Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^

Aller en bas

Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^ Empty Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^

Message par Invité le Sam 25 Déc - 15:48

Kalyan venait de finir de se préparer. Comme tous les matins, il s'était levé, avait déjeuné et été passé par la salle de bain. Il avait doucement pris l'habitude et c'était une chose qu'il faisait sans plus réfléchir maintenant. Une fois qu'il fut entièrement prêt et qu'il eut rangé le peu de chose qui n'était pas en place dans son appartement, il décida de sortir. Il avait besoin d'air, il ne savait pas pourquoi mais au fond de lui, il savait qu'il devait sortir et il allait sortir. C'était une intuition grandissante, une envie irrépressible, un désir qu'il devait assouvir, un petit quelque chose faisant travailler une certaine hormone bien spéciale, mais il n'aurait pu dire le nom car il ne s'en souvenait plus et ne voulait pas s'en souvenir non plus.

C'est pour cela qu'il prit le strict minimum avec lui et qu'il sortit de son appartement, le refermant derrière lui. Il hésitait encore sur ce qu'il ferait, l'endroit où il irait exactement, mais il avait encore le temps de trouver. Il descendit au rez-de-chaussée, se triturant les méninges pour comprendre ce qui le poussait ainsi vers le dehors. Ce qu'il avait bien pu faire la journée précédente, ce qu'il avait pu lire ou écouter, le forçant ainsi à sortir pour aller à un endroit x ou y, mais rien ne lui vint en mémoire. Une fois au rez-de-chaussée, il continua son chemin vers l'extérieur sans faire attention à l'endroit où il mettait les pieds, c'est ainsi qu'il bouscula plusieurs personnes. Il s'excusa bien entendu, mais le fait de bousculer des personnes lui alluma une petite lumière. Il y avait au fin fond de sa mémoire quelque chose qui faisait tilt. Quelque chose qui avait à voir avec le fait de rentre dans quelqu'un ou quelque chose, mais plus il essayait de comprendre ce que ce tilt voulait dire et moins il arrivait à le saisir. Il commençait réellement à s'énerver sur ce point quand il atteint enfin l'air libre.

Ce fut un petit brise qui lui fit reprendre ses esprits. En reprenant ses esprits, il lui fallu quelques instants avant de se rendre compte de l'endroit où il était. Jamais encore il n'avait mis les pieds à cet endroit, enfin si mais très peu de fois. Il l'évitait même à vrai dire. Il détestait cet endroit, pour une raison toute simple en fait, c'était l'endroit où étaient garés les sorte de vélo bizarre qui ne roulaient pas sur le sol mais qui volaient. Enfin c'était des engins bizarres qui étaient utiles mais qu'il préférait ne pas avoir sous lui, même si pour traverser la ville, il était préférable d'en utiliser un. Certes elle n'était pas bien grande, mais à pied, il mettrait certainement plusieurs jours. Et encore c'était si il ne faisait pas de détour et comme il n'était pas doué niveau du sens de l'orientation, il devait utiliser ces engins de la mort plutôt que ses petits pieds.

Il exécuta tous les gestes qu'il avait appris. Il avait pris des cours. Il avait donné de l'argent pour apprendre à ce servir de ces trucs bizarroïdes. Il avait donc fait deux choses qu'il détestait pour pouvoir bien vivre ici, il trouvait qu'il avait déjà fait un grand pas. Jamais il n'aurait cru pouvoir se séparer de ses biens, son argent, … et pourtant il avait du en donner … en donner pour apprendre à conduire … conduire quelque chose qui pourrait le blesser lui ou un inconnu, voir même tuer quelqu'un si jamais il perdait le contrôle. On lui avait bien dit que c'était sans danger, mais il valait mieux ne jamais faire confiance à quelqu'un d'autre qu'à soit, on ne sait jamais si l'autre personne est digne ou non de confiance. Bon dans son cas c'était simple puisque la personne qui lui avait dit était celle qui lui avait appris à s'en servir, mais quand même.

Une fois qu'il fut bien installé, il mit en marche son 'vélo' et s'élança vers le parc, vers la cour intérieure. Si il voulait de l'air, pur de préférence, il n'y avait pas meilleur endroit que la cour intérieure, même si dans celle-ci, il savait qu'il serait autant surveillé qu'ailleurs. Il avait apprit à se faire doucement au caméra, au fait d'être observé vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Oh, il détestait cela mais il ne pouvait pas toujours faire tout ce qui lui plaisait non plus. Donc il essayait au maximum de ne pas y faire attention. Ce n'était pas facile tous les jours mais il y arrivait la plupart du temps, il pensait à tellement de chose la plupart du temps que même cela ne le dérangeait presque plus. C'est comme tout, ça devenait doucement une habitude.

Il arriva doucement au niveau de la cour intérieure, il s'était arrêté juste avant d'y entrer car il ne savait pas si il pouvait entrer avec son véhicule dans la cour, c'est qu'il n'avait jamais pénétré dans cette cour tout simplement et il n'avait jamais vu personne y entrer non plus. Il aurait peut-être mieux fait de faire plus attention à cette sorte de parc plutôt qu'au reste de la ville et uniquement à elle. Il resta un peu à l'extérieur mais décida d'essayer d'y entrer, il verrait rapidement si il avait le droit ou non. Quelqu'un lui ferait bien la remarque si c'était interdit. Il se remit en marche et accéléra doucement sa vitesse. Il ne fit que multiplier sa vitesse de 1,5 à 2 histoire de ne pas aller très vite dans la cour. Il eut à peine le temps d'accélérer et de maintenir son axe de navigation avant de devoir brusquement tout arrêter. Un objet, une personne, un truc quelconque venait de lui bloquer le passage, d'une façon assez spéciale puisqu'il était entré en collision avec cette chose qu'il ne voyait pas encore. Il descendit du mieux qu'il put de son engin pour voir qu'en fait cette chose qui avait fait irruption sur son chemin était un inconnu, il était entré dans quelqu'un. Pour une fois qu'il essayait de sortir sur un enfin pareille et qu'il prenait une route différente de celle dont il avait l'habitude, voilà qu'il rentrait dans quelqu'un, il portait la poisse ni plus ni moins.

"Excusez-moi, vous allez bien? Je suis vraiment désolé, je n'ai pas fait attention à l'endroit où j'allais. Je suis vraiment désolé, vous avez besoin d'aide?"

Il était en train de faire le tour pour aller voir la personne quand il se rappela subitement un passage de sa soirée qu'il avait oublié. Juste avant qu'il n'éteigne son ordinateur pour aller dormir, il avait reçu un mail, un mail d'un adresse qu'il ne connaissait pas et il avait longuement hésité avant de l'ouvrir car en recevoir un en plein milieu de la nuit n'était pas une chose courante pour lui. Il avait donc regardé son petit clignotement avant de se décider à l'ouvrir et voir ce qu'il y avait à l'intérieur. C'était une personne qu'il connaissait de nom et qui l'avait déjà aidé pour une raison qu'il ne savait pas. Ce message lui disait exactement ce qui venait de se passer. Il avait fait en sorte que ce message se passe sans s'en rendre compte. Mais le pire, c'est qu'il avait suivi les indication dans les moindre détails, ou du moins il le pensait si il se souvenait bien de ce qu'il y avait d'écrit. Il avait d'abord cru à une blague quand il avait vu le nom de Joshi mais ce qu'il avait dit à la suite lui avait bien fait comprendre que c'en était pas une et qu'il n'avait plus qu'à suivre ce qui était écrit si il voulait connaitre un bout de son passé en plus de ce qu'il avait déjà découvert et noté dans son journal intime qui en fait n'était qu'un clé USB. Il avait relu la charade trois fois pour être sûr de l'avoir en tête et ensuite il avait supprimé le mail pour aller dormir. Il avait fait en sorte qu'on ne puisse plus tomber sur son mail, même en piratant son ordinateur, mais encore aurait-il fallu que quelqu'un veuille pirater son ordinateur à lui ...

Bonsoir Kalyan...

Tu me reconnais ? Je suis Joshi, un nom dont tu dois te souvenir maintenant... Je t'ai contacté il y a peu et ai été très satisfait de la manière dont tu as répondu à mes exigeances... Aussi vais-je te donner un second défi. Kalyan, je vais te demander de résoudre cette petite charade et de suivre ses indications :

Tic, tac.
Un rendez-vous prévu, 
Un "Où?" et un "Comment?",
A comprendre puis respecter.

On s'y présente toujours 
Unis par l'envie d'air pur et de nature 
Où l'on trouve pierre, eau et arbustes
Univers pour trouver la paix en soi. 

Comme le courant d'air,
Orienter la direction en se dirigeant,
Multiplier la vitesse de l'engin et 
Maintenir l'axe de navigation...
Entrer en contact brusquement,
Non pas avec la population mais avec un inconnu
Terminer la vitesse : pour une collision soudaine.

A toi de jouer, Kalyan... et ton passé se révélera...
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^ Empty Re: Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^

Message par Kath le Dim 26 Déc - 22:54


    Un petit rayon de soleil lui fit ouvrir les yeux. Kathleen bâilla à s'en décrocher la mâchoire et s'étira longuement. Elle avait passé une nuit paisible et serait bien restée paresser encore un peu dans la chaleur de son lit, seulement, son regard tourna machinalement vers son réveil, brisant brutalement son désir flegmatique. Le cadran affichait 9h00.

    La brigadière bondit littéralement hors de son lit et manqua de se fracasser le crâne contre sa table de chevet. Quoi ?! 9H00 ?! Mais comment avait-elle fait pour dormir aussi tard ?! Oh purée, elle devait se rendre à la Brigade ce matin... pour 8h30... Elle était en retard...

    Totalement réveillée, maintenant, Kathleen enfila ses vêtements et se prépara à une vitesse sidérante, sans s'attarder sur son maquillage. Elle eut juste le temps d'accrocher sa ceinture et d'y mettre son arme alpha qu'elle était déjà hors de son appartement. Elle ne prit rien à manger dans l'un des distributeurs à disposition, préférant avaler quelque chose une fois qu'elle serait son lieu de travail. Marchant à vive allure, trop préoccupée à se demander quelles remarques allaient lui asséner ses supérieurs, elle ne se rendit même pas compte qu'au lieu de prendre le RAR dans le hall de l'Aedes, elle sortit dehors. Elle en prit conscience seulement arrivée dans l'endroit dénotant le plus cruellement avec l'atmosphère moderne des SSU.

    Elle aurait bien aimée savoir quel instinct stupide l'avait poussée à se rendre dans la Cour Intérieure, au milieu des parterres de fleurs et des glougloutements des cours d'eau. Elle n'avait pourtant pas prévu de cueillir des fleurs pour les offrir à Judikhael -elle avait déjà tentée avec Silvio, le Haut Conseiller ne l'avait pas très bien pris- en guise d'excuses pour son retard. Non, si elle avait eu le temps elle se serait arrêtée, aurait profité de l'atmosphère paisible du lieu, mais ce n'était pas présentement sa priorité. Ce détour inconscient n'avait fait que rallonger son retard. En conséquence, elle accéléra le pas, sans se soucier de ce qui pouvait l'entourer. Apparemment, elle n'était pas la seule à ne pas regarder où elle allait car, au détour d'un chemin sablé, on lui fonça dedans ! L'engin motorisé n'allait pas trop vite, mais le choc la projeta par terre. Heureusement qu'elle avait reçu un entraînement militaire car elle put ainsi se rattraper correctement en une roulade, sans trop de dommages. Sa tenue, cependant, avait souffert.

    « Vous avez reçu l'autorisation de conduire un vélojet dans un Nosco surprise ?! » rouspéta-t-elle en se relevant tant bien que mal, tandis que le jeune homme venait vers elle.

    Debout, elle commença à épousseter son uniforme en grommelant. Et voilà, maintenant elle était en retard et tout sauf présentable ! Kathleen arrangea ses vêtements comme elle le put, puis tourna son visage mécontent vers le chauffeur du dimanche. Sans prêter attention à ses excuses, elle le scruta avec colère. Tsss... Un nouvel oublié en déduit-elle au premier coup d'oeil, et le contraire l'aurait étonnée. De plus, celui-ci était borgne donc d'autant plus reconnaissable si c'était un ancien. Si Oxymore avait été dans de meilleures dispositions elle aurait laissée passer l'incident par égard pour l'inexpérience du jeune homme dans le monde de Nosco mais, aujourd'hui, Kathleen n'avait pas l'intention de fermer les yeux sur l'accident qui la mettait urgemment en retard ; ce jeune homme méritait une remontrance.

    « Non ça ira, merci, je me débrouille. Vous, par contre, qu'est-ce qui vous a pris de prendre un vélojet par une journée où il serait préférable de marcher ? Vous auriez pu l'utiliser demain, ou après-demain ! Évidemment, lorsqu'il est possible de procrastiner, les mammifères poilus, dont nous faisons partie, ne le font jamais ou trop tardivement. C'est fou, on leur donne une chance de remettre leurs actions pour le lendemain mais ils n'en font qu'à leur tête et ne procrastinent pas quand il faut. Si les mammifères poilus procrastinaient par exemple leur usage des vélojets, il y aurait moins d'accidents de ce genre à Nosco, donc moins de temps perdu à juger de l'état de l'éventuel blessé, moins de travail pour les médecins si l'individu doit être soigné ce qui permet une intervention plus rapide des services, ainsi non occupés, lorsqu'un blessé grave atterrit aux urgences. Il y aurait donc potentiellement plus de vies sauvées et, en outre, une économie du matériel. Il n'est pourtant pas difficile de procrastiner les bonnes choses au bon moment, seulement, j'ai l'impression que nous, mammifères velus, sommes tellement pressés par ce que nous allons accomplir qu'on en oublie les bienfaits durables sur notre espèce d'une procrastination exécutée dans les temps.

    Ainsi, vous auriez dû vous rebeller contre l'instinct de notre espèce et arrêter de procrastiner tardivement ce qui doit être procrastiné maintenant, à savoir votre envie de conduire un vélojet. Je vous le demande : pourquoi avoir utilisé aujourd'hui ce que vous auriez pu utiliser demain et pourquoi utiliserez-vous demain ce que vous pourriez utiliser le surlendemain si cela permet éviter ce genre d'incidents ?
    »


    Ainsi la brigadière termina sa diatribe. Kathleen était droite, les lèvres pincées, agacée plus que réellement en colère contre le nouvel Oublié.

    « Vous n'êtes pas sur Nosco depuis longtemps, n'est-ce pas ? J'aimerais connaître l'identité de votre parrain. C'est lui qui devrait vous surveiller. »

    Elle voulait une réponse rapide, elle n'avait pas le temps d'aller fouiller dans les dossiers de Nosco pour vérifier qui se chargeait du jeune homme. Elle avait suffisamment perdu de temps comme ça et travailler ne faisait pas partie de ces choses qui, si on les procrastinait souvent, étaient bénéfiques. Au contraire, cela rapportait surtout des ennuis.

avatar
Kath
~ Second de Commandor ~
Section anti-terroriste


Camp : Guilde Impériale
Profession : Second de Commandor de la Brigade Anti-terroriste
Âge réel : 32 ans
Âge d'apparence : 27 ans

Compétences
Mémoire:
Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^ Left_bar_bleue1500/10000Rencontre pré-destinée, ou juste une coïncidence ... | PV un(e) inconnu(e) ^^ Empty_bar_bleue  (1500/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum