agent immobilier était sans nul doute tout le contraire de l’informaticien. Lui, maîtrisait toutes les techniques de communication, Shane, lui, se forçait atrocement pour montrer un tant soit peu de sympathie et pour que son filleul parle un peu. L’informaticien s’enfonça dans son siège, posa ses coudes sur les accoudoirs et croisa ses doigts gantés sous son menton.

    - Avez-vous des préférences, Monsieur ? Avez-vous besoin d’espace ? Désirez vous une vue sur le parc ? Un balcon ? Une baie vitrée ? A quel étage ?

    Et bal bla bla et bla bla bla. Il y avait une tonne et demie de questions semblables que Shane se posa une question : piquer un petit som’… Ou pas ? Shane lui n’avait pas eu vraiment à choisir un appartement, ça lui était tombé dessus un point c’est tout. Il fallait dire qu’il était mal en point à son arrivé. Il avait failli mourir d’hypothermie. Finalement, Lewis ferma légèrement les yeux, histoire de somnoler. Il sursauta soudain, lorsque l’agent immobilier clama un :

    - Bon et bien, on v pouvoir aller visiter, apparemment cet appartement vous conviendrait.

    Shane avait bondit sur ses jambes et avait sortit son épée alpha (elle émettait une sorte de radiation bleue) hors de son fourreau :

    « Qu.. Qu.. Quoi ? Qu’est ce qu’il se passe ? »

    Il réalisa qu’au lieu de somnoler, il avait finit par s’endormir et avait été réveillé en sursaut par l’agent, qui se racla la gorge face à cette situation à laquelle il ne s’attendait pas. Shane rangea son épée, confus et prit le sac d’affaires de Kalyan.

    « Bon bah, on y va ? »

    Son ton léger semblait déphasé par rapport à sa réaction un peu plus tôt. Tout trois firent chemin vers l’Aedes, passèrent dans le hall où on entendait un bruit de fourchette depuis le réfectoire et montèrent dans un ascenseur. Une nouvelle fois, Shane fut plus que ravi lorsque celui-ci s’arrêta et qu’il put enfin sortit. L’agent ouvrit l’appartement et commença à faire visiter le nouveau venu.

    « Bon ça te va ? »

    Demanda-t-il alors à Kalyan à la fin de la visite. Il avait posé le sac à l’entrée, il s’adossa contre un mur, les bras croisés sur son torse, regardant l’endroit de ses yeux clairs. Shane avait déjà remarqué par le passé que les appartements se ressemblaient beaucoup, même si certaines fonctions des uns étaient absentes chez d’autres, mais globalement, tout prenait dans la similitude une inspiration sans faille.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Invité le Dim 5 Sep - 23:21

Après avoir appris son nouveau nom et avoir entendant la femme le taper sur le clavier de son ordinateur, il se retrouva à suivre son parrain et l'inconnu, certainement le dénommé Joseph, dans son bureau. Une fois qu'il fut là-bas, il eut droit à un véritable interrogatoire, au début c'était des questions sur ses goûts et ses préférences, mais comment pouvait-il savoir ce qu'il préférait. Il venait d'arriver dans une ville inconnue, d'après ce qu'il avait compris on pouvait même dire que c'était un monde inconnu, il était apparu d'on ne sait où, il n'avait aucun souvenir de sa vie d'avant, comment pouvait-il savoir ce qu'il préférait, ce qu'il aimait tout simplement et ce qu'il n'aimait pas. Tant qu'il n'aurait pas essayé, il ne pourrait lui donner de véritables réponses, il se contenta donc de simple "je ne sais pas encore"; "jamais essayé"; "ça ressemble à quoi"; …

Après avoir du répondre à une série de question qu'il pensait interminable, il dut se lever afin de se faire mesurer. Pourquoi avaient-ils besoin de savoir le tour de sa tête, de sa poitrine, de ses hanches, la longueur des bras et des jambes, sans parler du reste, il ne savait pas, mais il savait que c'était une chose qu'il n'aimait pas vraiment pas, et il ferait tout pour éviter de se faire mesurer un autre jour pour une différente raison. Bien qu'il n'apprécie pas vraiment ce qui se passait en ce moment même et qu'il finissait par en avoir assez de se faire toucher de partout pour que le mètre soit bien tendu et que l'homme ne se trompe pas, il pouvait au moins se distraire en écoutant les blagues du dit Joseph. Elles n'étaient pas magnifiques, il ne riait pas en les écoutant et ne se retenait même pas de rire, mais au moins elles le distrayaient et elles lui permettaient de sourire un peu. L'utilisation des muscles de sa face ne pouvait que lui faire du bien.

Une fois que les mesures furent passées, il pensait que tout serait terminé là, mais non, il ne faisait que rêver. Il dut passer un scanner rétinien, ce qui lui demanda de retirer le morceau de tissu qu'il avait posé autour de sa tête pour éviter d'essayer d'utiliser son œil droit. Le scanner rétinien passa rapidement, ainsi que celui de la main. Ce n'était pas le plus long ni le plus ennuyant mais après tout ce qui c'était passé avant, Kalyan ne voulait qu'une chose, sortir de ce bureau et laisser tout cela au fin fond de sa mémoire pour ne plus y penser. Malheureusement pour lui, il avait beau penser ce qu'il voulait, il était loin d'en avoir fini avec ce bureau, il apprit même pas deux secondes après que les scanners soient faits, qu'il devait se faire prendre en photo. Les photos, il ne savait qu'en penser, même si au fond de lui ce mot ne lui faisait pas plaisir. Il n'eut pas le choix après tout, se tenant face à cet homme qui lui faisait subir les pires choses dont il pouvait se souvenir, après tout il ne se souvenait de rien, il attendit que la photo soit prise. Peu importe le nombre de fois que Joseph lui demanda de sourire, il ne put le faire, gardant un visage le plus neutre possible et essayant de cacher son dégout de cette chose. Son parrain prit la parole pour lui dire que cette photo serait seulement sur le registre de la ville, et qu'il pourrait en refaire une quand il voudrait, mais le registre de la ville était déjà de trop. Il s'observa sur la photo, trouvant que son visage n'était pas beau, que ses cernes spéciales, qu'il était trop fin et trop pale. Il semblait presque sale et sortant d'une tombe vu le côté blanc cadavérique de sa peau. Il se doutait bien qu'après une bonne nuit de sommeil et un bon bain et ressemblerait un peu plus à quelque chose mais au fond de lui il savait que ce qu'il pensait de lui ne changerait pas. Son visage ne lui plaisait pas, et il doutait que son corps aurait le même effet sur ses goûts mais comment le savoir sans s'être auparavant vu.

Après la photo, le poids, encore un peu et il devrait dire tous ses secrets, bien qu'il n'en ai pas encore. Il trouvait cela un peu abusé de devoir se faire enregistrer des pieds à la tête, en passant par des détails qui risquaient de toute façon de changer au cours de sa vie ici, mais il ne pouvait rien dire, venant d'arriver, il ne savait trop comment cela se passait, il ne savait même rien des règles donc le mieux était de se taire et de faire comme tout le monde. Un mouton parmi tant d'autre mais une vie qu'il apprécierait peut-être car il ne se ferait pas remarquer et pourrait ainsi vivre tranquillement dans son coin. Enfin il l'espérait. Il se demanda pourquoi son parrain venait de dire qu'il était encore à jeun, il ne comprenait pas ce commentaire là. Certes il l'était certainement et cela jouait sur son poids, mais pourquoi le dire, que se passait-il entre les deux hommes pour que l'un deux fasse une remarque suite à son masse corporelle. Il ne se posa pas plus longtemps la question car suite à deux ou trois phrases, il put sortir du bureau en compagnie de Shane et après un au revoir à l'homme. Quand ils furent hors du bureau, l'homme qu'il suivait depuis son réveil ici, lui demanda si il avait faim. C'était une bonne question qu'il ne s'était pas encore posé. Après une longue réflexion et une concentration tout aussi longue sur son estomac, il prit la peine de lui répondre.

"Je n'ai pas vraiment, faim. Enfin pas encore."

Ils firent donc route vers le bureau suivant, Kalyan retenant de justesse un soupir face à cela. Il se demandait si il allait passer encore un bon moment dans un bureau à écouter et répondre évasivement à des questions ou si celui-ci serait en total opposition avec le précédent. Quand ils entrèrent, le jeune dit salua la personne déjà présente. C'était une femme qui était en train de remplir deux sacs. Le premier semblait déjà plein tandis que le deuxième était en train de se faire remplir par des vêtements devant être de sa taille si son seul œil ne lui faisait pas défaut. Il resta là, ne sachant que faire, se demandant tout simplement pourquoi ils étaient venus ici. Shane posa sa main sur un scanner et le regarda en lui disant mot pour mot : "A toi petit Scarabée" A l'entente du surnom 'petit scarabée', Kalyan ne put que se renfrogner, faisant comprendre par là qu'il n'aimait guère ce terme. Pas à cause du scarabée mais à cause du petit. Il n'était pas si petit que ça après tout, juste quelques centimètres à voir avec son parrain, si pas la même taille d'ailleurs.

Prenant une longue inspiration, il posa doucement sa main sur le scanner, on pouvait sentir et voir toute son hésitation dans son geste. Quelque chose de pas nette pouvait vite arriver, un enregistrement qui s'était mal fait et qui ferait tout simplement tout sonner, et puis beaucoup d'autres choses étaient possible dans le fond. Et pourtant, il ne se passa rien, strictement rien, à part le fait une la femme tendit les deux sacs aux deux hommes et partit faire x choses un peu loin. Son parrain récupéra les deux et lui en tendit un, il ne savait pas ce qu'il y avait dedans, mais ce n'était pas quelque chose qui présentement l'intéressait plus que tout. Il voulait avoir son chez lui pour pouvoir se reposer un peu et ne plus penser à ce début. Ce n'était vraiment pas quelque chose qu'il aimait, passer dans divers bureaux, pour diverses raisons, mais toutes avec un point commun, son enregistrement en tant que nouveaux dans cette ville nommée Nosco. Alors qu'il avait le sac, il s'arrangea pour le porter d'une façon à ce que son poids ne le dérangea pas pour avancer. Il sortit de ce bureau à la suite de son parrain, se demandant si ils avaient encore beaucoup de halte à faire ou non. Pas que cela le dérangeait mais en fait si, c'était plus que dérangeant, il voulait partir de ce bâtiment et voir autre chose, ne plus penser à son enregistrement qui durait et durait, tellement qu'il le pensait interminable. Il comprenait pourquoi son parrain avait parlé d'administration avant toute chose.

Suite aux paroles de Shane sur le fait qu'il ne devait rester muet sinon il aller le rendre dépressif, Kalyan ne put que réitérer la chose qu'il savait le mieux faire, s'excuser d'une toute petite voix, en baissant le regard sur le sol et en rougissant un peu. Mais il profita de cela pour entrer dans le troisième bureau en espérant que celui-ci serait le dernier. Il salua l'homme devant lui et laissa son parrain expliquer pourquoi ils étaient ici. Vint ensuite les paroles du géant. Il le disait géant juste parce qu'il était plus grand que lui et donc que son parrain, mais en tant qu'homme, il avait une taille un peu au-dessus de la moyenne seulement.

- Bien, M. Gerwyn, il va falloir choisir votre appartement. Comme vous le savez peut-être… Ou pas, les habitants de Nosco vivent dans l’Aedes. Je vais vous aider à choisir un appartement en fonction de vos préférences et de nos disponibilités.

Il le regarda en se retenant de lever les yeux au ciel, bien sûr qu'il savait que les habitants vivaient dans l'Aedes, si son parrain était là, c'est qu'il lui avait dit précédemment, en toute logique. À croire que cet homme n'avait pas confiance en Shane concernant son travail de parrain... Concernant un appartement en fonction de ses préférences et des disponibilité, on n'avait pas besoin de lui dire pour qu'il le sache. C'était la chose la plus normale de tout ce qu'il avait appris pour l'instant. En plus de se retenir de lever les yeux, il se retint de soupirer. Quand il réfléchissait bien à ses actions, il pouvait remarquer qu'il s'était énormément retenu de soupirer dernièrement. Cela voulait dire beaucoup de chose comme ça ne voulait strictement rien dire. Il n'eut pas le temps de dire ce qu'il pensait du discours de l'homme car celui-ci partit directement sur le sujet qui les intéressait.

- Avez-vous des préférences, Monsieur ? Avez-vous besoin d’espace ? Désirez vous une vue sur le parc ? Un balcon ? Une baie vitrée ? A quel étage ?

Les questions continuèrent un long moment avant qu'il ne fasse tout simplement stopper l'homme pour lui dire ce qu'il pensait de son futur appartement. Il ne voulait pas passer trois heures ici et un simple appartement tout ce qu'il y a de plus normal lui allait très bien.

"Ce qu'il me faudrait est en fait très simple. Un appartement de taille basique, avec une chambre, une salle de bain, un coin salon/salle à manger, enfin les pièces habituelles. Ensuite, je ne veux rien d'autre qu'une simple vue sur le ciel. De préférence pas le premier étage, mais pas le dernier non plus."

Il ne voulait rien de plus, juste le basique pour lui vivre et en faire son petit cocon personnel. Il avait l'impression que les grand espace, bien qu'intéressants allaient le rendre malade et si c'était trop petit, bien que cela l'intéressait, il ne pourrait ranger toutes les affaires qu'il allait finir par acquérir au cours de sa vie ici. L'agent immobilier tapa plusieurs choses sur son ordinateur et chercha avant de finir par dire qu'il avait trouvé. Il lui expliqua qu'il y avait tout ce qu'il demandait, rien de moins et juste des meubles en plus. Kalyan le vit se lever et en fit de même. Ce qui se passa ensuite le fit sursauter. Le géant ouvrit la bouche pour dire qu'ils pourraient y aller, et au même moment son parrain qui semblait jusque là endormit se réveilla et se leva d'un coup sortant son arme. C'était une drôle d'épée émettant une sorte d'aura bleue, il n'avait aucune idée de ce que cela pouvait bien être et se le mit en tête pour lui poser la question plus tard si il ne l'oubliait pas d'ici là.

« Qu.. Qu.. Quoi ? Qu’est ce qu’il se passe ? »

Kalyan ne put se retenir plus longtemps et s'écroula presque de rire. Il n'avait jamais vu quelqu'un agir de cette façon, c'était trop drôle. Il essaya pourtant de se calmer au maximum quand celui-ci rangea son arme et leur dit qu'ils pouvaient y aller. À cette phrase Kalyan faillit recommencer à avoir un fou rire.

Ils allèrent jusqu'à l'Aedes, avançant assez rapidement, le géant en tête de ligne, son parrain juste derrière et Kalyan trainant à la fin comme à son habitude. Pas qu'il soit lent mais ne connaissant pas les lieux, il profitait de son chemin pour observer tout ce qui les entourait. Ils passèrent le rez-de-chaussée, se dirigeant vers un ascenseur dans lequel ils montèrent. Le jeune homme ne savait trop quoi penser de tout ce qui se passait autour de lui et de ce qu'il lui arriverait plus tard. Mais il se demandait aussi comment son parrain allait réagir. Il l'avait bien vu se crisper la dernière fois qu'ils étaient dans un ascenseur et qu'ils montaient au premier étage, cette fois-ci il y aurait un étage de plus, est-ce qu'il s'en sortirait? Et puis comment faisait-il pour réussir à prendre l'ascenseur tous les jours si il en avait peur. Quand ils furent au deuxième étage, l'agent immobilier les amena devant une porte qu'il ouvrit très facilement, du à l'habitude de le faire, puisqu'en regardant ses gestes, Kalyan se demandait à quoi cela servait. Il y avait certainement plus simple pour ouvrir et fermer la porte d'un appartement.

Il eut droit à une visite entière, bien qu'il n'y ait pas grand chose à voir, il lui montra tout ce qui se trouvait dans l'appartement et son mode de fonctionnement. Il lui demanda ensuite si cela lui plaisait et suite à sa réponse affirmative, lui expliqua encore deux à trois petites choses, notamment l'ouverture et la fermeture de son nouveau chez lui. Kalyan le vit sortir alors que lui faisait de tour de son chez lui du regard. Il déposa son sac à côté d'un petit meuble et amena celui que son parrain avait entré au même endroit. Une fois que les deux furent à la même place, il se dirigea vers son parrain qui lui demanda si cela lui allait. Kalyan lui fit un énorme sourire, en lui répondant que oui. Il laissait passer quelques minutes avant de rajouter plus doucement et plus timidement surtout :

"Concernant votre proposition de tout à l'heure ..."

Kalyan se tut, cherchant ses mots mais il fut devancé par son organisme. Son estomac comprenant certainement où il voulait en venir, passa en mode action pour montrer à tous, soit lui et son parrain, qu'il était tout à fait d'accord avec l'idée et qu'un peu de nourriture ne lui ferait pas de mal. À la suite de se gargouillement indécent, le jeune ne put faire qu'une seule chose, rougir furieusement alors qu'il baissait la tête vers le sol et se tournait un peu pour faire style qu'il était intéressé par x choses dans les parages.

Ce fut quelques minutes plus tard, qu'ils sortirent tous les deux de l'appartement et que son parrain lui ré-expliqua tout ce que l'agent immobilier lui avait dit et qu'il avait à moitié oublié. Une fois cela fait, ils reprirent tous les deux l'ascenseur pour se retrouver au rez-de-chaussé.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Lun 6 Sep - 15:43

    Il n’avait pas faim. Son filleul ne sentait pas encore son ventre lui réclamer quelconque denrée alimentaire. Qu’à cela ne tienne, ça finirait bien par venir. Et plus tôt qu’on ne pouvait s’y attendre. Shane, habituel flemmard qu’il était, avait finit par retrouver les bras de Morphée, ou tout du moins un seul car il faisait que somnoler. L’informaticien faisait toujours son travail, il n’y avait bien que les rapports de mission qui trainaient à être rendus à son supérieur. Il travaillait efficacement et ce dans un but essentiel : avoir une pause. Car en plus d’arriver souvent et volontairement en retard à son travail, Shane aimait pouvoir marquer une pause au moins toutes les deux heures, sous peine de s’arracher les cheveux. Et chauve à son âge aurait vraiment été déprimant. Néanmoins, malgré ces très désavantageux défauts, Shane fournissait un remarquable travail, il était plus doué en informatique de bon nombre de ses confrères de travail. De cette manière, le brigadier ne recevait que très rarement des blâmes. En fait, ce ne fut pas spécialement étonnant de la vor à moitié s’endormir. C’était si long cette administration, tous ces enregistrements, ces questions qui n’avaient parfois, à ses yeux, ni queue ni tête, mais qui étaient posées, allez savoir pourquoi.

    Il réagit au quart de tour lorsqu’on le tira de sa rêverie qui d’ailleurs était très chaleureuse et conviviale. Sortant son épée alpha, Shane était prêt à se défendre et protéger son filleul si le danger s’était réellement présentait, mais ce n’était pas le cas. L’informaticien rangea amèrement son arme dans son fourreau dans un bruit de métal frotté. Il avait fait rire son protéger, comme quoi il n’était pas si antipathique qu’on pouvait le croire. Shane lui adresse un léger regard, car il n’avait pas l’habitude de regarder les gens droit dans les yeux. Un tord qu’on prenait souvent pour de hypocrisie. Ce tord fut cependant accepté de tous, car il était bien difficile de changer les habitudes du brigadier.

    Enfin, ils allèrent visiter l’appartement de son filleul. Il monta dans l’ascenseur et demeura inerte encore une fois, comme s’il se mettait hors du temps et hors de ce monde. Il oubliait tout jusqu’à son propre nom. Quelqu’un pourrait s’y faire poignarder sous ses yeux, il ne moufterait pas d’un poil, tant il ne s’en rendrait pas compte. Ce n’est que lorsque les portes de la boîte métallique que son âme semble revenir en son corps et lui rappeler la réalité. Enfin les portes s’ouvrirent. Comme souvent, l’informaticien était le premier dehors, reprenant son souffle un peu. Il ne savait pas d’où cette phobie lui venait. Il ne se souvenait pas avoir été traumatisé à Nosco d’un quelconque enfermement. Il avait fini par en déduire que cette réticence était issue d’un passé dont il ignorait presque tout et qu’il n’avait pas le droit de connaitre. C’était dommage, il devait le reconnaître, mais c’était les lois de l’impératrice, et il tâchait de ne pas aller contre. C’était souvent malvenu. Dangereux également. Il ne pouvait cependant que garder en secret les quelques souvenirs qui lui revenaient peu à peu. Doucement, il savait qu’avec le temps, cela reviendrait forcément à lui. Il n’oubliait pas, il le savait. On pouvait toujours effacer des choses, rien ne disparait, tout se transforme, il y avait forcément des traces de son lui du passé.

    A la fin de la visite, son filleul revint vers lui avec un « concernant votre proposition tout à l’heure ». Shane se creusa les méninges pour se souvenir de quelle proposition il pouvait bien s’agir, priant pour ne pas avoir parlé durant son sommeil tout à l’heure. Mais au son de l’estomac de Kalyan, il comprit bien rapidement. Un léger sourire apparut sur les fines lèvres de Shane, bien que cachées partiellement par le col relevé de sa tunique.

    « Allez viens ! »

    Fit-il alors pour l’entrainer à l’extérieur. L’agent immobilier s’occupa alors de l’ouverture et la fermeture de l’appartement de son nouvel occupant, en réglant de scanner à l’entrée qui n’ouvrirait donc la porte qu’en répondant à l’emprunte de main de Kalyan.

    « J’habite juste au dessus, le 574, si tu as besoin de quoi que ce soit, tu n’as qu’à toquer. Si je suis chez moi, je t’ouvrirai. »

    Logique non, s’il n’était pas chez lui, il ne pourrait pas lui ouvrir. Avant de sortir, Shane prit le téléphone portable de son filleul dans l’un des deux sacs et commença à l’ouvrir. Il entra la carte Sim à l’intérieur et le téléphone était en état de marche. Shane composa son propre numéro et sentit son propre portable vibrer dans l’une des poches de sa tunique. Il l’en sortit et tandis le téléphone à son propriétaire.

    « Tiens, si t’as besoin de moi, tu n’auras qu’à m’appeler. »

    Il le regarda faire ave le téléphone portable. Pour Shane, c’était presque un test de le regarder. Quand on oubliait tout, seul ce qu’on savait vraiment bien faire dans son autre vie nous revenait en mémoire. C’était comme le célèbre dicton : « le vélo, ça ne s’oublie pas ». En cela, c’était un test. Il allait bien savoir si Kalyan savait manier les technologies de ce monde. Certes, il ne lui trouverait pas un travail aujourd’hui, mais commencer à savoir ce qui l’attire, c’était un bon début. L’informaticien sortit son propre téléphone et enregistra le numéro de son filleul en mémoire. Il le rangea rapidement et ils quittèrent l’agent immobilier. Là, ils redescendirent au rez-de-chaussée, dans le grand hall. Il y eut un nouveau moment de silence de la part de Lewis puis, il revint à lui lorsque les portes s’ouvrir. Shane était probablement l’un des derniers à avoir le fantasme de ‘le faire’ dans un ascenseur. Ils passèrent au self service. Tout ce qu’ils consommaient était automatiquement déduit de leur compte en banque.

    « Tu l’as peut-être vu tout à l’heure, mais il n’y a pas de champs ni de fermes à Nosco. Tout ce qu’il y a ici, ce sont des produits de synthèse. Ils n’ont pas vraiment le goût de… »

    Nos souvenirs ? Deuxième boulette ? Shane se souvenait du goût du sandwich thon-mayonnaise d’un de ses souvenirs qui n’avait rien à voir avec ce qu’on pouvait consommer à Nosco.

    « Pas vraiment de goût, mais ils contiennent toutes les protéines dont on a besoin. C’est assez bien imité d’ailleurs. »

    Et voilà, boulette détournée, avec un peu de chance Kalyan n’aurait pas vu la chose passer. Ils prirent une table. Assis, Shane regarda autour de lui. Ici, beaucoup de visages qu’il connaissait. La ville n’était pas immense non plus, tous se connaissaient plus ou moins. Inconsciemment, il remarqua qu’il avait prit une salade d’été qui avait du thon… Il commença à piocher dedans et manger.

    « Au moins on a fini le plus difficile. On ira ce soir au Sapienta pour ta visite médicale obligatoire et pour… Et bien ton œil. Rendez-vous à 17 heures, ça te laisse l’après-midi pour faire un peu le tour de la ville et t’installer un peu chez toi. Je t’ai une clé USB dans ton appartement, ce sont toutes les informations qui te concernent : ta fiche sur le registre, ton compte bancaire, les mots de passe pour y accéder, etc… Etc… Tu pourras prendre une douche tranquillement et te reposer un peu. Tu as peut-être besoin d’un peu de solitude, c’est pas forcément facile de débarquer comme ça d’ailleurs… Moi, je vais aller travailler, dans le QG des Brigadiers, dans les SSU (sous sols utiles). Si tu as besoin de moi, tu m’appelles. N’essaie pas de descendre, tu vas te faire arrêter. Tout est filmé ici, tu comprends ? Et puis on se retrouve dans le hall de l’Aedes à 17heures moins le quart, ça te va ? »

    Normalement, la visite médicale était prévue pour le lendemain, mais Shane avait avancé le rendez-vous en raison de son œil, question de ne pas le laisser trainer avec ça sans être tenu de ce qu’il en était vraiment. Il avait beau avoir un caractère antipathique, Shane était un tant soit peu humain. Il piocha à nouveau dans son assiette.

    « Enfin, reste dans l’Aedes et dans la cour cette après midi, question de te faire tes premiers repères et ne pas te perdre. Je ne mettrais pas longtemps à te retrouver avec les caméras si tu te perds, mais bon… »

    Il haussa légèrement les épaules. Avec le système de surveillance de Nosco, il était difficile de faire quelque chose sans que ça ne se sache. Il y avait des brigadiers qui travaillaient à la surveillance de Nosco dont quelques informaticiens.

    « Pas trop secoué ? »

    Fit-il finalement. Même si cette question ne payait pas de mine, elle était faite pour connaître l’état d’esprit de son filleul. Shane n’était pas du genre nounou à faire des « tu vas bien ? », « comment tu te sens ? » à tout bout de champ pour connaître les pensées de l’autre. Il n’était guère bavard mais aimait écouter les autres.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Invité le Dim 12 Sep - 19:08

Il venait de faire la visite de son futur chez soi, un appartement tout à fait basique, une décoration neutre attendant tout simplement une touche de sa part pour lui créer un petit nid douillet, endroit où il pourrait se réfugier, travailler, dormir, vivre sa vie tranquillement loin de tout ce qui pourrait le déranger. Il aimait cette idée de vivre sa petite vie à l'écart des autres, même si il ne connaissait pas encore la ville, les gens qui y vivaient et les lois qui régissaient cet endroit, le futur qui lui sera permis, et le passé qui lui reviendra peut-être un jour … tout ce dont il était sûr, c'était qu'il était actuellement dans son nouvel appartement et qu'il en prendrait soin comme tout ce qui lui appartiendrait. C'était quelque chose de sacré qui méritait de la considération de sa part. Il avait fini de faire le tour du propriétaire avec l'agent immobilier et il se voyait déjà être emmené vers la sortie par le géant qui voulait lui expliquer le mode de fonctionnement de l'ouverture et de la fermeture de son appartement, mais bien qu'il souhaitait le savoir, il avait quelques petites choses à faire juste avant. Il alla donc récupérer le sac qu'avait précédemment porté son parrain et avait été le déposer à côté du sien. Il écouta ensuite l'homme et fit ce qu'il lui demanda afin d'avoir une porte s'ouvrant bien grâce à son empreinte de la main. Il serait dommage, en effet, d'avoir un appartement lui appartenant mais qui ne s'ouvre pas quand il le voulait.

Il regarda ensuite son parrain et voulu lui demander si ils pouvaient aller manger mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase que son estomac sembla plus que d'accord avec l'idée même et se mit à lui crier de se dépêcher. Comme tout bon Kalyan, celui-ci se mit à rougir fortement et baissa la tête en faisant semblant de regarder autre chose, c'était vraiment très gênant se genre de chose quand même, il espérait qu'il pourrait savoir quand manger avant que son estomac ne se manifeste une nouvelle, dans le futur. Il reçut comme message de la part de Shane un simple 'allez viens', ce qui l'entraina à la suite de ce cher personnage à l'extérieur de son appartement. Il apprit une fois sur le pas de sa porte que son parrain habité la chambre 574, juste au-dessus de lui, c'était vraiment pas bien loin, pas difficile à retenir. La suite de sa phrase le fit sourire, il était sûr que si Shane n'était pas chez lui, il ne lui ouvrirait pas, donc l'inverse était bon, à moins qu'il soit en train de faire quelque chose l'empêcherait de faire entrer une personne dans son appartement, c'était tout à fait probable dans le fond. Il se retrouva bien vite avec un drôle d'appareil en main, il avait très bien vu ce que son parrain avait fait avec, mais il lui fallait un certain de réadaptation pour savoir comment s'en servir, il mit alors quelques instants avant de pouvoir faire quoique ce soit avec. Une fois qu'il fut fin prêt à l'utilisation de cette chose, même si il ne savait pas tout ce qu'il pouvait faire avec, pas encore tout du moins, il sut quand même enregistrer le numéro que Shane venait d'appeler, donc il le mit tout simplement dans le répertoire avec le nom de son parrain et la mention 'Parrain' à côté. Il ne voyait pas ce qu'il pourrait faire d'autre avec aujourd'hui, donc il le glissa tout simplement dans sa poche après avoir changé la sonnerie et avoir tout mis sur vibreur pour ne pas gêner les conversations alentours quand il recevrait un appel ou un message. Si on lui faisait, puisque pour l'instant, il ne connaissait qu'une seule personne.

Ils étaient bon pour partir manger, en voyant la direction de son parrain vers les ascenseurs, cela signifiait direction un autre étage, et certainement le rez-de-chaussé pour de la nourriture, chose que son estomac réclamait de plus en plus bruyamment. Il suivit diligemment son parrain jusqu'au self service. Il ne savait pas trop ce que c'était que ces choses devant lui. Il ne se souvenait plus de la nourriture qu'il avait avalé dans le passé, mais ça ne devait pas ressembler à cette drôle de chose, on ne pouvait même pas parler de chose, c'était inqualifiable. Il écouta cependant ce que son parrain lui expliquait, pas de ferme, pas de champs, produits de synthèses, pas le goût de quoi? Il devrait penser à se renseigner quand il se sentira un peu mieux inclus dans la vie de la ville, mais en attendant, il devait l'enregistrer dans un son de son cerveau et faire comme si il n'avait pas vraiment capté ce qui se disait, comme si il n'y réfléchissait pas plus que ça. Il écouta la suite de ce qu'il avait à lui dire. Le bon truc, c'était qu'il y avait tout ce que son organisme allait avoir besoin pour survivre.

"Imité à quoi?"

Pas qu'il veuille spécialement passer pour quelqu'un de totalement idiot, mais si il ne se souvenait de rien, il aurait du mal à savoir que ça imité quelque chose dont il devrait se souvenir. D'ailleurs si Shane s'en souvenait c'est qu'on pouvait retrouver la mémoire. Il savait cependant qu'il aurait du ne pas poser la question, dans le fond la réponse il la connaissait, après quelques minutes de réflexion, il était facile de voir que son parrain avait des souvenirs et qu'il les incluait à sa vie d'aujourd'hui, au point de faire des erreurs menant à des sous-entendu qui en toute logique prouve ce qu'il fait. Mais est-ce seulement illégal ou légal? Il devrait penser à voir les lois de la ville le plus vite possible pour ne pas avoir d'ennuis avec les autorités.
Il finit pas aller s'asseoir avec son parrain, une petite table tout à fait suffisante pour deux personnes. Kalyan regarda ce qu'il avait prit à manger et commença tout simplement à mettre sa nourriture dans sa petite bouche afin de mâcher et d'avaler. C'était une chose venant naturellement, comme le fait de marcher ou de parler, son vocabulaire, et autres petites choses dans ce genre là, il n'avait pas tout perdu dans le fond, juste des souvenirs sur qui il était et où il habitait. Juste sa vie, plus rien en tête sur sa vie mais le reste sur la manière de se tenir en présence d'autres personnes et d'interagir avec les autres. Encore aurait-il fallu qu'il le sache.

Pendant qu'il mangeait, Shane lui parla de ce qu'ils allaient faire ensuite. C'était tout un programme qui était, en fait, plutôt intéressant. Il apprit qu'ils iraient le soir au Sapienta afin de faire sa visite médical et de voir le problème de son œil par la même occasion. Ils avaient rendez-vous vers dix-sept heures, ce qui lui laissait beaucoup de temps pour faire tout ce qu'il désirait et des idées il en avait quelques unes déjà. Il apprit aussi pour la clé USB, celle qui contenait toutes les informations pouvant l'aider. Enfin l'aider était un bien grand mot, c'était juste des données le concernant, des mots de passe, de quoi lui faciliter la vie et ce genre de chose, rien de bien intéressant mais pas quelque chose qu'il irait donner à n'importe qui non plus. Au moins il pouvait appeler son parrain même si celui-ci était au travail, donc si il avait un problème, il savait vers qui ou plutôt quoi se retourner directement, son portable … Quand il entendit que tout était filmé, il se dit que cela expliquait beaucoup de chose, mais que c'était vraiment spécial, n'avaient-ils pas le droit de vivre sans être filmé? Que se passait-il ici pour que des caméra enregistrent le moindre de leur mouvement?

"Oui, oui ça me va, il n'y a pas de problèmes.

Rester dans l'Aedes et dans la cours, c'était une bonne idée. Il avait l'intention de profiter du beau temps un petit moment avant d'aller voir son nouvel appartement et toutes ses nouvelles affaires. Il fallait bien qu'il les range et qu'il change la décoration de son appartement à sa convenance. Pas que quelque chose le dérange, mais il se oyait bien mettre le lit à une autre place et mettre le petit bureau à une autre place, enfin il voulait faire quelques changements avant de profiter d'une bonne douche, ou d'un bain pour finir par retrouver son parrain. C'était tout un programme qui le tentait vraiment et qu'il mettrait en application si rien ne venait le déranger. Il se demandait si il pouvait poser sa question sur les caméra de surveillance, et puis c'était le bon moment, son parrain lui demandait si il n'était pas trop secoué.

"Non, non ça va, enfin je pense que pour l'instant ça va. Il risque de me falloir un temps d'adaptation comme pour tout autre personne.

Il avait parlé d'une petit voix, un peu moins timide que les quelques fois où il avait parlé. Il enchaina d'une voix qui montrait qu'il n'était pas sûr de pouvoir poser une question sur ce sujet.

"Pourquoi est-ce que nous sommes filmé partout? Qu'est-ce qu'il se passe ici pour que tous nos mouvements soient enregistrés et certainement visionnés par différentes personnes en fonction des gestes et habitudes?

[désolé du retard]
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Lun 13 Sep - 16:49

    Imité à quoi… Ca c’était la question qui tue. Mais par son silence pesant ne faisait qu’agrandir le doute qu’il avait lui-même installé. La poisse. Il fallait vraiment que ça tombe sur lui. Il est vrai que pour Shane qui commençait à retrouver quelques rares souvenirs de sa vie avant-Nosco, le goût des aliments de la ville lui avait semblait bien peut comparable avec ce qu’il avait connu.

    « Et bien par exemple, une carotte… »

    *Mais pourquoi la carotte ? Silvio, je vais te tuer…*


    « … Est un légume, avec ses protéines, ses lipides, son sucre… Tu vois. Dans ton esprit ? Qu’est ce qu’une carotte ? Et surtout quelles valeurs nutritionnelles ? Tu vois, il doit y avoir des fibres alimentaires, des vitamines, etc… Bref, ce à quoi tu attends d’une carotte pour ta santé… Tu comprends ? »

    Shane lui-même s’était perdu dans son propre raisonnement, qui pourtant à la base était fort simple. Imité par rapport à ce qu’on attend des valeurs nutritives d’une carotte… Bien que cela puisse être détourné pour penser que c’était imité par rapport à ce qu’on avait du passé avant Nosco, ce n’était pas le fond de la pensée de Shane. Et il réalisa la chose sous cet angle. Il ferma la bouche, silencieux, bien décidé à ne pas en dire d’avantage… Ou presque.

    « Ecoute Kalyan, tu viens d’arriver, tu ne connais rien d’ici. Mais… Il y a des choses… Dont on ne doit pas parler… C’est valable pour moi… Mais aussi pour toi. Et crois-moi, c’est mieux ainsi. C’est la loi, et point barre. Tu n’irais pas tuer ton voisin, n’est-ce pas ? Parce que c’est naturellement interdit par la loi… Il y a des choses dont on ne parle pas, ici, par pudeur. Tu te rendras bien vite compte de ce que c’est… Lorsque les gens te regarderont étrangement parce que tu as dis une énormité… Et tu vas que tu ne referas pas la même erreur… »

    Voilà qui était mis au clair. A présent, son filleul saura à quoi s’en tenir si soudain Shane le regarde avec de gros yeux : ‘stop ! c’est tabou !’. Et ça devrait vite le mettre sur le droit chemin, au fond, Lewis était son parrain pour ça, n’est-ce pas ? Il recolla son dos contre le dossier de sa chaine, car il s’était rapproché pour parler tout bas à Kalyan… Et bien, il y avait du boulot. Les nouveaux arrivants sont toujours assez curieux en général, Gerwyn ne pouvait pas être différent non plus, c’était trop lui demander. Mais il apprendrait à se ranger, comme tout le monde, dans la bonne société.

    A sa question, Kalyan l’informa qu’il n’était pas trop secoué, tant mieux. Certes, il lui faudrait du temps pour mettre les choses en place dans sa vie. Shane acquiesça d’un signe positif de la tête. Il continuait à piocher dans son assiette, l’air assez pensif. Il allait falloir qu’il surveille ce qu’il dit, c’est fois, ça pouvait être pris dans un mauvais sens, et si ça continuait, lui, Brigadier, risquait fort de devenir un soupçonné. Ce qui ne le réjouissait pas du tout.

    Vint alors une question à laquelle il ne s’attendait pas vraiment. Et d’ailleurs, il resta silencieux quelques secondes, tâchant d’apporter la réponse la plus satisfaisante, en faisant cette fois attention à ne pas faire de bourde, car si les caméras avaient été initialement posées bien avant que l’Impératrice ne prenne les rennes de Nosco, c’était pour surveiller l’enceinte et débusquer les créatures qui remontaient, parfois à la surface. Mais il devait à tout prix éviter ce sujet instable, le terrain risquait de s’écrouler. Kalyan aurait largement le temps de savoir ce que sont ces créatures avec le temps. Des alertes, il y en avait toujours eue. Et il y en aurait encore à l’avenir.

    « Ici, à Nosco, on essaie de faire en sorte que ce monde soit le meilleur possible. Sa Majesté l’Impératrice a mis en place un ordre des choses qu’il faut suivre, pour le bien de tout le monde, tu vois ? Chacun est utile à la société, chacun est important, chacun est une pièce, un rouage de cette machine qui compose notre vie… Et ce pour notre bien. Par exemple, nous avons des parrains à notre arrivée pour veiller sur nous, et ça, c’est la solidarité de la Guilde. Nous avons des fonds mis à notre dispositions à notre arrivée, par la Guilde encore une fois. Bien qu’on doive rembourser, dans le temps, cela n’est fait que pour contribuer à garantir un fond pour l’accueil des nouveaux. Tu vois ? Tu bénéficies aujourd’hui d’argent qui ne t’appartient pas, mais dont tu as besoin pour débuter. Et tu contribueras à rendre cet argent qui servira à d’autres personnes, qui, comme toi, n’ont pour le moment, rien. Ca aussi, c’est la solidarité de la Guilde. Ton parrain, moi, va te tester, connaître tes aptitudes dans le but de te trouver un travail qui te convienne le mieux. En te rendant utile par tes compétences, au bon fonctionnement de la société, tu gagnes ta vie, la Guilde t’offre un travail pour que tu puisses vivre comme tout le monde. Tu vois ? Tout est organisé par notre Impératrice et le Haut-Conseil dans le but que nous vivions bien. Si quelqu’un ne suit pas ses règles, il entrave le bon fonctionnement de la ville. S’il y a des caméras de surveillante, c’est pour te protéger de toi et des autres. C’est pour te dissuader de faire un acte contraire à l’ordre établi, et pour te protéger des autres qui pourraient par exemple te faire du mal… La justice fait payer les criminels, les délinquants et les petits voyous. »

    Et voilà qui était un beau discours, discours qu’il défendait et auquel il croyait. Contrairement aux apparences, ce n’était pas un texte qu’il avait appris par cœur, comme endoctriné. Il comprenait ce qu’il disait et adoptait parfaitement le point de vue qu’il exprimait. C’est pour ça d’ailleurs qu’il était brigadier. Il regarda un instant Kalyan, se demandant s’il arriverait à lui faire comprendre que le suivre était la meilleure des solutions pour lui. Ce n’était pas pour l’embêter ou le priver de liberté que la Guilde faisait tout cela, mais bel et bien pour l’aider à être, vivre, et s’épanouir. Shane esquissa un léger sourire, perplexe, avant de reposer son regard sur son assiette. Interrogeant son ventre, il constata qu’il avait suffisamment mangé. Il reposa doucement sa fourchette dans son assiette et but un verre d’eau, silencieux.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Invité le Ven 17 Sep - 20:39

Voilà, il avait l'impression d'avoir fait une erreur en posant cette question. Comme si il aurait du s'abstenir et passer par-dessus, voir même oublier que son parrain avait dit le mot imité quand il parlait de leur nourriture. Il pensait ne pas avoir de réponse, ou alors quelque chose du genre 'oublis' mais non il lui parla d'une carotte … une carotte, au plus il y pensait au moins il se souvenait de ce que c'était. Il avait cependant des flashs, des idées, des formes, des couleurs, des choses diverses qui semblaient être reliés à ce mot, mais à force de vouloir découvrir quelque chose, on attrape mal au crâne et on ne se souvient de rien. C'était exactement ce qui lui arrivait maintenant. Il mit donc le tout de côté, ce n'était pas grand chose en fait, une couleur orange, quelque chose de long et pas uniforme, quelque fois des touffes vertes à une extrémité, mais aucune image précise pour l'instant. Peut-être que le lendemain … il ne put y penser plus longtemps car son parrain avait déjà embrayée sur la suite de son explication, parlant de légume, de protéines, de lipides, de sucre, de valeurs nutritionnelles, beaucoup de mots finissant au même résultat en fait. Le tout était en fait les nutriments qui passait dans son sang après la digestion des aliments, la chose la plus basique. Il ne savait pas comment il le savait et cela ne l'intéressait pas, c'était après tout naturelle de savoir ce genre de chose. À la question qui suivait pour savoir si il comprenait, Kalyan ne fit qu'acquiescer. Il pensait avoir tout compris puis si ce n'était pas le cas, il rechercherait sur le sujet, il était sûr de pouvoir trouver des informations quelque part sur le sujet des valeurs nutritives.

Alors qu'il avait l'intention de poser une question un peu plus poussée sur le sujet des aliments et des ersatz, il se prit prendre d'avance par Shane. Celui-ci lui expliqua qu'il y avait des choses dont il ne fallait pas parler, et si il faisait le bon rapprochement, la nourriture d'avant Nosco était l'un de ses sujets. La loi, si la loi comme il le disait si bien leur interdisait de parler de certaines choses alors il n'y avait pas de liberté de parole pour le peuple. Et si cela était vrai alors chaque sujet entamé et devant être tu risquait de lui donner des problèmes avec la justice actuelle. Il ne lui restait plus qu'à se taire et faire attention à tous les mots sortant de sa petite bouche, mais bon il avait de la chance, puisqu'il venait d'arriver, ils seraient peut-être un peu plus clément et puis d'après ce qu'il comprenait les gens le regarderaient bizarrement, donc il pourrait changer de sujet en faisant style de rien. Mais c'était bizarre quand même, enfin cela ne le regardait vraiment pas après tout, il était ici pour vivre une nouvelle vie et il avait bien l'intention de le faire tranquillement dans son coin.

Il vit son parrain se réinstaller bien droit contre le dossier de sa chaise après ce petit interlude qui s'était fait à voix assez basse. Il répondit à son parrain, lui disant que ce qu'il avait prévu de faire lui allait, qu'il n'y avait pas de problème et il enchaina en disant qu'il n'était pas trop secoué, enfin il pensait mais comme tout le monde en temps normal, il lui faudrait un minimum de temps pour s'habituer à son nouvel environnement. Il pensait même que les animaux agissaient de la même manière, ils étaient assez renfermés au début et une fois qu'ils avaient pris leur repère sur leur nouvel habitat tout allait pour le mieux. En pensant aux animaux, il n'avait rien rencontré de sauvage ici, et pourquoi se souvenait-il d'animaux tout d'un coup...

Il analysa avec un peu de retard les paroles de Shane et remarqua qu'il avait dit qu'il le retrouverait grâce aux caméras. Dans ce cas là ils étaient tous filmé. Il posa alors une question, d'une voix toute petite et timide, montrant plus qu'il ne l'aurait souhaité qu'il n'était pas sûr de l'autorisation d'entamer ce sujet. Il savait bien que c'était son parrain et que celui-ci se devait de lui répondre mais d'un autre côté, il e voulait pas que ses questions amènent des ennuis pour l'homme. Enfin la question était posée, il ne pouvait faire demi-tour, il ne lui restait plus qu'à attendre une réaction de l'homme lui faisant face à cette table sur laquelle ils mangeaient. D'ailleurs Kalyan pensa à prendre quelques bouchées de sa nourriture qu'il avait légèrement laissé de côté. Le temps que prit son interlocuteur avant de répondre lui mit la puce à l'oreille. Était-ce seulement cette expression? Enfin dans tous les cas, il ne comprenait pas qu'on puisse prendre autant de temps avant de répondre, sauf si c'était pour mentir ou alors pour dire une vérité légèrement détournée, donc avec quelques passages tus. Mais peut-être qu'il essayait tout simplement de trouver tout ce qu'il devrait lui dire sur le sujet. Il y avait tellement de possibilité que cela déranger le jeune homme qui soupira légèrement, essayant de ne pas montrer ce qu'il ressentait.

Il se concentra sur le long discours que Shane M Lewis lui sortit, il mit même quelques instants après qu'il ait parlé pour être sûr de tout avoir enregistré et tout compris. Si il résumait bien les choses, l'Impératrice avait mis en place un ordre comme Zeus avec les autres dieux de l'Olympe. Un ordre pour que tous puissent vivre sans que le chaos ne règne. Jusque là il comprenait plutôt bien ce qu'il lui avait dit. Ensuite chaque personne vivant à Noscos est censé être un rouage de l'ordre environnant. Le fait d'aider son prochain et la Guilde lui rendra. Il aimait bien prendre des exemples sur des choses sont il se souvenait mais qui dans le fond ne lui servaient à rien. Il se doutait bien que l'argent il devrait le redonner pour le prochain nouveau à fouler cette terre. Après chaque nouveau doit se faire tester pour savoir l'endroit où il a le plus d'aptitude afin de lui trouver un travail qui entre dans ses cordes. Comme tout travail, il sera effectué pour le bon fonctionnement d'un petit quelque chose qui aidera la vie de chacun et de là il aura un salaire afin de pouvoir vivre normalement. Bien jusqu'ici tout était plus ou moins normal, enfin il lui semblait puisqu'il ne savait plus comment cela se déroulait à l'extérieur. Il avait pensé à la liberté d'expression un peu plus tôt mais il ne savait pas vraiment ce que cela signifiait, c'était juste un mot ajouté à son vocabulaire. Il y avait aussi un Haut Conseil qui suivait l'Impératrice, c'était une information à retenir. Si il faisait appel à sa mémoire, ces membres portaient du rouge foncé ou quelque chose dans le genre, enfin il le découvrirait en les croisant après tout. Mais le fait que chacun soit surveillé contre lui-même ou les autres, c'était un peu excessif, son soi interne n'était pas tout à fait d'accord d'être mis sous surveillance vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même si il était sûr de si faire rapidement. Il avait l'impression de ne plus avoir de liberté, mais qu'était-ce que la liberté en premier lieu?

Alors que les neurones de Kalyan travaillaient à tout régime, son parrain reposa sa fourchette et but de l'eau. Le jeune homme suivit le même mouvement inconsciemment, utilisant ce que les jeunes enfants faisaient, le miroir. Il suffisait de faire un geste pour qu'un tout jeune enfant le reproduise, certains primates aussi le faisaient. Après avoir bu et reposé son verre, Kalyan releva légèrement le visage et fixa ses yeux dans ceux de son parrain, il y avait plusieurs points qui l'intéressait mais il devait avant tout les mettre plus ou moins dans l'ordre. Quoique il y avait certainement une façon de poser toutes ses questions en une seule, le tout était de trouver la bonne formulation, et c'était la chose la plus difficile. Trouver une problématique regroupant tout ce qu'il voulait dire.

"J'ai une petite question. Avec tout ce que je viens d'apprendre, j'ai l'impression que nous ne possédons en fait plus notre liberté, d'être surveillé tous les jours et à tout heure. J'ai encore un peu de mal à m'y faire mais puisque c'est pour la bonne cause je suppose que je pourrai vivre avec mais ce qui est filmé est visionné par qui?"

Ce n'était vraiment pas ce qu'il avait eu envie de poser comme question mais elle tait sortie toute seule, ça avait été plus fort que lui. Savoir qui le verrait alors qu'il se promenait, faisait ses achats, remontait chez lui, parlait avec certaines personnes dans le futur, ce qui était possible...
Il ne pensa plus à sa véritable question, laissant cela de côté, il continua plutôt de fixer son parrain, tout en décalant légèrement son assiette montrant qu'il avait fini de se restaurer et croisant ses bras sur la table. Ses yeux montraient toute sa concentration sur ce qui allait suivre. Il n'aimait pas l'idée qu'on puisse l'espionner, donc voulait savoir quel genre de personne pouvait le faire.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Shane M. Lewis le Dim 19 Sep - 17:55

    Shane remarqua que son filleul avait également fini on assiette ou tout du moins, il n’avait plus faim. Il resta à l’écouter un instant et se prépara à lui répondre quand son téléphone portable sonna. L’informaticien le sorti de l’une de ses poches et regarda qui était qu’émetteur de l’appel. Il roula des yeux et ne répondit pas, laissant le téléphone vibrer lorsqu’il le rangea à nouveau dans sa poche. Il esquissa un petit sourire désolé à Kalyan et finit par se poser une question primordiale : ‘bon avant cette coupure… On parlais de quoi déjà ?’.

    L’informaticien mis quelques secondes à se remettre les idées en place, à cherche le sujet de leur discussion. Après un assez long silence, Shane se rappela : ‘les caméras’. Ah oui… Les fameuses caméras :

    « Ce n’est pas pour entraver ta liberté tu sais… Tu as le droit de faire ce que tu veux. Mais si tu choisis de faire quelque chose contraire à la loi, tu devras assumer ton choix jusque devant un tribunal tu comprends. Tu es libre de faire le bien, tu es libre de suivre la loi comme bon te semble, tu es libre aussi de faire des blagues ou des bas coups pour t’amuser. Choisis tes victimes, des personnes qui savent rire et qui ne le prendre pas vraiment mal. On a beaucoup de libertés quand on y pense. Il faut simplement ne tuer personne, ne violer personne, ne pas voler, ne pas tabasser, ne pas avoir des propos acerbes ou discriminatoires… Ce qui est normal, tu en conviendras… Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse… C’est logique n’est-ce pas ? »

    Au final, ce qu’on demandait aux habitants de Nosco était sommes toutes très simple et normal. La seule différence était que, lorsqu’un délit ou un crime était commis, la justice faisait plus facilement son travail, il n’y avait pas de moment de mentir, on payait chaque crime. A cela s’ajoutait l’interdiction de fraterniser avec l’ennemi. Mais ça aussi, ça avait existé dans la civilisation contemporaine. Il n’y avait qu’à voir la fameuse guerre froide. Bien fout était l’américain qui allait fraterniser avec l’URSS… Quant à l’interdiction de pratiquer les arts et retrouver ses souvenirs, c’était une chose de très subjective. Retrouver ses souvenirs était à la portée de tous, à condition de garder le silence sur ses activités, nul ne pouvait aller fouiller dans vos pensées pour savoir si vous recherchiez votre passé ou non… La seule révélation de ce secret pourrait mettre un habitant en danger.

    « C’est la Brigade qui visionne les caméras avant que ce ne soit envoyé dans les archives. Mais tout n’est pas nécessairement visionner. En général on aura que faire que tu achètes tu papier toilette en double ou en triple épaisseur, tu comprends ? N’est regardé que ce qui est intéressant de regarder. Ensuite, ces vidéos sont envoyées à l’archivage, quitte à être ressorti un jour pour vérifier telle ou telle chose. »

    Il y avait tellement de caméras à Nosco et si peu de brigadiers en comparaison, que tout ne pouvait pas être visionné 24h/24. Ca aurait été de la folie. Néanmoins, le tout était archivé dans la base et pouvait être extrait et mis à jour à un moment ou un autre. Shane se leva et débarrassa son plateau et quitta le self-service en compagnie de son filleul, dans le hall, il continua :

    « Tu t’habitueras à ce lieu, tu sais, ainsi qu’aux caméras, ce n’est pas si entravant que ça en a l’air. Ca fait 9 ans que je suis ici, et je ne suis encore jamais passé outre la loi. Alors… Tu verras, ça devrait aller… »

    Ils se retrouvèrent à nouveau dans la grande cour centrale de la ville. Immense, sous un beau soleil de printemps. Shane se retourna vers son protégé.

    « Bien, je vais aller travailler, je te laisse ici et en se retrouve dans cinq heures, OK ? Ca te laisse le temps de t’installer, si tu as un soucis, appelle moi… Ou n’hésite pas à demander aux gens qui t’entourent, ils ne sont pas omnivores ! »

    Il le salua d’un signe de la main depuis sa tête vers l’extérieur, comme le salut de l’armée, puis se retourna. Bon, c’est pas tout, mais il fallait qu’il aille travailler !

    [HJ : Voilà, donc RP finish après ta réponse, non ? Je pense que tu peux faire des RP’s avec d’autres membres sans soucis. Veux-tu qu’on fasse le RP au Sapienta ? Dans ce cas, il faut trouver un doc pour RP avec nous. Sinon on ne le fait pas, et on passe directement au RP où on teste tes aptitudes, afin de savoir ce que sait faire ton personnage. Rp qui se passera je pense au QG de la Brigade vu que Shane travaille là-bas… Comme tu le souhaites, on peut en discuter par MP si tu le veux !]
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Left_bar_bleue3000/10000Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Invité le Dim 19 Sep - 20:22

Il avait posé toutes les questions qu'il avait en tête pour l'instant, enfin non, il en avait tellement qu'il n'en viendrait jamais à bout, mais il avait au moins posé celles qu'il trouvait être les plus importantes, après tout dépendrait de la suite des évènements et de son futur sur cette nouvelle terre. Il espérait vraiment si faire, même si il trouvait que certaines de leur mesure étaient drastiques quand même. Des caméras partout pour filmer tout le monde. Non mais il n'avait jamais vu ça, de toute façon il ne se souvenait de rien, donc c'était facile de le dire, peut-être que ça existait ailleurs, mais est-ce que le ailleurs existait vraiment? Et puis est-ce qu'ils pouvaient retourner vers se ailleurs? Bah, il ne devrait pas s'en faire pour l'instant, tout ce qui l'intéressait vraiment était la réponse pour les caméra et puis une douche aussi, un lit, du travail pour gagner rapidement de l'argent, et oui il savait qu'il devait rembourser la ville, ce qui était normal, mais il avait besoin d'argent, même si ce n'était pas pour l'utiliser, le fait de savoir qu'il en possédait lui ferait tellement plaisir.

Il regarda son parrain et vit que celui-ci allait répondre, mais il se fit couper. Non pas par un être humain venant lui parler mais par son téléphone. Il le savait parce qu'il l'avait vu le sortir pour regarder quelque chose avant de le ranger et de ne plus y faire attention. Certainement qu'il sonnait encore, mais que la personne n'intéressait vraiment pas son parrain. Il aimerait bien savoir qui avait essayé de l'appeler. Juste pour sa curiosité, rien de bien méchant derrière cette pensée. Après que Shane ait rangé son téléphone, il le vit réfléchir, faisant s'éterniser le silence. Au point que Kalyan pensait sérieusement à devoir lui reposer la question car il semblait l'avoir oubliée. Mais la réponse arriva, après s'être fait attendre, elle vint éclairer un peu le jeune homme de ses lumières. Enfin. Quoique elle ne lui plaisait pas plus que cela en fait. Il était mitigé en quelque sorte. Le fait que cela n'entravait pas la liberté des personnes, il en doutait, parce que chaque être vivant sur Nosco savait qu'il était filmé, donc il faisait attention avant d'agir d'une manière ou d'une autre, réfléchissant bien au fait que ce qu'il ferait ne pouvait être condamné. Bien entendu, ils ne devaient pas réfléchir tout le temps, la plupart du temps tout devait bien se passer, mais il y a bien des moments où une personne souhaitait faire quelque chose d'absurde, d'anormal et dans ces moments-là, elle se demandait si elle le pouvait ou non. Kalyan en était sûr de cela. Les caméra entravaient d'une manière ou d'une autre la façon d'agir des habitants. Mais il est vrai qu'il suffisait d'agir avec logique pour éviter les plus grosses bêtises, encore fallait-il que de la logique, on en possède.

Il apprit après une petite pause que c'était la Brigade qui visionnait les vidéos, certaines d'entre elles et ils les passaient certainement en avance rapide pour voir ce qui les intéressait et les délits qui devraient jugés. Il lui avait dit que les vidéos finissaient à l'archivage, mais ce n'était pas dangereux? On ne pouvait pas pénétrer là-bas pour prendre la vidéo qui nous intéressait? Il avait du mal à trouver un exemple, mais quelqu'un qui en voudrait à l'Impératrice ou à une personne du Haut Conseil, elle pourrait avoir de sacré renseignement grâce à ces vidéos, si les membres à qui il pensait étaient filmés, sinon il ne devait pas y avoir un grand intérêt à aller voler une vidéo.

Quand il vit Shane se lever avec son plateau, Kalyan fit de même. Il rangea bien son plateau avant, mettant l'assiette vers le centre, le verre bien à droite et le plus loin de lui mais évitant qu'il ne soit trop proche du bord, les couverts bien posés à côté de l'assiette. La petite assiette qui avait contenu son entrée était elle en face du verre, et comme celui-ci pas trop proche du bord, si quelqu'un venait à le poussé légèrement sans le faire exprès au moins il pourrait éviter la casse. Une fois cela fait, il se leva et tint bien son plateau pour aller le débarrasser et quitter le self-service. C'est comme cela qu'il se retrouva dans le hall avec son parrain, en train d'écouter ce qu'il lui disait. Lui expliquant qu'il s'habituerait à ce lieu comme toutes les autres personnes qui étaient passées avant lui. Que les caméra n'étaient pas vraiment gênantes dans le fond, après tout lui-même vivait sur Nosco depuis neuf ans.

Ils sortirent du grand hall, et se retrouvèrent dans la l'espèce de cour centrale. L'endroit immense où toutes les personnes passaient et repassaient, s'arrêtaient pour parler et profiter du soleil qui ornait le ciel en ce jour. Le jeune homme trouvait que le lieu était magnifique, il avait un petit quelque chose de magique, si on lui retirait tous les bâtiments qui l'entourait. Son parrain lu e expliqua qu'il allait le laisser à partir de maintenant puisqu'il devait travailler. Il en profita pour lui rappeler qu'ils devaient se revoir dans cinq heures puisque Kalyan devait aller se faire examiner l'œil. Quand il dit qu'il pouvait l'appeler, Kalyan hésita, il ne voulait pas le déranger alors qu'il devait travailler, mais d'un autre côté, il hésitait à aller les autres qui l'entouraient. La phrase suivante sur le fait qu'ils étaient pas omnivore lui fit avoir un petit sourire, loin d'être joyeux celui-là. Omnivores peut-être pas mais cannibales, pourquoi pas. Si ça se trouvait, il tomberait sur la seule personne qui n'aimait pas les légumes mais adorait la chair humaine. À cette pensée, le petit nouveau frissonna et regarda tout autour de lui. Il voulait retourner dans son appartement et s'enfermer à double tour. Rester là-bas jusqu'à ce qu'il doive retrouver son parrain était une très, très, très bonne idée.

Kalyan fit demi-tour et retourna rapidement dans le hall. Il fit travailler sa petite mémoire afin de trouver un ascenseur et de profiter de cette technologie pour pouvoir arriver au deuxième étage. Une fois devant sa porte, il fit tout le nécessaire pour entrer et referma bien rapidement devant lui. Il ne lui restait plus qu'à ranger ses affaires, refaire le tour du mobilier plus en détail, profiter de sa douche et enfin de son lit, trouvant par la même occasion une façon de se faire réveiller un peu avant pour se préparer.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé] Empty Re: Enregistrement d'un nouveau venu | PV Shane [terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum