La cafetière en root

Aller en bas

La cafetière en root

Message par Shane M. Lewis le Mar 18 Jan - 13:19

    [HJ : Désolé pour le jeu de mot pourri dans le titre]

    Lentement, il prit place dans son fauteuil. Un simple fauteuil en somme, si ce n’est que ça faisait dix ans bientôt qu’il posait son derrière dessus tous les matins. Abîmé, un peu. Terni, certainement. Mais toujours présent. Si Shane avait toujours ce même siège depuis dix ans, ce n’était pas pour vous dire qu’il était du genre conservateur. Bien au contraire. Il avait tendance à jeter toutes ces choses inutiles ou les remplacer quand elles devenaient un peu usées. C’était certainement le côté maniaque d’un informaticien, à vouloir que tout soit toujours neuf. Tous les sept ans en moyenne, un matériel informatique devenait désuet. Même s’il marchait encore, on le remplaçait car les nouveaux logiciels ne s’adaptent pas au langage de ces vielles machines pas si vielles que ça. Lorsqu’on était informaticien, cette moyenne de renouvellement descendait très rapidement de moitié, c'est-à-dire environ tous les 3 ou 4 ans, car l’usage permanant de ces machines les fatiguait un peu… Beaucoup. Et lorsqu’on s’appelait Shane Lewis, cette moyenne descendait encore plus bas, c'est-à-dire un renouvellement tous les ans. Et encore, lorsqu’il ne se prenait pas un virus dévastateur. Il fallait dire que mon brigadier mettait souvent ses outils informatiques à rude épreuve. Il n’était pas qu’un informaticien réparant sagement les petites machines lorsqu’elles étaient cassées. Il était un traqueur de pirates, son ordinateur supportait souvent des logiciels lourds qui tournaient quasiment en permanence. A cela s’ajoutaient des missions sur terrain. Donc, un ordinateur dans les sous-sols avec des attaques de créatures et de rebelles, et bien ça n’allait pas vraiment ensemble. Autant dire que Shane songeait réellement à changer son ordinateur ces derniers temps.

    Bref, tout ceci pour vous dire que Shane n’était pas du genre conservateur, et qu’il n’était pas assis à ce même siège depuis dix ans pour le plaisir de garder sa bonne vielle chaise favorite. Si Shane avait le même siège, c’est parce qu’il n’avait pas vraiment évolué de poste depuis qu’il était arrivé ici. Apprenti pendant cinq années en informatique, Shane avait atteint rapidement un niveau lui permettant de devenir utile à la Brigade Impériale. Et aujourd’hui seulement, son commandor, Tristan Darek, s’intéressait à lui. ENFIN ! Il avait attendu ce moment depuis longtemps déjà. Il était à présent le responsable de la petite brigade d’Elite Informatique composé de trois hommes : Enzo, Romain et Jeremy. Et Shane devait faire ses preuves à présent. Tristan lui avait dès lors donné un premier défi qui consistait à prendre le contrôle d’un ordinateur hautement sécurisé : le sien. Et pour prendre le contrôle de Tristan Darek, il fallait ne pas y aller de main morte. Shane avançait plutôt bien dans ce cadre là. Mais Tristan ne l’avait pas laissé uniquement dans sa demie victoire. Il en avait rajouté une petite couche.

    Pirater Oméga. Le réseau Guildien le plus sécurisé. Infiltrer Oméga était passible de la peine capitale et les personnes qui y étaient parvenus se comptaient sur les doigts d’une seule main : Xxcel, Aiden, Virulino, peut-être aussi Mathys, le second de Darek. Comment Shane pouvait-il s’ajouter à ce palmarès ? Il avait longuement réfléchi au comment il pourrait bien casser les codes de ce réseau pour y entrer. A vrai dire, avant que Tristan ne lui donne cet ordre, mon brigadier n’avait jamais songé pirater ce réseau, pour la simple et bonne raison que c’était illégal. Mais dans la situation actuelle, c’était tout de même bien Tristan qui lui avait donné cet ordre. Sur ce point là, il n’avait rien à craindre. Sa tête resterait bel et bien sur ses épaules. Néanmoins, il était toujours sur le même problème : comment allait bien pouvoir entrer dans ce réseau ? Il avait déjà bien quelques idées, quelques pistes hasardeuses qui demandaient vérificatiion. Avec le temps, Shane avait fini par trouver. Il s'était concentré d'avantage sur son autre défi. Mais après trois heures de travail acharné ce matin, Shane se dit que s’il continuait à s’arracher les cheveux, il n’aurait bientôt plus rien sur la tête. Il avait donc laissé ça de côté pour le moment et avait repris le cours de son travail. A savoir se balader dans Alpha pour y repérer des choses anormales. Il fit le tour de pas mal de forums notamment, car étant facilement piratables, le rebelles les hackaient souvent pour diffuser leurs tracts et leurs stupides messages. Et derrière eux, les Brigadiers de la Section Informatique passaient le balai. Amusant pendant un temps de voir toutes les idioties que ces rebelles pouvaient bien raconter, mais au final, ça devenait presque lassant de voir ces mêmes messages qui étaient tournés à peu prêt tous de la même manière : Impératrice = Méchante, Confrérie = Gentil. CQFD = Changez de camps. Mon Informaticien était presque blasé. Et puis sur l’un de ces forums, un pseudo que Lewis ne connaissait pas. Et pourtant, il en croisait pas mal des pseudos sur alpha et bêta. Celui-là lui était parfaitement inconnu. Après une bref vérification dans le registre, et il en conclu que celui-là était un parfait inconnu. Deux possibilités : un nouveau ou quelqu’un qui utilisait un nouveau pseudo.

      Siwel vient de se connecter (11 :42)


    Apparut dans la chatbox lorsque mon Brigadier si connecta. Il avait lancé une identification de l’adresse IP, il saurait bientôt à qui il avait à faire. En attendant, il allait papoter avec cet illustre inconnu, pour gagner du temps, car il fallait 20 minutes pour que la personne avec qui il allait discuter ne soit localisée par son traqueur.

      ‘Siwel : Bonjour, Brigade Informatique. Votre pseudo est inconnu à notre registre, veuillez décliner votre identité.’


    Un ordre, simple, s’il n’était pas suivi, Shane pourrait commencer à se poser des questions. A moins que cet inconnu ne veuille jouer à chat avec lui. Shane était assez bon à ce jeu là et il aimait s’amuser. Les yeux clairs de mon Brigadier fixèrent son écran et la chatbox en attente d’une réponse de son parfait inconnu, peut-être que la rencontre serait fructueuse. Etrangement, Shane espérait qu’il s’agisse d’un rebelle. Il avait envie de casser du rebelle depuis quelques temps. Shane piocha dans l’une des barquettes de carottes qu’on lui offrait depuis quelques temps déjà pour saisir l’un des légumes pour le porter à sa bouche, dans un ‘croc’ qui l’amusait bien. A travers ses lunettes rectangulaires qu’il portait lorsqu’il était devant un écran, Shane gardait un œil sur son traqueur, attendant le résultat de la recherche avec impatience.

    « Petit, petit, petit… »

    Appela-t-il comme pour faire venir sa proie.


Dernière édition par Shane M. Lewis le Ven 21 Jan - 21:52, édité 1 fois
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cafetière en root

Message par Aaron Smith le Mar 18 Jan - 23:31

Aaron fixait l’écran, l’air hébété, la mâchoire tombante. Il était arrivé la veille, et déjà, son corps fatigué allait mieux. Manger la bouillie sans goût et les barres énergétiques de Nosco, s’abreuver d’une eau fraiche, et prendre une douche lui avaient permis de se sentir un peu mieux. Evidemment, dormir aurait sans doute permis une récupération plus rapide, mais il n’en avait pas été capable. Non seulement le tas infini de questions qui résonnaient dans sa tête le maintenait éveillé, mais, en plus, la principale source de son insomnie était la chose qui, posée sur ses genoux, réchauffait ses cuisses. Lumineuses, les lettres qui s’y trouvaient absorbaient toutes les pensées de l’ange châtain, qui caressait la souris comme on caresse un amant. Il se sentait plein d’affinité envers ce petit écran, sans trop savoir pourquoi. Sans doute, dans le passé, en avait-il possédé un lui aussi ? Sans doute ces ordinateurs exerçaient sur lui la même fascination que maintenant ?

Lentement, il posa le petit écran, et cligna de l’œil. L’appartement dans lequel il se trouvait ne lui semblait pas encore familier, et il eut besoin de quelques secondes pour se souvenir de ce qu’il devait faire, et où il devait aller. Manger et boire. C’était ça. Il devait manger et boire pour ne pas tomber, pour ne pas se retrouver aussi mal qu’auparavant. Tel un automate, il se leva, crispé, les yeux mi-clos, effrayé à l’idée que la douleur revienne. Mais non, la nuit, ses migraines semblaient se taire. Rassuré, il se détendit donc un peu, et fouilla la chambre du regard. Ce ne serait pas là qu’il trouverait de quoi se restaurer. Bouger, il devait bouger. L’esprit embrumé, Aaron se mit en marche d’un pas plus assuré vers sa salle à manger. Kim lui avait expliqué qu’il y avait là un petit frigo, dans lequel il pourrait mettre sa nourriture en plus, celle qu’il avait achetée et n’avait pas mangée sur le moment. Sans trop réfléchir, il ouvrit la porte, se saisit de l’une des barres énergétiques et, après l’avoir ouverte, l’amena à sa bouche. De sa seconde main, il s’empara d’une bouteille d’eau fraiche, décida de prendre une seconde barre pour ne plus avoir à se déplacer, et referma la porte d’un coup de bassin légèrement féminin.

Décidé à ne plus quitter cet écran tant qu’il n’en aurait pas percé tous les secrets – Aaron ne savait pas, alors, combien étaient nombreux les secrets qui pouvaient s’y cacher ! – il revint sur son lit avec un plaisir évident. Prudemment, il finit sa barre loin du clavier de l’ordinateur : quelques heures plus tôt, son parrain lui avait expliqué que coincer une miette pouvait s’avérer fatal, ou tout du moins fort gênant, but quelques gorgées dans la bouteille et tira, enfin, le tout vers lui. C’était jouissif. Partager son lit avec un écran était quelque chose de formidable, il n’y avait pas de doutes. Tout doucement, le jeune blond caressa la ligne de l’outil mécanique, en repensant à tout ce que Kim lui avait appris, la veille au soir, après avoir ramené Ester dans l’appartement attenant. La scène était encore fraiche dans son esprit.

Ça avait été le meilleur moment de sa journée. Non pas qu’il n’ait pas apprécié de s’évanouir sur Ester, qu’il n’ait pas adoré toute la paperasse administrative et qu’il n’ait pas gardé d’excellents souvenirs de ses examens médicaux, mais… En fait, non. Exténué après une journée trop chargée, son cerveau refusant obstinément d’ingurgiter la moindre information en plus, et son corps lui hurlant qu’il devrait dormir d’urgence s’il ne voulait pas claquer malencontreusement, il avait enfin trouvé le courage de poser la question à Kim : à quoi servait cet ordinateur ? Comment on l’utilisait ? Que fallait-il savoir dessus ? Alors, son parrain lui avait gentiment montré comment faire, la base de la base, comme il disait. Et depuis, Aaron perfectionnait la chose, apprenant peu à peu à réutiliser le tout. Bouger la souris, cliquer sur le bouton, revenir, actualiser, taper sur le clavier, faire des recherches… Il avait, ici et là, posté sur des forums, plus pour apprendre à utiliser l’objet de ses désirs les plus profonds que par réel désir de discuter avec d’autres gens. Les autres ne l’intéressaient pas encore… Seul existait cet écran, sagement lové sur ses jambes en tailleur. Rien n’avait plus d’importance que ça.

C’est ainsi que la nuit – traitresse ! – et toute la matinée étaient passées, sans prévenir. Il n’avait plus conscience du temps, plus conscience de quoi que ce soit d’autres que la source de lumière, devant lui. Peu à peu, ses premiers gestes, hésitants, s’étaient faits plus affirmés, et il arrivait déjà à se déplacer comme quelqu’un qui surfait depuis quelques semaines. Sa vitesse de frappe s’était améliorée, et si ce n’était pas exceptionnel, ça devenait supportable. En bref, il se ré-habituait peu à peu à ce petit, joli, doux écran. Un sourire niais étira son visage, tandis qu’il le regardait amoureusement. Quel idiot. Reprenant ses pérégrinations, il appuya nonchalamment sur le mot « chatbox ». Jusqu’ici, il ne l’avait jamais fait, et ignorait tout de cette « chatbox ». Une nouvelle page, noire, s’ouvrit, et un message apparut :

Smoothie vient de se connecter (11 :39)

Smoothie… C’était le pseudo qu’il s’était choisi, et il en était très fier. Il avait vu ce mot écrit, quelque part, et en appréciait les consonances, qui lui faisaient songer à son nouveau nom de famille qu’était Smith. Curieux, il surveilla l’écran, voyant d’autres pseudos lui souhaiter la bienvenue, comme si tous ces gens le connaissaient. Ils ne le connaissaient pas, pourtant. De cela, Aaron en était sûr. Le seul qu’il aurait pu connaître était Kim, et il n’était pas dans le tas. Social, toutefois, le jeune homme répondit à chacun, lentement et poliment, content de pouvoir s’ouvrir au monde extérieur, tout en restant à l’intérieur. C’est alors que quelqu’un d’autre se connecta. Docile, se pliant à ce qu’il avait vu précédemment, le jeune homme le salua amicalement, comme s’il le connaissait… Quelle ne fut pas sa surprise, donc, de recevoir le message suivant :

‘Siwel : Bonjour, Brigade Informatique. Votre pseudo est inconnu à notre registre, veuillez décliner votre identité.’

« Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? »

Sa propre voix fit sursauter Aaron, inquiet, qui relisait ces quelques mots. La brigade informatique ? Kim ne lui avait pas parlé de ça… Ou, tout du moins, il ne se souvenait pas en avoir entendu parler. Mais ce nom avait un petit quelque chose d’effrayant tout à fait déplaisant. L’ange châtain hésita quelques secondes : devait-il donner son identité, comme on le lui demandait, ou bien était-ce dangereux ? En fait, la difficulté réelle était de décider de ce qui était le pire : donner son nom, ou bien ne pas le donner. Cette « brigade informatique » viendrait-elle le saisir dans ses bâtiments, s’il ne répondait rien ? Mieux valait ne pas courir ce risque… De toutes façons, on ne pouvait pas franchement faire quoi que ce soit avec son identité : elle était toute neuve et, dans le pire des cas, il pourrait peut-être en changer. Il répondit donc, enfin :

'Smoothie : J’ai été nommé Aaron Smith.
Smoothie : Je suis arrivé hier près de l’enceinte.’

Bon, voilà. Il s’était sagement exécuté et, normalement, si tout allait bien, il ne devrait plus vraiment avoir de problèmes. N’est-ce pas, qu’il n’aurait plus de problèmes ? Encore hésitant sur la conduite à tenir, Aaron décida de rajouter une ligne, tapée encore plus lentement qu’auparavant, le stress faisant trembler de manière peu naturelle ses doigts fins et malhabiles, à cet instant.

‘Smoothie : J’ai fait quelque chose de mal ? ‘
avatar
Aaron Smith
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Information
Âge réel : Tout beau tout neuf !
Âge d'apparence : La vingtaine, peut-être un soupçon plus.

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cafetière en root

Message par Shane M. Lewis le Jeu 20 Jan - 14:32

    Mon Brigadier resta quelques secondes, carotte en bouche, à fixer son écran. Son traqueur avançait progressivement ses recherches. Néanmoins, ça prenait du temps, et Shane se disait qu’à cette vitesse là, il connaîtrait l’identité de son inconnu plus rapidement que son cher logiciel. Il n’y avait pas à dire. Alpha était le réseau le moins sécurisé de la ville, on pouvait s’y promener comme bon nous semblait, il fallait un certain temps pour que la Brigade les retrouve. De plus, on pouvait très facilement tromper son adresse IP sur Alpha, rendant sa géolocalisation pour le moins difficile. Pour ne pas dire plus. Il fallait dès lors encore plus de temps pour reconstituer l’adresse originelle. Mine de rien, ça prenait l’éternité en otage.

    L’informaticien regarda à nouveau son écran, au niveau de la chatbox. Smoothie venait de lui répondre. Aaron Smith ? Shane ne connaissait personne de mémoire qui portait ce nom. Son premier réflexe fut de froncer les sourcils. Il se connecta rapidement au registre de Nosco et tapa le prénom et le nom de son inconnu, question d’en savoir d’avantage sur le sujet. Il parcourut la fiche du nouvel oublié arrivé ici la veille. Lentement, il passa ses caractéristiques en revue. Notamment le nom de son parrain. Kim. Shane connaissait bien cet homme. Il s’agissait d’un médecin, ou plutôt d’un scientifique. Il avait vu deux fois cet homme récemment. Tout d’abord au sanctuaire de Joshi, lors de l’attaque fracassante de créatures. Shane avait été mis dans l’équipe de collaboration avec la Confrérie dans le cas où il y aura un problème à résoudre au niveau de la distribution des ondes alphas. Mais bien vite, mon brigadier s’était trouvé inapte à agir, pour la simple et bonne raison… Qu’il ne s’agissait pas d’un problème de distribution des ondes alpha, mais d’un problème de fabrication de celles-ci. Et les Brigadiers de la Guilde Impériale n’avaient aucun accès sur ce secret de fabrication des ondes bénites. Combattre donc fut la dernière chose qui restait à Shane, mais son chef de section tomba au combat. Mon informaticien dut se mettre à l’abri dans la chapelle, assez blessé. Il avait tout de même une plaie au ventre et des côtes qui lui faisaient affreusement mal lorsqu’il respirait. Il avait perdu beaucoup de sang, mais avec les soins du médecin… Et bien il était toujours en vie. Mais Shane une sainte horreur de médecin, la tâche du pauvre Kim n’avait pas été aisée du tout.

    Enfin, la dernière fois qu’il avait revu le scientifique, celui lorsque son amant caché lui avait sauté dessus. Imaginez un peu la scène. Mon brigadier revient de son occupation et retrouve son Silvio allonger sur un autre homme, sous une table, devant tout le monde qu’il y avait à la fête organisée par la Guilde. Shane avait été vert de jalousie. Il avait cru qu’il allait égorger Silvio si celui-ci ne lui donnait pas d’explications satisfaisantes à ce sujet. Et les explications vinrent, sauvant la gorge de son amant. Un quiproquo. Certes, mais Shane n’en gardait pas un bon souvenir. Lorsque les deux amants non officiels mais officieux, s’étaient ensuite rendu dans la chambre de Silvio, l’informaticien avait rivalisé de bonnes attentions à son égard pour lui prouver qu’il valait bien mieux que ce médecin. Bref, tout ça pour dire que Shane ne tenait pas vraiment Kim dans son cœur, d’une part parce qu’il exerçait un métier que Shane méprisait, et d’autre part parce qu’il avait eu le malheur de le retrouver sous son cher et tendre. Au final, mon brigadier n’était pas très heureux de voir ce nom être affiché comme parrain de son petit inconnu sur alpha. Enfin, il n’était plus si inconnu que cela à présent. Car pour Shane, décliner ainsi son nom était assez simple. Shane voulait la preuve qu’il était bien Aaron Smith et non pas un rebelle qui se faisait passer pour celui-ci en profitant de son innocence. Et pour en avoir le cœur net, Shane avait deux solutions : attendre que son traqueur ait fini de géolocaliser le navigateur, ou bien lui poser des questions. Questions sympathique au premier abord comme : comment s’est passé ton arrivée ? Bien installé ? Où en es-tu dans ta formation ? Bref, des questions touchantes et pleines d’empathie, mais derrière celles-ci se cachaient un but. Si son dénommé « Aaron Smith » était bien arrivé la veille, il y avait plein de choses qu’il ne connaissait pas à Nosco. En gros, s’il en savait trop, ça mettrait la puce à l’oreille pour mon petit Shane.

    Etant donné que son traqueur prenait du temps, mon brigadier se lança pour la discussion. Ne pensez pas qu’il parlerait à Aaron juste pour essayer de le piéger et savoir s’il était un rebelle ! Car il y avait une autre chose qui venait trotter dans se tête : si ce Smoothie était bel et bien le Aaron Smith, arrivé la veille qu’il prétendait être, cela devenait TRES intéressant. En effet, très peu de nouvel arrivé se promenait sur une chatbox le lendemain de leur arrivée. Ce Aaron semblait bien maîtriser clavier et souris. Voilà qui était déjà le petit hic qui avait le don de ravir mon Shane : soit il s’agissait d’un rebelle ou quelqu’un qui se faisait passer pour Aaron Smith et Shane allait se faire un plaisir de le lapider à coup de chevaux de Troie, soit il s’agissait bel et bien d’un nouvel arrivé qui avait donc, sans aucun doute, des prédispositions en informatique, et ça, ça mettait en joie mon brigadier.

      ‘Siwel : Non, Aaron, rassure-toi. Je tenais simplement à vérifier que tu n’étais pas un pirate informatique. Néanmoins, tu es déjà devant un écran d’ordinateur alors que tu ne viens d’arriver qu’hier. Je te présente donc ma grande admiration. Aurais-tu déjà des affinités pour ce petit jouet ?’


    Par jouet, Shane parlait d’ordinateur, qui était évidement son jouet préféré et savoir qu’il y avait là, de l’autre côté de son écran, un autre camarade d’école qui aimerait jouer à ce même jeu que lui le rendait tout simplement heureux. Shane espérait toutes fois que Aaron, si c’était bien lui toutefois, n’avait pas de prédispositions en biologie, il trouverait regrettable qu’il se fasse enrôler parmi les médecins alors qu’il semblait avoir du talent face à ces petites bêtes informatiques.

      ‘Siwel : Oh ! J’oubliais… Je suis Shane Mael Lewis. Mais tu risques de me croiser sur le réseau sous le pseudo de Siwel. Et… Simple curiosité… D’où t’es venu…’Smoothie’ ?’


    Un pseudo assez original qui relevait d’avantage du surnom que des amis donnaient dans un moment de plaisanterie et qui restait attaché à une personne. Shane par exemple, c’était le lapin, ou lapinoïde. Mais si Aaron venait d’arriver la veille, comment pourrait-il avoir des amis qui auraient pu lui donner un tel surnom. Ce n’était pas impossible, mais la réalité de la chose était assez rare tout de même. Shane laissa pour le moment mais n’oublia pas. Il était peut-être un peu soupçonneux, mais il était Brigadier rn informatique, son métier était d’éjecter les rebelles du réseau. Il ne faisait que son travail, même si la chasse aux rebelles était attrayante et amusante pour lui.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cafetière en root

Message par Aaron Smith le Sam 22 Jan - 21:55

Comment Aaron pouvait-il deviner que peu, voire très peu, de nouveaux oubliés manifestaient dès leur arrivée une préférence marquée pour leur ordinateur ? Comment aurait-il pu, donc, avoir conscience de l’intérêt que Shane Mael Lewis, alias Siwel, lui portait à cet instant précis ? La réponse à ces questions ne tient qu’en quelques mots : strictement impossible. Son manque de savoir vis-à-vis de la cité de Nosco était dû, selon lui, à sa perte de mémoire. Pour arriver ici et oublier, il avait bien dû trouver l’endroit, avant… Même s’il voyait mal comment il aurait pu traverser l’enceinte, cette immense barrière de zéro et de un qui se pressaient les uns contre les autres dès qu’il tentait de s’en approcher. Elle avait quelque chose d’envoûtant, d’ailleurs, cette barrière. Elle l’attirait, il voulait savoir. Sans doute que cette longue ligne de caractères était la solution de sa sortie ? Sans doute ne l’était-elle pas ? Que de questions sans réponse, que de trous dans sa réflexion… Non pas qu’il n’aimait pas Nosco, loin de là : il appréciait réellement cette ville, et n’avait pas encore eu l’occasion de connaître les nombreux défauts qu’elle recelait. Seulement… Ce manque de connaissances irritait fortement sa curiosité, et il ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine gêne à ne pas savoir. Il VOULAIT connaître. Mieux, il DEVAIT connaître. C’était dans sa nature, ce qui, en quelques sortes, définissait un scientifique.

Perdu dans ses pensées, il se mit à laisser son esprit dériver vers son interlocuteur. A quoi pouvait-il bien ressembler ? C’était plutôt étrange, de discuter avec quelqu’un sans connaître ses traits, son caractère, ses tics et ses mimiques. En réalité, il n’avait rien que des lettres, pour se faire une idée. Ce Siwel était-il un grand gaillard blond et baraqué, ou bien un petit brun boutonneux arborant des bras rachitiques et dépourvus de muscles ? Comment s’appelait-il ? Souriait-il souvent ? Arborait-il plutôt une mine constamment renfrognée ? Etait-ce un blagueur souriant, ou plutôt un éternel dépressif ? Et, surtout, réagissait-il devant un ordinateur comme Aaron le faisait ? D’autres questions affluaient sans cesse dans l’esprit du damoiseau, qui finit par réagir comme il réagissait toujours – ou, tout du moins, depuis qu’il était sur Nosco, c’est-à-dire à peine 24 heures : il s’énerva. Sa colère monta d’un coup, colorant ses joues auparavant particulièrement pâle d’une légère roseur, presque féminine, et se leva brusquement. Comme un enfant, il trépigna, tourna autour de sa chaise, pour finalement claquer son pied sur le sol avec dépit. Être voisin du dessous du blond ne serait, probablement, pas bien agréable… Excédé, il posa ses mains sur ses hanches, lâcha une série de jurons qui n’avait rien de très poli, et s’apprêtait à faire une autre idiotie lorsqu’un BIP l’interpella.

Son ordinateur ! Il l’avait laissé tout seul, n’y avait plus vraiment répondu… Comme un poulain s’étant brièvement éloigné de sa mère, il le rejoignit avec précipitation, presque avec affolement, et posa ses yeux verts inquisiteurs dessus. Que lui disait-il ? Ah. Siwel avait répondu. Le nom ne suffisait donc pas à calmer sa curiosité… Craintif, Aaron cliqua sur la CB, approchant lentement, mais avec détermination, sa souris de l’objectif. Enfin, la fenêtre s’ouvrit, révélant d’autres mots de ce mystérieux contact. Il avait délaissé ce ton supérieur et formel adopté quelques secondes plus tôt, au profit d’une conversation un soupçon plus chaleureuse, quoique toujours inquisitrice. Le nouvel oublié se sentit toutefois un peu rassuré par ce changement, et le nom qui vint s’afficher sur l’écran par la suite acheva de le tranquilliser : il n’était plus en territoire totalement inconnu. Maintenant, en plus des lettres, il avait un nom. Nette amélioration, n’est-il pas ? Il avait quantité d’autres questions à poser mais, encore timide et peu assuré, n’osa pas vraiment lui renvoyer la pareille et, docilement, répondit :

Smoothie : Effectivement, j’aime beaucoup cet ordinateur… Je ne l’ai pas quitté depuis hier : il me plaît. Mieux, il m’attire, je ne saurais trop dire pourquoi. Mais ce n’est pas un problème, n’est-ce pas ?

Bon. Déjà une réponse. Maintenant, l’origine de son pseudo… Comment pourrait-il l’expliquer ? Il n’y avait pas vraiment de raison à ce choix : il avait remarqué que nombre de personnes, sur le réseau alpha, avaient adopté de faux noms… Ou alors, c’étaient de vrais noms, et c’était fort triste pour eux. Néanmoins, Aaron avait alors ressenti le besoin de cacher son identité et, n’optant pas pour Noraa ou Htims, qui n’étaient pas très élégants xD, il avait trouvé Smoothie. Ce mot, il l’avait sans doute vu quelque part, et comme il sonnait comme Smith, l’avait adopté. Rassemblant ses idées afin de s’expliquer le plus clairement possible, il répondit enfin, avec une lenteur exaspérante :

Smoothie : Je voulais un pseudo, j’ai dû voir ce mot quelque part ; il sonnait comme Smith… Je suppose que c’est l’origine de mon choix. En réalité, il n’y a pas de réelles raisons, mais il me plaît, donc je le garde.

Oh. On dirait presque qu’enfin, Aaron prenait ses marques, et se montrait un tant soit peu sûr de lui. Tant mieux : le comportement précédent ne collait pas vraiment avec l’idée qu’il se faisait de lui-même, et il lui préférait cette franchise tranquille et naturelle, qui ressemblait plus au stéréotype de sa propre personne. Décidé à continuer sur cette voie, il prit son courage à deux mains, posa ces dernières sur le clavier et, après avoir inspiré une longue goulée d’un air frais et vivifiant, décida de poser une question. Laquelle l’intéressait le plus ? Laquelle n’était pas trop indiscrète, mais satisferait légèrement sa curiosité ? Cela lui semblait impoli, de questionner Shane sur son apparence : peut-être le prendrait-il mal, et il n’avait ni envie, ni besoin de se faire des ennemis dès son arrivée. Alors… Alors, il décida d’orienter son choix vers les pirates informatiques. Optant pour une seconde personne détendue, un « tu » naturel chez lui, il rajouta :

Smoothie : Tu as parlé de « pirates informatiques »… Qu’est-ce ?

[ Désolée... J'avais prévu de répondre trop tôt, mais j'me suis endormie comme une grosse loque sur mon lit, et j'ai ronflé jusqu'à ce que mes parents daignent me réveiller, c'est à dire plus de 2h30 x). ]
avatar
Aaron Smith
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Information
Âge réel : Tout beau tout neuf !
Âge d'apparence : La vingtaine, peut-être un soupçon plus.

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cafetière en root

Message par Shane M. Lewis le Dim 23 Jan - 15:45

    Les yeux perçants longuement la chatbox restée silencieuse, encore un peu, commençaient à se fatiguer. Il se frotta les yeux. Il était fatigué. Non pas que la journée avait été spécialement longuement, mais la surveillance d’Oméga et en général, les trois réseaux de Nosco avait quelque chose qui tirait vers l’épuisement. Il se frotta les yeux, avec ses mains gantées, en espérant que ça lui redonne un peu plus d’éveil, car pour le moment, ce n’était pas gagné. Et puis, le chat box clignota de nouveau, un nouveau message de Smoothie. Les yeux clairs de mon informaticien suivirent ces lignes écrites, lentement. Tout de moins, plus lentement qu’à l’ordinaire. Il esquissa un petit sourire à mesure qu’il lisait sa réponse.

      ‘Siwel : Non, il ne s’agit pas d’un problème. J’avais aussi une attirance pour les ordinateurs à mon arrivée, aujourd’hui je travaille avec. Si ça te plait, c’est peut-être qu’il y a une raison là-dessous.’


    Shane avait retrouvé une partie de son passé d’ancienne vie, celle avant de venir à Nosco. Il était autrefois un officier de la police départementale de la ville de New York. Raison qui expliquait peut-être le fait que mon brigadier avait l’esprit si droit, si carré. Il était le genre de personne qui, lorsqu’on lui demandait où était telle chose, s’en souvenait à la perfection et répondait avec une précision déconcertante une phrase comme : « table du fond, salle delta » ou encore « troisième porte à gauche ». Il avait l’art du détail. De plus, Shane alias Jefferson Wheeler avait été un pirate informatique pour le compte de la police de New York City. Ceci expliquait la raison pour laquelle il avait assez rapidement trouvé ses marques, à Nosco, devant un clavier d’ordinateur. Tout ça pour dire que lorsqu’on arrivait à Nosco, on avait certaines attirances pour tel ou tel domaine que l’on possédait de manière qui semblait innées, mais qui n’était en fait que le résultat brut d’une vie passée. Il est possible alors qu’Aaron, qui se sentait à l’aise avec l’outil informatique, puisse avoir eu une vie où l’ordinateur avait une part importante. Bien sûr, Shane n’expliquerait pas à Aaron tout ça. Parler de ses souvenirs n’était pas bienvenu lorsqu’il avait connaissance d’une loi de Nosco qui interdisait la recherche de son passé. Il ne pourrait rien dire à Aaron, mais ce dont il venait de parler, peut-être que Smith s’en souviendrait dans quelques mois, quelques années, et qu’il ferait le lien, immédiatement.

      ‘Siwel : Tu peux en parler à Kim, je suis certain qu’il trouvera à te diriger.’


    Kim. Aaron ne lui avait pas encore parlé de cet homme là. Il était presque certain que cette évocation de la part de Shane allait sauter aux yeux du nouvel arrivé, avec une question à laquelle il s’attendait bien du : ‘comment vous savez ça ?’ Avec un peu de chance, le petit serait suffisamment intelligent pour faire le lien entre toute la paperasse administrative qu’il avait faite la veille, c'est-à-dire à son arrivée, et le fait que Shane connaisse dès lors les informations qu’elle contenait. Il se mordit la lèvre inférieure, en se disant que ça mettrait peut-être Aaron mal à l’aise car il aurait l’impression que Shane en savait beaucoup déjà sur lui, alors que lui devait tout ignorer de mon informaticien. Alors il devança la question et répondit à l’avance :

      ‘Siwel : La Brigade Impériale a accès au registre de Nosco. Ne m’en veut pas d’avoir lu le tien, lorsque tu m’as donné ton nom, j’ai eu besoin de savoir qui tu étais exactement. Non pas que les informations contenues dans ce dossier soient croustillantes, mais je me dois de savoir qui se promène sur nos réseaux.’


    Voilà qui était dit. Shane n’avait pas lu ce dossier en diagonal pour le simple plaisir d’en connaître un maximum sur lui. Il savait se faire un avis sur les gens autrement qu’en lisant un malheureux dossier.

      ‘Siwel : J’y ai lu que tu n’étais pas arrivé seul. C’est assez rare d’arriver avec quelqu’un d’autre, je crois que ça n’a du se produire qu’une petite dizaine de fois, tu devrais t’estimer heureux. C’est un peu comme avoir un jumeau.’


    Un jumeau. Etrange notion lorsqu’on savait qu’à Nosco on était stérile. Donc, au même titre qu’on ne pouvait avoir ni parents ni enfants, on ne pouvait pas avoir de frère, de sœur, ou encore des jumeaux. A Nosco, la notion de famille était anéantie. On était tous des étrangers, ennemis ou amis, parfois amants. Enfin, il était inutile de s’étale là-dessus, et Shane fut étonné et ravi de voir Aaron se retourner à nouveau vers le thème de l’informatique. Nouveau sourire face à cette question, sur les lèvres de mon brigadier. Ses doigts gantés parcoururent son clavier pour répondre :

      ‘Siwel : Et bien, il existe deux types de pirates informatiques. Il y a les pirates rebelles qui hachent les forums pour y installer des messages anti-impérialistes. Je m’assurais donc que tu n’étais pas de ceux-là. Et il y a les pirates informatiques de la Guilde, comme moi, qui hackent à nouveau le forum pour faire du nettoyage et le rendre à son propriétaire originel. Rassure-toi, mes journées ne se résument pas à faire du ménage sur le net. Je serai ennuyeux.’


    Son ordinateur bipa. Shane cliqua sur la fenêtre qui clignotait orange : son traqueur. On lui donnait une localisation géographique qui correspondait à l’Aedes, un appartement en particulier. Mon Brigadier compara cela à l’adresse qu’il y avait sur le registre de Nosco. Ca correspondait parfaitement. Shane s’adossa dans son siège. Il s’agissait bien d’Aaron Smith, et Shane ne perdrait pas son petit prodigue des yeux. Que non !

      ‘Siwel : Mon traqueur vient de confirmer ton identité. Il serait bien que nous nous voyons un de ces quatre, je pense que tu as des talents en informatique que tu devrais développer. Parles-en à Kim. Je vais devoir te laisser, du travail m’attend, mais si besoin, n’hésite pas à m’envoyer un mail. A bientôt.’


    Il fallait croire que ce nouvel arrivé avait réussi à retenir l’attention de mon Brigadier. On en verrait bien la suite qu’il espérait fructueuse.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cafetière en root

Message par Aaron Smith le Mar 25 Jan - 18:58

Aaron maudit son manque de vitesse. Siwel avait enchaîné les phrases à une vitesse impressionnante, et la lente frappe qu’il avait pour le moment sur son clavier l’avait empêché de répondre et de réagir à la vitesse de son esprit. Ainsi, son mystérieux interlocuteur avait disparu avant qu’il ait pu poser les questions qui lui venaient encore par dizaines à l’esprit. Ne pas pouvoir s’abreuver de connaissances, de notions embêtait l’ange blond. Oui, décidément, ça l’embêtait au plus haut point… Tout à fait frustré, il cliqua sur la croix, en haut à droite de son écran, et ferma la fenêtre avec rage. Pourquoi le laissait-on tout le temps sur sa faim ?! Il voulait savoir, il voulait connaître, il voulait remplir le vide qui s’était invité en lui, et qui lentement grignotait le cœur de son être. Un tremblement nerveux l’agita, tandis qu’il regardait son écran. Noir. Comme sa mémoire.

Sans piper mot - depuis qu’il était arrivé, il était fréquent qu’il parle tout seul, mais à cet instant précis, il préférait ne rien se dire - il se leva et, oubliant qu’il avait déjà une barre de céréales dans la poche, prise à l’avance une petite vingtaine de minutes plus tôt, se leva et se dirigea machinalement vers le fameux garde manger. Il n’avait pas faim, non. Il n’avait pas envie de manger non plus. Il fallait juste qu’il s’occupe un instant, le temps que la tempête qui sévissait dans son esprit se calme. S’apaiser… Aaron avait la sensation, au fond de lui, que l’apaisement ne viendrait qu’en recouvrant sa mémoire. Il avait envie de savoir ce qu’il était, qui il était, et pourquoi il l’avait été. Il avait BESOIN de le savoir. Mais ce désir vital était terni par une peur secrète, profonde qui tordait le ventre de l’ange blond : et s’il ne s’aimait pas ? Et s’il ne s’aimait plus ? Pire, s’il se détestait ? Vivement, il secoua sa tête, tentant de chasser par ce simple mouvement ces noires réflexions qui l’assaillaient. Pourquoi ne s’aimerait-il pas, dites-le moi ?

Les mots de Siwel lui revinrent. Ainsi, un membre de la brigade impériale avait accès à tout ce qu’il y avait dans son dossier… que pouvait-il bien y avoir, dans ce fameux dossier ? Apparemment, on y avait au moins consigné son nom, son prénom, l’identité de son parrain et son arrivée avec Ester. Ester… Shane avait dit qu’elle était comme sa jumelle… Bon Dieu, il espérait ne pas être lié à cette furie éternellement ! En réalité, il ne voulait plus rien avoir à faire avec elle, qui l’avait traité comme un animal dangereux. Bien sûr, elle était jolie, et infiniment séduisante. Mais la rancœur qu’Aaron nourrissait à son égard ne pouvait l’empêcher de ne pas l’apprécier. Il avait vécu quelque chose avec elle, c’était obligé. Leur relation antérieure était forcément logée quelque part dans les ténèbres de son esprit. Lentement, il ferma ses yeux, massant machinalement ses tempes douloureuses dès que le soleil pointait le bout de son nez, et tenta de se concentrer. Chasser Shane. Chasser le présent. Se concentrer sur le passé. … … … Mais non. Rien. Il n’y avait rien.

Revenir sur Shane lui apporterait plus, c’était évident. Qu’avait-il dit d’autre ? Immédiatement, les mots qu’il avait lus revinrent se graver dans son esprit - c’était si simple d’apprendre, quand on avait pas de souvenirs ! Il avait parlé de pirates rebelles ou impériaux, de hackage… La Guilde Impériale avait donc des ennemis ? Un sourire vint sur les lèvres du jeune homme, qui se fit la remarque intérieure que ce n’était pas bien judicieux de la part de Siwel que de lui parler de cette rébellion. Lui qui n’était encore qu’un nouveau facilement modelable, et sans cesse attirer par la nouveauté, voudrait en savoir plus. Mais il lui faudrait faire preuve de prudence, pour connaître… C’était dangereux. Et il ne voulait pas risquer de perdre son ordinateur, et de ne pas pouvoir apprendre le « hackage », dont il n’avait aucune idée de la nature, mais qui l’intéressait malgré lui. Il avait besoin de savoir. En savoir toujours plus. Surtout ce qui concernait l’informatique.

Il lui enverrait peut-être un mail. Parce que ça, Kim le lui avait appris, la veille. Mais il ne voulait pas écrire pour rien, et attendrait donc d’avoir une idée intéressante pour se faire.

[ Fini Smile ]
avatar
Aaron Smith
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Information
Âge réel : Tout beau tout neuf !
Âge d'apparence : La vingtaine, peut-être un soupçon plus.

Compétences
Mémoire:
500/10000  (500/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cafetière en root

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum