Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Aller en bas

Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Shane M. Lewis le Jeu 2 Sep - 17:43

    Troisième barquette de carottes qu’on lui offrait aujourd’hui. Non, là vraiment, Silvio allait entendre parler de lui ! Shane l’avait pris plus pour un délire du moment qu’autre chose, il n’avait pas songé à ce que les brigadiers lui offre des barquettes de carottes !

    Devant son clavier, Shane resta immobile lorsque la quatrième barquette débarqua à son tour sur son bureau. Il regard un bref regard sur la tour de carottes emballées en se demandant jusqu’où elle allait bien pouvoir monter. Il avait d’autre chat à fouetter, il reprit son travail. Ses yeux clairs se fixaient sur son écran parfois. Il avait pris soin de retirer cette photo de la chatbox inter-brigade. C’était il y a quelques années, après avoir fait un pari stupide qu’il avait perdu en plus. Sa punition avait été d’enfiler le rôle de lapin. Evidement, ça avait été immortalisé et diffusé, surtout lorsqu’on connait la technologie de pointe qu’on trouve à Nosco.

    Il avait du mettre du temps à les faire toutes disparaitre du net, mais comme un certain village de gaulois, certaines choses sont irréductibles. Il fallait bien que ça refasse surface à jour. Et voilà que ça recommençait. Il vit une cinquième barquette se poser sur la précédente. Ils allaient le faire devenir fou. Au moins, ils parvenaient toujours à s’amuser malgré le danger qui planait sur Nosco. Tous le présentaient, surtout dans la brigade. La psychose s’installait peut à peu.

    Il fallait dire qu’il y avait de quoi : baisse de la production des ondes alpha, les créatures remontaient à la surface. Tous craignaient l’attaque !

    Sixième barquette et la pile était à présent plus haute que Shane assis. Le dit-lapin soupira désespérément et se remit au travail. Quelqu’un passa derrière lui et lui ébouriffa les cheveux. En clamant un ‘ça va mon lapin ?’ Décoiffé, Shane afficha une mine dépitée, mais ne bougea pas d’un centimètre. Ses yeux restèrent figés sur l’ordinateur.

    « Où en est ton dossier sur la troisième base de stockage ?

    -Rah c’est bon ! Pas la peine d’être désagréable !

    Shane savait appuyer là où ça fait mal. Son collègue trainait désespérément depuis trois semaines sur cette base de stockage. Il s’en tirait les cheveux. En parlant de cheveux, il avait touché ceux de l’informaticien, il était donc normal qu’il lui rende la pareille. Et l’autre venait à la charge en déposant la huitième barquette sur la pile.

    - Mange des carottes, ça te rendra aimable.

    *J’vais l’tuer…*

    L’autre disparut. Il était midi. Comme souvent, Shane restait là. Il regarda la pile de barquettes de biais et en prit une, l’ouvrit et saisit une carotte prête à déguster. Il commença à la grignoter sombrement et grommela :

    « J’me vengerai… »


Dernière édition par Shane M. Lewis le Ven 24 Sep - 17:41, édité 1 fois
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Silvio Anthelmios le Mer 8 Sep - 12:08

Silvio n'avait rien contre les informaticiens. Bon, ils passaient leurs journées assis, c'étaient LES feignants par excellence dans la brigade, mais parfois ils étaient utiles, alors on leur pardonnait. Mais cela ne les empêchait pas d'avoir une sacrée réputation d'oisifs, la plupart du temps.

En tout cas, le sérieux ne les étouffait pas. Silvio put le constater à la montagne de carottes sur le bureau de shane. Ses collègues avaient pensé à lui... Délicate intention. En tout cas, mon brigadier était particulièrement fier de voir que sa plaisanterie avait fait son petit effet. Et son sourire s'agrandit lorsque son cher lapin s'empara d'une carotte pour la porter à sa bouche. Il jouait le jeu, en plus ! Excellent ! Silvio avait cru que Shane éviterait tout ce qui pouvait le faire comparer à un lapin, mais s'il lui tendait une perche... Comment refuser de continuer à l'embêter avec cette histoire...?

Discrètement, Silvio prit une photo, avec son téléphone.
Puis il s'approcha de son cher collègue, par-derrière, jeta uun oeil à son écran, puis posa une main sur son épaule.


"- Quand je pense qu'après tu oses me traiter de gay..."

C'était dit d'une voix un peu rauque, mais assez forte pour que les autres brigadiers entendent. Normalement, "gay" suffisait à faire se lever les yeux et les yeux. Et là, ils pourraient tous admirer Shane, carotte en bouche. Ah, et juste une précision: oui, pour mon Silvio, "gay" c'était insultant.
En tout cas, dans le sms que Shane lui avait envoyé la veille, c'était insultant, pour Silvio. Il avait beaucoup de mal à accepter qu'on le dise homosexuel, même s'il avouait ne pas porter d'intérêt aux filles. Il disait ne pas en porter non plus aux représentants de la gente masculine. "Gay", pour lui, c'était un mot laid, dégradant. *soupir* J'ai pas choisi d'avoir un perso' homophobe, moi...
En tout cas, il avait vraiment compris que Shane le cherchait, à travers ce malheureux sms. Et celui qui le cherchait le trouvait.
Silvio passa son bras autour des épaules du lapin, afin de le maintenir contre lui. De l'autre main il appuya un peu la carotte dans la bouche de son camarade, puis fit faire au pauvre légumes quelques mouvements obscènes.

"- Je n'imaginais pas que tu oserais faire ça en public, mon lapin !"

Déjà, on entendait pouffer d'autres personnes présentes dans la salle, alors que Silvio affichait un petit sourire en coin, fier de lui. Il se permettait rarement d'être aussi vulgaire et familier, mais forcement... Forcement... Si vous lui tendez le bâton pour vous faire battre...
avatar
Silvio Anthelmios
~ Commandor ~
Section Anti-Terroriste


Camp : Guilde Impériale
Profession : Second de Judikhael Wienfield
Âge réel : 30années
Âge d'apparence : vingt

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Shane M. Lewis le Mer 8 Sep - 15:32

    C’était à prévoir. Un crime ne restait jamais impuni sans quoi, il n’y aurait plus de justice. Et la justice, les deux brigadiers étaient en train de la jouer et de la régler. C’était un duel entre qui ne prendrait vraisemblablement pas de fin de sitôt, à moins que des personnes plus haut gradées de n’en chargent. De pures plaisanteries, et deux caractères qui semblaient se détester.

    La veille, Shane avait croisé quelques collègues qui semblaient avoir du mal avec un certain ordinateur qui avait été attaqué par un virus. Ce virus avait complètement grillé les circuits électroniques en leur envoyant une décharge trop forte pour que les composantes ne puissent le supporter. Silvio avait du être trop fier pour demander à Shane une quelconque réparation. Et puis, Lewis n’était pas le seul informaticien de la Guilde fort heureusement ! Après avoir rigolé un instant avec ses collègues, Shane avait posé une excellente question : ‘et il vous a promis quoi en échange ?’

    Magnifique. Excellent ! Shane conclut d’ailleurs un marché avec ses confrères. Et ce matin, attaqué par les barquettes de carottes, Shane nourrissait (en se nourrissant) une prochaine vengeance. Il mâchonnait sa carotte lorsqu’une main se posa sur son épaule. Une voix grave qu’il reconnut rapidement venait de dans son dos. Un léger sourire s’afficha sur le regard de Shane. Comment quoi, Silvio n’était pas venu le voir après l’extinction soudaine de son ordinateur, il fallait bien qu’il vienne aujourd’hui après le SMS provocateur envoyé la veille.

    « Alors c’était Allan… Enfin, j’étais déjà au courant… »

    Conclut-il. Il aurait préféré que la phrase soit tournée de l’autre sens. Mais ça aurait tendre un perche à Shane et Silvio l’avait remarquablement évité. Qu’à cela ne tienne, l’informaticien aurait certainement d’autres occasions. Et évidement, Shane était au courant de la contrepartie que Silvio apportait à ses collaborateurs en échange de bons services. En général, le ton léger de la Brigade, c’était cela : un service contre un autre. Et quand l’un des deux n’avait pas de service à rentre à l’autre, ça se transformait souvent en défis, défis qui avait le don de laisser ancré de sacrés bons souvenirs. Ou mauvais, tout dépendait qui était la victime.

    Quoiqu’il en soit, assis devant son ordinateur, Shane sentit les regards se poser en sa direction, lui qui avait cette foutue carotte dans la bouche. Bien que ça ne le dérangeait guère, comme le fait de retrouver cette photo sur la chatbox de la Brigade, il ne put retenir un certain soupire de désespoir. Il sentit ensuite un bras encercler ses épaules, bloquées et l’autre main de Silvio vint s’amuser avec la carotte dans la bouche de l’informaticien.

    *croc*

    Shane avait coupé le légume en deux avec ses dents, mettant fin à ce mouvement obscène, gardant un bout dans sa bouche à présent close, l’autre resté dans la main du second. Shane releva ses jambes et posa le dessous de ses pieds contre la planche horizontale de son bureau et donna un violent coup de force à ses jambes, pour que son fauteuil reculer sur son assaillant. Ses roulettes durent lui labourer pieds et chevilles et le dossier entrer dans le creux de son ventre, car Silvio lâcha prise.

    « J’ose espérer qu’au moins tu apprécies. Tu fais d’avantage le soumis d’ordinaire, c’est parce que tes copains te regardent que tu joues autrement ? »

    Le soumis ? Shane sortait ça d’un événement qui s’était passé la veille. Il se rapprocha de son ordinateur et se connecta rapidement à tous les ordinateurs des personnes présentes qui riaient. Et il lança une vidéo qui s’afficha sur tous les écrans allumés.

    Sur la brève séquence vidéo, on voyait un Silvio tout beau sortir un bouquet d’hibiscus de derrière son dos avec un "- Avant que nous commencions, me feriez-vous l'honneur d'accepter ceci...?". Et ceux devant un Allan froid régnait en maître !Shane se mit à rire en revoyant la scène, c’était tellement bon. Et son rire sembla se propager à l’ensemble des Guildiens présents qui voyaient ça.

    « Bon, bah moi, je collectionne les barquettes de carottes, toi, ça sera les bouquets d’Hibiscus. Chacun son truc… »
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Silvio Anthelmios le Jeu 16 Sep - 20:17

Très franchement, Silvio n'avait pas compris le rapport entre "Shane est gay" et "Allan". Il avait haussé un sourcil si haut qu'on aurait pu le croire déterminé à dépasser les limites du front de mon brigadier pour rejoindre ses cheveux. Non, vraiment, aucun lien logique. Il pensa, bien sûr, au SMS de Shane. Mais en quoi venir ici signifiait qu'il était bien homosexuel ? Il pouvait s'offusquer sans forcement... Rah, de toutes façons, Shane était sot, point final !
Silvio vit venir le coup de la chaise qui roulait en arrière. il n'avait pas été brigadier d'élite pour rien, et avait des réflexes. Il s'écarta à temps. Mais l'autre avait l'air particulièrement fier de lui. Le soumis ? Silvio s'étonna encore, puis se pencha par-dessus l'épaule de Shane. Avant qu'il ait trouvé une réponse frappante, cinglante, pour apprendre à Shane qu'il n'était PAS soumis, ce dernier avant lancé la video.

Oh mon dieu...
QUI avait donné la video à Shane ? C'était la dernière des choses à faire ! Du moins, pour qui ne souhaitait pas attenter à l'honneur et la réputation de Silvio dans tous les SSU. C'était officiel: Silvio haïssait les informaticiens et leurs compétences pour transmettre les informations. Surtout les plus gênantes.
Un peu pâlot, le Sisi. Très gêné, en fait. Sa réputation d’homosexuel était faite dans toute la brigade informatique. A coup sûr, cela se transmettrait à la brigade anti-terroriste. Comment voulez-vous être crédible et autoritaire quand tout le monde vous regarde avec un grand sourire en pensant à votre malaise devant Allan ? Silvio savait très bien que c’était un coup à se faire rétrograder, cette histoire, si elle arrivait aux oreilles de Judikhael. Et pour reprendre son grade après… Il n’imaginait pas la difficulté.
Et puis… Silvio n’aimait pas l’idée qu’on le prenne pour ce qu’il n’était pas. De plus, il avait une certaine idée de l’homosexualité comme atteinte à la virilité. Ne me regardez pas comme ça, j’y suis pour rien, c’est pas moi qui l’ait éduqué ! Plus sérieusement, aux ricanements des personnes ici présentes, le mien se mordit la lèvre, à la fois blessé dans son orgueil et alarmé pour son avenir. Il ne pouvait pas laisser Shane faire ça… Trouver une solution, vite.

"- Ouais, mais bon. Si tu veux, y a moins de jeux de mots pervers possibles avec les hibiscus..."

Un sourire en coin. La rhétorique n’était pas son fort, et n’était pas du tout initié aux piques. Habituellement, il n’en avait pas besoin, mais ces derniers temps il avait remarqué que cela lui manquait. Cette révélation était pour le moins vexante. M’enfin. On se vexera autant que l’on voudra, cela ne changeait pas que Silvio devait, dans l’urgence, tenter de ne pas perdre la face.
Il se redressa, avec cet espèce de sourire malicieux qui est le sien, et qui cachait bien son jeu. Il pouvait toujours le prendre à la légère, faute de le prendre par l’arrière autrement.

"- Puis tu pourrais compatir, au moins ! J'te rappelle qu'on était censés le partager si j'arrivais à le décoincer ! Ingrat !"

Un p’tit coup dans l’épaule, pas méchant, pas même douloureux. Silvio regardait la suite de la video. Il complexait vraiment sur cet épi derrière sa tête et… Sur le gouffre dans ses dépenses qu’avait été ce rendez-vous.
Finalement, appeler un autre réparateur aurait peut-être été plus discret, moins dangereux et moins onéreux…
avatar
Silvio Anthelmios
~ Commandor ~
Section Anti-Terroriste


Camp : Guilde Impériale
Profession : Second de Judikhael Wienfield
Âge réel : 30années
Âge d'apparence : vingt

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Shane M. Lewis le Sam 18 Sep - 16:03

    Il avait évité les roulettes de son fauteuil. Tant mieux quelque part, il aurait eu du mal à justifier le pourquoi du comment le second aurait eu les os broyés par un coup trop brusque. Et puis, les autres riaient à présent que la vidéo diffusée, et le visage tout penaud de Silvio était tellement attendrissant, Shane avait presque envie de la prendre dans ses bras pour le réconforter. Presque envie, hein, n’imaginez rien !

    « En effet. C’est la raison pour laquelle dans mon cas, le simple fait d’évoquer les carottes fait rire, pleinement pris de sous-entendus, vrais ou faux qu’importe. Dans ton cas, une remise dans le contexte est plus que nécessaire dans le but de comprendre le fait amusant, ce qui n’est pas pour jouer en ta faveur. »

    Lorsqu’on associait Shane aux carottes, il n’était pas utile d’expliquer parfois, l’imagination prenait de dessus, et comme souvent, l’imagination s’écarte de la réalité. Associer Silvio aux hibiscus et en fait un objet d’hilarité revenait à expliquer clairement les faits déroulés. Et ce à quoi attaché à un cirage de pompes du haut-prêtre de la congrégation ne serait pas spécialement bienvenu. Surtout si ça montait jusqu’aux oreilles du Haut-Conseiller Judikhael. Shane n’était pas sans connaître, de loin certainement, sa relation avec l’une des prêtresses qui entourent Allan. Le haut-prête n’avait guère apprécié ces atomes crochus, et l’histoire de la porte du bureau d’Allan avait fait le tour de la brigade. Autant dire qu’aux oreilles de Judikhael, le simple prénom Allan, le mettait en alerte, et si on associé ce prénom à l’un des brigadiers qui l’entourent le ferait peut-être sortir de ses gonds…

    Il constata que la technique de Silvio revenait à celle de Shane : le prendre à la légère. L’informaticien avait toujours agi de la sorte lorsqu’on évoquait la possibilité qu’il soit homosexuel, de telle sorte qu’on ne savait pas trop quelle était l’orientation réelle de celui-ci. Et puis il prenait ça tellement à la légère, plaisantant sur le sujet très souvent, que tout le monde finissait par ne rien en avoir à faire. De la compassion… Très bien, Shane entra dans le jeu.

    « Mais Silvio… Décidément tu n’as vraiment rien compris ! »

    Il était tellement bon comédien qu’on croyait presque voir qu’il avait les larmes aux yeux, le bout du nez était devenu légèrement rouge, ses yeux aussi. Il jouait, c’était du faux, ça se voyait aussi quelque part qui allait simuler la fameuse scène de ménage. Shane se racla la gorge doucement, comme le petit son avant-coureur d’un long discours. Maudit Joshi…

    « En ce jour merveilleux, tes doux yeux me sourient.
    Ils me font oublier les peines et les douleurs
    Qui troublent cet instant si vide de chaleur.
    Dans tes bras ma tigresse, je sombre dans l’oubli »


    *J’vais m’pendre*

    « De légume ou de fleur, mon cœur épanoui
    Ne cessera d’être surpris par ton ardeur.
    Toi, le héros de ma vie, l’élu de mon cœur,
    Abandonne ton prêtre et moi tu choisis ! »


    *Pourquoi moi ? T___T *

    « Et maintenant mon amour dévoilé te somme
    De ne pas résister et croquer dans la pomme.
    Je te promets qu’en ces mots n’est rien de charnel,

    Mes vœux sont pieux. Juge donc ma demande
    Comme un lien spirituel auquel je veux prétendre,
    Et je te jure fidélité éternelle. »


    *J’suis mort…*


    Et voilà. Il avait l’air fin hein ? Il avait joué dans son jeu, les autres riaient autour et finirent par scander tous en cœur ‘le bisou ! le bisou !’. Amusé, Shane adressa un regard pervers au second et fini par calmer le jeu.

    « Calmez-vous les filles ! »

    L’audience était composée à 70% d’hommes.

    « La vidéo que vous avez vue n’est en fait qu’un montage d’hologramme de ma confection ! Et oui ! Je peux faire dire à Silvio tout ce que je veux ! »

    Il tapota sur le clavier de son ordinateur et le Silvio à présent hologrammisé avait des yeux brillants comme des étoiles, la bouche en cœur, un magnifique déhanché presque féminin et s’écriait d’une voix suraigüe : ‘Shane est le plus magnifique des hommes, surtout nu !’. Un ‘oooh’ de déception, d’amusement mais aussi d’admiration du travail traversa la salle et tous finirent par reprendre le travail, petit à petit. Avec un sourire aux lèvres, secoué d’un rire amusé, Shane tourna sur son siège vers Silvio avant de se lever et de se diriger ave une armoire. Il revint à sa place avec un CD à la main qu’il introduit dans son ordinateur portable, et lança la séquence. Un ultra-son fut émis.

    « Un ultra son sur la fréquence des caméras… Ou plus simplement un brouilleur de son, ils n’entendent plus rien. Pas mal hein ? »

    Un anti-son plus exactement qui empêchait les caméras de surveillance de la ville de Nosco de fonctionner correctement. Shane l’utilisait assez rarement, l’usage abusif aurait fini par être suspect.

    « Tu es peut-être plus gradé que moi, mais je ne dépends pas de ta hiérarchie, en tant que brigadier informatique, je me permets donc de te faire savoir que je te trouve particulièrement inconscient. »

    Shane dépendait de la section informatique, Silvio de l’anti-terrorisme. Leur seul patron commun était l’Impératrice. Shane était sous les ordres de Trakteur.

    « J’ai croisé les brigadiers à qui tu avais confié la réparation de ton portable. J’ai été déçu que tu ne me rendes pas visite d’ailleurs, mais ma déception a vite laissé place à quelque chose de plus incroyable encore… Ton petit pari. Seulement voilà, tu avais réalisé ton pari, mais les personnes à qui tu avais demandé réparation n’étaient pas capables d’accomplir leur part du contrat… C’est mon virus, Silvio, ma création, l’une des rares, j’étais pourtant le plus apte à le réparer, pourquoi n’es-tu pas venu ? T’es-tu fait castrer ? »

    Il adorait remettre en cause la virilité du second, car c’était en fait, son point faible, il fallait l’avouer !

    « Quoiqu’il en soit, j’ai donc hérité du contrat, j’ai réparé ton ordinateur et c’est moi qui ai cette magnifique vidéo et heureusement pour toi, tout le monde croira que ce ne sont que de simple hologramme, rien de réel. Si les gens veulent prouver que ce ne sont pas des hologrammes, ils devront avoir la vidéo pour analyser les images. Et c’est moi qui l’ai… Enfin, non pas moi… »

    Il détacha la clé USB de son propre ordinateur et la lança au jeune homme blond.

    « Toi. »

    Shane n’osait même pas imaginer ce que serait devenue cette vidéo si elle était restée dans les mains de son premier propriétaire. Il y avait sur son bureau un autre ordinateur qui n’était pas le sien mais celui de Silvio. Shane se leva et le rangea dans sa housse de protection avant de le rendre à son propriétaire. L’informaticien se mordit la lèvre inférieure puis demanda tout de même :

    « Je me pose quand même des questions tu sais… J’ai dû restaurer tes documents, et je ne suis tombé sur aucun dossier de femmes dénudées… En revanche, tu avais conservé une photo de moi en sous-vêtements et oreilles de lapin… Déconcertant, n’est-ce pas ? »
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Silvio Anthelmios le Dim 19 Sep - 16:44

Oh non, Silvio ne comprenait pas...
Lentement, il avait haussé un sourcil, froncé l'autre, alors que Shane avançait dans son sonnet. Avec ceci, une petite grimace mi-perplexe mi-inquiète. Oui, inquiète. Par rapport, surtout, à la santé mentale de Shane. Il allait bien ? Peut-être était-il fatigué. Peut-être les carottes étaient-elles empoisonnées. Quelque chose qui trouait le cerveau. Nan mais vraiment, là, il avait l'air de quoi ? C'était à la limite entre le n'importe quoi et... Le n'importe quoi. Mais Shane était bon acteur, et s'en était presque comique.
Presque par pitié envers le pauvre Shane, Silvio se retenait d'éclater de rire, de glousser, mais un graaand sourire le trahissait. Pauvre Shane... Lui aussi avait dû être victime d'un pari. Et les autres derrière, pliés de rire, n'aidaient pas Silvio à rester calme... Bon, finalement, il finit par cacher ses yeux derrière sa main, et ricaner doucement, n'en pouvant plus. ses camarades avaient dû ressentir cette même envie de rire, devant la video d'Allan... Il ne leur en voudrait plus. C'était terrible...

Ce n'était pas tellement la déclaration d'homme-à-homme qui faisait rire Silvio, mais la façon par laquelle Shane le faisait. Bon sang, un sonnet ! Il lui avait préparé un sonnet ! Les "camarades" de Shane demandaient la touche finale... Alors Shane rompit le mythe et l'instant tragique. silvio avait presque envie de dire "dommage". Il aimait bien savoir les gens fous de lui, au fond... Même s'il ne pouvait/voulait leur rendre la pareille.
Il regarda sagement Shane expliquer, pour l'hologramme, en se remettant de ses émotions... Ou presque. Il ricana à nouveau devant l'hologramme. Rire nerveux. Il avait vraiment un aussi gros nez ? En tout cas, encore une fois, les informaticiens l'épataient par leur talent. Mais en même temps, il était diablement rassuré, même s'il ne pouvait le montrer. L'honneur était sauf ! Bon sang, Shane n'était pas un monstre !

Pourquoi Silvio ne lui avait pas demandé de réparer son ordinateur ? Par fierté. Juste par fierté. Parce qu'il avait cru que cela aurait fait trop plaisir à Shane. Et que c'était son but, qu'il vienne le voir en lui demandant de réparer ça. Avec le recul, ç'aurait sans doute été moins risqué, vraiment. Pas d'Allan. Pas de video. Pas de gouffre dans ses économies. Nan, vraiment, il aurait dû... Il le saurait pour la prochaine fois.
Il était vraiment reconnaissant à Shane de ce qu'il avait tout de même fait. Mais malheureusement, il n'avait pas l'habitude d'exprimer ce sentiment, et ne savait absolument pas comment le faire. Il se contentait de sourire, en admirant la clef USB. Sauvé, il était sauvé. Il n'en voulait même plus à Shane d'insinuer des choses sur sa virilité et son orientation sexuelle. Sauvé !

"- Moui, vraiment déconcertant... Merci pour la video, Lewis. Je te revaudrai ça..."

Il avait hésité à lui faire la bise, mais... Il ne s'était pas approché de quelqu'un à moins de dix centimètres depuis trop longtemps. Il n'avait jamais dû faire de bise depuis son arrivée en nosco. Alors il n'osait pas... Il se contenta de se retourner.

"- Très joli sonnet... Délicate intention. Mais je ne saurais me détourner d'Allan pour vos beaux yeux... Ni même pour votre si joli pompom. C'est une idylle impossible... Désolé, bel ami.."

Grandiloquent, une mains sur le front, les yeux fermés par la peine... Puis un sourire qui se voulait malin. Mais, mais qu'est-ce que vous voulez ? Il fallait bien jouer le jeu une dernière fois... Avant de passer à la suite.
Prochaine étape: récupérer la video du sonnet de Shane.
avatar
Silvio Anthelmios
~ Commandor ~
Section Anti-Terroriste


Camp : Guilde Impériale
Profession : Second de Judikhael Wienfield
Âge réel : 30années
Âge d'apparence : vingt

Compétences
Mémoire:
1500/10000  (1500/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Shane M. Lewis le Ven 24 Sep - 17:42

    Vraiment déconcertant ? C’était tout ? Pour Shane c’était un peu plus que déconcertant, mais il décida tout de même de laisser tomber cette idée. L’autre le remerciait. Shane n’avait pu que remarquer son visage épanoui lorsqu’il récupéra la clé USB de la vidéo. Shane avait déjà joué avec. S’il jouait d’avantage, il risquait de compromettre la situation professionnelle de Silvio, et il n’en avait pas spécialement envie. Ce n’était pas tant le fait qu’on apprenne que le second était gay qui posait problème réellement, c’était plus le fait qu’il courtise le haut-prêtre de la congrégation, l’un des deux camps adverses de la Guilde. Mieux valait ne pas s’aventurer dans certains chemins sombres, on ne savait pas dans quel tait on pouvait en ressortir.

    « Si tu pouvais me le revaloir en laissant mon sonnet uniquement dans ton esprit ça m’arrangerait. »

    Et par le garder dans l’esprit, cela signifiait ne pas le crier sur tous les toits, mais également et surtout, ne pas aller chercher dans les archives de la Brigade ce qu’avait pu filmer les caméras de surveillance… Une fois la demande formulée, il n’y avait plus qu’à Silvio de s’y résoudre ou au contraire de s’infiltrer dans la faille.

    L’informaticien se laissa retomber dans son fauteuil face à son écran alors que l’autre s’en allait, tournant les talons. Il croyait bien en avoir fini avec lui… Mais non. Celui-ci lui répondit. Et les lèvres de Shane s’étirèrent en un sourire… Ok la prochaine fois, il trouverait quelque chose de plus convaincant qu’un sonnet pour lui déclarer sa flamme. Un bon baiser avec la langue, il n’y avait rien de tel ! Il secoua sa tête de gauche à droite en signe de désespoir et roula des yeux :

    « Gros bêta… »

    Souffla-t-il pour lui-même, amusé que le second soit entré dans on jeu. Au final, il l’aimait bien, c’était de l’amour vache, certes, mais de l’amour un tant soit peu. Il mit fin à la séquence audio qui brouillait les ondes son des caméras. Il irait ranger le CD plus tard, cela aurait été trop suspect…

    A bord d’une Ford Escort Mk III d’un noir brillant, la voiture devait bien avoir une dizaine d’années. Il l’avait reçue de son père pour faire son ce qui avait été appelé le ‘grand départ’. Il en prenait soin, il savait que son salaire actuel ne lui permettrait pas d’en avoir une autre si celle-ci rendait l’âme. Encore une ou deux années à mettre des économies de côtés, et Mary et Jefferson pourraient avoir une vie un peu plus stable. Il l’espérait.

    Le soleil se couchait et la Ford noire descendit dans les parkings souterrains de l’immeuble. Conté de Kings, alias Brooklyn, deux millions cinq cent mille habitants. Une sorte de péninsule dans la mer, quartier résidentiel, bordé au nord est par Queens et au nord ouest par le célèbre Manhattan.

    Il sortit de la voiture, la porte claqua légèrement, encore une fois, il tâchait de prendre soin de sa deuxième femme : la voiture. Il portait un attaché-case et s’engouffra dans l’ascenseur. Son doigt appuya sur le huitième étage. Les portes se fermèrent pour ne s’ouvrir qu’à destination. La porte était fermée, il chercha ses clés dans les poches de son pantalon, priant pour ne pas les avoir laissées dans la Ford. Par bonheur non, il entra dans l’appartement.

    C’était un quatre pièce, le parfait petit coin pour un célibataire. Il se débarrassa rapidement de son manteau et de ses souliers et marcha presque machinalement dans la cuisine. Il ouvrit le réfrigérateur qui comportait de nombreuses notes. En lisant l’une d’elle, Jefferson se tapa le font : il avait encor zappé le rendez-vous chez le coiffeur, c’était tout de même le quatrième qu’il prenait sans s’y rendre, l’esprit trop occupé par son travail. Il saisit une canette de bière, l’ouvrit, but une gorgée, prit le téléphone et commanda rapidement une pizza. Lorsqu’il reposa le téléphone, celui-ci sonna. Lui qui était déjà en direction pour aller s’écrouler dans son canapé, revint sur ses pas et décrocha. Mary.

    Très bien, elle venait chez lui. On sonna à sa porte : la pizza. Jeff les aimait bien : ils étaient très rapides. Lorsqu’il referma la porte, c’était avec la boîte d’une pizza en main. Il alla donc enfin s’écrouler dans son canapé et alluma la télévision. Le football évidement. La dernière fois que les Américains avaient brillé dans cette matière, cela remontait au Mondial de 1950… Et depuis… Et bien rien. Et même pire que rien. En mai 64, les USA avaient perdu 10-0 contre l’Angleterre. On avait pesté contre la mère patrie un long moment, avant de se rendre à l’évidence : l’équipe des USA ne valait pas un clou… Il avait fallu attendre 91 et les Golden Cup pour tenir enfin la coupe de la victoire. Ce soir, Etat-Unis/Colombie…

    On sonna, et il alla ouvrit, une jeune femme aux cheveux blonds lui sauta au cou. Il ne se souvenait pas d’elle d’avantage. Elle s’appelait Mary, et vu le langoureux patin en cours, ils devaient être plus ou moins en couple.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des Carottes rend aimable [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum