Formation ! [Rosaly]

Aller en bas

Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Ven 5 Nov - 16:59

    10 Juillet 203

    POV Mickael Lisbon


    Il tournait en rond dans un dossier. Ca ne lui arrivait que très rarement, mais quand ça lui arrivait, c’était dérangeant. Beaucoup trop. Il n’aimait pas ça. Il avait envie de s’arracher les cheveux. Il était sûr, il était certain de lui. C’était un traître, un traître de plus à l’impératrice. Il ne le supportait pas. Mais il n’avait pas de preuves ! Il commencer à délirer complètement et son chef l’avait bien remarqué. Aussi bien qu’on décida de lui retirer son dossier et lui donner une autre tâche totalement autre pour lui changer les idées. C’était ce qu’on faisait souvent lorsqu’on voyait cet homme s’acharner sur un dossier.

    On entrait dans son bureau et on lui apportait une jeune femme, typée asiatique, les yeux en amande. Hein ? Qu’était-ce cette plaisanterie ? Depuis quand lui apportait-on des femmes ? Après une petite explication, il comprit rapidement. Il ne fallu que quelques mots pour que Mickael se mette à l’adorer : « Elle a castré Shane Lewis. » Voilà qui était excellent, il adorait ! Il était inutile de préciser que le brigadier haïssait l’informaticien ou presque depuis le jour où il avait du clore son dossier sans pouvoir prouver que Shane était un traître au régime de l’Impératrice…

    Alors pendant quelques mois, il serait son formateur, en combat.


    14 Septembre 203 – Appartement de Lewis

    POV Shane M. Lewis

    Il tournait dans son appartement depuis une heure, tenu par une migraine qui ne voulait pas passer. Il sortait de sa douche et s’essuyait, vidant son esprit, mais ça persistait toujours, ce foutu mal de crâne. Il s’en serait bien passé. Mais se disait qu’en allant se coucher, ça irait mieux. Après un chocolat chaud, il ôta ses gants et rentra dans son lit mais ne trouva pas le sommeil. Quelque chose le perturbait : ses mains. Il ralluma la lampe de chevet et les regarda. Il les détestait, il ne savait pas pourquoi. Il les haïssait. Et il avait le pressentiment que ce n’était pas pendant sa vie à Nosco que ça c’était passé… Bien avant. Il cacha ses mains sous les draps avant que son habituelle et délirante envie d’aller les laver ne lui reprenne.

    *Sales… Elles sont sales… C’est leur faute !*

    Faute de quoi ? Allez savoir. Lui-même l’ignorait. Il éteignit la lumière et tâcha de fermer les yeux. Etrangement, il sombra dans un sommeil profond.

    Il y avait quelques jours déjà qu’il avait un nouveau collègue dans la New York City Police Departement. Et déjà, il ne l’aimait pas. Il ne l’avait jamais aimé, et ce, depuis en son enfance. Tendre enfance et pourtant… C’était Phillip Baker. Grand, beau, prétentieux. Inutile de faire un portrait plus long, puisque Jefferson (allias Shane) avait déjà décidé qu’il l’ignorerait. Cependant, son ennemi, lui, était loin de vouloir l’ignorer. Bien au contraire.

    « Rhoooo Pretty Woman ! Is it with that you’re going to declare your love ? I hope it will be better than the time you were a kid ! Don’t you remember when you said ‘I love you’ to your mistress, lovely boy ? »
    [ Rhoooo joli bout de femme. C'est à elle que tu vas déclarer ta flamme ? J'espère que tu t'y prendras mieux que quand tu étais môme, quand tu as essayé de déclarer ta flamme à ta maîtresse]

    L’informaticien de NYPD avait saisi une photo sur le bord de son écran d’ordinateur. Une jeune femme aux longs cheveux blonds, l’air un peu sage. Shane la reconnaissait. Il l’avait déjà vu dans un de ses autres souvenirs. C’était Mary. Et il embrassait la jeune femme dans son autre souvenir. Vu la réplique que vint lui faire Phillip, la scène se passait avant son précédent souvenir. Quand exactement ? Aucune idée… Le fait est que le dit Phillip en profiter pour se moquer complètement de lui en lui donnant une pseudo tape amicale dans le dos. Jefferson quant à lui devint atrocement pâle. Il se souvenait…

    Jefferson Wheeler, 6 ans, 1.09m les bras levés, un pantalon blue jean abîmé, un T-shirt rouge, des basket salie par la boue, un cartable plus gros que lui sur le dos, une affreuse tignasse noire sur la tête et sa petite main dans cette d’une femme. C’était sa mère, grande, rousse, bien en forme, des yeux clairs comme Shane. Et puis dans l’autre main de cette femme, une autre petite fille très semblable à Jefferson. Shane fut choqué. Elle ressemblait à celle qu’il avait vue dans un autre souvenir plus âgée et qui lui faisait des reproches.

    Ils arrivèrent devant Brooklyn Elementary School. Le nom de l’école était ainsi sur un long panneau blanc en lettres bleues nuit. Deux colonnes en briques de chaque côté d’une porte blanche et vitrée. Jefferson se sentait comme chez lui. Son cœur battait à chaque fois qu’il allait à l’école, non pas qu’il aimait les cours, mais… Il y avait autre chose. Et cet autre chose expliquait pourquoi le petit garçon avait un bouquet de fleurs multicolores dans sa main libre.

    Spoiler:

    Il embrassa sa mère, la fille avec lui aussi. Les deux petits se tenaient la main. Plus de doute à présent pour Shane, cette fille était bel et bien sa sœur. Grande ? Petite ? Jumelle ? Aucune idée. Sa sœur. Dans la cour au sol goudronné, il y avait tant d’enfants de 6 à 10 ans, c'est-à-dire du 1st Grade au 4th Grade. La cloche retentissait et les élèves se mirent en rang. Sur un mur de la cour, il y avait 4 panneaux : ‘1st Grade’ (CP), ‘2nd Grade’ (CE1), 3rd Grade’ (CE2)et ‘4th Grade’(CM1). Jefferson se dirigea vers le rang des 1st Grade. Un garçon de sa classe venait vers lui. C’était Philipp Baker, version 1.20m. Diminué verticalement certes (©Silvio), mais toujours aussi prétentieux :

    « This is for the mistress Jeff-lovely ? »
    [C’est pour la maîtresse Jeffy-chou ?]

    Il parlait de toutes évidences du bouquet de fleur qu’il avait dans la main. Jefferson acquiesça timidement en rougissant horriblement.

    « He’s in love ! He’s in love ! HE’S IN LOVE ! »
    [Il est amoureux ! Il est amoureux ! IL EST AMOUREUX !]

    Commença-t-il à scander et Jefferson devint rouge plus encore. Mais Phillip, loin d’en avoir fini avec lui, continua :

    « Don’t you know she won’t love them ? »
    “She will love them.”
    “No, she won’t”
    “Why ?”
    [-Sais-tu qu’elle ne va pas les aimer ?
    -Elle va les aimer
    -Non, du tout.
    -Pourquoi ?]

    Question de trop. Philippe glissa dans le dos de Jefferson et le poussa violement en avant. Jeff tendit ses mains en avant pour se rattraper, mais celles-ci atterrirent dans une flaque de boue. Phillip le savait, c’était pour ça qu’il l’avait poussé là. Et ses fleurs étaient pleines de boue… Ses mains aussi. Le gamin se releva tant bien que mal lorsqu’il vit les chaussures de la maîtresse devant lui. Ne savant pas quoi faire, il tendit son bouquet à la maîtresse et marmonna quelque chose d’incompressibilité qui voulait dire ‘I love you’ mais que lui seul semblait avoir compris.

    « Nice Wheeler, but… It’s… Dirty. You should wash your hands.”
    “But… But… Mistress… I… I glovhe hyjou”

    [-Adorable Wheeler, mais… C’est… Sale. Vous devriez aller laver vos mains.
    -Mais… Mais… Maîtresse… Je… Vjous Ahimfe]

    Marmonné, bafouillé, incompréhensible. C’était lamentable. Evidement, la maîtresse ne comprit pas et ordonna à nouveau à Jefferson d’aller se laver les mains. Le petit partit en courant et pleurant dans les toilettes sous les ricanements ravis de Philipp. Lorsqu’il revint, encore secoués de sanglots, les autres enfants étaient déjà rentrés en classe. Il fit donc le chemin seul et tâcha d’entrer dans la salle discrètement, mais la maîtresse l’avait remarqué.

    « Well… Wheeler, we were saying it will be your and your sister’s birthday in one week exactly.”
    [Bien… Wheeler, nous étions en train de dire que ce sera votre anniversaire et celui de votre sœur dans une semaine exactement. ]

    Mais le petit était dépité, il croisa ses bras sur la table et tâcha de se calmer. Il détestait Phillip… Il le haïssait. Et ses mains… C’était à cause d’elle que sa maîtresse ne l’aimait pas. Enfin dans sa tête de gamin, c’était ça, la raison. Elles étaient sales, c’était de leur faute !

    « Boys and Girls, please take your book and write the date. Today, we are Friday, November the 8th 1988.”
    [Les enfants, prenez vos cahiers s’il vous plait et écrivez la date. Aujourd’hui nous sommes, vendredi 8 septembre 1988]

    15 Septembre 203

    Shane se réveilla en sursaut, le soufflé saccadé. Machinalement, il chercha la lumière. Quelle heure était-il ? 4 heures du matin. Il réalisa alors pourquoi il s’était réveillé. Un souvenir. Un de plus. Et tellement riche celui-ci. Il venait d’apprendre tant de choses sur son passé en une seule fois.

    Ok, allons y tout doucement…

    1. Il avait une sœur, une sœur qui était née le même jour que lui, une sœur qui lui ressemblait tellement. Une sœur qu’il avait revue dans un autre souvenir, plus âgée, et nourrissant une haine contre lui. Une sœur…
    2. Il avait un ennemi. Un ennemi prétentieux et détestable, Philipp Baker avec qui il avait fait au moins son… 1er Grade. Qu’était-ce d’ailleurs ? Un ennemi qu’il retrouvera dans son travail, plus tard, à la NYPD…
    3. Brooklyn ? Encore Brooklyn ? Mais qu’était cette ville ? Où était-ce ? Il était certain que ce n’était pas à Nosco. Des briques rouges comme ça, il n’y en avait pas ici.
    4. La date au tableau. 8 septembre 1988. N’était-il pas en 203 de l’ère de Joshi. Il n’y comprenait plus rien. Dans son souvenir, il était plus jeune qu’aujourd’hui, donc ça devrait se passer AVANT 203. Pas en 1988, c’était incohérent ! Il ne pouvait pas être plus jeune et être dans une période future ! Pire encore un petit calcul et il connaissait sa date de naissance : 15 septembre 1982. C’était encore moins logique ! Encore une fois, ils étaient en 203 ! Comment pouvait-il être vivant s’il n’était pas encore né ?!
    5. Et ces mains qu'il avait tant cachées par des gants... Ce n'était donc qu'une peur d'enfant... Vielle peur stupide..

    Shane se laissa retomber dans son lit. Sa migraine de la veille avait disparu, mais un casse-tête s’imposait à lui. Il prit son téléphone portable et regarda la date… 15 Septembre…

    « Bon Anniversaire Jefferson… »

    fit-il dans un murmure lointain et perplexe. Il ne trouva pas le sommeil. Seule hypothèse cohérente : deux échelles de temps. Il était perdu. Il se leva et commença à tourner au café. Jusqu’à ce que ce soit l’heure de se rendre au travail. Il se posait mille et une questions. C’était horrible.

    ---

    Quoi ? Shane Lewis ? Demander de l’aide ? C’était quelque chose d’assez incompatible : Mickael détestait Shane, lui demander de l’aide serait renoncer grandement à sa propre fierté. Il n’en avait pas envie, il hurlait intérieurement. Mais il devait se l’avoue, il était bien trop peu expérimenté en informatique pour se charger de l’apprentissage de Rosaly dans cette matière.

    Ainsi il déboula dans le bureau de l’informaticien, accompagné de Rosaly. Shane, interloqué et n’ayant visiblement pas fait toute sa nuit (légères cernes), le regard avec de gros yeux. Soit Mickael venait pour lui annoncer qu’il le tenait et lui passer les menottes… Soit il ne comprenait plus rien.

    « Qu… Qu’est ce qui se passe ? »

    « Bien. Lewis. Je vais être clair. Ca ne me fait pas plaisir. Je vous déteste. J’ai envie de vous passer à la guillotine quand je vous vois mais… J’ai besoin de vous. Vous devez former Rosaly Bell, que vous connaissez déjà –et je ne la remercierai jamais assez de vous avoir castré- en informatique. Merci. Au revoir. »

    Il tourna les talons et sortit de la pièce. Shane cligna des yeux, incrédule. Il mit quelques secondes à percuter tout le paragraphe que venait de lui sortir Mickael. Quoi ? Comme ça ? Il lui donnait du travail et il devrait dire amen ! Non pas qu’il n’aimait pas Rosaly, au contraire, il la trouvait sympathique lorsqu’elle ne le castrait pas, mais il détestait qu’on lui donne des ordres, surtout lorsque c’était Mickael qui lui donnait ces foutu ordre !

    « Lisbon ! »

    Rugit-il en se levant et rattrapa l’autre Brigadier.

    « Je n’ai pas donné mon accord ! »

    Lisbon se retourna et répliqua avec un large sourire détestable :

    « Tristan Darek l’a fait pour vous. Bonne journée. »

    Sourire et ton mielleux. Il avait envie de le prendre par la gorge et serrer jusqu’à ce qu’il ne respire plus. Tristan voulait vraiment sa peu depuis Kath... Passé cette envie de meurtre, il respira profondément et regagna son bureau où Rosaly était restée.

    « Erm… Bonjour Miss. Deux mois pour revenir me voir, j’ai trouvé ça long. »

    Un compliment à demi-mot, car Shane n’était pas du genre à dire des compliments crûment, question de fierté.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Dim 7 Nov - 14:14

Voilà un programme bien chargé qui attendait Rosaly. En effet, elle avait été embarquée dans un nouveau challenge. Après l’entraînement rapide avec Shane on lui avait dit qu’elle serait apprentie dans la Brigade Impériale. Mais que l’on avait du mal à lui attribuer des fonctions précises. En résumé, elle avait des capacités pour le combat à mains nues – pauvre Shane, elle s’en voulait encore de l’avoir un peu castré au passage – mais aussi des aptitudes à se débrouiller avec ses dix doigts. Dans un sens, elle aurait pu mal tourner, surveiller 24 heures sur 24 par un inconnu, tout ça pour éviter qu’elle descende à nouveau dans les sous sols désinfectés.

Heureusement pour elle, les supérieurs de Shane en avaient décidé autrement, à moins que le brigadier en soi pour quelque chose. Bref, la jeune femme fut mise sous tutelle avec un inconnu – malgré tout – il se faisait appelé Mickael Lisbon, il faisait partit de la Section Judiciaire. Pendant plus de deux mois, elle resta avec lui et découvrit les différents talents de ce dernier. Il avait un don pour la résolution d’énigmes et se faisait une joie d’en donner des difficiles à Rosaly. Elle en résolvait parfois, mais il avait quand même un esprit tordu le gars. Mais bon, ça l’occupait.
Toutefois, Bell n’aimait pas son côté curieux, toujours envie de savoir tout sur tout, d’ailleurs la première fois qu’ils se sont parlés, il l’a interrogé sur le combat avec Shane. L’apprentie comprit alors qu’entre les deux hommes s’était comme jouer au chat et à la souris. Dans d’autres circonstances ça auraient été drôles mais là, il y avait quelque chose chez ce Mikael qu’elle n’appréciait pas.

Elle fit l’impasse sur ce désagrément et suivi avec attention sa formation. Durant ces semaines passées avec lui, elle apprit certaines techniques d’interrogatoires, la manipulation des mots et la mise en situation. Ces deux éléments faisaient craquer les suspects au bout d’un certain temps. Mais quand cela ne faisait rien – ils étaient coriaces parfois – Lisbon demandait à Rosaly d’aller lui chercher des éléments informatiques sur eux. Même s’il avait tout ce qu’il voulait, la jeune femme s’était toujours demandée pourquoi il l’éloignait sans raison « valable ». A moins qu’il existe des méthodes secrètes, qu’il ne voulait pas dévoiler…hum. En plus, ce Lisbon était respecté par ses pairs, alors pour obtenir des informations sur lui c’était une vraie énigme.

Entre deux dossiers, il prenait le temps de lui faire travailler des techniques de combat. Attaquer une fille c’était moche, mais la former c’était bien. Surtout qu’il avait des attaques intéressantes. En même temps, un brigadier doit savoir se battre et se défendre, qui sait sur qui il peut tomber. L’entraînement était draconien, la jeune femme perdit quelques kilos mais ils furent remplacés par du muscles. Mais suffisamment discrets pour ne pas briser ses formes féminines. Donc, Rosaly était formée par un des meilleurs de la brigade. Elle notait tous les conseils et les mit en pratique la fois suivante, même s’il gagnait à tous les coups. En même temps, un élève ne doit pas dépasser son maître avant un certain temps, elle ne voulait pas le couper dans son élan comme elle l’avait fait avec Shane.

D’ailleurs, en parlant de Shane, avec tous ses entraînements elle ne l’avait pas revu. Même si ce n’est pas difficile d’apercevoir quelqu’un ou d’avoir un tuteur qui déteste tellement cet individu – donc le surveillant à la moindre boulette, pour lui en faire la remarque – mais ça restait sans résultats.

Dans la deuxième partie de la formation, Mickael devait la tester dans d’autres situations que le combat. Malheureusement, il ne trouvait jamais le temps, surtout avec un ordinateur si capricieux, qui refusait de lui obéir. Rosaly rigolait dans son coin quand elle le voyait se disputer avec lui.

Maîtrise de soi est la clé. , voilà ce qu’il lui disait à longueur de journée. Un jour, elle lui dirait mais pas aujourd’hui. C’était pas le moment de briser la formation à cause de son tempérament. Elle lui apprit quelques astuces en informatique qui lui changea la vie. Ainsi la jeune femme était également astucieuse en informatique.
Les deux mois passèrent assez rapidement et un jour, le brigadier et son apprenti allèrent dans un autre bureau. Celui-ci, Rosaly le connaissait c’était là qu’elle était venue la première fois.

Lisbon l’abandonna dans le bureau prétextant l’envie de revoir une connaissance, il sortit. Mais laissa la porte ouverte, après quelques minutes il revint et demanda à la jeune femme de le suivre sans dire un mot. Ainsi ils déboulèrent dans un nouveau bureau, à la table – cette fois-ci – il y avait quelqu’un. Shane.

Il était fatigué, comme s’il avait mal dormi ou avait passé un temps fou sur une enquête. Les deux hommes discutèrent, enfin c’était plutôt Mickael qui parlait.

« Qu… Qu’est ce qui se passe ? »
« Bien. Lewis. Je vais être clair. Ca ne me fait pas plaisir. Je vous déteste. J’ai envie de vous passer à la guillotine quand je vous vois mais… J’ai besoin de vous. Vous devez former Rosaly Bell, que vous connaissez déjà –et je ne la remercierai jamais assez de vous avoir castré- en informatique. Merci. Au revoir. »

Puis sans rien dire de plus, il sortit en trombe. Rosaly ne s’attendait pas à ça, d’ailleurs elle ne fut pas la seule. A ces mots, Shane se leva et poursuivit Lisbon dans le couloir. Pendant ce temps, la jeune femme ne savait que dire.

« Lisbon ! Je n’ai pas donné mon accord ! »
« Tristan Darek l’a fait pour vous. Bonne journée. »

Le silence retomba aussitôt, restant toujours de dos à la porte Rosaly attendit patiemment le retour de Shane.

« Erm… Bonjour Miss. Deux mois pour revenir me voir, j’ai trouvé ça long. »
-Hey... Il semblerait que j’ai l’occasion de rattraper... cette absence…


Elle lui sourit simplement et attendit la suite des événements car elle aussi avait des choses à lui dire. Mais savoir attendre et voir ce qu’il se passe était aussi un conseil de Mickael. Après un moment, elle ne put tenir le silence et poursuivit.

-En même temps, vous avez raison je dois justifier mon absence de communication. Il se trouve que j’ai été formé, certes brièvement avec votre ami, Mickael Lisbon. J’ai pu apprendre quelques notions intéressantes dans le domaine Judiciaire. Mais il semble être novice pour ne pas dire inapte à l’informatique, je comprends parfaitement que l’on ne peut être bon partout.

Rosaly ne savait pas si elle devait maintenant qu’elle était dans la brigade, tutoyer et continuer de vouvoyer Shane. En même temps, elle n’était encore qu’apprenti alors elle continuerait à le vouvoyer. Bref la jeune femme continua son explication, en restant légèrement mystérieuse sur le fond de sa pensée.

-J’ai appris également que vous vous appréciez énormément, au point qu’il m’a souvent questionné sur vous, mon cher collègue. Il a eu vent de notre dernière entrevue…cet entraînement…j’ignore encore comment. Mais il était heureux et ne cessait de me parler de vous, brigadier.

Un nouveau silence et une conclusion de la part de la jeune femme.

- Et sinon, de votre côté… ça avance ?
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Ven 12 Nov - 16:17

    Shane était surpris que Mickael n’aies pas perdu de temps dans la formation de Rosaly. Tant mieux pour la jeune femme, plus vite elle apprendrait des choses, plus vite elle aurait une place dans cette société. Et mine de rien, c’était un critère assez important, ici, à Nosco. Il était tant que Rosaly trouve sa place et puisse vivre une vie normale. Il faudrait qu’elle fasse attention à ce qu’elle dit et ce qu’elle fait comme tout le monde ici. Mais il ne doutait pas qu’elle y arriverait, du moins, il l’espérait. A voir la tête de Mickael, il avait l’air assez satisfait de sa recrue, à tel point qu’il aimerait voir si elle pouvait être polyvalente.

    « On dirait que Lisbon cherche à combler ses propres lacunes à travers vous… »

    Il ne savait pas trop si c’était bon ou mauvais pour elle. Tant que Lisbon était obligé de passer plus ou moins par la Brigade Informatique pour un quelconque piratage, la brigade informatique ne lui donnait pas toutes les informations, ce qui empêchait Lisbon de s’acharner sur ses victimes. Mais s’il avait qu’un à disposition pour faire ce travail…

    « Sachez que si Lisbon et moi n’avons pas d’atomes crochus, c’est parce qu’il n’a pas réussi à me coincer, qu’il n’aime pas les informaticiens parce qu’il a lui-même des lacunes en ce domaine. Je pense qu’il se sent plus faible par conséquent et qu’il sent le besoin de me dépriser. Promettez moi juste de savoir faire la part des choses à l’avenir et ne pas vous laisser manipuler. Il sait très bien parler et il sait comment prendre les gens, les caresser dans le bon sens du poil pour obtenir des aveux. Prenez garde au couteau dans le dos. »

    C’était un conseil, Rosaly pouvait en faire ce qu’elle voulait. Shane la mettait en garde tout simplement, car si un jour Lisbon décidait que ce serait Rosaly sa victime, il espérait qu’elle saurait se défaire de son emprise avant qu’il ne trouve des choses douteuse. Si on le voulait, tout le monde pouvait être coupable à Nosco. Se tenir à carreau était peu possible, il y avait forcément un moment où on commentait une faute. Et Rosaly en avait déjà commis une, dans les sous terrains, une que Shane avait accepté de taire. Mais pour un homme comme Lisbon, on pouvait réussir à faire ressurgir ce passé.

    « Quant à moi, comme d’habitude. Je travaille. Et j’ai un nouveau filleul. Kalyan Gerwyn si jamais vous le croisez… En fait il y a de fortes chances dans ce cas puisqu’il suit des cours d’informatique, un peu comme vous. Il est possible que nous fassions des cours ensemble… Je pense que c’est la raison pour laquelle mon supérieur à accepter votre formation à ma place. »

    Oui, une formation pour deux. Et puis, si Shane avait bien compris, il devait former Rosaly en piratage de donnée, et Kalyan en matière de protection de données. Voilà qui allait donner quelque chose d’intéressant.

    « Bien, on va faire un petit test. Regarde. »

    Shane saisit un de ses deux ordinateurs, le fixe et mit un fichier sur le poste de travail. Il prit ensuite son ordinateur portable. Il allait montrer à Rosaly le piratage de document dans un cas moyen, car Shane ne serait pas sur son fixe pour empêcher le piratage, mais son ordinateur avait tout de même les protections d’un informaticien et pouvait se défendre un peu tout seul. Il ouvrit différent logiciel, fit quelques manipulations et hop, quelques minutes plus tard, le document du pc fixe fut copié sur le pc portable. Il adressa un petit sourire à Rosaly et lui tendit l’ordinateur portable :

    « A toi. »

    Et oui, à elle, il espérait qu’elle avait bien regardé !

avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Dim 14 Nov - 1:28

Rosaly souriait toujours, elle était heureuse de revoir cette personne. Même si son tuteur de deux mois, et bien elle s’y était habituée. Mais il semblerait qu’avec Shane s’était différent, après tout, ils avaient eu un moment fort dans les sous-sols, dangereux mais intéressant. Un sentiment qu’elle était persuadée d’avoir déjà connu mais pas moyen de compter sur une mémoire encore trop brumeuse.

La jeune femme était attentive à son nouvel environnement, il y avait pas mal de papiers, plus que la dernière qu’elle était venue. Même si cette dernière entrevue n’avait pas été aussi joyeuse qu’elle l’avait imaginée, aujourd’hui c’était différent. Du moins, c’est ce qu’elle pensait à ce moment là. Après de brefs échanges d’entrées en matière car il fallait bien débuter par là…les deux interlocuteurs entrèrent dans un nouveau sujet de conversation.
Rosaly avait exposé les « échanges » qu’elle avait eu avec son tuteur sur le brigadier, et maintenant c’était à elle d’écouter ce que ce dernier avait à dire…pour se défendre ?

« On dirait que Lisbon cherche à combler ses propres lacunes à travers vous… »

Elle ne pouvait le contre dire, puisque c’était elle qui lui avait apporté l’information. Sur le moment, elle se dit qu’elle avait donné un argument pour attaquer l’homme qui l’avait formé durant cette période. Après tout, il ne s’était pas gêné pour critiquer Shane. Rosaly était certaine que le brigadier pourrait retourner cette phrase à son avantage, un jour quand il croisera à nouveau Lisbon. Elle n’attendit pas longtement avant que Lewis reprenne le fil de la conversation.

« Sachez que si Lisbon et moi n’avons pas d’atomes crochus, c’est parce qu’il n’a pas réussi à me coincer, qu’il n’aime pas les informaticiens parce qu’il a lui-même des lacunes en ce domaine. Je pense qu’il se sent plus faible par conséquent et qu’il sent le besoin de me dépriser. Promettez-moi juste de savoir faire la part des choses à l’avenir et ne pas vous laisser manipuler. Il sait très bien parler et il sait comment prendre les gens, les caresser dans le bon sens du poil pour obtenir des aveux. Prenez garde au couteau dans le dos. »
-Qui vous dit que je n’ai pas fais la part des choses, durant ces deux mois. Je ferai toutefois attention, je n’aimerai pas tacher ma robe, déjà la dernière fois…enfin…


Elle afficha un sourire amusée, son allusion à son excursion était encore dans son esprit. Surtout cette allusion précise à la robe tâchée. C’était comme un tic chez la jeune femme, ce côté complètement décalé. Ne pas voir la cause réelle dans une situation ! A moins que ce soit son bouclier de protection ? Elle l’ignorait encore.

« Quant à moi, comme d’habitude. Je travaille. Et j’ai un nouveau filleul. Kalyan Gerwyn si jamais vous le croisez… En fait il y a de fortes chances dans ce cas puisqu’il suit des cours d’informatique, un peu comme vous. Il est possible que nous fassions des cours ensemble… Je pense que c’est la raison pour laquelle mon supérieur à accepter votre formation à ma place. »
-Intéressant, dans ce cas, j’ai hâte que nous nous mettions au travail. Plus on est de fous, plus on rit, il parait. Et ce Kalyan, ça consistera en quoi sa fonction ?


La voilà posant des questions indiscrètes. Une formation dans le judiciaire laisse quelques séquelles, mais elle ne lui en voudrait pas s’il ne lui disait pas un mot. Après tout ce n’était pas ses affaires, elle pourrait faire connaissance avec le filleul plus tard.

« Bien, on va faire un petit test. Regarde. »
-Encore un test, j’espère qu’il n’est pas question de sport…


Un sport de mémoire, c’était un excellent exercice pour la jeune femme. Elle le vit prendre deux ordinateurs, faire une manipulation de piratage de données. C’était quand même compliqué. Elle n’avait pas eu l’occasion d’analyser toutes les applications possibles de son poste. Même si elle avait eu le temps de fouiller un peu dans le disque dur. Bref, les manipulations effectuées, le document du premier pc fut copié sur le second. Bell espérait n’avoir rien oublié, car elle se doutait pertinemment de la suite des événements.

« A toi. »
-Est-il bien prudent de m’apprendre dans un premier cours, le piratage de données informatique. Je pourrai en apprendre un peu plus sur vous ou toi ?


Brève hésitation, alors qu’elle saisie l’ordinateur. La jeune femme cligna quelques fois des yeux avant de reprendre les différentes étapes observées plus tôt, afin de meubler le silence elle décida d’énoncer tout ce qu’elle faisait. C’était un bon moyen de voir si elle n’oubliait rien et surtout faire un brin de conversation.

- J’ouvre ce logiciel, il met un temps avant d’analyser l’ensemble de mes propres documents enregistrés sur les mémoires vive et morte, la plus importante…. C’est délicat… mais peut être est ce la preuve d’une éventuelle confiance entre nous ? Une fois que l’analyse est terminée, je pourrai rechercher votre ordinateur sur le serveur général en me branchant dessus, mais ça serait trop facile. Alors je prendrai le même chemin qui a été prit. L’analyse apportée me permet d’établir mon adresse IP que je peux modifier grâce à une fonction spéciale pour ne pas être repérée puis…

Elle marqua une pause, une attitude dès plus mystérieuse. Le logiciel ne lui était pas totalement inconnu. Mais elle ne l’avait pas étudié en long, en large et en travers, donc elle avait quelques trous. Toujours dans des moments critiques en même temps, elle décida d’être honnête et reprit.

-Disons que j’ai un trou…mais la manipe manquante me permet de trouver grâce à cette fenêtre, qui me demande de déterminer le secteur où se trouve l’ordinateur recherché. Ce qui me permettrait d’en prendre le contrôle comme vous l’avez fait tout à l’heure, pour finalement copier le document sur mon poste. Le hic c’est que je ne parviens plus à me souvenir, peut être que…en me montrant à nouveau.

La jeune femme avait pas mal débitée sur ses quelques connaissances, mais elle n’était pas encore une pro dans son domaine. Heureusement les cours d’informatique l’aiderait sûrement à améliorer ses compétences. Elle en était certaine.
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Lun 15 Nov - 18:17

    Elle avait visiblement fait la part des choses, et Shane était des plus ravis d’apprendre la nouvelle. Car mine de rien, il s’était attaché à sa petite protégée. Non pas qu’il avait le béguin pour elle, mais il la considérait comme sa protégée, un peu comme il devenait paternel envers ses filleuls. Rosaly avait beau ne pas être sa filleule officielle, sur les registres et tout et tout, mais il l’avait repêchée dans les sous terrains et l’avait faite entrée dans la Brigade Impériale. Certes, l’informaticien aurait préféré qu’elle ne soit pas sous la tutelle de Lisbon, mais rien n’était totalement parfait. Shane espérait qu’elle ne prendrait de lui que son talent à démasquer les traîtres au régime impérial, mais pas le reste, c'est-à-dire la force qu’il mettait à en démasquer un à tout prix.

    « Kalyan, je ne l’ai pas encore prévenu, mais comme il aime lire et qu’il a un certain talent en informatique, je pensais qu’il ferait un bon archiviste… De plus, l’un des archivistes actuellement en poste et sur le point de se faire reclasser, à sa demande, vers un autre poste… Donc, avec un peu de chance, la place sera pour Kalyan. Je l’espère, car ce sera une bonne opportunité pour lui. Un poste calme sans histoire, où il pourra progresser à son rythme en informatique… Et pourquoi pas dans d’autres domaines… »

    A croie que Shane était devenu le bureau pôle emploi. Il avait déjà fait en sorte de Rosaly suive une formation dans un domaine qui semblait lui convenir. La découverte de ses compétences n’avait pas encore été totale, Shane attendait de savoir quel niveau elle pouvait bien avoir en informatique. Et il y avait Kalyan. Avec un peu d’influence, son filleul deviendrait archiviste lorsque la place se libérerait… Et pour ça, il devait former Kalyan en informatique, car argumenter pour lui tout en sachant qu’il serait peut-être possible qu’il échoue dans sa tâche ne séduisait pas vraiment l’informaticien. Il voulait que Kalyan réussisse. C’était important pour lui.

    Aussi commença-t-il à tester Rosaly. Une chose assez simple, quoiqu’un peu pimenté, qui consistait en un piratage des données. Il lui montra l’exemple, puis lui mis l’ordinateur entre les mains. A son tour. Au fond, aussi détestable que puisse lui paraître Lisbon, s’il pensait que Rosaly devait être formée en informatique, ce n’était pas vraiment par hasard. Shane le trouvait assez compétent malgré tout, ça aurait été vraiment fermer les yeux sur la vérité que de dire que Mickael n’était qu’un homme tout à fait méprisable. Shane savait qu’il était un fin psychologue, un bon ami aussi pour ceux avec qui il travaillait, il savait parler et il était très intelligent. Il sourit face à sa remarque :

    « Je suis un informaticien, le jour où vous parviendrez à pirater MES données, c’est que vous aurez atteint un certain niveau d’excellence ! »

    fit-il en plaisantant. Car il était certain que là, c’était un simple test, jamais l’ordinateur de Shane ne se défendait aussi mal des attaques de piratage. Les seuls qui puissent le faire vraiment étaient Traktueur et son second, et Virulino contre qui Shane ne pouvait que très difficilement rivaliser. Il la regarda faire, reproduisant à merveille le travail de Shane un peu plus tôt, lui expliquant ce qu’elle faisait. Shane esquissa un petit sourire. Puis elle manqua d’une compétence, la dernière.

    « Lorsqu’on fait une prise de contrôle normale et légale, une fenêtre apparaît sur l’ordinateur du piraté. Lors d’un piratage de données sans consentement de la personne, il ne faut pas que cette fenêtre apparaisse. Et on fait comme ceci. »

    Il fit l’opération à sa place. Il lui montra d’autres petits trucs qu’il lui demandait de reproduire. Il la testa un peu sur tout, mais surtout en matière de piratage. Il lui posait des questions aussi pour savoir ce qu’elle savait sur le sujet. Au final, il avait une bonne idée de son niveau et en était assez satisfait. Verdict ? Oui, et bien il tombait :

    « Et bien Lisbon avait bien senti, vous avez assez de talent… Je vais essayer de vous apprendre ce que je sais… »

    Il commença par le début, lui apprenant morceau par morceau tout ce qui avait rapport à l’informatique, et surtout au piratage (car c’était ce qui allait intéresser le plus Rosaly). [HJ : désolé, je vais passer le descriptif de la formation, vais pas te donner des cours xD] Néanmoins, dans tout ce travail, il pensait à prendre du temps pour connaître la jeune femme et savoir si tout se passait bien pour elle.

    « Dites, vous avez tenu votre promesse ? »

    Il lui demandait par là, si elle n’était à nouveau descendue dans les sous terrains de Nosco.

    « Et puis, maintenant que ça fait deux mois que vous êtes là, comment trouvez-vous Nosco ? »

    Certaines personnes se sentaient frustrée d’être enfermée pour de ne pas avoir connaissance de ses souvenirs d’avant Nosco. D’autres au contraire, le vivaient plutôt bien.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Dim 21 Nov - 13:50

Rosaly devait bien l’avouer, elle regrettait de ne pas avoir Shane comme mentor principal. Même si les débuts n’avaient pas été fait dans les règles, mais c’était la meilleure des approches qu’il n’avait eu jusqu’alors. Elle en était certaine, et espérait que d’autres essayeront de l’imiter juste pour voir ce que ça fait de se retrouver dans cette situation. Entendre dire que quelqu’un a essayé de se faire remarqué en faisant ça. Amusée, elle resta en revanche silencieuse sur cette pensée. Shane lui parla alors de Kalyan, son protégé. A première vue, il était davantage coincé à la différence de la jeune femme…mais elle trouvera sûrement quelque chose d’intéressant chez cette personne. Surtout s’il touche à l’informatique et aux archives.

-Oh je suis certaine que vous lui apprendrez ce qu’il ne faut pas faire pour rester libre ici. Les conseils ou ultimatum à suivre à lettre.

Après avoir à demi échoué le premier test informatique, elle parvint à discuter avec son interlocuteur. Ça faisait deux mois qu’ils ne s’étaient pas vus, peut être avait-il d’autre chose à lui dire ?

« Je suis un informaticien, le jour où vous parviendrez à pirater MES données, c’est que vous aurez atteint un certain niveau d’excellence ! »
-Et vous serez en danger en ma présence ?


Amusée ou provocatrice ? Rosaly aimait jouer avec le feu, même si elle devait se brûler, elle aimait aller au-delà des limites autorisées. Et puis, le brigadier la connaissait maintenant, non ?

Heureusement malgré son échec à sa mission, il fut indulgent et lui expliqua ce qui n’allait pas dans son cheminement et elle pu voir ce qu’elle avait loupé précédemment.
Elle l’observa avec un mélange d’envie d’apprendre plus et d’admiration. Shane était devenu plus à l’aise dans ses explications, peut être par ce que l’informatique était un domaine qu’il maîtrisait davantage que les courses poursuites dans des labyrinthes en sous-sols et grouillant de créatures mal famées ou affamées.

« Lorsqu’on fait une prise de contrôle normale et légale, une fenêtre apparaît sur l’ordinateur du piraté. Lors d’un piratage de données sans consentement de la personne, il ne faut pas que cette fenêtre apparaisse. Et on fait comme ceci. »
-Merci de me montrer d’autres astuces…je suis certaine qu’elles me seront utiles. D’ailleurs, quand est ce que je passerai au stade suivant. Non pas que le grade d’apprenti ne me déplaise mais disons être surveillée en permanence…fais ci fais ça…même avec novice en la matière c’est délicat pour débuter un dialogue. Sauf le respect que je dois à ce Lisbon, à part le domaine judiciaire, je n’ai pas vraiment d’objectifs à remplir. Et là, j’avoue ne pas savoir où aller ?


Léger détail mais qui avait son important, en effet, Rosaly était toujours plus ou moins surveillée par quelqu’un. Elle voulait être plus libre et à la fois responsable d’activités. Comment lier les deux et bien en posant la question tout simplement. Mais la réponse ne vint pas tout de suite, elle écouta avec attention les compliments que lui faisait l’informaticien.

« Et bien Lisbon avait bien senti, vous avez assez de talent… Je vais essayer de vous apprendre ce que je sais… »
-Je prends note dans ce cas.


Après un échange instructif la jeune femme relu ses différentes notes. Maintenant qu’elle avait acquis de nouvelles compétences informatiques, elle ne regrettait pas d’être descendu dès son arrivée – ou presque – dans les sous sols. D’ailleurs, comme s’il lu dans ses pensées, il lui posa quelques questions. [hj : je me doute xD c’était pour ne pas laisser un vide total dans la manipulation, après tout c’est un test]

« Dites, vous avez tenu votre promesse ? »
-J’ai fais une promesse ?


Après un blanc mystérieux, elle reprit avec le sourire.

-Bien sûr, j’ai mis un moment à faire partir les tâches, je ne vais pas en remettre…pour le moment. Elle lui fit même un clin d’œil toujours plein de malice.
« Et puis, maintenant que ça fait deux mois que vous êtes là, comment trouvez-vous Nosco ? »
-Ma foi, c’est assez intéressant de rencontrer de nouvelles têtes et de discuter avec eux. C’est une ville vraiment agréable, même si ses mystères sont surveillés de près…malheureusement mais rien ne m’empêche de faire des recherches dans la légalité n’est ce pas ?


Maintenant qui lui avait apprit à pirater des données informatiques ça pourrait lui faciliter la tâche. Et surtout en laisser le moins possible de son passage. Elle se leva et lui proposa d’une voix claire.

-Vous avez le droit à une pause ? J’aimerai bien boire quelque chose ?
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Dim 21 Nov - 17:43

    L’informatique. Voilà un domaine que Lewis maitrisait plutôt bien. Même très bien. S’il avait fait de cette matière son atout principal, c’était, à n’en pas douter, parce qu’il se sentait bien là dedans. Expliquer à Rosaly comment on s’introduisait dans l’ordinateur de quelqu’un, c’était comme monter les pièces d’un puzzle. C’était les assembler les unes après les autres, les mettre à jour, dans un ordre parfait. Shane avait cette logique qu’un bon informaticien se devait d’avoir. C’était une logique des chiffres, une logique des combinaisons, une logique des codes, du cryptage et du décryptable. Il savait que lorsqu’une balise était ouverte, elle se fermait à la fin, et dans un certain ordre. Il savait que dans une manipulation informatique, il y avait un ordre des tâches, une logique continue qu’il fallait suivre à la lettre, et l’informaticien avait cette rigueur. Ce jeu et cette manipulation des nombres et des codes, il en avait l’habitude, il en connaissait beaucoup, et il aimait ça. Il s’était toujours senti dans son domaine dès que cela touchait à l’informatique. Un domaine pourtant qu’il n’avait pas poussé jusqu’au bout. Il savait qu’il était capable de mieux, mais il n’avait peut-être pas encore eu envie d’aller plus loin. Il se contentait de ce qu’il savait. Peut-être qu’à l’avenir il pousserait un peu plus, il avait le temps, vu qu’à Nosco on restait éternellement.

    « En danger ? Je n’ai rien à cacher miss. »

    Une sorte de défi et en vérité, il n’avait vraiment rien à cacher, sur son ordinateur du moins. Etant Brigadier informatique, la probabilité que son ordinateur se fasse pirater ses données était assez faible, néanmoins, c’était possible par un informaticien plus expérimenté que lui, comme Traktueur par exemple. C’était la raison pour laquelle les données importante de Shane n’étaient pas sur son ordinateur. Il utilisait plutôt des périphériques de stockage extérieur, afin de pouvoir mettre tout ça à l’abri en cas de problème. Il y avait par exemple son journal intime et ses souvenirs dans une clé USB qu’il gardait précieusement. Il y avait aussi quelques unes de ses informations précieuses qu’il mettait sur des périphériques de stockage externe, comme par exemple un brouilleur de son des caméras de Nosco. Non, vraiment, il était bien protégé. Il n’était pas informaticien pour rien, et il n’avait pour ainsi dire rien à craindre de la brigade judiciaire en matière d’informatique. Ils ne trouveraient jamais rien de compromettant sur lui, parce qu’il protégeait très bien son ordinateur. Pas plus de craintes non plus envers Rosaly. Elle avait encore beaucoup à apprendre. Même s’il arrive que l’élève dépasse un jour le maître, cela reste toutefois assez rare.

    « Malheureusement pour vous, il est difficile de voler de vos propres ailes immédiatement. L’apprentissage peut paraître long et déplaisant, il n’en demeure pas moins indispensable. Ce que je vous ai appris aujourd’hui est loin d’être la totalité de tout ce que je dois vous apprendre. Néanmoins, on vous laissera un peu d’autonomie un peu plus chaque jour… Ne soyez pas pressée. »

    Il était vrai que l’apprentissage était un stade assez déplaisant car on était constamment sous la tutelle de quelqu’un, mais Shane ne se souvenait pas avoir été déçu lors de son propre apprentissage. Tout ce qu’il avait appris, il en était heureux, chaque jour, il venait avec l’envie d’en savoir plus. Il avait tout de même l’impression qu’il allait passer beaucoup de temps dans cette ville, il n’avait donc pas eu envie d’aller trop vite. Elle n’avait visiblement pas été de nouveau dans les sous terrains, il n’alla pas donc s‘aventurer d’avantage sur ce terrain.

    « Tant que vous restez dans la légalité… Sachez aussi, vous qui voulez devenir autonome, que lorsqu’on est seul, on tombe seul aussi, et je ne pourrai rien pour vous. Restez dans les limites de la loi, vous pourriez le regretter dans le cas contraire. »

    Un conseil, un de plus sûrement. Il fit de gros yeux à la question dernière de la jeune femme :

    « Vous ne perdez pas le nord, vous ! Bien allons y. »

    Il se leva en riant un peu. Et puis il la conduisit vers la cafétéria où il se prit un café. Pas besoin de pièce de monnaie, ça n’existait pas à Nosco, tout était informatiquement déduit de son compte bancaire. Il vit le second de Traktueur venir vers lui et Shane dut parler avec lui d’un problème en informatique, notamment en matière de rapport qu’il n’avait pas encore rendu. Shane avait répliqué qu’il ne pouvait pas tout faire : on lui avait donné à former Rosaly, il ne pouvait pas faire la totalité de son travail en même temps.

    « En dehors de Lisbon et moi, vous avez fait d’autres connaissances… Enfin approfondi je veux dire ? »

    Des amis en quelques sortes. Car il était facile de connaitre nom et prénom ainsi que tête des gens de Nosco.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Dim 28 Nov - 16:45

L’échange était très instructif, en général Rosaly était quelqu’un qui aimait écouter. Même si sa personnalité était un peu plus libre d’esprit. Elle n’aimait pas être enfermée, limitée dans un périmètre, bien sûr elle l’avait comprit il y avait des règles à suivre et malheureusement elle les découvrait au fur et à mesure de sa vie à Nosco.

L’informatique, un domaine qui l’intéressait par principe mais aussi par intuition, la jeune femme était à l’aise. Mais il lui arrivait d’avoir des trous, c’était normal après tout, elle n’était qu’apprentie. Elle le resterai encore un moment avant de voler par ses propres ailes, mais elle avait essayer de savoir si y avait moyen d’accélérer les choses pour ses beaux yeux ? Hum.

« En danger ? Je n’ai rien à cacher miss. »
-Dommage…Je vérifierai ça le moment venu.


Elle lui accorda un sourire bien mystérieux. Amusée, elle écouta la suite.

« Malheureusement pour vous, il est difficile de voler de vos propres ailes immédiatement. L’apprentissage peut paraître long et déplaisant, il n’en demeure pas moins indispensable. Ce que je vous ai appris aujourd’hui est loin d’être la totalité de tout ce que je dois vous apprendre. Néanmoins, on vous laissera un peu d’autonomie un peu plus chaque jour… Ne soyez pas pressée. »
-Très bien, dans ce cas j’ai hâte que l’apprentissage se poursuive. Dites moi, j’aurai d’autres entraînements physiques ?


Discuter était la meilleure chose à faire, les deux individus ne savaient pas réellement où aller ? Quoi parler ? Rosaly savait que Shane avait des directives, mais elle aurait aimé savoir d’autres choses mais quoi ? La curiosité la pousserait à poser les bonnes questions en temps voulu.
Lorsque le brigadier parla de nouveau des sous-sols, la jeune femme resta énigmatique sur ses intentions avec ce lieu. Pourtant, il semblait satisfait de sa réponse.

« Tant que vous restez dans la légalité… Sachez aussi, vous qui voulez devenir autonome, que lorsqu’on est seul, on tombe seul aussi, et je ne pourrai rien pour vous. Restez dans les limites de la loi, vous pourriez le regretter dans le cas contraire. »
-…Je ferai attention, promis.
« Vous ne perdez pas le nord, vous ! Bien allons y. »


Bell ria également à sa dernière réplique. Elle suivit avec attention le chemin menant à la cafétéria, en effet, elle pourrait bien s’y rendre plus tard surtout si la miss suivait ses « cours » en ce lieu. Un homme vint les interrompre, et Shane du s’éclipser un instant. Le regard de la jeune femme le suivit du regard jusqu’au moment où il disparu dans un angle.

En attendant, elle regarda la machine, elle n’avait pas cette fameuse carte qui lui permettait d’obtenir quelque chose à boire. Rosaly s’assit donc dans l’un des fauteuils en attendant le brigadier.

« En dehors de Lisbon et moi, vous avez fait d’autres connaissances… Enfin approfondi je veux dire ? »
-Peu, je n’arrive pas vraiment à me fondre dans la masse. Je dois être timide…
Elle regarda autour d’elle. A vrai dire, vous allez me trouver bizarre mais…je n’arrive pas à me faire remarquer autrement qu’en me mettant en danger. Oh fait, on peut se tutoyer même si je suis qu’apprentie ?

Elle voulait qu’il lui dise oui, car c’était trop solennel pour elle. Le vouvoiement…brrr il n’avait pas 50 ans, elle pouvait bien…et puis, boire un verre et accepter de le faire ça voulait dire parler non ?

[hj : désolée c’est court mais si ça ne convient pas dis moi par MP, j’essaierai de modifier Wink ]
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Lun 29 Nov - 18:04


    [HJ : Il n’y a pas de carte à Nosco, tout est une histoire de virement faits informatiquement en posant une main sur le scanner, enfin c’est pas grave pour cette fois, tu le sauras pour la prochaine ^^]


    Elle vérifierait ça au moment venu ? Et bien soit. Shane ne craignait rien sur ce point. Il n’était pas des plus aisé de battre un informaticien sur son propre terrain. Lewis haussa les épaules, sans plus s’attarder sur ces mots là. C’était facile de dire que l’on pourrait être capable de faire quelque chose, mais Shane était de ceux qui se fiaient d’avantage aux faits qu’aux paroles. De la sorte, il ne se perdait pas dans des craintes inutiles dont il aurait très bien pu se passer. Le fait est que la réplique de la miss était amusante à entendre. Il ne disait pas que la jeune femme ne pourrait jamais le battre en matière d’informatique, mais il y avait de forte chance pour que ce soit lui qu la mettre d’avantage hors d’état de nuire.

    Il fut traité un autre sujet, celui de l’apprentissage. L’apprentissage pouvait presque des années. En moyenne, on pouvait compter entre deux et cinq ans de formation. Certains faisaient plus, d’autres moins, mais tout le monde passait par là et Rosaly également. Elle avait du avoir, Shane n’en doutait pas, un bon nombre de cours de psychologie et de combat avec Lisbon qui maîtrisait plutôt bien ces deux arts. Mais le chemin serait encore long pour la miss. Autant dire qu’il ne fallait pas qu’elle soit trop pressée. C’est que Shane lui avait souligner, non pas pour être méchant et lui remettre les deux pieds sur terre, mais parce qu’il fallait qu’elle ne soit pas déçue au final, tout ceci prendrait du temps, comme ça prenait du temps pour chaque nouvel arrivé.

    « Oui, je pense que vous aurez d’autres entraînements physiques, mais pas avec moi. Je suis informaticien, ce n’est pas mon job, je suis moi-même en apprentissage en matière de combat. Quand je vous dis que l’apprentissage peu prendre du temps, ce n’est pas pour rien. Ce sera avec Lisbon sans aucun doute. »

    Termina-t-il pour conclure. Oui, Lisbon, ce cher, très cher Lisbon. Il était probablement mieux placé que Shane pour s’occuper d’elle en la matière. Il finit par la mettre en garde sur le fait qu’au début, les erreurs des nouveaux oubliés peuvent être pardonné, et si ce n’est pas le cas, ils entraînent dans leur chute les gens qui sont censé s’occuper d’eux. Mais une fois seul, plus personne d’autre ne pouvait avoir sa part de responsabilité, et pour s’en sortir, ce n’était pas simple. Et c’était ce à quoi il espérait pouvoir obtenir de Rosaly : qu’elle ne fasse pas d’idioties une fois qu’elle ne pourrait compter plus que sur elle. Mais elle venait de lui en faire la promesse. C’était déjà un bon début. Shane lui adressa un sourire reconnaissant. Le premier ! Et hop !

    Une fois dans la cafétéria, Shane revint vers elle en déposant un café pour elle devant sa place. Il s’assit, et posa le sien sur la table. Là, il lui demanda si elle avait fait des rencontres intéressantes. Il fut assez surpris de la réponse. Elle était ici depuis deux mois, et… Pas vraiment. Shane fronça les sourcils. Oui, à vrai dire, ce n’était uniquement que parce qu’elle s’était mise dans une mauvaise situation en se rendant dans les souterrains que l’informaticien était venu à elle. Sans quoi, il ne l’aurait certainement rencontrée que très tardivement… Ou pas, si on considérait qu’elle aurait pu se faire tuer dans les SSD…

    « Oh… J’avoue que vous avez un don en la matière mais de là, n’avoir que ça pour qu’on vous remarque, j’aurais cru que vous auriez d’autres atouts. »

    Oui, c’était vrai quoi, elle n’était pas un laideron ! Elle était même plutôt mignonne avec ses longs cheveux noirs et ses yeux en amandes. Enfin, elle était timide mais c’était un peu normal, lorsqu’on arrivait dans un nouvel endroit où on ne connaissait absolument personne, ça pouvait être frustrant. Le pire peut-être serait de n’avoir personne à qui parler. Shane n’aimerait vraiment pas se retrouver seul sans personne avec qui discuter, rire et s’amuser. Il avait besoin de monde autour de lui. Ses collègues de travail étaient devenus avec le temps, plus que des collègues de travail, mais de véritables amis. Ils avaient été là pour le soutenir depuis qu’il avait embrassé Silvio quelques jours plus tôt et qu’il était en proie à un blâme dans le meilleur des cas, ou un conseil disciplinaire dans le pire des cas… Mais… Pas grave, il tiendrait le choc. Ou pas.

    « Vous avez pensé à sortir un peu, il y a une bibliothèque dans l’Aedes, deux bars, une discothèque, une salle de sport… Et j’en passe. Vous y avez été ? »

    Et puis finalement, il traita de la dernière question, celle qui portait sur le tutoiement. A bien y réfléchir, oui, ils pouvaient employer la deuxième personne du singulier, ça serait plus simple quelque part :

    « Oui, on peut se tutoyer si tu veux. »

    Oui, il n’était pas un vieux aigri par le temps. Il avait la vingtaine d’âge d’apparence, et il avait neuf ans d’âge Noscien. Il n’était donc pas spécialement plus âgé qu’elle, ce n’était pas comme s’il était l’un des vétérans de la Guilde. Enfin, Shane n’y pensa plus, il songeait encore à l’autre problème rencontré précédemment à savoir le petit problème d’intégration de Rosaly.

    « Enfin, pour en revenir là où nous en étions, soit tu ne sors pas et dans ce cas là, je vais te sortir, si tu veux on ira quelque part te faire rencontrer un peu de monde. Soit, je te mais à poil en plein milieu de la place de Nosco, comme ça, c’est certain, tu ne seras plus timide du tout ! »

    Shane était ravi de sa seconde trouvaille ! Non pas qu’il songeait à une possible infidélité à Silvio (même s’il ne l’avait pas encore revu après la gifle qu’il avait reçue de lui), mais il fallait bien aider cette petite non ? Il n’aurait pas aimé qu’on l’abandonne à ses débuts, alors il se refusait de s’accorder le droit de la laisser à son triste sort. Il fallait qu’elle voie du monde ! Tant qu’elle n’allait pas draguer son Silvio tout irait bien.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Sam 4 Déc - 18:55

[HJ : oups merci pour l’information…Je suis désolée, j’ai manqué d’inspiration pour la réponse, mais au cas où dis moi si ça ne convient pas…la dernière fois ça allait pourtant ^_^’ ]

La conversation prenait un tout autre sens depuis peu. Rosaly se demandait comment attiser la curiosité du brigadier, malheureusement elle n’était pas dans cette ville suffisamment longtemps pour prétexter le moindre avantage sur lui. Elle le suivait sans dire un mot ou presque, en effet, la jeune femme répondait en donnant quelques détails aux questions posées, mais rien de bien intéressant. Malgré tout, elle tenta plusieurs pistes de discussions mais c’était comme s’il parvenait à lire dans ses pensées. Et le silence s’installait à chaque fois. Bloquée dans ce genre d’impasse, la brunette laissa Shane parler.

« Oui, je pense que vous aurez d’autres entraînements physiques, mais pas avec moi. Je suis informaticien, ce n’est pas mon job, je suis moi-même en apprentissage en matière de combat. Quand je vous dis que l’apprentissage peu prendre du temps, ce n’est pas pour rien. Ce sera avec Lisbon sans aucun doute. »
-Intéressant, j’ai hâte de mettre au défi ce Lisbon. J’espère seulement qu’il est plus fort physiquement qu’informatiquement. Chacun trouve ses qualités où il faut…enfin quand il faut pardon.


Ho lapsus, Rosaly se demanda alors comme allait être comprit son erreur, passerait-elle pour une perverse de première ou tout simplement ne ferait-il pas attention et passera à autre chose. Afin de l’aider sur ce chemin, la jeune femme poursuivit alors qu’ils s’installaient à une table à la cafétariat.

-Peu, je n’arrive pas vraiment à me fondre dans la masse. Je dois être timide…A vrai dire, vous allez me trouver bizarre mais…je n’arrive pas à me faire remarquer autrement qu’en me mettant en danger. Oh fait, on peut se tutoyer même si je suis qu’apprentie ?
« Oh… J’avoue que vous avez un don en la matière mais de là, n’avoir que ça pour qu’on vous remarque, j’aurais cru que vous auriez d’autres atouts. »
-Comme ?


A son tour, elle lui lança un sourire. Un partout comme on dit.

« Vous avez pensé à sortir un peu, il y a une bibliothèque dans l’Aedes, deux bars, une discothèque, une salle de sport… Et j’en passe. Vous y avez été ? Oui, on peut se tutoyer si tu veux.»
-Ah ? Bein non en fait, maintenant que tu me le dis, j’irai bien faire y faire un tour. Je commencerai dès demain, la salle de sport, oui c’est un bon moyen de coller une racler à Lisbon, non ?


Bell rigola, et puis depuis le temps qu’il la bassinait sur le dernier entraînement entre Shane et Rosaly. Elle pourrait le remettre à sa place ? Amusée elle garda cette idée pour elle, pas de quoi se venter t’en qu’on ne la pas fait, sinon c’est pire. Et l’humiliation, et bien la jeune femme n’en avait pas besoin. La discrétion, un atout favorable, peut être pourrait-elle espionner heu prendre contact avec les autres plus facilement ?

« Enfin, pour en revenir là où nous en étions, soit tu ne sors pas et dans ce cas là, je vais te sortir, si tu veux on ira quelque part te faire rencontrer un peu de monde. Soit, je te mais à poil en plein milieu de la place de Nosco, comme ça, c’est certain, tu ne seras plus timide du tout ! »
-Je dois avouer que j’hésite entre les deux propositions surtout si je suis accompagnée ! Mais rencontrer un peu de monde je ne dis pas non, où pourrions-nous aller dans ce cas ?

avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Lun 13 Déc - 13:34

    L’appartement au cinquième étage un peu miteux, commençait à se vider, à coups de grands cartons. Les parents avaient cherché à ne pas faire trop de bruit, malgré leur excitation à partir enfin de ce trou à rat. Enfin, trou à rat était une façon de parler. Ils avaient bien vécu là au moins cinq ou six ans, ça leur avait permis de s’installer, fonder une petite famille, bref, un peu comme tout le monde. Ruth et Wyatt Wheeler, respectivement la mère et le père de Jefferson, marchaient sur la pointe des pieds en remplissant les cartons, mais le petit garçon, dans son lit, n’avait pas le sommeil facile, et dérangé par le grincement du sol, grogna dans son sommeil et se tourna dans ses couvertures, vers sa sœur, April, qui dormait avec lui depuis sa naissance. Il fallait dire que la petite avait tellement pleuré pour dormir avec son frère que Ruth et Wyatt avaient fini par lâcher prise et à concéder la chose. De cette manière, les deux avaient toujours dormis ensemble depuis le début.

    Jefferson se souvenait de l’odeur de sa sœur, son doux ronronnement presque inaudible lorsqu’elle dormait, et son visage si semblable au sien. Et puis, il y avait eu cette main posée sur son épaule à ce moment là, une main un peu rude. Jeff le savait, ce n’était pas sa mère, c’était bel et bien son père, l’un des rares réveils d’ailleurs quand on savait que par la suite, Wyatt n’avait plus vraiment fait partie de sa famille et que Ruth s’était retrouvée à élever ses enfants. Shane n’avait pas vraiment de souvenir à ce sujet, était-il mort, parti, disparu ? Etait tout simplement moins présent que Ruth à la maison ? Le fait est que Shane avait d’avantage le souvenir d’une main douce sur son épaule qui le réveille, celle de sa mère, que cette main rude, pour une fois, qui marquait un contraste avec tout ce qu’il avait ressenti au réveil. Le petit ouvrit ses yeux clairs. A côté de lui, toujours sa sœur. Il posa doucement une petite main sur elle et la secoua tendrement pour la réveiller. Il était ravi, on ne lui avait pas enlevé pendant la nuit. Jeff avait cette hantise qu’on la lui arrache, mais elle était bien là.

    Le petit tourna sa tête et un visage, embrunit par le sommeil tout juste quitté, apparut dans son champ de vision. Un homme, grand (comme quoi Shane ne tenait pas sa taille de son père), les cheveux sombres et des yeux clairs. Un petit sourire et l’homme clama :

    “Hey-hey ! Get up, we are leaving Trenton, and we go to… New York !”
    [Debout, nous quittons Trenton pour… New York !]

    “W-What’s New York ? Amusement park ? Kind of candy?”
    [Q-Qu’est ce que c’est New York ? Un parc d’attraction? Une sorte de bonbon ?]

    Mais d’où est-ce qu’il sortait ça Jefferson ? C’était en fait la question que se posait Wyatt à entendre son fils. Mais il fallait bien qu’il rétablisse la vérité dans l’esprit du garçon :

    “Not exactly. It’s a city, a famous city. We go there ‘cause I got a job there. For a graduate, especially of an obscure university, this is the chance of my life!”
    [Pas exactement, c’est une ville, une ville célèbre. Nous y allons parce que j’ai un travail là-bas. Pour un jeune diplômé, surtout d’une université obscure, c’est la chance de ma vie !]

    Mais Jefferson fronça les sourcils, visiblement pas convaincu :

    “Are there candies and chocolate in this city?”
    [Il y a des bonbons et du chocolat dans cette ville ?]

    Oui, oui, vous l’avez bien compris, Jefferson pensait à son ventre. Son père, étonné de cette question, répondit que oui, il devait bien y en avoir. Jefferson tira les couvertures (April grogna) et sauta sur le lit (April grogna plus fort) en hurlant (April était réveillée cette fois…) :

    “Go ! There we go ! We go to the country of candy and chocolate! Go! Quick! Quick! April! We have to go there quickly! If not, people will eat all!”
    [Allez ! Nous y allons ! Nous allons dans le pays du bonbon et du chocolat ! Allez ! Vite ! Vite ! April ! Il faut y aller vite ! Sinon, les gens vont tout manger !]

    Et April s’est levée d’un seul coup et sautait sur le lit avec Jefferson, toute heureux en scandant des ‘we go to the contry of chandy and chocolate !’

    Dix minutes plus tard, les deux petits s’étaient habillés. Dix minutes après encore, ils jouaient dans les cartons. Wyatt ne les avait pas vu rentrer tout les deux dans un carton et le fermer, et s’était mis à le porter jusqu’à la voiture : ‘Ruth, what did you put in this box ? It’s heavy’ [Ruth, qu’as-tu mis dans ce carton ? C’est lourd !] Et deux petits ouvrir les carton en clamant un ‘booouh’ et le père compris rapidement. Il roula des yeux et signala qu’il n’en finirait jamais si en plus on lui faisait des farces.

    Enfin, les deux voitures chargées à bloc quittèrent le parking de l’immeuble en se suivant. C’était l’automne. Et Jefferson, en regardant la par fenêtre, voyait passer des panneau tels que ‘Hamilton Avenue’ et ‘Franklin Street’. Enfin, ils empruntèrent l’autoroute I-95 N. Mais Jeff ne s’inquiétait pas, puisqu’ils allaient dans le pays du bonbon et du chocolat.


    Ce souvenir là était d’assez mauvaise qualité à vrai dire, un peu flou, avec si peu de détails. Mais Jefferson devait bien avoir trois ans, certaines choses avaient disparu de sa mémoire. Ou tout du moins, il n’avait pas regardé suffisamment de choses dans son environnement pour s’en souvenir. A vrai dire, Shane avait d’avantage l’odeur de sa sœur dans son esprit que tout cet amas de carton qui s’entassaient pendant la matinée dans le salon du jeune couple. Elle s’appelait April, sa sœur, il s’en souvenait maintenant. Lorsqu’on est enfant, on apprend d’avantage les mots simples, on ne s’encombre pas du reste. Il n’y avait bien que les prénoms des gens qui l’entouraient qui avaient eu une importance pour le petit Jeff. Rien d’autre. Il avait donc une sœur April, qu’il soupçonnait être sa jumelle, ou tout du moins sa fausse jumelle. Il avait un père qui s’appelait Wyatt et une mère qui s’appelait Ruth. Voilà, sa famille était au complet. Shane s’adossa dans le dossier de son siège. Il avait une famille. Il avait un père, une mère quelque part en dehors de Nosco.

    Il se concentra sur sa discussion avec Rosaly. Elle parlait de Lisbon, on plutôt pas vraiment. Des qualités où il faut ? Elle se rattrapa ensuite, mais Shane s’était mis à rire sur le lapsus. C’était du joli ça tiens ! Dans le cas de Rosaly, Shane trouvait que les qualités là où il faut, se trouvaient dans ses yeux remarquables, et ses fesses. Mais Shane avait toujours été un grand amateur de fesses, qu’elles appartiennent à un homme ou une femme d’ailleurs, c’était une chose qu’il regardait chez les gens. Il ne savait pas pourquoi. Bref, il ne le dit pas à la jeune femme, la laisser seule dans sa bulle de perversion était bien plus amusant à regarder ! Et puis, Rosaly lui parla de ses problèmes à se fondre dans la masse. Shane lui avait donc rétorqué qu’elle devait avoir d’autres talents, il ne c’était pas attendu à la question retour (bien que prévisible) du : quelles sont-ils ?

    « Et bien… T’es assez mignonne… Je pense que les gens doivent te regarder juste pour le plaisir des yeux. Je ne dis pas ça pour jouer le pervers mais… C’est vrai. Et puis… La discrétion n’est pas forcément une mauvaise chose. On préfère d’avantage confier un secret à quelqu’un de discret qu’à un bavard dont on sait pertinemment qu’il ne lui sera pas possible de garder sa langue. »

    Un petit sourire léger. Il était certain que Rosaly pouvait tirer profit de certain de ses défauts. Il lui suffisait de les prendre dans le bon sens, plutôt que de ne voir sa timidité que comme un fléau. Et puis, Rosaly lui parla du club de sport de l’Aedes :

    « Je te souhaite bon courage, surtout, le jour où tu le met au tapis, tu me préviens, que je prenne une photo. »

    Oh oui ! Voir Mickael se faire battre par une femme, ça il voulait voir ! Ca serait une belle revanche. Il comptait vraiment sur Rosaly sur ce coup là ! Elle rétorqua à sa dernière proposition, celle de trouver un moyen pour l’aider :

    « Ne compte pas sur moi pour te rejoindre à poil sur la place pour vous accompagner, non, non, non ! »

    fit-il en riant. Non, vraiment, c’était mignon tout plein, mais il n’était pas prêt pour ce genre de chose. Il songeait bien qu’en la matière, il avait suffisamment offert de sa personne, le jour où il avait du finir déguiser en lapin pour que Lisbon lui lâche la grappe.

    « Et bien, on pourrait… Faire une virée nocturne ! »

    Ca c’était la dernière bonne mauvaise idée de Shane ! Mais ça pouvait être franchement amusant !
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Sam 18 Déc - 23:22

Rosaly et sa langue qui fourche ça donne de sacrés résultats. Mais la jeune femme jouait un peu de sa maladresse ça la rendait un peu plus humaine et vulnérable. En effet, elle se cachait depuis son arrivée derrière une carapace, car elle avait peur des réactions des autres. C’est vrai quoi, elle était jolie ça Rosa en était consciente, le truc c’est qu’elle n’était pas idiote à ce point alors…la méfiance entraîne la solitude. Les seules personnes avec qui elle avait pu discuter étaient Lisbon ou Shane. Et encore, c’était eux qui lui tiraient les vers du nez.

D’ailleurs, Shane lui proposa une ou deux sorties pour la décoincer un peu. Histoire de lui faciliter son intégration dans son nouvel environnement à travers des compliments qui l’a firent rougir un « petit peu ».

« Et bien… T’es assez mignonne… Je pense que les gens doivent te regarder juste pour le plaisir des yeux. Je ne dis pas ça pour jouer le pervers mais… C’est vrai. Et puis… La discrétion n’est pas forcément une mauvaise chose. On préfère d’avantage confier un secret à quelqu’un de discret qu’à un bavard dont on sait pertinemment qu’il ne lui sera pas possible de garder sa langue. »
-Merci, je me disais que peut être ça m’aiderai…si je voulais être dans une brigade d’espionnage ! Penses-tu que je puisse postuler pour un tel poste ?


Voilà qui fut dit, la jeune femme cherchait des conseils auprès du brigadier car malgré des débuts difficiles et bien, elle l’appréciait et l’écoutait attentivement. Il y avait bien autre chose qui la tracassait mais la progression se fait pas à pas. Doucement, mais sûrement elle obtiendrait ses réponses…ou pas. Pour l’heure, il reprit après avoir sourit à son lapsus. Quelle idée d’avoir tourné une phrase de la sorte, nan mais franchement, Bell finira par se frapper la tête contre un mur.

« Je te souhaite bon courage, surtout, le jour où tu le mets au tapis, tu me préviens, que je prenne une photo. »
-Bien sûr, ça sera comme une petite revanche. Je suppose qu’il t’a bâché un moment pour notre petit duel. En tout cas, il m’en a parlé un moment… Je serai prendre mon mal en patience si je peux le battre sur un terrain qu’il semble excellent. [/color]


Elle sourit mystérieusement, c’était comme si elle relevait un défi impossible. Ou bien, qu’elle avait une idée derrière la tête pour l’aider à vaincre son tuteur officiel.

« Ne compte pas sur moi pour te rejoindre à poil sur la place pour vous accompagner, non, non, non ! »
-C’est du joli de proposer une solution et ne pas l’assumer derrière….


Pour se moquer elle applaudit tout en répliquant. Vraiment cet homme était surprenant. Et se fut à ce moment précis, qu’elle décida de discuter de son point qui l’a tracassait. Mais la brunette fut coupée par une dernière phrase de la part du brigadier.

« Et bien, on pourrait… Faire une virée nocturne ! »
-Je suis partante, pourquoi pas ce soir ? Après tout, j’ai quartier libre d’après mon chef. C’est une bonne occasion pour profiter de cette virée nocturne. Dis moi, j’avais heu…une question…peut être légèrement indiscrète…mais…
Je voulais savoir pourquoi avoir des carottes sur ton bureau. J’ai remarqué ça tout à l’heure. Il parait que ça rend aimable…une idée de Lisbon ???


Rosaly attendit la réponse à la question posée. D’ailleurs ce n’était pas indiscret, mais plutôt décalé par rapport à la conversation que les deux interlocuteurs avaient. Mais qu’importe c’était à prendre avec la personnalité de la jeune femme.
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Mar 21 Déc - 19:13

  • L’informaticien avait dès lors commencé à mettre en lumière le point important qui se dégageait de la jeune femme. C’était elle qui le lui avait demandé. Il avait bien envie d’essayer de la rassurer. Cela faisait tout de même deux mois que Rosaly était là, et elle ne semblait pour le moins ne pas avoir réussi à s’intégrer dans cette nouvelle vie. Car c’était une nouvelle vie, elle avait oublié comme tout le monde son passé d’antan. Celui qui avait fait d’elle quelqu’un dans sa vie avant Nosco. On ne se souvenait plus trop de rien, et il apparaissait donc normal que devoir tout recommencer depuis le début devenait quelque chose pour le moins difficile. Lorsqu’on nait, on commence par être un simple enfant, et les parents sont là pour nous entourer, nous guider dans la bonne voie. A Nosco, on n’avait pas de parrain. Tout un chacun devenait orphelin en arrivant ici. Avec un parrain ou une marraine, on tentait de reproduire cette autorité parentale, ce lien qui permet de diriger les personne et les guider dans le bon sens, leur apprendre ce qui et bien et ce qui est mal. Il fallait aussi savoir sévir lorsque la situation l’imposait, ou au contraire tendre une main lorsque l’enfant en avait besoin. C’est que Shane faisait avec Rosaly, c’est ce qu’il faisait avec chacun de ses filleuls. Il leur disait ce qui était bien et ce qui était mal. Par exemple, il avait dit à Rosaly que se rendre dans les sous-terrains était interdit. Elle avait voulu lutter contre son autorité de parrain, et Shane avait du sévir pour l’empêcher de refaire une telle bêtise. Il lui avait dit qu’il allait la mettre sous surveillance. Mais comme tous les parents, il n’a pas envie d’être un tyran envers Rosaly. Il était inutile de mettre un oiseau en cage, tout en sachant que celui-ci ferait tout pour écarter les barreaux et s’envoler à nouveau. Non, il lui avait donné une seconde chance, une chance de se racheter, une chance de recommencer sur de bonnes bases, et, dans le cas échéant, ôter des barreaux inutiles et enseigner à l’oiseau où sont les limites invisibles de la cage pour qu’il apprenne par lui-même à ne pas sortir.

    Son oiseau, pour le moment, c’était Rosaly. Et petit à petit, elle semblait montrer signe qu’elle voyait où c trouvaient les limites et elle avançait dans le bon sens. Il fallait à présent qu’elle apprenne que dans cette cage, il y avait plein d’oiseaux, qu’elle n’était pas seule et qu’elle ne devait pas être seule. Le régime Impérialiste de Joséphine de Nosco était basé sur la solidarité et l’unité. Il fallait que Rosaly se mêle à la foule et tisse des liens, progressivement. Il savait qu’elle en était capable, même le plus grand des solitaires aurait besoin de quelqu’un à Nosco. Il n’y avait qu’à regarder Traktueur parfois, le commandor de la section informatique. Il avait beau ne pas avoir de grandes compétences en matière de relations humaines, il n’en demeurait pas moins vrai que s’il avait été seul, il se serait bien ennuyé. Tristan était un de ceux qui, plongé dans son monde de l’informatique, avait besoin de devenir Traktueur et de traquer ses proies. Un jeu peut-être. Pour en revenir à Rosaly, il fallait qu’elle s’intègre. On n’avait pas encore bien défini ce que deviendrait Rosaly. Si ce n’est qu’elle travaillerait dans la Brigade Impériale, puisqu’elle semblait assez douée dans ce domaine là. Elle était donc formée en bonne et due forme en combat d’une part avec Mickael Lisbon, et en informatique d’autre part, avec Lewis. Quant à la direction qu’elle pourrait prendre ensuite, Shane n’y avait guère vraiment songé, car il ne l’avait pas revue depuis quelques temps déjà, et il avait donc pensé qu’elle intégrerait sans nul doute la Brigade Judiciaire. Apparemment, ce ne semblait pas être le cas. Et, dans la première question de la jeune femme, celle-ci souleva un point important. Point que Shane apprécia assez bien. La brigade d’espionnage. Elle ne portait pas exactement ce nom là. C’était plutôt la brigade d’Elite qui regroupait les membres de haut niveau qui excellaient dans plusieurs compétences. Il resta un instant sans mot dire, assez pensif. Elle était discrète, ça allait sans dire, et comme il le lui avait dit un peu plus tôt, il fallait savoir transformer en atout ce qui semblait être un défaut :

    « Tu apprends vite. »

    En conclue-t-il. Car, en demandant en quelques sortes si sa discrétion lui permettrait de travailler en matière d’espionnage, elle avait transformé un défaut en atout. Shane lui sourit, assez ravi.

    « Je pense que ça t’irait bien, et tes capacités en informatique t’aideront certainement. Je pense que j’en parlerai à Lisbon. »

    Shane… Parler à Lisbon. Ca semblait être un beau paradoxe, et pourtant, il y avait des moments où il fallait aller de l’avant et passer par-dessus tout ça.

    « Enfin, en matière d’espionnage, je pense que tu chercheras à démasquer ceux de la Guilde qui travaillent secrètement pour la rébellion. C’est un poste assez honorant et je pense que ça t’apporteras vraiment quelque chose. Tu vas te faire pas mal d’amis parmi ceux qui suivent strictement le régime impérialiste. Mais tu risques aussi d’ôter beaucoup d’ami à des gens de Nosco, qui, malgré leur appartenance à la Guilde, demeurent un peu en marge. Et je pense qu’il y en a beaucoup. Lisbon ne s’arracherait pas les cheveux à les traquer tous s’il n’y avait pas de travail à faire dans cette voie. Ca sera à toi de faire les bons choix au bon moment… Je pense que tu travailleras pour le compte de la brigade judiciaire. Et comme tout brigadier judiciaire, tu connaîtras le bon que sont les honneurs donnés par la guilde pour chaque nouveau traître démasqué, mais aussi le moins bon, lorsqu’il te faudra peut-être faire le choix entre suivre ton travail à la lettre et trahir tes amis, ou bien ne pas suivre ton travail mais tes sentiments. Enfin, c’est le travail d’un peu tous les brigadiers. Ce sera à toi de juger de la gravité des actes de ta proie, pour savoir si cela vaut vraiment la peine de remuer ciel et terre pour le mettre dans une cage. »

    Un petit sourire, léger cette fois. Il pourrait être assez incriminé pour les paroles qu’il venait de donner, mais qu’importe, il fallait bien qu’elle sache à quoi elle devait s’attendre en s’engageant dans cette voie. Car ce n’était pas toujours rose. Mais rien n’était toujours rose à Nosco, ça il ne fallait pas oublier qu’on était en pleine guerre civile entre la surface et les sous-terrains. Et qu’à cela s’ajoutait une guerre commune contre les ennemis naturels qu’étaient les créatures.

    « Ce n’est pas que je l’assume pas. C’est que je suis parfaitement intégré pour ma part, depuis le temps que je suis là, ça serait tout de même déprimant du contraire. C’était simplement pour vous faire perdre votre timidité. Enfin, si vous ne voulez pas, tant pis. »

    Il se mit à rire. Proposer à Rosaly de se déshabiller dans la cour intérieure de Nosco était probablement une idée absolument lamentable de sa part. Il l’avait sortie pour s’amuser, il ne conseillait pas vraiment à Rosaly de se déshabiller devant tout le monde (quoi ce qu’était un bon moyen pou qu’après les gens vous adresse gentiment la parole en mémoire de ce remarque événement) mais tout du moins de faire quelque chose qui puisse marquer les esprits (sans pur autant faire quelque chose d’illégal). Pour Shane ça avait été… Le lapin. Tiens, bizarre que Rosaly pose cette question là ensuite !

    « Ce soir, je ne pourrais pas, j’ai un rendez-vous. Mais je vais organiser ça, et je te tiendrai au courant. »

    Shane avait reçu un message de Silvio lui disant de venir le voir à son appartement ce soir à 19 heures. Même si l’informaticien ne le montrait pas vraiment, il était terriblement angoissé à cette idée.

    « Quant à cette histoire de carottes, ça ne vient pas exclusivement de Lisbon. Même si ça vient de lui à la base. Il y a quelques années, Mickael me traquait sans relâche, persuadé que c’était un traître. Malheureusement pour lui, il n’a pas réussi à me coincer. Et pour cause, je n’ai rien à me reprocher… »

    Si ce n’est le fait qu’il retrouvait peu à peu des souvenirs de son passé, mais ça, c’était un secret très bien gardé.

    « Et, il m’a proposé un marché en échange duquel il abandonnerait ses investigations menées sur moi. Mais pour cela, je devais aller offrir un bouquet de roses à l’impératrice. Chose que je n’ai pas pu faire. J’ai beau accepter pas mal de défis, celui-ci allait un peu trop loin, notamment en raison du fait du destinataire de ces fleurs. Mais Lisbon m’a donné un autre défi à la place. Je crois qu’il était vraiment attaché à son envie de me ridiculiser… Alors j’ai du me déguiser en lapin. D’où les carottes. »

    Shane lui racontait ça puisque, d’une manière où d’une autre, elle finirait par être au courant. Alors autant qu’elle connaisse la vraie version.

    « Comme je te l’ai dit, ça s’est passé il y a quelques années. Je m’étais arrangé pour faire disparaître toutes les traces. Je suis informaticien, c’était assez facile… Mais, apparemment, je n’ai pas tout nettoyé, puisque récemment, l’une de ces photos à ressurgi grâce ou plutôt à cause du second de commandor de la brigade anti-terroriste. Silvio. Depuis les gens sont pris d’une extrême générosité : celle de m’offrir des carottes. Enfin je n’ai pas trop à me plaindre, ça aurait pu être pire. »

    Et d’ailleurs c’était pire. Car en plus de recevoir des carottes, les gens finissaient par penser que Shane avait des penchants homosexuels. Non pas que ça dérangeait l’informaticien qui ne montrait pas la moindre amertume à ce qui semblait être une insulte. Il en avait toujours rien eu à faire, ça ne changerait pas aujourd’hui. Et comme il ne s’était jamais offusqué qu’on dise qu’il était gay, mieux, il en riait, on avait fini par abandonner de vouloir le charrier avec ça, voyant que visiblement, ça ne le touchait pas. Le fait est que deux jours plus tôt, il y avait eu une coupure d’électricité en fin de journée dans tout le quartier général de la brigade. Rosaly avait u le remarquer. Et bientôt parviendrait à ses oreilles le pourquoi de cette coupure. On lui dirait que c’était Shane qui avait coupé le courant, et tout ça pour quoi ? Pour aller embrasser Silvio à son insu dans les douches pour savoir s’il était gay. Bref pas joyeux. Mais le pire de ça, c’est que cette expérience avait confirmé quelque chose de vraiment fort pour l’informaticien : il avait bel et bien le béguin pour le second de Judikhael Wienfield. Et ce soir, ce serait l’heure de vérité, puisque Silvio l’avait convoqué chez lui. Bien sur, Shane viendrait avec son brouilleur de son pour que leur conversation reste secrète, mais intérieurement, Lewis était assez tendu. Plus le temps passait, plus il se rendait compte que Silvio avait de l’importance pour lui, et ça le rendait presque malade.

    Il adressa un léger sourire à Rosaly, sans vraiment savoir qu’il devait ou non lui parler de ce dernier événement. Elle finirait par le savoir tôt ou tard. Mais quelque part, tant qu’il n’était pas encore fixé sur ce qu’allait devenir sa relation avec Silvio, il ne voulait pas trop en parler. Peut-être ne savait-il pas vraiment par où commencer ou que dire exactement. Au fond, personne n’irait amplifier ces faits qui étaient déjà, il fallait l’avouer, bien énorme. Mais peut-être que Rosaly était déjà au courant. C’était possible vu que pas mal de gens en parlaient. Il soupira, assez perplexe et perdu. Vivement ce soir qu’il soit tenu, il n’en pouvait plus de cette détresse qu’il ressentait. Il avait besoin de savoir. Regardant ailleurs un instant, Shane cherchait à faire en sorte que le temps passe vite, mais depuis ce matin, depuis qu’il avait reçu ce message de Silvio, le temps lui semblait atrocement long. Mais encore une fois, il ne le montrait pas. Il ne le voulait pas. Sa peine lui appartenait. Sa douleur aussi.

avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Dim 2 Jan - 19:34

La miss se demanda alors si Shane allait lui répondre avec franchise sur sa dernière question. Rosaly cherchait la moindre occasion pour ne pas que la discussion se termine trop vite. Il fallait l’avouer qu’elle appréciait la compagnie du brigadier. Même si elle en était convaincue, la conversation prenait peu à peu fin. Heureusement pour elle, l’informaticien n’était pas si avare de paroles, comme quoi on pouvait se tromper sur une personne.

De fil en aiguilles, la jeune femme transforma son principal défaut en une remarquable qualité, la discrétion était fort recherchée dans l’espionnage. Et puis, il fallait le dire cette branche tentait réellement Rosaly, elle pourrait apprendre à se fondre davantage dans la masse en les observant…sans pour autant dépasser la limite de l’indiscrétion, à moins qu’on ne lui donne l’ordre. Une masse difficile d’atteinte pour le moment, mais le compliment de Shane l’encouragea énormément.

« Tu apprends vite. »
-Merci.
« Je pense que ça t’irait bien, et tes capacités en informatique t’aideront certainement. Je pense que j’en parlerai à Lisbon. »
-J’espère qu’il le verra sous le même angle.
« Enfin, en matière d’espionnage, je pense que tu chercheras à démasquer ceux de la Guilde qui travaillent secrètement pour la rébellion. […] Ce sera à toi de juger de la gravité des actes de ta proie, pour savoir si cela vaut vraiment la peine de remuer ciel et terre pour le mettre dans une cage. »
-Je me doute que cette fonction implique des choix graves à prendre en considération. Mais je pense que, malgré tout, je m’en sortirai surtout si je ne parviens pas à me fondre dans la masse…je veux dire être plus sociable avec les autres. Même si j’ai un cœur comme tout le monde, je suis plus distante envers les autres, à ton avis est-ce un atout pour cette fonction ?


Tous les deux eurent un sourire à la fois sincère et gêné par leurs paroles respectives. En même temps, dire la vérité n’était pas toujours quelque choix de joyeux. Et à Nosco, il fallait tout réapprendre, se faire une place dans une société qui bougeait en permanence. Shane reprit son discours, il était posé et neutre.

« Ce soir, je ne pourrais pas, j’ai un rendez-vous. Mais je vais organiser ça, et je te tiendrai au courant. »
-Oh… d’accord, j’attendrai donc mon tour.


Elle lui accorda un nouveau sourire. Maintenant que la soirée était fichue, elle décida de partir sur un sujet qui l’intriguait depuis quelques minutes. Le pourquoi des carottes dans le bureau de l’informaticien. Au culot – mais également gênée – elle lui demanda.

« Quant à cette histoire de carottes, ça ne vient pas exclusivement de Lisbon. Même si ça vient de lui à la base. Il y a quelques années, Mickael me traquait sans relâche, persuadé que j’étais un traître. Malheureusement pour lui, il n’a pas réussi à me coincer. Et pour cause, je n’ai rien à me reprocher… Et, il m’a proposé un marché en échange duquel il abandonnerait ses investigations menées sur moi. Mais pour cela, je devais aller offrir un bouquet de roses à l’impératrice. Chose que je n’ai pas pu faire. J’ai beau accepter pas mal de défis, celui-ci allait un peu trop loin, notamment en raison du fait du destinataire de ces fleurs. Mais Lisbon m’a donné un autre défi à la place. Je crois qu’il était vraiment attaché à son envie de me ridiculiser… Alors j’ai du me déguiser en lapin. D’où les carottes. »
-Oui, je le constate. C’est plus facile à dire qu’à faire…les défis. C’est comme proposer de se déshabiller dans une cour remplie de passant pour se décoincer et se fondre dans la masse. Elle ricana avant de redevenir sérieuse. La suite de l’explication arriva.
« Comme je te l’ai dit, ça s’est passé il y a quelques années. Je m’étais arrangé pour faire disparaître toutes les traces. Je suis informaticien, c’était assez facile… Mais, apparemment, je n’ai pas tout nettoyé, puisque récemment, l’une de ces photos à ressurgi grâce ou plutôt à cause du second de commandor de la brigade anti-terroriste. Silvio. Depuis les gens sont pris d’une extrême générosité : celle de m’offrir des carottes. Enfin je n’ai pas trop à me plaindre, ça aurait pu être pire. »
-Et ce Silvio est un ami ? Pire, oui si on veut, en tout cas c’est amusant. La prochaine fois choisis les fleurs c’est moins humiliant. Bon je crois que pour l’heure nous avons fait le tour des nouveautés.


Rosaly prit une pause avant de regarder sa montre. Que le temps passe vite quand on est en agréable compagnie, ce n’était pas la même chose avec Lisbon, mais bon chacun ses manières de vivre. Et Shane, lui avait promit une sortie alors, elle serait attendre son tour. La jeune femme passa sa main dans ses cheveux afin de les mettre en arrière afin de patienter et voir la réaction du brigadier.

Elle avait apprit comment les carottes étaient arrivées chez le jeune homme. Elle se demanda alors si elle pourrait également lui en offrir avec un défi à la clé ? Un regard bien mystérieux traversa la visage de la brunette, accompagné d'un sourire suspect.
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Shane M. Lewis le Ven 7 Jan - 23:20

    Parler à Lisbon, il devrait parler à Lisbon. Au fond, il n’avait pas vraiment peur de cet homme. Il savait que Mickael était capable de beaucoup de choses, mais de là le craindre. Shane le détestait, c’était différent. Il prendrait la moindre réplique pour une insulte, et finirait la discussion avec de grands éclats de voix mais aussi quelques de vastes gestes de bras, un teint rouge de colère et des yeux assombris pas le désespoir de n’avoir que des liens conflictuels avec le brigadier judiciaire. Cela se passerait très certainement comme ça. Il n’y avait pas trop à en douter. Alors tant pis. Shane s’était déjà résigné à devoir passer un mauvais moment. C’était pour la bonne cause, c’était pour Rosaly. Alors il le ferait. Parce qu’il l’aimait bien au fond cette petite là. Elle semblait avoir du mal à se fondre dans la masse pour le moment, alors si elle avait une bonne idée, une ambition, mieux valait tout faire pour lui donner toutes les chances pour réussir. Peut-être que si elle se sentait mieux dans ce qu’elle faisait, elle parviendrait à se sentir un peu comme tout le monde et à s’intégrer. C’était du moins ce qu’espérait l’informaticien.

    « Il faut savoir manquer ses distances parfois, par rapport aux autres. Il existe des gens qui savent bien parler et qui embobinent les autres. En étant suffisamment distante avec les autres, tu verras plus facilement la vérité que les autres ne voient pas, trop aveuglé par leur attachement pour cette personne. La distance sera inévitablement un atout pour ton métier. Je dirais même que moins tu seras sociale, et plus tu parviendras à réussir. Mais il ne faut pas t’enfermer dans ton travail comme Lisbon ? C’est peut-être bon pour ta carrière juridique, mais beaucoup moins pour toi-même. »

    Il baissa un instant les yeux. Il était certain qu’en ne liant aucun lien, qu’en ne s’attachant à personne, Rosaly parviendrait sans aucun problème à des sommets professionnellement parlant. Mais pour elle, ce ne serait pas forcément la meilleure des solutions. Parce qu’elle serait seule, et la solitude n’a jamais fait de bien à personne. Il s’amusa de sa réplique sur les fameux défis :

    « Tu sais… Tu ne devrais pas y renoncer aussi facilement à ce petit défi. Si tu as peur d’aller vers les gens, sache qu’après ce petit épisode, ils viendront directement à toi. Il faut savoir être opportuniste parfois. »

    Un léger sourire du coin des lèvres. Saisir sa chance, même si elle était faible, même si on risquait de se faire regarder de travers par la suite et mal aimé. C’était ce que Shane avait fait. Que Diable, on n’avait qu’une seule vie. L’informaticien ne pouvait pas étouffer les sentiments qu’il avait à l’égard de Silvio, c’était devenu presque difficile. S’il avait embrassé le second de Judikhael, c’était dans cet élan de vouloir croquer la vie à pleines dents. Il y a des choses qui ne s’obtiennent qu’en saisissant des opportunités. Mais une opportunité n’apparait qu’un bref instant. Avant conduit à un échec, car trop précoce. Après conduit à des remords de ne pas avoir osé.

    « Euh… Silvio est… Le second de la brigade anti-terroriste et… »

    Et puis, Shane hésitait. Autant qu’elle le sache puisque de toutes manières, tout se savait à Nosco, Roslay ne tarderait pas à apprendre que Shane avait été embrasser Silvio sous la douche un ou deux jours plus tôt. Ce n’était qu’une question de temps.

    « Silvio est plus qu’un ami pour moi… »

    Voilà qui était dit sur la nature même de ses sentiments. Ce qui ne laissait pas trop de doutes à Rosaly sur la nature de leur relation.

    « Pour moi… »

    Répéta-t-il sombrement, en baissant les yeux, montrant la que leur relation ne faisait que dans un sens pour le moment, que de la part de Silvio, Shane ne recevait rien en retour. Il se souvenait de la gifle qu’il avait prise lorsque l’autre brigadier avait vu que c’était Shane qui lui avait volé un baiser. Il se souvenait de ce regard déçu et la lueur d’une sorte de colère. L’informaticien sentit alors son portable vibrer dans sa poche, le sortant de ses pensées vagabondes. Il prit son téléphone regarda et sembla lire un message.

    « Je vais devoir te laisser Rosa… Une urgence. »

    Rah, brigade informatique dans tu nous tiens, tu ne nous lâche pas. Première fois aussi que Shane appelait Rosaly Rosa. Un certain lien d’amitié s’était créé et se poursuivrait. Rosa était une amie à présent. Il se leva de table et disparut rapidement après un léger : « A bientôt ». Il parti en courant dans les couloirs du Quartier Général de la Brigade.



    [Vala RP finish je pense, au prochain ! Si tu veux répondre pour clôturer, libre à toi ^^]
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Rosaly Bell le Lun 10 Jan - 21:04

La conversation était terminée, presque encore une petite discussion entre les deux protagonistes. Rosaly avait encore de nombreuses questions sans réponse mais elle les poserait à quelqu’un d’autre. Ça lui permettra de voir du monde, d’autres personnes que Shane, même si elle l’apprécie de plus en plus. La répartie de ce dernier était amusante, incomparable avec Lisbon, heureusement d’ailleurs, car si elle disait cette pensée tout haut elle perdrait un ami. Et puis, retourner dans les sous sols ne lui disait rien d’une part, et d’autre part, elle ne serait pas sur que quelqu’un viendrait lui sauver la vie une seconde fois.

La jeune femme attacha ses longs cheveux noirs avec une barrette avant d’écouter ce que le brigadier avait à dire.

« Il faut savoir marquer ses distances parfois, par rapport aux autres. Il existe des gens qui savent bien parler et qui embobinent les autres. En étant suffisamment distante avec les autres, tu verras plus facilement la vérité que les autres ne voient pas, trop aveuglé par leur attachement pour cette personne. La distance sera inévitablement un atout pour ton métier. Je dirais même que moins tu seras sociale, et plus tu parviendras à réussir. Mais il ne faut pas t’enfermer dans ton travail comme Lisbon ? C’est peut-être bon pour ta carrière juridique, mais beaucoup moins pour toi-même. »
-Faire le juste milieu ? Oui, ça devrait être possible après tout chacun sa personnalité. Mais si mon manque d’intégrité dans la société peut me valoriser dans mon futur travail, alors soit. Je peaufinerai cette qualité sans trop aller dans l’extrême.


La jeune femme regarda autour d’elle, voilà que du monde arrivait bientôt dans leur direction. Ça serait l’occasion pour la miss de trouver quelqu’un d’autre à ennuyer ? Non, à discuter oui, parler, s’ouvrir aux autres. Et puis, elle avait bien un dernier recours pour se faire remarquer, mais elle garderai la « mise à nue » vraiment en dernier recours. Rien qu’à l’idée elle ne pu s’empêcher de ricaner.

« Tu sais… Tu ne devrais pas y renoncer aussi facilement à ce petit défi. Si tu as peur d’aller vers les gens, sache qu’après ce petit épisode, ils viendront directement à toi. Il faut savoir être opportuniste parfois. »
-Je n’en doute pas, ils me donneront peut être des vêtements, comme toi pour les carottes.


Rosaly ne manqua de souligner le lien avec l’épisode de Shane. Ce qui lui montrera qu’elle peut faire preuve d’humour, malgré ses airs de fille sérieuse dans son coin. Le brigadier avait parlé d’un autre individu, ce qui tiqua la miss. Alors il lui expliqua qui c’était.

« Euh… Silvio est… Le second de la brigade anti-terroriste et… »
-Ah carrément ! Et…
« Silvio est plus qu’un ami pour moi… Pour moi… »
-Oh ! Cool…hum.


La miss fut prise de court. Mais ne le fit pas remarquer du moins c’est ce qu’elle espérait. Vu comment, l’informaticien insistait sur les deux derniers mots, il semblerait que ce ne soit pas réciproque. Rosaly allait répliquer avant que le téléphone se met à vibrer. Elle releva alors les yeux vers Shane – ils avaient été capté par la vibration du téléphone quelques secondes auparavant – et écouta.

« Je vais devoir te laisser Rosa… Une urgence. »
-Ok. Merci pour les informations Shane. A plus tard, peut être.


Alors qu’il partait en direction de la sortie. Rosaly resta encore un instant assise à la table. Elle n’avait pas fini sa boisson. Puis quand se fut fait elle se leva à son tour et retourna chez elle, en méditant à la meilleure façon de se faire remarquer à Nescio.

[Rp terminé également]
avatar
Rosaly Bell
~ Brigadier d'Elite ~
Espionnage


Camp : Guilde Impériale
Profession : Espion
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 30 ans

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Formation ! [Rosaly]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum