Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Invité le Dim 26 Sep - 10:41

Il entendait un drôle de bruit, bruit qui n'avait absolument rien à voir avec ce qui l'entourait, c'était quelque chose de dérangeant et qui l'attirait vers un lieu inconnu. Tout était bizarre, les couleurs autour de lui se mélangeaient, les images s'allongeaient, il avait l'impression d'être en plein film d'horreur. Alors qu'il tendait les bras devant lui, il se sentit tomber et finit tout simplement par … ouvrir les yeux. Le drôle de bruit était son portable qui lui servait de réveil, tout simplement. Il avait été sorti d'un rêve qui devait être agréable pour finir par se réveiller dans ce monde où il ne connaissait rien, où il ne se souvenait même pas de son nom, mais il ne devait pas y penser. Il avait un nouveau nom, une maison, des affaires et il devait en être reconnaissant au près de la société de Nesco, même si il trouvait bizarre le fait de se faire filmer dans sa vie de tous les jours.

Il lui fallu un petit moment avant de se rappeler pourquoi son réveil venait de sonner. Le temps que tous ses neurones viennent à se connecter pour lui faire comprendre qu'il devait se préparer pour sa visite au Sapienta, comme l'avait appelé son parrain. Il avait un rendez-vous avec lui dans le grand hall pour ensuite s'y rendre à deux, puisqu'il ne connaissait pas encore le chemin pour atteindre l'hôpital. Il se frotta les yeux et s'étira en calculant à peu près le temps qu'il aurait avant de finir par être en retard. Il avait une bonne heure et demi, plus que suffisant pour faire tout ce qu'il devait avant de se mettre en route.

Il se leva et donc sortit de son lit afin de se diriger vers sa salle de bain. N'oubliant pas de prendre de quoi se couvrir pour sortir de chez lui, il n'était pas sûr que le temps soit propice et que les lois acceptent de voir quelqu'un dans le plus simple appareil, ou presque, se promener dans la ville. Il entra dans sa salle de bain, avec tout ce qu'il lui fallait dans les mains et y resta enfermé pendant une bonne demi-heure. Pourquoi aussi longtemps? Parce qu'il avait mis du chauffage et quand on vient de se réveiller, on a toujours trop froid. Au bout de cette longue demi-heure, il décida de faire le tour de son appartement, cherchant un petit quelque chose à manger, chose qu'il ne trouva pas. Il lui restait moins d'une heure avant son rendez-vous et il ne se voyait pas sortir pour aller voir les magasins avant de revenir ici pour finalement redescendre au moment de son rendez-vous. Il n'était pas fainéant, mais il ne fallait pas non plus pousser le bouchon un peu trop loin. Il n'avait pas grand chose à faire, vider ses sacs et regarder à quoi servait toutes les machines qu'il avait chez lui.

Il se décida à faire les deux en même temps. allumant ce qui devait être un ordinateur, il vida l'un des sacs et rangea son contenu dans les meubles appropriés. Il eut juste le temps de comprendre comment fonctionnait l'ordinateur qu'il dut l'éteindre et prendre une veste pour sortir de chez lui. Il s'occuperait plus longuement de découvrir la mode de fonctionnement de ce qui se trouvait dans son appartement quand il trouvera le temps de le faire, soit pas maintenant puisqu'il devait sortir et ce soir, il penserait certainement à dormir. Ouvrant sa porte, il la vit se refermer derrière lui. Il était heureux que toute cette technologie existait ici, il ne savait pas ce qu'il aurait fait dans le cas contraire. On aurait pu le voler, lui prendre ce qui maintenant lui appartenait, fouiller son nouveau chez lui sans qu'il le sache, non, non, non, c'était impossible, il aimait cette technologie même si cela voulait dire, se faire filmer dès qu'on mettait un pied, ou alors ne pas pouvoir parler de tout ce qu'on désirait, et il en passait. Il était prêt à tout accepter, ou presque pour être sûr que toutes ses affaires se trouvaient en sécurité et que personne n'irait y mettre les mains.

Il alla à l'ascenseur et lui demanda bien gentiment en appuyant sur un bouton, de descendre au rez-de-chaussée, l'endroit où se trouvait le grand hall et où il devait retrouver son parrain. Cela ne mettait vraiment pas beaucoup de temps, et à l'exception du cœur qui semblait monter ou descendre, il appréciait assez cette boite en métal. Quand il fut à destination, il traversa tout le hall en direction des portes d'entrée. Il savait qu'il était un peu en avance mais au moins il était sûr de pouvoir voir Shane quand celui-ci arriverait. Il dut attendre quelques minutes pour voir une forme lui ressemblant s'approcher de l'entrée. Et cette simple forme se révéla être lui. Bien qu'il ait un œil en moins, il se félicita sur sa vue. Il ne bougea pas et attendit que celui-ci vienne jusqu'à lui.

Quand ils furent côte à côte, ils se parlèrent rapidement, comme toutes les conversations entre un ancien et un nouveau après qu'ils se soient séparés plusieurs heures plus tôt, ce n'était pas des plus intéressants pour les autres mais pour les deux cela leur permettait de mieux cadrer le personnage qui lui faisait face. Tout en continuant de parler doucement, ils se dirigèrent vers le même genre de vélo à moteur que Kalyan avait vu pour la première fois voilà cinq heures et comme précédemment, il monta derrière et serra le corps devant lui comme si c'était un gros nounours et qu'il avait peur. Et peur, il l'avait, il était terrorisé et fermait ses yeux le plus fort possible. Il n'était pas sûr de pouvoir s'habituer à se genre d'engin à moteur. Il traversèrent la cité en large. Il ne put profiter du paysage, mais il se rattraperait rapidement en faisant un petit tour à pied un autre jour.

Une fois arrêté, le jeune homme mit pied à terre et du se retenir pour ne pas perdre l'équilibre et s'étaler tout simplement sur le sol. Se retenant par la même occasion de faire sortir le peu de nourriture qu'il avait avalé au midi. Il regarda autour de lui et plus précisément le bâtiment qui se découpait devant ses yeux. Un grand bâtiment blanc, un peu comme tous les autres bâtiments du coin, de grands murs, avec beaucoup de fenêtres. Il se dirigea comme il le devait vers l'entrée de cet hôpital, ou du sapienta, il ne savait pas trop comment il devait le nommer ...
A peine eut-il mis les pieds à l'intérieur qu'il tomba sur un espace, qui devait être l'accueil. À partir de là, il décida de suivre son parrain et de voir ce qu'il se passait. Non pas qu'il était timide, il était plus que timide et se retrouver dans un lieu inconnu sans savoir quoi faire, quoi dire ou autre, cela le faisait bégayer et rougir aussi. À la limite de l'insupportable pour son petit lui interne.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Re: Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Shane M. Lewis le Dim 26 Sep - 17:16

    Laissant Kalyan à ses occupations, Shane Lewis avait rejoint le quartier général de la Brigade Impériale dans les sous sols utiles de Nosco, les sous-sols les plus proches de la surface, et par conséquent les moins dangereux. Regagnant les quartiers de la section informatique, Shane se fit rattraper par Traktueur, le commandor de la section informatique et haut-conseiller de Nosco. Tristan de son vrai prénom était un homme assez distant et professionnel, Shane lui avait volontiers attribué un QI supérieur à la moyenne. C’était réellement un informaticien de marque, le meilleur de Nosco en somme, si ce n’est à un détail près : Virulino, le célèbre pirate rebelle que nul n’avait jamais vraiment réussi à coincé. Bien souvent, Shane s’était attaqué par des virus ou avait été bloqué dans ses opérations à cause de lui. Jamais il n’avait réussi à prendre le dessus sur lui. Sauf une fois. La dernière fois, lorsqu’il avait été missionné dans le groupe de Silvio pour l’échange d’otage. Et ce ne fut pas n’importe quel otage : Judikhael, commandor de la section anti-terroriste et Haut-conseiller de Nosco. Shane était présent sur le terrain pour la transaction financière de la Guilde vers la Confrérie, comme prévu. Mais les choses avaient tourné au vinaigre avec un denier coup d’audace de la part du Commandor et Shane avait du annuler la transaction avant que l’argent ne fuit. Il avait essayé maintes et maintes codes pour essayer de sortir de là, en vain. Il le savait, c’était Virulino qui bloquait ses opérations à distance. Shane n’aurait sans doute pas réussi à annuler la transaction si Joshi ne s’était pas mêlé de ça. En effet, Shane avait trouvé le bon code d’annulation dans un de ses souvenirs d’avant Nosco qui lui était revenu. Incroyable, certainement. Mais ça avait été la seule fois où il avait réussi à vaincre Virulino sur son terrain, une première victoire qui lui avait bondé le torse de fierté, un coup de chance merveilleux, et il espérait fort en avoir d’autres à l’avenir.

    Cette fois, quand Traktueur vint vers lui ce fut donc pour lui poser la question fatidique : qu’avait-il fait comme opération pour mettre fin à cette transaction. Shane ne pouvait pas lui dire qu’il avait retrouvé ça dans ses souvenirs. Il s’était contenté de lui donner le code et de dire qu’il ne savait pas d’où lui était venue cette brillante idée. Il ne le pouvait pas. Il avait fui la discussion, mais à coup sûr, Tristan trouvait ça louche. Il soupira lorsqu’il se laissa tomber dans son fauteuil et alluma son ordinateur portable. Il commença à travailler, vérifia sa boîte mail. Il pensait à son filleul en espérant que tout se passe bien de son côté. Et puis un mail douteux clignota sur son écran. Shane se redressa. Il avait déjà reçu de tel mail. Avant même de l’ouvrir, Shane savait déjà de qui il s’agissait : Joshi. Ou tout du moins un type qui se faisait appeler Joshi et qui lui envoyait des mails pour le mettre au défi. Et puis à chaque fois, un nouveau souvenir de son passé d’avant Nosco lui revenait. Sa gorge se serra. Son dernier défi en date était de clamer un sonnet à la personne de son choix, choix qui c’était porté rapidement sur Silvio, et Shane lui avait fait une véritable déclaration d’amour. C’était plus drôle, non pas qu’il était gay, mais il savait que Silvio était homophobe, et prenait ça comme une atteinte à sa virilité, alors forcément, c’était plus amusant.

    Mais là… Shane cligna des yeux. Il voulait sa mort le Joshi… Proche de l’horaire indiqué à son filleul, Shane ferma son ordinateur et le rangea dans sa sacoche. Il avait fini par se résigner à suivre secrètement la voix de Joshi, acceptant les défis, dans le but ultime de se souvenir de qui il était. C’était dangereux, il gardait ça pour lui, il n’en parlait à personne. Il ne le pouvait pas. Le moindre faux pas, la moindre parole de trop et on prendrait ça pour une trahison. L’informaticien ne savait guère ce qu’il pourrait bien devenir si d’aventure cela venait à se savoir. Il respectait l’impératrice. Il se pliait à toutes les lois et faisait respecter l’ordre… Mais son passé, son autre lui, celui d’avant, il voulait le connaître, et c’était plus fort que lui. Il porta la lanière de sa sacoche à son épaule d’un air nonchalant. Il alla prendre sa plus belle carotte, caressa doucement sa touffe verte et la rangea dans la sacoche. Qu’est ce que Joshi ne lui ferait pas faire.

    Lorsqu’il arriva dans le hall de l’Aedes, Shane aperçut Kalyan qui attendait là. Ponctuel ce petit. Bien plus que l’informaticien, c’était certain ! Après avoir pris quelques nouvelles pour savoir si tout s’était bien passé pour lui, Shane le prit sous son aile. Voilà qui était à nouveau le guide. Ils chevauchèrent à nouveau un vélojet et se rendirent au Sapienta et ses murs d’un blanc pur. Petite précision : le brigadier HAISSAIT les docteurs. Pour lui, entrer dans le Sapienta, c’est entrer dans une fosse aux serpents. Shane était connu ici. En général, il étirait en longueur les mois de délai pour sa rendre à sa visite médicale. Et une fois qu’il la faisait, c’était tellement long que même avec toute la bonne volonté du monde, il se mettait à hurler comme un hystérique pour qu’on le fasse sortir de là. Non mais quoi ! Ils en avaient tout de même des tests à faire ! Shane tenait un record de résistance avant les hurlements : 34 minutes ! Quoiqu’il en soit, se rendre au Sapienta, même si ce n’était pas pour lui, était tout sauf une partie de plaisir. Il s’avança à l’accueil et expliqua la raison de sa visite.

    ‘Oui Anna arrive’

    « Docteur Heidelberg. »

    Rectifia-t-il machinalement. La dernière fois qu’il avait eu le malheur d’appeler le docteur par son prénom (parce qu’il ne savait pas son nom de famille), il s’était fait royalement incendié et non seulement, ça lui avait coupé l’envie de l’appeler Anna, mais en plus, il s’était mis à rétorquer machinalement contre ce manque de respect. Shane se posa une question cependant : Joshi était-il seulement au courant que c’était Anna qui allait les rencontrer… Ou pas. Car c’était étrange non : c’était justement à elle que Shane devait offrir une carotte…

    « Un conseil, si tu veux rester vivant, ne l’appelle jamais Anna. »

    Fit-il à l’adresse de Kalyan pour le mettre en garde. Shane avait déjà eu à faire au Docteur Heidelberg. Elle était certainement le docteur de plus froid et distant de toute l’histoire de Nosco mais… Il ne fallait pas inquiéter d’avantage Kalyan pour ça. Il risquait de la traumatiser d’avance… Et déjà, le Brigadier la voyait arriver. Très petite, très menue, Shane s’était souvent demandé si elle n’était pas anorexique. Il avait fini par laisser tomber toutes ses hypothèses et ne pas se mêler de la vie de la jeune femme. Il fallait aussi noter sa pâleur qui lui donnait un air maladif. Et final, Shane n’osait pas la toucher, de peur de la briser sur le coup. Néanmoins, l’informaticien ne pouvait pas lui arracher une forte qualité : sous une carrure chétive, une femme méritante et ambitieuse.

    « Bonjour docteur Heidelberg, veuillez, je vous prie, accepter ceci. »

    Une carotte bien orangée, dans les feuilles vertes avaient été mise sous le nez de la jeune femme. Pour Kalyan, que pense exactement ? Ils sont fous ces gens ? Pour dire bonjour, ils s’offrent des carottes ? Quant à Shane, il se trouvait atrocement honteux d’offrir une carotte à la jeune femme et ce, pour de nombreuses raisons :

    Bien que l’allure chétive du docteur donnait envie de la nourrir, Shane n’aurait jamais, et personne ici, songé à lui offrir réellement de la nourriture. D’ailleurs quelques médecins et infirmiers s’étaient soudain retournés en voyant la chose… Deuxième raison : le Docteur Heidelberg était suffisamment froid pour que personne ne songe à blaguer avec elle, en fait, Shane craignait fort à voir le pauvre légume devenir de la purée, écrasée sur la tête de l’informaticien. Et enfin, si Joshi ne lui en avait pas fait la demande, jamais, Ô grand jamais, il ne se serait risqué à une pareille manœuvre. Le brigadier se racla la gorge pour se redonner de la contenance et pris les mains chétives du docteur pour y laisser le présent.

    « Erm… C’est pour la visite médicale de mon filleul Kalyan Gerwyn, arrivé ce matin. La visite a été avancée en raison de son œil… Il dit ne pas voir de cet œil… »

    Et voilà, il priait maintenant pour qu’elle oublie cette foutue carotte. Son regard se porta sur le dit-filleul… Ah oui… On plus de se taper la honte devant le docteur Heidelberg et devant une partie du personnel du Sapienta, il y avait un autre fait notable : son filleul… Non vraiment là, il touchait le fond… Il en avait assez de ces carottes. Il regarda le docteur et tenta une justification :

    « Euh… Et bien je me suis dis que… Peut-être dans vos fantasmes cachés… Se trouvait des envies lapinoïdes… »

    Lewis, ou l’art de s’enfoncer.



    [HJ : pardon annaaaa, j'ai pas eu le chooooix... T__T]
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Left_bar_bleue3000/10000Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Re: Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Anna Heidelberg le Mar 26 Oct - 0:05

On venait de lui annoncer une visite. Résumons clairement l’affaire, Anna en avait purement et simplement horreur. Examiner des gens de tous âges et de toutes sortes pour remplir un certificat, ce n’était pas son travail. C’était celui des infirmiers. Sauf que voilà, au Sapientia, le personnel médical était plutôt restreint, pour ne pas dire véritablement manquant. Par conséquent, les médecins comme elle avaient parfois l’obligation d’accomplir les tâches des subalternes. Ca ne lui plaisait guère, comme vous l’aurez compris, mais voilà, c’était le revers de la médaille, et Anna n’avait pas le choix. C’était ça, ou adieu la médecine. Et elle ne voulait pas renoncer.

Kyrielles de patients, mais bien peu de malades au sens premier du terme. Beaucoup ne venaient que pour des fadaises : une écorchure par-ci, une brûlure par-là, parfois un coup de griffe de créatures, bref, n’importe quoi. Quand on se brûle, quand on s’écorche, on met un peu d’antiseptique et un pansement. Quand on se fait griffer par une créature, et que ce n’est pas grave ni profond, on fait pareil. Ce n’est pas difficile, quand même ! Quoique, à en juger les attitudes de certaines gens dont l’intelligence pouvait aisément être mise en doute, la difficulté de l’exercice pouvait bien être attestée…

Bien entendu, l’incapacité fondamentale des gens à agir correctement avait un lien de causalité parfaite avec l’agacement prolongé du docteur Heidelberg. Si les gens avaient un minimum de self-control leur permettant de soigner leurs écorchures sans défaillir à la vue du sang, si les gens avaient un minimum de curiosité pour apprendre à soigner les bobos du quotidien, si les gens avaient un minimum de décence pour ne pas infliger leurs sempiternelles pseudo-douleurs atroces aux médecins, alors le monde serait bien meilleur, le Sapientia désengorgé, le personnel médical compétent bien plus disponible, et par conséquent, les médecins moins sollicités pour des broutilles, donc plus disposés à soigner correctement les cas graves.

Seulement voilà, ce n’était pas du tout le cas, loin, très loin de là ; et elle avait beau concentrer ses efforts sur cet unique but, échapper aux jérémiades de patients exaspérants, il n’y avait pas d’issue de secours. Qu’elle le veuille ou non, elle allait avoir un ou une crétin(e) à examiner, histoire de déclarer à l’administration entière de Nosco qu’il était dans un état de santé particulièrement normal, et basta cosi. Anna relut le message de l’administration qui venait d’arriver sur son portable, marmonna un juron assez raffiné en allemand. Nom du nouvel arrivé : Kalyan. Kalyan Gerwyn. Bonjour le nom à coucher dehors sous une tente pliable. Nom du parrain : Shane Mael Lewis. Lui, au moins, elle le connaissait. Ce n’était pas vraiment le type le plus casse-cou de la cité, puisqu’il était informaticien. Les virus, il les chopait sur le net, et ça, Anna, ça l’arrangeait grandement.

Un détail de la photo du nouveau filleul ne manqua néanmoins pas de retenir l’attention de notre docteur. Le trois-quart-face pris de côté permettait de deviner, outre un œil bleu, ce qui devait être un bandeau. Borgne, le jeune homme ? Bah, ça ferait toujours un truc à noter sur ce maudit papelard. Mais Anna ne se faisait pas d’illusions, le cas ne serait pas extraordinaire. Un œil crevé, tout simplement, ou un œil à garder au repos suite à une intervention chirurgicale. Rien de bien mirobolant, pas de magnifique cas en perspective. Non, pour ça, elle pourrait encore repasser, bien entendu. Ah, elles étaient loin, les blessures atroces, les maladies graves ! Quand elles arrivaient, c’était toujours en surnombre, en outre. Lors des attaques de créatures, par exemple. Et là, elle pouvait se plaindre d’être accaparée par des imbéciles pour de menus détails lorsqu’ils pourraient se débrouiller seuls. Non, vraiment, Anna Heidelberg était pour une régularisation du taux de patients, un quart de cas graves et le reste de légers, qu’on ait de quoi travailler intelligemment en permanence. Sauf que ça, ça ne risquait vraiment pas d’arriver.

Hélas, donc, mais Anna avait fini par se faire à cette idée dérangeante entre toutes, et, ô surprise, y trouvait même un certain confort : celui de pouvoir de temps en temps s’en fumer une dans son bureau avec à ses côtés une belle canette de soda alcoolisé, par exemple. Enfin ça, ce n’était qu’un petit exemple entre tous… Au fond, tout bien considéré, sa vie de médecin n’était pas le pire truc qui soit. Elle aurait pu tomber sur une destinée bien moins marrante, comme celle de préposée à l’accueil ou de fonctionnaire de l’Intendo. Là, elle serait carrément morte d’ennui. En plus, ils travaillaient tous les jours, alors qu’elle, une semaine sur trois, elle avait un week-end digne de ce nom !

Week-end… Rien qu’à cette pensée, l’esprit d’Anna dérivait un petit peu vers une longue série d’heures passées devant un écran d’ordinateur sur l’écran duquel s’afficherait un long texte scientifique, avec à ses côtés un autre appareil muni d’une tablette graphique pour résumer, prendre note, et pourquoi pas noter d’éventuelles questions à côté du livre électronique. Oui, c’était une belle perspective. En remontant deux ou trois couloirs avant d’accéder aux salles d’attentes, Anna arborait une mine peu courante : celle d’un Glaçon Allemand d’une humeur relativement bonne. Malheureusement pour elle, comme qui dirait, ça n’allait pas durer…

Elle connaissait plus ou moins la physionomie de Shane Lewis. En fait, il était même plutôt reconnaissable. Elle ne tarda donc pas à repérer le brigadier quelque part dans la foule pas si nombreuse que ça, et alla directement vers eux. Quelle ne fut pas alors sa surprise lorsqu’elle vit que ce cher Lewis, d’ordinaire si respectueux de la hiérarchie et qui ne manquait jamais de l’appeler par son nom (Anna adorait ça), lui tendre…………… une carotte, ni plus ni moins ! Fort heureusement pour elle et pour sa réputation, Anna était dotée d’un flegme assez solide pour résister aux deux envies contradictoires qui venaient de s’emparer d’elle : la première était d’éclater de rire sans retenue, et la seconde de péter une case. Vous comprendrez donc pourquoi le docteur jugea préférable de rester flegmatique.

Un instant, elle crut avoir eu raison. En effet, le brigadier, prenant certainement plus ou moins conscience des inepties qu’il venait de laisser échapper, préféra se reconcentrer sur le but premier de sa visite au Sapientia, à savoir l’examen de son filleul… lequel disait ne pas voir d’un œil. A priori, si elle rêvait d’un beau cas bien salé, c’était mal parti, et on en resterait aux contrôles de routine. Tant pis. C’est la vie, mes bons amis ! Et parfois, vie ou pas, il fallait bien s’en accommoder. Ignorant complètement la carotte qu’on lui tendait toujours, carotte dont elle n’avait de toute façon pas le moins du monde l’intention de s’emparer entre nous soit dit, le docteur Heidelberg hocha pensivement la tête.

« Bien. Nous effectuerons donc un simple contrôle de routine afin de vérifier la vision. » Comme vous l’aurez constaté, le docteur n’avait rien ajouté concernant la carotte pour une excellente mais néanmoins fort simple raison : elle espérait que son vis-à-vis en vienne à oublier ce fâcheux appendice végétal qui lui restait entre les doigts et qu’il la suive sans trop discuter. En fait, sans discuter du tout. Elle profiterait de la consultation pour envoyer Shane chez un collègue le faire examiner… Le collègue étant un médecin doté de quelques connaissances en psychiatrie. Oui, les fous, ça existe même à Nosco.

Sauf qu’encore une fois, Anna se faisait de grandes et belles illusions. Non, il n’avait pas oublié. Non, elle ne devrait pas oublier de le faire ausculter. Parce qu’il venait de s’enfoncer sévèrement. Si elle n’avait pas été la malheureuse victime de cette odieuse machination burlesque, elle aurait bien rigolé. Sauf qu’elle était la victime. Donc elle ne rigolait pas. A vrai dire, elle resta raide et droite, regardant Lewis non pas d’un air furibond (pourtant, elle en était capable, la petite Anna !), mais d’un air de médecin. L’air du médecin qui observe gentiment son cobaye en observant toutes les réactions qu’il avait, et en cherchant à détecter chez lui des signes évidents de folie. Une chose était sûre, cette attitude n’était pas naturelle. Avait-il attrapé une maladie grave ? Elle n’en savait rien, mais le cas était intéressant… Elle qui croyait s’ennuyer pour le restant de la journée !

Ignorant délibérément Shane et sa ridicule chose orange et raide postée entre ses doigts (non, je ne parle pas d’autre chose, mais de la carotte), elle se tourna vers le jeune homme à ses côtés. Assez d’épisodes idiots et d’autres bouffonneries goldoniennes, il était temps de passer à l’exercice de ses fonctions, à savoir la médecine ! Sans lui serrer la main, sans lui sourire, sans rien faire d’ailleurs si ce n’est tourner la tête vers lui, elle le jaugea du regard.

« Monsieur Gerwyn, si vous voulez bien me suivre en salle de consultations… Brigadier Lewis, accompagnez-nous si vous le souhaitez, mais je vous saurais gré de changer d’attitude. »

Au moins, c’était clair et net.

_________________

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] 2iu4ad5
Anna Heidelberg
Anna Heidelberg
~ Médecin ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Médecin
Âge réel : 62 ans
Âge d'apparence : 24 ans

Compétences
Mémoire:
Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Left_bar_bleue2000/10000Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty_bar_bleue  (2000/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Re: Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Invité le Ven 5 Nov - 21:49

Ils étaient parties pour le Sapienta tout ce qu'il y avait de plus normal puisque Kalyan y avait un rendez-vous, bien entendu il aurait pu se plaindre de ce satané vélo qui allait trop vite et pas assez près du sol à son goût ou encore du fait de devoir voir des médecins, bien qu'il savait que c'était nécessaire, il aurait pu aussi se plaindre de beaucoup d'autre chose différentes, mais il ne le fit pas, ce n'était pas son genre donc il préférait se taire et observer ce qu'il se passait autour de lui. Tout ce qu'il y a de plus normal arriva, si on monte sur une machine il faut en redescendre un jour et c'est ce qu'il dut faire quand son parrain gara l'engin pas loin de l'entrée d'un bâtiment blanc. Les pieds à terre et l'estomac qui s'amusait à se tourner dans tous les sens, voilà comment se portait le jeune homme. Debout essayant de garder son équilibre, regardant les portes devant lui un peu plus loin et redoutant déjà son entrée dans ce bâtiment pour passer sa visite et savoir l'état de son œil. Il attendit de voir ce que son parrain faisait avant d'entamer sa marche vers un lieu inconnu.

Il arriva devant les portes automatiques qui lui laissèrent le passage vers un grand hall. Peu de personnes foulées le sol de cet endroit, à croire qu'ils étaient dans les jambes des médecins ou alors ils ne voulaient pas s'approcher de ce lieu pour ne pas avoir de malheur. C'est déconseillé de rester dans un lieu de soin sans avoir de maladie, pourquoi il ne savait pas mais il sentait bien que ce n'était pas quelque chose à faire. Il ne chercha pas à comprendre, quand on rentre dans un bâtiment comme celui-ci, on se dirige directement vers le pôle d'information, plus communément appelé accueil et on explique le pourquoi de notre présence. Un rendez-vous, une urgence, un problème quelconque, enfin on s'explique à la personne qui nous fait face dans ce cas-là. Ce fut Shane qui prit la parole et heureusement car Kalyan n'avait pas l'impression de pouvoir aligner deux mots sans bégayer et devenir tout rouge puis ensuite avoir les larmes aux yeux ou à l'œil, il ne savait pas si il savait pleurer des deux, quelque chose à tester.

Le médecin qu'il devrait voir s'appelait Heidelberg, le docteur Heidelberg. Pour le moment, il n'avait aucun moyen de savoir si c'était une femme ou un homme et cela ne le dérangeait pas tellement de ne pas savoir, il ferait assez rapidement sa rencontre. Il resta un peu en retrait attendant tout simplement, c'était la seule chose qu'il savait faire à la perfection depuis qu'il était arrivé ici, soit moins de vingt-quatre heures. Alors qu'il pensait qu'il n'entendrait plus la voix de son parrain avant l'arrivée du médecin, il se trompait. Celui-ci se tourna légèrement vers lui afin de lui dire en toute confidentialité puisque personne n'était autour qu'il avait intérêt à ne pas appeler le docteur par son prénom, ou ce qui devait l'être en tout cas, soit Anna. Il ne voyait pas pourquoi l'homme en face de lui lui expliquait cela, après tout il ne connaissait pas cette femme, si c'en était vraiment une, donc il ne risquait pas de se permettre de la nommer ainsi. Il préférait les nom de famille, voir même oublier ces noms pour des termes encore plus généraux afin de mettre de la distance entre lui et les autres. Il n'y avait qu'entre lui et son parrain qu'il pourrait se permettre de raccourcir la distance, seulement parce que c'était lui qui l'aiderait au début de son arrivée ici, sinon même lui aurait le droit à un monsieur ou quelque chose du genre. Il savait qu'au moins on était proche des personnes, au moins on avait de problèmes, même si dans le fond on n'avait pas de relations amicales non plus, c'était peut-être déconseillé, mais cela ne le dérangeait pas de ne pas trop se rapprocher des autres. Puis il venait tout juste d'arriver peut-être que les gens ici l'attireraient, même si il en doutait.

Il fut tiré de ses pensées quand il vit une femme arriver, elle était petite, enfin non pas petite, d'une taille plus ou moins normal et sa finesse la faisait paraître un peu plus petite. Juste son cou montrait qu'elle ne devait pas être bien épaisse, puis la couleur blanche de sa peau lui donnait l'impression qu'elle manquait de sommeil. Ce 'était peu-être pas le cas, c'était peut-être naturel, il ne pouvait la juger par ce qu'il voyait et n'allait pas s'y risquer. Il verrait déjà ce que leur rendez-vous donnerait et si elle était gentille, méchante, douce ou sadique, si elle prenait soin de ses patients ou si elle préférait régler le problème le problème vite fait sans tenir compte de la douleur qu'ils pouvaient ressentir. Bien qu'un médecin était normalement un minimum doux, évitant de faire trop mal, même si de temps à autre ils pouvaient se permettre de faire pousser un petit cri à leur victime. Il voyait les médecins comme des bourreaux et les patients comme des victimes, imaginant les blouses blanches à côtés d'une table d'opération, avec un sourire sadique ou un rire démoniaque alors qu'une personne était couchée nue dessus, attachée et limite en pleure. Mais bon son imagination lui jouait souvent des tours, des tours pas souvent agréables et marquant très profondément son esprit.

Quand la voix de Shane Mael Lewis, le nom entier de son parrain, il devrait penser à le retenir, quand sa voix se fit entendre, une carotte fit aussi son apparition. Elle était tendue vers le docteur et Shane lui demandait de l'accepter. Kalyan ne savait que faire. Tourner le dos et faire comme si il ne connaissait pas cet homme, baisser les yeux, baisser le bras de son parrain, celui-ci lui avait bien dit qu'il ne fallait déjà pas prononcer le prénom du docteur mais il n'était vraiment pas sûr que lui tendre une carotte était une meilleure chose à faire. Enfin il fut rassuré quand aucune réaction ne se fit ressentir et voir de la part de la jeune femme. Il fallait avouer que son parrain avait légèrement remonté la pente en expliquant leur venu, même si la carotte était toujours tendue vers le docteur et qu'il ne semblait pas vouloir la baisser. Celle-ci lui expliqua qu'ils allaient faire un simple contrôle de routine, ce à quoi il répondit en acquiesçant tout simplement, ne croyant pas en la stabilité de sa petite voix. Mais alors qu'il pensait qu'ils allaient tous se mettre en route, son parrain réussi l'exploit de s'enfoncer encore plus profondément dans sa bêtise, il parla de fantasmes cachés, ainsi que d'envies lapinoïdes, il n'avait jamais, au grand jamais entendu cela. Il se retint de rire, de soupirer, de faire une tête avec la mâchoire du bas touchant le sol. Il alla même jusqu'à se retenir de mettre une légère tape à l'arrière du crâne de son parrain pour lui dire qu'il y avait des limites à ne pas dépasser quand même. Il fallait se retenir de dire des choses plus que bizarre ou alors le faire quand ils se retrouvaient qu'à deux, non mais en plein milieu du hall du Sapienta, son premier jour était vraiment spécial.

Il faillit faire un pas en arrière quand la femme tourna la tête vers lui. Elle avait gardé depuis le début un visage neutre si pas froid et en ce moment ce visage était tourné vers lui et il se sentait passé au crible, chaque détail de son corps et de son âme était analysé, il ne pouvait y penser autrement. Il écouta cependant ce qu'elle lui dit et répondit d'une toute petite phrase avec une toute petite voix.

"D'accord madame … euh docteur."

On ne pouvait faire plus timide à son âge, il en était sûr et certain, mais il ne savait même pas quel âge il avait, il ne pouvait que supposer avoir 17 ans ou au moins dans les environs, c'était ce que l'état de son corps lui disait en tout cas. Il se rapprocha légèrement de son parrain et lui glissa qu'il devrait peut-être penser à ranger sa carotte parce que le docteur ne semblait pas en vouloir. Enfin c'était un bon essaie en tout cas et maintenant il savait qu'il ne valait mieux pas lui offrir de carottes ou l'appeler par son prénom. Il lui fit un petit sourire puis le moment venu, il suivit le docteur vers une pièce inconnu de son petit cerveau. Il espérait dans le fond que son parrain ne créerait pas trop de problèmes parce qu'il ne voulait en aucun cas se retrouver seul ici pour passer sa visite. D'accord il n'aimait pas se reposer sur les autres mais d'un autre côté il se permettait de le faire au moins les premiers jours et là il avait besoin de compagnie ou il allait tout simplement défaillir, surtout que la demoiselle ne semblait pas très heureuse de devoir s'occuper de lui, à moins que c'était son visage au naturel. Mais que ce soit le cas ou non, il n'arriverait pas à lui faire confiance avant un bout de temps concernant sa santé, il se débrouillerait très bien tout seul et éviterait certainement de remettre les pieds ici rapidement. Mais cela n'était que son premier aperçu tout pouvait encore changer.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Re: Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Shane M. Lewis le Ven 12 Nov - 17:49

    [Désolé, c’est court, mais il faut que je me mette à jour T-T Et désolé aussi pour le délire sur la carotte, merci je vais très bien xD]

    La réaction d’Anna : Shane sentait bien que s’il insistait avec sa carotte, Anna allait l’assassiner. Et elle ne voulait pas de sa carotte ! Lui qui avait mis tant d’amour à la choisir exprès pour elle ! Lui qui avait fait le pas de lui offrir ! Comment pouvait-elle refuser !? Le petit cœur de lapin de Shane se brisa en deux. C’était tellement INJUSTE ! Qu’est ce qu’elle avait sa carotte hein ? Elle était toute belle, toute propre, toute bien orange, toute appétissante, avec sa touffe de feuille au d’un si beau vert au bout ! Mais comment elle pouvait ne pas céder à cette carotte ! C’était… Un blasphème ! Oui ! Carrément ! Il lui tendait la carotte de l’admiration, de l’amitié… La carotte que Joshi lui avait soufflé d’offrir… Une carotte qui aurait pu être sacrée Miss Carotte ou Reine de la Carotte de Nosco… C’était une carotte de compétition ! Tous les lapins du monde auraient voulu avoir cette magnifique carotte mais… Anna… Non ? Non, ce n’était pas possible qu’elle n’en veuille pas, elle ne devait pas avoir compris le sens profond du légume, la psychologie même de la chose. C’était tout de même LA carotte qui avait reçu LE lapin d’or de la révélation internationale de l’année, ainsi que LE lapin d’or de la meilleure interprétation de l’année dans le rôle de la carotte dans les films la Carotte et le Bâton, Il faut sauver la Carotte II, La trilogie du Seigneur des Carottes, Carotte Man et Autant en emporte la Carotte ! Non vraiment, Shane ne comprenait pas…

    Aux paroles de Kalyan, Shane comprit tout complètement et baissa sa carotte. C’était simple, ils étaient tous les deux des incultes u-u. Non vraiment, Shane avait le cœur en lambeaux. Il suivit les deux jusqu’à la salle d’osculation du docteur Heidelberg. C’était une salle assez… Pas accueillante. Un peu comme toutes les pièces d’un hôpital, les murs étaient blancs, des outils de torture (oui pour Shane rien qu’un Stéthoscope est un outils de torture, alors ne vous inquiétez pas). Au final, il devait y avoir de bonnes raisons à ce que, par le destin, Anna refuse la carotte. La pauvre médaillée aurait connu un funeste sort : seringue, scalpel…. Non vraiment, sa carotte n’aurait pas eu d’avenir ici… Bref, un peu de sérieux :

    « Il ne voyait déjà pas de cet œil quand je l’ai trouvé. Et il n’y avait pas de danger… »

    Shane parlait là des créatures et des rebelles. Ce qui voulait dire que cette cécité partielle ne pouvait pas être le fruit d’une attaque subite. Et puis Kalyan lui en aurait parlé, non ?

    « Et puis, il a l’air d’avoir l’habitude de marcher avec un seul œil, est-ce possible de conclure qu’il avait ça avant son arrivée ? »


    A moins que Kalyan ait reçu un coup sur la tête qui lui occasionne ces dégâts. Shane posait des questions peut-être un peu vite mais, dans un même temps, il était Brigadier, il n’avait pas la patience de la médecine, tout ce temps d’attente dans l’étude des symptômes avant d’en déduire une conclusion :

    « Pensez-vous que c’est définitif ? Il y a t il un moyen pour qu’il recouvre la vue ? »
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Left_bar_bleue3000/10000Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Re: Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Kim van Berghen le Sam 7 Mai - 15:33

hj: Désolé mais ce sujet n'a pas été mis en archive, doit on le verrouiller puis l'y mettre? Smile

_________________
Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Signmn
Kim van Berghen
Kim van Berghen
~ Chercheur ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Scientifique et médecin de la Guilde
Âge réel : 65 ans
Âge d'apparence : 30 ans environs

Compétences
Mémoire:
Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Left_bar_bleue10000/10000Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty_bar_bleue  (10000/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna] Empty Re: Bonne ou mauvaise nouvelle? [PV Shane et Anna]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum