Un cours pas comme les autres...

Aller en bas

Un cours pas comme les autres...

Message par Nékorovy Welka le Dim 13 Fév - 22:39

Le soir tant attendu était enfin arrivé. Il n'était pas encore 17h30 que le Maître lame en la personne de Nékorovy Welka, se tenait déjà sur les lieux. Aujourd'hui était l'une de ses occasionnelles soirées où elle acceptait d'enseigner deux de ses arts : le corps à corps ainsi que le maniement des armes. Sa classe ne comprenait que très peu d'élèves, environs 3 à 4 personnes, n'ayant pas toujours les bonnes bases ni les techniques necessaires pour se défendre. Partager une partie de son savoir l'égayait toujours autant car elle savait pertinemment que quelques-uns allaient se prendre de sérieuses raclées, notamment les hommes si souvent blessés dans leur orgueil et humiliés par le fait de se retrouver un peu trop souvent au sol. Cette longue soirée allait donc être très enrichissante, exténuante pour tous et surtout très amusante pour Welka, et aussi pour les autres qui sait.... Un peu de distraction, c'est qu'il lui faillait en ce moment.

Là, postée au centre de la salle de sport, la jeune femme en pantalon se rappelait exactement du nom de ses élèves, qui avait défilé sur le tableau d'annonce électronique à l'extérieur de la salle et que chacun d'eux avaient reçut dans leur boîte mail suite à leur inscription en ligne.

''A ce jour, la salle de sport sera uniquement réservée à Mlle Nékorovy Welka
qui fera un cours appliqué sur
« Les techniques de défense et d'attaque au corps à corps »
suivit d'un cours appliqué sur « Savoir utiliser une arme blanche ».
Les personnes autorisées à assister à ce cours sont les suivantes:
Kim Van Berghen,
Shane Mael Lewis,
Ester Wieg et éventuellement Karlovy Kinsky.

Il est toute fois recommandé aux participants de porter un pantalon durant les séances
et d'emporter des vêtements de rechange.

Merci de votre compréhension,
L'Administration.''


Nékorovy avait sourit une fois de plus. Elle allait rencontrer Kim Van Berghen. Elle qui avait tout fait jusqu'à présent pour l'éviter, ce soir, Néko serait son ''professeur'' et il n'avait pas intérêt à lui parler de médecine... Quant à Shane, elle ne se faisait aucune idée à son sujet. C'était un informaticien passionné par son travail, par la technologie, assez calme et déterminé. Shane n'était pas Tristan, loin de là! Pour ce qui est d'Ester, Néko appréciait cette jeune femme. Elle avait un don d'observation unique en plus de sa discrétion et ceci, Nékorovy l'avait toujours pensée, ferai d'elle une femme redoutable, d'ailleurs, les armes à feux ressortaient de ses compétences. Weig serait une bonne élève, Nékorovy en était certaine. Et enfin, Karlovy. Femme de laboratoire et ayant un certain caractère. Néko devra faire un petit topo sur l'action de la colère sur les armes a priori...

Évidemment, Welka connaissait à peu près tout le monde puisqu'elle devait lire les dossiers des nouveaux arrivés comme des anciens, même si les rencontrer était bien différent que de lire certaines choses à leur sujet. Il ne fallait pas oublier que cette jeune femme était une spécialiste de l'assassina et par devoir, se devait de connaître le dossier de chaque personne qui foulait Nosco. Il y avait quand même bien des choses qu'elle ignorait sur les Hauts-conseillés, mais le reste de la population ne l'échappait guère, surtout ceux de son entourage immédiat.

Maître lame préparait la salle. Elle arrangeait les tapis, comptait les armes tout en les rangeant à leur place, modifiait la disposition des mannequins de bois pour ceux qui voudront s'essayer au lancer de dague, aménageait la salle de façon à avoir le plus d'espace possible ainsi qu'un rangement parfait. Oui, tout devait être parfaitement rangé, placé et nettoyé. Welka sorti une boite de chiffon blanc en tissu et en déposa un morceau sur chaque tapis rouge. Ces derniers étaient positionnés face au miroir longeant un côté de la pièce. Les armes à droite et un grand espace fait de tapis amortisseurs se situait entre les tapis rouge et le miroir pour le premier cours sur « Les techniques de défense et d'attaque au corps à corps ». La salle de sport était le lieu idéal pour ces choses car elle était immense. Après ce ménage de tapis et d'arme, la jeune femme s'assit jambe croisée sur son tapis blanc, donnant son dos au miroir et faisant face aux autres tapis rouge inoccupés pendant un court instant.

Elle leva les yeux sur le cadran électronique, il était tout juste 17h30 quand les portes automatiques s'ouvrirent, a ceci, elle se mit debout et ne bougea plus tout en gardant le silence et en observant les arrivants d'un regard neutre. Il était claire qu'elle ne parlerait et ne saluerait qu'une fois tout le monde -mise à part Karlovy- en position, c'est à dire, debout devant elle. Les retardataires, s'ils y en avaient, seraient une cible de choix pour Welka et cela, tout le monde le savait. Il fallait toujours être à l'heure. La mission du jour était que chacun reparte avec un peu plus de connaissances, de techniques, de bleus peut-être mais avec le sourire et la satisfaction d'avoir participé à ce cours.
avatar
Nékorovy Welka
~ Brigadier d'Elite ~
Assassinat


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier d'Élite dans l'assassinat ; Brigade anti-terroriste
Âge réel : 21
Âge d'apparence : 26

Compétences
Mémoire:
750/10000  (750/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Kim van Berghen le Lun 14 Fév - 22:39

Il y a moins d’une semaine, il avait reçu un mail lui proposant un cours de défense, toujours prêt à apprendre et à améliorer ses connaissances, il avait accepté avec joie, répondant au mail par un autre mail en demandant quelques explications supplémentaires, et on lui avait renvoyé un mail type, sans doute une manière de dire, tout sera dit en heure et en temps, à 17h30 dans la salle de sport de l’Aedes. Il n’avait donc pas insisté et marqué sur son calendrier électronique la date et l’heure ainsi que quelques notes pour lui-même. Il avait été agréablement surpris de constater qu’Ester Wieg aussi serait de la partie, c’était bien, cela lui en apprendrait plus, pour elle comme pour lui. Et si elle se destinait vraiment à la brigade, alors il lui fallait de solides bases en armes et en combat. Une soirée de prise et qui risquait d’être éprouvante et peut être amusante, ainsi qu’instructive. Nékorovy Welka avait beau avoir été la filleul de Tristan Darek, Kim ne l’avait jamais beaucoup fréquenté, ce serait peut être une occasion de mieux la connaître et de parler.

La ponctualité était la base du respect pour Kim van Berghen. S’il était en retard c’était tout simplement qu’un patient était brusquement tombé dans ses bras d’une maladie extrêmement dangereuse, que le temps qu’il le soigne, sorte du Sapientia une rebelle lui avait tiré dessus et qu’il n’avait pas pu éviter la balle, que la tempête de vent à l’extérieur avait ralentit considérablement ses efforts pour atteindre l’Aedes et que finalement il s’était retrouvé face à de multiples portes ne voulant pas s’ouvrir… Mais même si cela avait été le cas, il aurait certainement trouvé le moyen de prévenir par téléphone ou mail, entre le patient mourant et l’attaque du rebelle agressif, Néko, voir Shane ou Ester, qu’il serait en retard. Heureusement ce soir-là, rien de tout cela, il avait pu tranquillement rentrer chez lui, prendre une douche et se changer pour des vêtements de sport noirs, consulter ses mails, et il était encore arrivé avec cinq minutes d’avance devant la porte, on n’était jamais trop prudent ! Bien sur, comme un bon petit élève, il avait suivit les conseils et apporté des vêtements de rechange dans un sac qui contenait aussi son bipeur qui ne le quittait jamais, on ne savait jamais… avec Néko, mieux valait parer à toutes éventualités. Quand au bipeur, il n’avait pas le droit de l’abandonner, mais il ne pouvait pas le garder réellement sur lui sans craindre qu’il ne se casse, tant pis, il resterait à porté d’oreille. Il avait aussi emporté une bouteille d’eau et quelques barres énergétiques permettant de récupérer rapidement des forces après les efforts qui fourniraient. Il n’avait jamais été très doué en armes blanches, préférant les armes à feu, et n’en possédait donc pas, en tout cas pas d’assez neuves pour l’amener en cours, mais il espérait que Néko palisse à ce léger problème, après tout elle devait bien se douter qu’Ester, nouvelle arrivée à Nosco, ne possédait pas non plus ce genre d’objets. Quand à Shane, Kim avait pu constater qu’il maniait plutôt bien ces dernières et qu’il en possédait une, restait à savoir s’il penserait à l’amener, à moins qu’il ne le préfère pas. Quand à Karlovy, il espérait fortement qu’elle vienne, malheureusement elle n’avait pas confirmé totalement, trop absorbée par ses recherches ou un problème personnel…

Kim espérait lui oublier ses soucis, Tristan kidnappé, Shane qui n’était pas en grande forme, Lovy et ses poires… Oui, il allait être mal entouré pour totalement oublier ces soucis, pourtant il tenterait de se concentrer sur le cours et les conseils de Néko, il était là en tant qu’élève et non pas en temps que médecin… Bien sur si l’un d’eux se blessait, il l’aiderait, cependant il n’hésiterait pas à attaquer que ce soit en combat à main nue, ou à l’arme blanche. Il faisait toujours du sport, et son ou plutôt ses métiers n’étaient pas de tout repos et lui permettait rarement de rêvasser derrière un bureau, cependant l’époque où il était encore à la brigade lui manquait pour ses entrainements aux armes. Nosco n’était pas une ville sans dangers, et il fallait toujours se tenir prêt à croiser une attaque, qu’elle soit de la part d’un rebelle, d’une créature des souterrains, ou même d’un « ami » qui pouvait brusquement se retourner contre soit. Nosco était un empire en guerre, contre ses adversaires et contre lui-même, pour que ses règles soient respectées. Chacun marchait sur une corde raide, et mieux valait ne pas tomber. Ou comme le disait les vieux sages : « apprend à tomber pour ne point te faire mal ». Diantre que l’idée était belle et vraie. Combien de temps dureraient les cours ? Il n’en avait aucune idée, Néko ajusterait sans doute en fonction de ses élèves, de leurs compétences et de ce qu’elle décidait de leur apprendre. De toute façon il avait bloqué sa soirée, il avait donc toute la nuit devant lui, tant qu’on lui apprendrait quelque chose il resterait. Et si l’expérience était satisfaisante, il reviendrait avec grand plaisir, autant de fois qu’il le faudrait pour maitriser mieux ses compétences et s’améliorer. Il connaissait déjà les bases, mais n’avait rien apprit d’autre, ou l’avait oublié aux profits d’acquis plus scientifiques.

Il avait peut être un avantage sur les autres élèves concernant certains points, il savait où viser pour faire mal et quels étaient les points vitaux, bien qu’il éviterait de porter des attaques pouvant nuire à la santé de Shane, Ester, Lovy ou Néko. Le but était d’apprendre dans la joie et la bonne humeur et non pas de tuer, non ?

17h30, voilà la porte automatique venait de s’ouvrir, il entra et salua Néko d’un joyeux « bonsoir », puis il posa son sac dans un coin de la salle prévu à cet effet, avant d’aller s’avancer vers la jeune femme qui avait apparemment tout prévu. Il fut surpris de voir la salle changée par ses soins, il s’arrêta devant l’un des tapis rouge où avait été déposé un mouchoir blanc. En silence il attendit que ses autres compagnons soient en place, tout en détaillant l’air concentré de leur maitre de ce soir.

_________________
avatar
Kim van Berghen
~ Chercheur ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Scientifique et médecin de la Guilde
Âge réel : 65 ans
Âge d'apparence : 30 ans environs

Compétences
Mémoire:
10000/10000  (10000/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Ester Wieg le Mer 16 Fév - 17:14

Ester détestait être en retard. Au point, où, parfois, cela frôlait la phobie. Une poignée de secondes manquée pouvait s'avérer cruciale... Tellement de choses pouvaient se dérouler pendant un intervalle de temps aussi court.
Elle avait pris une marge d'avance, afin d'être sûre d'être à l'heure. Et mieux encore, quelques minutes d'avance. Seulement voilà. Elle avait réussi à se tromper au détour d'un couloir et elle s'était retrouvée perdue. Le chemin à suivre n'était pourtant pas très compliqué, elle partait de sa chambre et restait dans le même bâtiment : L'Aedes.
Bref ! Heureusement, qu'elle était partie en avance et qu'elle arrivait vite à se repérer.

Quelques jours plus tôt, elle avait reçu un mail lui proposant de suivre des cours sur le maniement des armes blanches... Aussitôt, elle avait sauté sur l'occasion. Elle qui rêvait de savoir jongler avec les lames, savoir où frapper pour avoir un ennemi à sa merci... C'était l'occasion ! Elle avait beaucoup à apprendre, autant s'y mettre tout de suite.
Les cours seraient donnés par Nékorovy Welka... Ester, bien que très récemment arrivée, avait entendu parlé de la jeune rousse, brigadier d'élite et experte en arme blanche. Après tout, la jeune oubliée, adorait écouter les conversations d'inconnus qui se pensaient à l'abri des oreilles indiscrètes...
Ester ne savait pas très bien à quoi s'attendre, mais quoi qu'il en soit, elle était prête.
Pantalon, vêtements de rechange, bouteille d'eau. Elle avait tout vérifié, et revérifié.

Il ne restait plus qu'à trouver la salle. Tout à coup, sans pouvoir expliquer pourquoi, Ester bifurqua dans un couloir à sa droite. Elle pouvait distinguer une silhouette blanche, elle la connaissait, elle en était sûre. Elle plissa un peu les yeux... Kim !

Kim !

Le nom du médecin lui avait échappé des lèvres. Ester se souvenait après-en, Kim était aussi de la partie ! Au moins, elle connaîtrait quelqu'un, elle aurait un repère. Mais c'était aussi l'occasion de connaître de nouvelles personnes.
Elle se souvenait de la présence d'un certain Shane et d'une Charlot... Non... Karlo... Bref. Qu'avaient-ils tous avec les noms en K ?
Ester accéléra le pas quand elle vit le médecin s'engouffrer dans une nouvelle pièce. La porte venait-elle de s'ouvrir ?

17h30 tapante. Elle était là ! A l'heure !
Elle passa la porte timidement et salua son parrain et son professeur respectueusement. La salle était immense et un grand miroir s'étendait dans le dos de Nékorovy... Assise sur un tapis blanc, la jeune femme dégageait un certain charisme...

Bonsoir... !

Elle avança d'un pas mesuré vers ses deux compagnons et Ester commença à détailler les installations mises au point par son professeur. Chaque détail... On ne savait jamais : ça pouvait lui être utile !
Puis elle reporta son attention sur les tapis rouges. Elle se plaça derrière l'un d'eux et posa ses affaires à ses côtés.
Il ne restait plus qu'à attendre. Elle lança un regard à Kim, lui sourit puis revint à son occupation favorite : l'observation de cette nouvelle salle.
avatar
Ester Wieg
~ Brigadier Anti-Terroriste ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 20 ans

Compétences
Mémoire:
0/10000  (0/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Shane M. Lewis le Ven 18 Fév - 0:05

    Sortir, prendre l’air, voir du monde. A force d’entendre ça de partout, Shane avait fini par si accrocher. Kim d’abord, en tout premier lieu, le lui rappelait souvent, Aaron aussi. Et maintenant Nelsen qui s’y mettait. Shane avait dès lors laissé son travail de côté pour… Un entrainement. Lewis était certes un brigadier informatique, il n’en demeurait pas moins vrai qu’il n’était pas du genre à rester assis sur sa chaise à ne rien faire. Il était assez doué en combat (bien que débutant, il fallait l’avouer). Néanmoins, il était plus doué que ses confrères informaticien, ce qui lui valait d’aller souvent sur le terrain d’ailleurs avec les brigadiers de nettoyage ou de l’anti-terroriste.

    Si Shane se perfectionnait comme il le pouvait, il y avait bien les armes à feu qu’il ne tenait pas vraiment dans son cœur. Elles étaient bien utiles certes, Shane savait s’en servir assez bien d’ailleurs. Pas comme un expert, mais il savait viser et tirer, ce qui était déjà un bon début. Mais il n’aimait pas vraiment ces armes là, les trouvant trop lâches d’usage, il préférait les combats de valeur avec une arme blanche ou encore le combat à mains nues. Avec ça, on ne pouvait pas tirer dans le dos de l’autre. Le combat se faisait assez loyalement, et c’était un point important pour mon informaticien.

    Aussi, lorsqu’il avait vu cette formation donnée par Welka sur ces deux disciplines, Shane n’avait pas attendu. Au moins, Kim serait content, Aaron serait content, Nelsen serait content, et Shane ne perdrait pas son temps. Oui, il avait besoin de dormir, mais il fallait espérer qu’une fois qu’il aurait évacué tout le stress qu’il avait en lui pendant un combat, il s’assoupirait de fatigue. C’était son plan, intérieur. C’était ce à quoi il songeait, ce qu’il espérait.

    Il ne connaissait pas vraiment Nékorovy. La dernière fois qu’il l’avait vue, c’était à la fête donnée par la Guilde, où la dame était venue saluer la prêtresse Artémia. Outre cela, mon Brigadier savait qu’elle était suffisamment douée au combat pour être un bon professeur. Autre point notable : son parrain avait été Tristan Darek. Avait-elle été affectée par son enlèvement ? Savait-elle que c’était Shane qui se cachait à présent sous le masque de Tristan Darek ? Il n’en avait pas la moindre idée, il le saurait peut-être à la suite.

    Il y avait ici Kim. Tiens ! Shane croisa les bras en le voyant. Mais il le suivait de partout ? Incroyable ! Et une demoiselle, plutôt mignonne. Qui était-elle ? Bonne question. Il le saurait probablement plus tard. Et évidement Nékorovy et… Spicy ! Euh pardon Karlovy, et son chocolat ! Un petit sourire à cette dernière et il baissa son regard, après avoir lâché un « b’jour » discret. Il n’avait pas envie de se faire remarqué vraiment aujourd’hui. Il voulait un entrainement qui le fasse progresser et qui l’épuise suffisamment pour qu’il dorme ensuite.

    Il avait, attaché à sa ceinture, une épée nouvellement acquise après la dernière attaque de créatures. Il en était assez fier, c’était une bonne épée. Shane posa son ordinateur portable, là, dans un coin, se promettant mentalement de faire un effort et de ne pas y toucher avant la fin de la séance.

    [Mini post avant mes vacances, ça laisse aux autres le temps de répondre avant mon retour. Bises o/ N’hésitez pas à me PNJiser si je me fais trop attendre o/]
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Karlovy Kinsky le Ven 18 Fév - 15:14

Lorsque l’annonce avait été faite que Nékorovy Welka, assassin d’élite, donnait un cours de combat, Karlovy n’avait pas résisté. Elle mourrait d’envie d’y aller, et cela même si elle était débordée par son travail et ses pensées… Quoi de mieux qu’un bon moment de combat pour se détendre, se libérer et pouvoir être plus efficace après ? Alors, elle avait annoncé à la professeure qu’elle viendrait peut-être, si son emploi du temps le lui permettait – comble de malheur, l’entraînement avait lieu le jour d’une réunion avec un supérieur, réunion qu’elle ne pouvait en aucun cas manquer, car elle y parlerait de ses conclusions concernant la terrible affaire des poires flétries. L’envie s’était toutefois faite si forte qu’elle avait décidé d’y aller coûte que coûte et, si possible, d’être à l’heure… Elle avait la mauvaise habitude d’être en retard, mais savait la brigadière à cheval sur les horaires. Toutefois, elle avait prévenue qu’elle n’était pas sûre d’y arriver.

Le jour venu, elle avait pris un sac plus imposant que d’habitude, afin d’éviter de repasser par son appartement, au deuxième étage, et y avait fourré des vêtements de combat. Un pantalon souple et plutôt large, noir, un débardeur bleu ciel et quelques produits de beauté, pour éviter de sentir le phoque lorsque, son entrainement fini, elle courrait au travail pour rattraper cette absence et fignoler deux-trois petites choses… A son grand damne, pas le temps de prendre une douche ! Ceci fait, elle s’était habillée : un jean, serré, ainsi qu’un haut dont les tons vacillaient entre vert et turquoise, rappelant la couleur de ses yeux. Sa barrette vint naturellement prendre sa place dans ses cheveux, qui n’eurent droit qu’à un rapide et négligeant coup de brosse. Elle posa sur son visage le léger maquillage qu’elle mettait toujours, soulignant ses yeux d’un fin trait de crayon, allongeant ses cils à l’aide d’un mascara et recouvrant ses lèvres d’un gloss framboise dont elle raffolait et, ainsi attifée, partit au bureau. Certains auraient sûrement opté pour une tenue plus class’, plus sophistiquée afin de plaire aux patrons. Elle n’était pas de ceux-là, et savait que, de toutes façons, il y aurait sa blouse par-dessus.

Arrivée, elle rassembla ses documents, répéta longuement ce qu’elle avait prévu de dire. Qu’elle avait réussi à isoler le problème qui touchait les poires synthétiques. Qu’il y avait un défaut dans l’ADN de l’une, que le gène nouvellement créé dominait et que la reproduction favorisait la multiplication des poires petites et flétries. Que ce souci pouvait s’expliquer par une mutation anormale, probablement due à l’un des agents mutagènes utilisé – l’engrais peut-être… Ou une erreur de production, humaine ou mécanique ? Elle avait du mal à concéder qu’elle ait pu faire une erreur, mais elle ne pouvait nier cette hypothèse, et tant pis pour les conséquences. Peut-être que le programme qu’on lui avait fourni était faux et que, du coup, elle était responsable de ce souci ? Qu’importe, le problème identifié, il reviendrait aux chercheurs de le résoudre. Seize heures venues, elle prit une grande inspiration et, marchant de ce pas souple, assuré et fier qui était le sien, elle se dirigea avec assurance dans le dédale du Sapientia, avant d’accéder à la salle où on lui avait donné rendez-vous. Les personnes présentes étaient peu nombreuses, seulement trois, et elle n’avait jamais eu peur de prendre la parole en public. D’une voix claire, elle commença donc son exposé.

Elle avait toujours eu un certain talent d’oratrice – qui ne lui servait guère, vue sa propension à agir avec colère, et les doutes pesant sur elle vis à vis des rebelles – mais, pour une fois, cela lui fut utile. Elle parvint rapidement à convaincre son assemblée – petite, certes, mais assemblée quand même et put quitter la salle à temps pour arriver au cours de Nékorovy. En quelques secondes, elle troqua ses vêtements de ville et sa blouse pour sa « tenue de combat » et, au petit trot, rejoignit la salle d’arme, un sourire redoutable collé sur les lèvres. Elle rêvait de se battre, de sentir la douce caresse d’une poignée d’arme dans ses mains – arme autre que son couteau, s’entend – et d’affronter d’autres gens dans une lutte purement amicale. Elle ne savait pas qui il y aurait, mais elle prit le temps de regarder la liste défilant sur la porte. Kim, Shane et… Ester ? Elle ne connaissait pas le moins du monde cette dernière mais, en ce qui concernait les deux autres, elle était ravie de les revoir. Un sourire clairement affiché sur les lèvres, joyeuse, elle rentra, salua de façon presque martiale sa professeure, lança un clin d’œil enjôleur au séduisant médecin et fit un petit signe de main à la splendide Ester. Shane n’était pas encore arrivé.

Les trois femmes étaient belles, chacune dans un style différent. Nékorovy était la beauté froide, la femme fatale qui attire et regarde avec dédain, supériorité. Ester semblait fragile, c’était cette femelle que l’on avait besoin de protéger, que l’on désirait serrer dans ses bras, bien que l’on devinait en elle une… force cachée ? Karlovy, quant à elle, était plus la séductrice, redoutable mais toujours souriante, toujours de bonne humeur et très spontanée. Machiavélisme, fragilité et charme souriant se côtoyaient, pour une lutte amicale. C’étaient Kim et Shane, qui allaient pouvoir être contents ! Ce dernier arriva enfin, lui adressa un sourire timide – quel comportement différent de la dernière fois ! – et vint se placer avec ses trois compagnons, face à la terrible femme aux cheveux rouges et ondoyants. Le cours allait bientôt commencer, et la brunette s’en sentait euphorique. Redoutable, elle agita sa main, contenant non sans mal son excitation, et posa ses yeux verts dans ceux de la professeure. Elle n’était pas très douée en combat à main nue, mais ré-apprendrait avec un plaisir non feint. Elle rêvait de ce cours, de se défouler, de laisser glisser sur elle tous ses soucis. Après ça, elle n’aurait plus que quelques détails à régler au Sapientia avant de glisser sous sa douche, de se poser et de souffler. Elle avait résolu l’énigme des poires. Maintenant, sa vie allait redevenir calme…

[ Bon, j'ai craqué xD
Tout comme Shane, je suis absente une semaine... Si c'est trop long, PNJisez moi Wink ]
avatar
Karlovy Kinsky
~ Biologiste ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Technicienne dans la synthèse alimentaire
Âge réel : 19
Âge d'apparence : 27

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Nékorovy Welka le Mar 22 Fév - 0:04

Voici que tous étaient à l'heure. Seules quelques secondes les séparait, mais ils étaient tous là, même Karlovy. La soirée s'annonçait bien.

Un court silence s'imposa dans la salle. Chacun étaient placé devant leur tapis, debout le regard sur le professeur qui enfin, se décida à briser la glace, d'un « Bonsoir chers élèves! » assez chaleureux, un demi sourire sur les lèvres, ce qui était rare. Elle poursuivit. « Je vous remercie pour votre ponctualité et surtout votre disponibilité. » Elle regarda Karlovy puis repassa en revue chacun de ses élèves ici présent. « Vous pouvez prendre place sur vos tapis sauf Mademoiselle Wieg et Monsieur Shane. » Une bref silence se fit puis elle continua, tout en restant debout. « Je constate que la plupart d'entre vous avez déposé vos affaires au fond de la salle, ce qui est parfait. Je vous invite donc Esther à faire de même et prendre place ». Elle attendit un instant le retour de la jeune femme puis reprit en regardant Shane. « Shane, je vous demanderai de placer votre arme sur la table à votre droite, vous l'utiliserez plus tard. Et si d'autres personnes on emporté des armes blanches, elles sont aussi prié de les déposer sur cette même table. Je suis certaine que personne ne voudrait faire un tour au Sapientia à cause d'une blessure. » Maître lame se tut, puis s'assit en même temps que ce dernier afin d'entamer ce fameux cours.

« Sur chaque tapis se trouve un mouchoir blanc. Pour le moment, nous n'en feront pas l'usage. Je vais rapidement vous faire un résumé de ce que nous feront ce soir. L'heure à laquelle nous allons finir ne dépendra que de vous. Bien! » Néko se tenait droite, jambes croisées et mains posées sur ses cuisses. Chacun fit de même, puis elle poursuivit ce monologue. « Tout d'abord, nous commencerons par une mise en bouche au corps à corps, sans faire de jeu de mots. Après un court échauffement comprenant quelques étirements musculaires, deux d'entre vous choisirez un partenaire et pendant 7 à 10 minutes, vous me montrerez ce dont vous êtes capables. Je vous évaluerai sur votre capacité à rester en équilibre, votre temps de réaction, votre précision au niveau des coups portés et votre comportement dans certaines situations. Nous allons dans ce cas, faire un petit jeu, vous verrez, nous allons rire! Tout ceci n'est que la première partie de ce cours sur le corps à corps. Les instructions, je vous les donnerai au fur et à mesure. Maintenant, je vais vous faire un autre topo dans le cadre de ce cours. Avant d'entrer dans les choses, y a-t-il une question sur ce que je viens de dire? » Welka se tut puis après, débuta.

« La colère. La colère et la violence n'engendre que désagrément. Si vous avez l'intention, sous l'impulsion de la colère, de porter un coup à votre adversaire, autant vous dire que cela ne fera que vous déstabiliser, vous aveugler. La maîtrise de soi permet une meilleur concentration sur sa cible. Il est donc inutile de se précipiter. Comme je dis souvent, vaut mieux accomplir son travail lentement, avec précision et obtenir quelque chose de soigné et satisfaisant qu'un travail rapide, déséquilibré, vague pour finalement échouer. Voilà. C'est tout ce que je dirais sur ce point. » Welka se mit debout et désigna Ester et Kim.
« Tout les deux mettez vous debout et venez me rejoindre. Choisissez un ou une partenaire Kim! Celui ou celle qui restera sur son tapis devra rejoindre Esther. »
Une fois les groupes formés, l'un à droite du professeur l'autre à gauche, Wel les fit se mettre a côté des tapis amortisseurs, sur le parquet afin de débuter les étirements.
« On part de haut en bas, la tête, les épaules ainsi de suite jusqu'aux chevilles. Il est très important de s'étirer en début et en fin de séance afin de ne pas finir courbaturé demain matin et surtout afin de ne pas se froisser bêtement un muscle lorsque vous manierez les armes. Je compte vous faire transpirer moi! Allez, allez! On s'étire! » Welka leur faisait face en faisant de même. Chaque membre d'un groupe, devait se faire face mutuellement, ainsi, personne n'était en retard par rapport à l'autre et pouvait éventuellement se moquer des grimaces que l'un ou l'autre faisait. Welka souriait en écoutant le bruit des os qui craquaient et aussi en vu des épreuves qui les attendait.
« Un peu d'antirouille s'impose! » déclara t-elle peu sérieuse.

Dix minutes plus tard, on allait pouvoir enfin s'amuser! Le premier duo, celui de Kim se mit sur le tapis et Welka donna les instructions. « Bien! A présent, testons vos capacités en équilibre. Faites vous face sur le tapis amortisseur, le tapis bleu, mettez-vous sur un pied et tenez l'autre. Vous ne devez en aucun cas lâcher ce pied même si vous tombez! Au bout de 10 minutes, s'il y a un léger déséquilibre ou l'un de vous deux lâche son pied ou est même tombé, vous devrez m'affronter au corps à corps. Bien sur, les coups seront réels, j'essaierais de ne pas vous abîmer, après tout nous avons un médecin ici...à moins que ce soit vous Kim qui devrez m'affronter. » Welka rigola un bref instant en regardant leurs têtes. « N'ayez pas cet air, j'irais en douceur. » Dit-elle d'un air très peu rassurant avec une pointe de sadisme. Un grand sourire s'afficha alors sur ses lèvres. « Après ce jeu sur un pied, l'un de vous deux devra se lâcher de tout son poids sur son opposant prêt, qui devra résister le plus longtemps possible et cela tour à tour...c'est le deuxième test d'équilibre et même de force physique. » Welka leur donna le signal par un « Top! ». Les deux adversaires, dont Kim, se tenaient sur un pied. Discrètement Wel donna l'ordre au bout de cinq minutes à l'autre groupe, celui d'Ester, de trouver un moyen de déstabiliser les deux opposants sans les toucher. Si l'un d'eux réussissait, il recevrait un bisou de la part du déstabilisé, histoire de plaisanter un peu. Tout les coups étaient permit sauf le fait de toucher à l'un et l'autre. En même temps, Wel allait noter de façon abstraite, à quel degrés leur concentration pourrait fléchir.

Les dix minutes écroulés, après quelques rires, ce fut au tour du duo d'Ester de se tenir sur un pied. Et rebelote, Wel envoya après cinq minutes le groupe de Kim déstabiliser celui d'Esther sans pour autant les toucher. Welka faillit attraper le fou rire en voyant les grimaces des oppresseurs. Qui allait tomber le premier ou même qui serait déstabilisé en premier ?
avatar
Nékorovy Welka
~ Brigadier d'Elite ~
Assassinat


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier d'Élite dans l'assassinat ; Brigade anti-terroriste
Âge réel : 21
Âge d'apparence : 26

Compétences
Mémoire:
750/10000  (750/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Kim van Berghen le Lun 28 Fév - 21:29

Voilà qu’une fois tous arrivés le cours pouvait commencer, suite à l’ordre-conseil du professeur Kim et Karlovy s’assirent tandis qu’Ester et Shane allaient déposer leurs affaire, l’informaticien s’était donc bien décidé à amener son arme blanche. Un mouchoir blanc à ne pas utiliser tout de suite ? Pour essuyer les blessures, servir de drapeau blanc pour demander la paix et se rendre, réclamer une pause lors d’un affrontement, ou simplement intriguer… Les élèves se mirent à imiter Nékorovy, se tenant droit tout en étant assit, leur position leur permettait de travailler plusieurs muscles tout en respirant correctement. Bien un échauffement leur permettrait d’être prêt et surtout de réchauffer leurs muscles pour qu’ils n’aient pas de crampes ou de claquages… Bref, pas d’accident. Ils travailleraient deux par deux, en effet ils étaient quatre… Serait il contre Shane Lewis ou alors l’une des deux charmantes élèves ? Rire lors de l’entrainement ? Kim avait un doute sur l’humour de leur professeur… Non le scientifique n’avait pas de questions sur les quelques détails donnés par Welka. Que dire d’autre et que rajouter ? Elle avait pour l’instant été très vague pour en présentant son projet, elle avait apparemment un plan en tête, mais sans avoir forcement l’envie de tout dévoiler à ses protégés. Elle ménageait la surprise pour eux.

La colère ? Elle bouillait quelque part en chacun d’eux, il y avait forcement un sujet à ne pas évoquer, une personne qui faisait éveiller des sentiments moins amicaux… Chacun avait ses faiblesses… Shane avait la claustrophobie et cette étrange manie de toujours conserver des gants, pourquoi ? Certainement une manie issue d’une peur, ou d’un sentiment aussi fort. Si on lui demandait d’énerver quelqu’un, Kim pourrait certainement pousser à bout Shane ou bien Karlovy, car il les connaissait assez bien pour connaître quelques unes de leurs faiblesses. Shane n’aimerait certainement pas qu’on révèle certains de ses secrets, qu’on le taquine sur certains points, quand à Lovy sans aucun doute son fiancé était le sujet le plus sensible, la rébellion qu’il avait rejoint… Cependant le scientifique n’avait absolument pas l’intention de les énerver, ni l’un ni l’autre puisqu’il les appréciait, à des degrés très différents mais tous les deux. Quand à ester Wieg, elle venait d’arriver et c’était sa filleule, et s’il n’avait aucune idée de comment la mettre en colère, il ne souhaitait pas se la mettre à dos, mais au contraire qu’elle continue de lui faire confiance. Nékorovy restait elle aussi un mystère, même si il la connaissait en théorie, sans avoir jamais été proche…

Mettre Kim van Berghen en colère ? Il vous faudra du courage et de la volonté et aussi une bonne connaissance de ses faiblesses, car il perdait très rarement le contrôle, mais si c’était le cas c’était vraiment violent. En fait l’une des seules choses qui pouvait vraiment le blesser ou l’énerver était relatif à son passé, passé qu’il avait trouvé suivant le chemin des indices donnés par Joshi, relevant ses défis plus ou moins fous pour finalement récupérer sa mémoire. N’avait il pas été fou de tenter l’expérience ? Non, finalement il ne regrettait pas vraiment, même s’il ne voulait pas que qui que ce soit sache… Non, il ne le dirait à personne… C’était son secret à lui… On ne l’énerverait pas en parlant de Joséphine de Nosco et de son empire tyrannique, il aimait bien l’impératrice… Quand aux rebelles, il ne les haïssait pas, sans toutefois soutenir leurs idées… La congrégation ? Une idée intéressante, avec des secrets bien cachés… Ah s’il pouvait cacher son passé aussi bien et aussi longtemps que les congrégationnistes cachaient le secret des ondes alpha… Une chose pouvait aussi l’énerver vraiment, qu’on fasse du mal à ses amis et à son rat de compagnie, son Steve… Personne n’avait le droit de faire du mal au rongeur, il avait assez subit d’expériences…

Suite à l’ordre du professeur Kim se leva avec Ester, pour devoir faire un choix… Il allait pouvoir décider des partenaires ? Pouvoir faire ou défaire des couples ? Le choix était difficile… Bon déjà il ne pouvait pas choisir Ester apparemment, ce serait donc où Karlovy la jolie, ou Shane le doué. Ils avaient certainement tous le même niveau concernant le combat à main nue, peut être avec un léger désavantage pour les femmes et encore… Ester semblait vive dans ses coups. Cependant à l’arme blanche Shane était bon, c’était sur. Fallait-il faire le gentleman et laisser les femmes entre elles tandis qu’il affrontait Shane ? Ou lui faire une bonne surprise et lui permettre d’affronter une femme et donc Ester… Peut être cela redonnerait il un nouveau sourire sur les lèvres du jeune homme ? Et puis être avec sa Lovy aussi… Il lança un regard à Ester qui semblait lui répondre muettement qu’elle n’avait aucune préférence, ne connaissant ni l’un ni l’autre de ses futurs partenaires d’entrainement. Bien dans ce cas là, autant se jeter à l’eau. Nékorovy n’était contre aucun des arrangements possible puisqu’elle leur avait laissé le choix. Heureusement que la jeune scientifique avait réussit à se libérer de ses engagements pour se joindre à eux… Il lui lança un sourire en demandant doucement à son amie…

Accepteriez-vous d’être ma partenaire pour ce cours…

Bon, il n’y aurait pas eu de « public », il l’aurait taquiné un peu plus en faisant une plus longue proposition en forme de déclaration, malheureusement ils n’étaient pas là pour s’amuser et ils n’étaient pas vraiment en tête à tête… Ce fut donc à Shane de rejoindre Ester pour former un duo mixte. Ils commencèrent les étirements, que de souvenirs de la brigade et des entrainements sportifs… Au moins leur professeur prenait soin d’eux et de leurs muscles. Ils prirent au presque un quart d’heure pour cette première partie du cours.

Nouvelles instructions, il se plaça sur le tapis avec Karlovy tel deux amants de prose ! Euh… comme deux flamants roses. Ne pas lâcher son pied, même si l’on tombait… Et affronter Néko au corps à corps ? Non pas que la situation soit inintéressante mais la femme était doué en combat, ce qui pourrait donc s’avérer dangereux pour son adversaire. L’exercice suivant ne semblait pas beaucoup plus facile à réaliser… Bien faisons preuve d’équilibre alors. Pas facile sur un tapis, les yeux dans les yeux avec Karlovy tandis que deux papillons, à moins qu’ils ne soient des lapins tournaient autour d’eux, sans compter sur le dragon qui régnait sur la pièce et le combat mental (et physique ?) qui se déroulait sous ses yeux. Comment ne pas sourire devant les grimaces échangées, pourtant il lui fallait rester stable, ne pas tomber, ne pas être trop rigide mais sans s’affaler… Etre le roseau qui se tordait sous le vent, mais sans se briser et sans toucher terre… Ne pas trop se tordre de rire non plus sous peine de glisser ou de laisser échapper le pied qu’il maintenait en l’air. Il devait tout de même avoir l’air sacrement ridicule… Il ne manquerait plus que la vidéo circule sur le réseau… Si jamais Shane avait une idée aussi ridicule… Non de toute façon il s’en fichait bien et cela le ferait surement rire plus qu’autre chose… Il ne se vexait pas pour si peu. Et puis il avait la chance d’être en tête à tête avec Lovy.

Tu ne regrettes pas d’être venue j’espère ? Qui aurait pu te dire que tu finirais par accepter un défi à cloche pied ce soir ?

Lui n’aurait jamais prévu cela en tout cas… Mais c’était une bonne chose, positive même, le cours promettait d’être loin de la morosité ou des habitudes, Néko cassait un peu les stéréotypes et c’était plus agréable que de refaire quelque chose d’ennuyant que l’on avait déjà pratiqué mille et une fois. Là, ils mettaient un peu de piment dans leur vie, sortaient un peu de chez eux et en plus de cela pratiquaient du sport ce qui ne pouvait être que bon, en dehors des courbatures, des bleus et des petites blessures qu’ils risquaient de récolter dans la soirée… Bon au moins ce ne serait pas des poires… par contre pour se prendre un pain… Heureusement qu’il avait bien mangé avant de venir, la barre vitaminée ne servirait qu’en cas de besoin. Il espérait que Shane, Karlovy et Ester avaient fait de même et que leurs estomacs étaient comblés. Quoi de plus déconcentrant qu’un ventre qui réclame pitance ?

Je parie que tu ne peux pas dire trente-trois fois très rapidement : « les chaussettes de l’archiduchesse sont elles sèchent, archi sèche ! ».

Quoi ? Néko avait bien dit que celui qui perdait était celui à terre et le moyen qu’il employait n’était pas si déloyal enfin sauf si entretenir la conversation était dorénavant passible de la peine capitale. Ca n’avait pas changé, hein ? Non parce que ce n’était pas que Kim parlait beaucoup… Mais quand il commençait, c’était parfois dur de l’arrêter, surtout quand il pouvait tenter de déconcentrer une jolie brunette qui lui faisait face. Qui a dit qu’il la laisserait gagner facilement ?

_________________
avatar
Kim van Berghen
~ Chercheur ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Scientifique et médecin de la Guilde
Âge réel : 65 ans
Âge d'apparence : 30 ans environs

Compétences
Mémoire:
10000/10000  (10000/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Ester Wieg le Dim 6 Mar - 20:16

Tout le monde était arrivé. Kim, Nékorovy et Ester avait bientôt été rejoints par une jeune et jolie brunette aux yeux clairs et un homme aux cheveux gris à peu près aussi grand qu’Ester…
Karmachinchose et Shane.
Leur professeur, une fois tous arrivés, leur souhaita la bienvenue. Sous la demande de Nékorovy, Ester alla poser ses affaires dans un coin et revint calmement, tout en continuant à détailler la salle et ses occupants.

Shane avait posé une arme blanche sur une table. Aussitôt, comme une pie attirée par un objet brillant, le regard d’Ester se posa sur la lame droite et brillante… Quelle était belle… Presqu’autant que le canon de son arme Alpha… Malgré sa fascination pour l’objet posé à quelques mètres d’elle, Ester ne s’en approcha pas le moins du monde et réussit à décoller ses yeux de son sujet d’observation.
La présence du mouchoir blanc devant elle l’intriguait… A quoi pouvait-il bien servir ? Faire un garrot au cas où l’un d’eux était blessé ? Ou était-ce l’accessoire indispensable pour une activité prochaine ? Ou bien servait-il uniquement d’objet décoratif ? (Objet décoratif qui, en soi, ne décorait pas grand-chose.) Nékorovy fit taire ses réflexions en expliquant qu’ils sauraient de quoi ils retournent un peu plus tard. Pour le moment, l’usage de ce mouchoir n’était connu que de la professeure.

Cette dernière expliqua le programme de la session et Ester l’écouta attentivement, telle une élève sage et sérieuse. Une fois l’introduction terminée, Nékorovy leur exposa sa vision de la colère. Un sentiment incontrôlable et donc dangereux qu’il fallait absolument abandonner si on voulait survivre sur le terrain. Ester hocha la tête à l’écoute des paroles du brigadier d’Elite. En effet, la colère aveuglait, et à l’instar de l’alcool, rendait les gestes flous, vagues et inutiles. Un combat devait être soigné, presque beau à regarder, et pour cela, il fallait de la précision.
Ester sentit son envie d’apprendre monter encore en elle, comme un souffle qui la poussait vers l’avant.

Une fois ce discours terminé, Kim fut invité à choisir son, ou plutôt sa partenaire pour la séance. Ester avait pu voir de l’hésitation sur son visage, mais, au final, il désigna Karlovy et sembla comblé par son choix. Il faut dire que la jeune fille n’avait pas un physique déplaisant à regarder. Bien qu’Ester se doutât que derrière son débardeur un peu trop large, elle n’avait pas beaucoup plus de poitrine qu’elle.
Elle reporta son regard sur son partenaire. Shane M. Lewis. Il semblait un peu discret et distant. Et cela n’était pas pour déplaire à Ester… Elle l’observa un instant et ses yeux se posèrent sur ses gants en cuir noir, puis elle reporta son attention sur le visage du brigadier informatique et lui lança un petit sourire timide mais chaleureux.

Une fois les groupes formés, Nékorovy les invita à s’étirer. Ester entendit sa colonne craquer à plusieurs reprises mais le bien qui s’en dégageait ensuite en valait la peine.

Un peu d’antirouille s’impose !

En effet, la jeune femme n’avait pas tort ! Ester devrait faire ce genre d’exercice plus souvent après-en… Dix minutes plus tard une nouvelle activité fut proposée.
Kim et Karlovy (Ah ! C’était donc ça le prénom de cette jeune demoiselle !) se placèrent face à face sur le tapis amortisseur et durent rester debout, sur un pied, le deuxième se trouvant dans leur main.
Au bout d’un moment, Nékorovy invita Shane et Ester à essayer de déconcentrer les deux personnes sans les toucher. Aussitôt, Ester s’approcha de son parrain et, sachant que les grimaces en tout genre n’étaient pas la tasse de thé de la nouvelle arrivée, elle opta pour un tout autre stratagème.
Elle baissa timidement les yeux, ouvrit puis ferma la bouche, comme si elle cherchait ses mots, puis, après s’être pincée les lèvres, elle planta ses pupilles dorées dans celles du docteur :

En vain ai-je lutté Kim… J’ai beau faire tout ce que je peux, je n’y arrive pas, je… Je ne peux plus réfréner mes sentiments… Dès la première fois que je vous... Que je t’ai vu, j’ai su que… Je t’aimais… Et que je t’aimerais toujours.

Bien sûr, sa pseudo-tactique, bien que peut-être originale, n’était pas forcément le meilleur moyen de déstabiliser le médecin. En tout cas, le fait que cet événement arrive jusqu’aux oreilles d’Aaron amusait beaucoup Ester. De plus, il est important de noter que, si la première hobby de la jeune fille était d’observer les gens, sa deuxième était sûrement de reproduire ce qu’elle avait vu. La moindre petite ride, le timbre de la voix, les mouvements oculaires… Elle aimait ça.
Si la plupart des jeunes filles aimaient se regarder dans un miroir pour disserter sur leurs qualités physiques ou traquer le moindre défaut, Ester se contentait d’étudier attentivement les différentes émotions à la portée de l’être humain et leur manifestation sur le visage et même le corps entier. Elle essayait de les reproduire, elle voulait atteindre la perfection. Ce n'était pas une question de mensonge... C'était presque un art. Un art interdit, où on se créait une façade, un masque qui fusionnait avec la peau, les lèvres, les yeux, la langue jusqu'à parfois atteindre le coeur. Le but étant de l'utiliser à bon escient. Sans jamais se faire dominer par lui. Sans jamais fléchir devant lui.
Et c'était ça, qui faisait toute la beauté et l'intérêt de la chose.
avatar
Ester Wieg
~ Brigadier Anti-Terroriste ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 20 ans

Compétences
Mémoire:
0/10000  (0/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Shane M. Lewis le Ven 11 Mar - 23:28

    Il avait les yeux qui, dans un élan observateur, parcourait la salle, détaillait la pièce et les gens présents. Shane n’avait pas eu vraiment l’occasion de travailler dans cette salle d’entrainement, d’ordinaire utilisée par tout le monde. A quoi cela pouvait-il servir lorsque, comme lui, on avait été brigadier depuis le début et qu’on disposait des salles d’entrainement de celle-ci ? Elles étaient un peu plus équipée que celle-ci, car elles servaient pour les hommes de terrain et par uniquement pour ceux qui avait décidé de faire du sport le cinquième dimanche du mois. Autrement dit, très rarement.

    Aussi, il n’avait donc pas eu pour habitude de venir ici. Mais c’était une fois exceptionnel. On n’aurait pas pu faire cela au sein du Quartier Général de la Brigade Impériale, pour la simple et bonne raison que trois quart des élèves n’y travaillaient pas et n’en avaient pas forcément accès. Des gens comme Karlovy qui avait un statut un peu particulier que fait que son fiancé était un rebelle à présent. Ou des gens comme Ester qui, arrivant tout juste aurait eu un peu de mal à se faufiler pour entrer au Quartier Général de l’armée locale. Quatre élèves, un maître lame. Néko était une brigadière d’élite, il ne faisait pas de doute qu’elle avait des compétences en matière de combat en tout gens et qu’elle avait beaucoup de choses à leur apprendre. Sur ses ordres, Shane ôta l’épée qu’il avait à la ceinture, autour de sa taille et la posa doucement sur la table, un peu comme un objet précieux. Oh bien sûr, ce n’était pas l’objet de prédilection de Shane, il était bien plus doué devant l’écran d’un ordinateur que dans un combat. Néanmoins, il se ne laissait pas abattre par une maîtrise unique, et il avait dès lors travaillé sa maîtrise des armes, en particulier celle des armes blanches.

    Il avait d’ailleurs acquis une nouvelle épée, cette épée. Une très bonne épée dont il était ravi, et qu’il n’échangerait pour rien au monde. Il avait appris à la manier, du mieux qu’il en était capable et puis, par soucis pratique, il savait qu’à l’avenir, il n’aurait pas à manquer d’une si bonne épée lors d’une attaque de créatures telle que celle qu’ils avaient connu, il y a quelques mois encore. Car lors de cette dernière attaque, Shane s’était maudit de ne pas avoir une meilleure épée et s’était promis que s’il sortait vivant, il s’en offrirait une. C’était chose faite à présent. Et même s’il se sentait paré pour une nouvelle attaque, il ne voulait pas qu’il y en ait une de sitôt. On avait déjà assez de problèmes avec les rebelles en ce moment, il était donc inutile que celles-ci se mêlent à la fête. Sans quoi, cela pourrait virer au bain de sang.

    Les rebelles faisaient assez de mal comme cela. Dernier méfait en date : l’enlèvement de Tristan. Une tragédie pour la Guilde, et Shane qui avait hérité de Traktueur, une responsabilité qu’il n’était pas encore certain de pouvoir porter sur ses épaules. Cela ne faisait que dix ans qu’il était à Nosco. Et même s’il avait un talent incontestable en informatique, il n’était pas prêt, encore, pour avoir des responsabilités si élevées. Il n’était pas seul, certes, mais il savait que lorsque Tristan reviendrait, il devrait avoir fait ses preuves et s’être montré à la hauteur de la tâche à laquelle on l’avait nommé. Autre fait notable qui avait boulversé la Guilde : le commandor de la section anti-terroriste avait été destitué de ses fonctions. A sa place, Silvio avait endossé cette responsabilité, et le couple, pris dans ses nouvelles obligations respectives n’avait pas pu se trouver quelques instants à partager ensemble. Ce qui expliquait la maigreur relative dans laquelle Shane était plongé, tout comme la fatigue et la mine grise qu’il avait. Il aurait pu paraître être un fantôme. Il avait essayé de se reprendre en main, remonter la pente, mais il n’était pas bien certain d’y parvenir seul. Il avait besoin de Silvio. Il avait besoin d’aide. Une aide que Kim lui avait déjà proposé mais que Shane avait refusé, par pure fierté, n’en doutez pas.

    Shane revint sur le tapis, avec les quatre autres, s’assit, et commença l’échauffement. Il avait un peu l’habitude de ce genre d’échauffement, c’était toujours ainsi que commençait une séance d’entrainement. C’était assez important pour ne pas se retrouver courbaturé le lendemain (et franchement, Shane n’avait vraiment pas besoin de ça en plus) ou encore qu’on se retrouve blessé. Et ça aussi Shane n’en avait pas besoin.

    Après cela, Shane finit par se lever et rejoindre donc Ester puisque Kim avait choisi Karlovy. Un jeu d’équilibre commença donc. Shane avait été très en retrait de la scène, silencieux, distant, un peu fermé sur lui-même ses derniers temps. Alors, à côté d’Ester, il demeura inflexible, droit comme un piquet, ce fut tout juste si on distingua sur son visage amaigri un fin sourire en coin en réponse à celui que la nouvelle arrivée venait de lui adresser. Il resta à regarder Kim et Karlovy qui se faisaient face, dans un défi assez remarquable. Qui des deux fléchirait ? A vrai dire, la réponse lui importait peu. Mais lorsque Néko envoya Ester et Shane déconcentrer les deux équilibristes, il dut faire un choix mentalement, sur la personne qu’il voulait faire choir. Pour tout avouer, le chocolat de Karlovy avait été bon… Mais il n’eut pas le temps de s’appesantir sur le sujet qu’Ester passait d’ores et déjà à l’attaq… A la séduction ? Cette petite ne perdait pas le nord. Et finalement, la première réplique de Shane franchit ses lèvres :

    « Cette fois c’est certain. Kim, je crains que vous n’ayez un penchant pour les âmes fragilisées par la récente arrivée à Nosco. C’est moche. »


    Et comme une réplique n’arrive jamais seule :

    « Le pire, c’est que vous en prenez plusieurs à la fois. Ca aussi, c’est moche. »

    Il roula des yeux, pensif néanmoins sur ce qu’il disait : Aaron, Ester… A qui le tour ? Tiens, attendez… Ester… N’était ce pas le nom de la fille que Shane avait conseillé à son filleul Gunther de rencontrer et de l’engager comme cobaye à son test de compétences ? Outch… Serait-ce possible que le fameux cobaye ait des compétences en matière de combat ? Pauvre Gunther… Il risquait d’en baver… Et ça allait être bien drôle cette histoire.

avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Karlovy Kinsky le Lun 14 Mar - 16:11

« Accepteriez-vous d’être ma partenaire pour ce cours…
- Oh, si vous insistez tant... »

Se retrouver un duo face à Kim... Karlovy ne cachait pas sa joie, même si, niveau concentration, ce ne serait probablement pas l'idéal. En fait, c'était même l'inverse de l'idéal, et ses yeux courant sur le visage du séduisant docteur lui laissaient plein de souvenirs marquants, et une attirance inavouable, bien que réciproque. Elle n'avait pas envie que tout le monde sache, elle n'avait pas envie que son mâle se retrouve dans une situation difficile par sa faute... Et puis, il était à elle et à elle seule, tout comme cette relation. Elle n'avait jamais été partageuse. Mais bon, qu'importe, le sujet du moment était à la concentration, pas aux qualités de Van Berghen en terme de baisers, de caresses et de...

Etirements ! Oui, étirements. Veillent à reporter son regard sur n'importe quoi d'autre que Kim, elle offrit un sourire moqueur à Shane. Quand elle l'avait vu, il lui avait déjà semblé plutôt amaigri, mais là, c'était... C'était pire que tout. Il ressemblait plus à un cadavre ambulant qui se traînait parmi les vivants en attendant de rejoindre les morts, sans oublier de manifester son impatience, qu'à un être humain. Il était pâle, il était maigre, et il ne semblait plus rien ressentir... C'était attristant. Elle avait bien envie d'aller rire avec lui, trouver un sujet bidon qui ferait revenir un franc sourire sur ce visage à demi-mort, mais, une fois encore, ce n'était pas le moment. Alors, sagement, elle en revint à son dos, se pencha sur le côté, et s'étira, balayant le personnage suivant du regard.

Ester. Ester Wieg, elle avait retenu son nom. Taille moyenne, plutôt très sexy... Un air froid et timide, dissimulé derrière une apparence angélique. C'était la filleule de Kim. Et, si elle faisait mine de poser ses pattes dessus, Karlovy l'éliminerait. Froidement. En empoisonnant ses barres protéinées... Non, j'rigole XD. Elle se contenterait juste de lui pourrir la vie de tous les moyens possibles et imaginables. Et imaginative, elle pouvait vraiment l'être ! Quant à Néko, elle faisait montre d'un enthousiasme qu'on ne lui connaissait pas, et qui, autant le dire, ne lui allait guère. Elle aurait presque eu l'air d'une gentille maître-lame... Etonnant paradoxe, s'il en est. Enfin, elle la vit se relever, signe que les étirements étaient finis. Elle savait ce moment nécessaire, mais n'y prenait vraiment aucun plaisir.

“Tu ne regrettes pas d’être venue j’espère ? Qui aurait pu te dire que tu finirais par accepter un défi à cloche pied ce soir ?
- Faut croire que des choses surprenantes arrivent quand tu es dans le coin, mon bel ami. Enfin, je compte bien être le pied, et te laisser le rôle de la cloche... TOMBE ! »

Elle avait crié, soudainement, quittant le ton mi-doucereux, mi-moqueur qu'elle aimait tant adopter. Le but de la chose ? Effrayer Kim, le pousser à sursauter et à s'étaler de tout son long. Mais, s'il manifesta de la surprise, il parvint à garder son équilibre, au grand damne de Karlovy, qui enchaîna sur des positions fort provocantes ayant pour unique idéal de le perturber. Qu'importe le regard des autres, elle assumait pleinement son corps... C'était sans aucun doute l'origine de ses talents de séductrice. Enfin bon, il fallait bien avouer qu'enchaîner les positions provocantes à cloche pied sans lâcher le pied collé contre ses fesses était plutôt difficile, et virer plus dans le ridicule que dans la séduction. Mais rien à faire ! Si elle arrivait à le faire rire, il basculerait, lui laissant la victoire... Elle ne souhaitait aucun mal au docteur, mais avait un esprit de compétition assez développé pour ne pas lui vouloir du bien non plus, à cet instant.

Oh, mais voilà que deux nouveaux petits détails entraient en jeu. Shane et Ester s'avançaient, suivant les chuchotements de Nékorovy, et venaient balancer leurs piques à Kim. Allez savoir pourquoi tous deux avaient préféré embêter le docteur qu'elle mais, l'un comme l'autre, piquèrent sur un sujet sensible : l'amour. Ah non alors ! Les yeux écarquillés, Karlovy vit la nouvelle Oubliée faire les yeux doux à SON docteur, d'un air mièvre absolument hideux, sans aucun intérêt. Mais elle n'avait rien pour elle, cette gamine ! Et Shane sous-entendait que ce n'était pas la première ! S'était-elle tant fourvoyé concernant son mâle ? Avait-elle été si niaise, si naïve, si... Aaron ! xD. Ces attaques qui avaient pour but de perturber Kimchou eurent, en fait, plus d'effet sur celle qui lui faisait face. La colère la ravagea.

Kinsky avait toujours été une femme colérique, qui démarrait au quart de tour quand il s'agissait d'un sujet sensible. Genre l'amour. Et, quand Néko parlait des conséquences de la rage, elle n'avait pas tort. Perturbée par les dires de ses adversaires, et malgré son désir de se rasséréner en se disant qu'ils ne disaient ça que pour les déconcentrer, elle se sentit mal, de plus en plus mal. Son esprit se brouilla derrière un épais brouillard, et elle sentit son équilibre, d'ordinaire si bon, basculer. Quelques mouvements dans l'air pour tenter de se retenir, sans succès, et elle tomba mollement sur le tapis, gardant malgré tout son pied dans sa main. Elle ferait mieux sur le prochain, n'est-ce pas ? Elle l'espérait, tout du moins.

Refusant toute aide, elle se releva seule, rageuse d'avoir ainsi échoué. Elle était mauvaise joueuse, elle était colérique... Une vraie gosse, une garce, pire encore que cette Ester de pacotille. Mais elle comptait bien se venger sur Shane et la femelle, trouver leurs points faibles, les faire vaciller... Lequel des deux avait été le plus perturbant pour elle ? Shane (ou devrais-je dire Chaînes ? :p), sans doute, qui avait insinué tant de choses, tant de soucis... Récemment, Kim avait eu deux nouveux oubliés. En profitait-il de façon peu scrupuleuse ? Non, bien sûr que non. C'était impossible, venant de lui, n'est-ce pas ? Pas plus impossible, toutefois, que Zoltan partant chez les rebelles... Si elle s'était trompée, si elle avait accordé sa confiance à quelqu'un qui n'en valait pas le coup, et si et si...

“Je vous affronterai donc, Maître-Lame.”

Elle souriait, elle avait l'air détendue. Aaah, qu'elle cachait bien le tournoiement de ses émotions, à cet instant. Dignement, elle s'inclina face à Nékorovy et, faisant mine d'avoir oublié qu'elle s'était retrouvée en situation d'échec, elle revint se poster sur le tapis, et s'inclina devant Kim, vainqueur. Un instant, leurs regards se croisèrent. Elle ne pouvait pas, elle ne voulait pas cacher la tourmente qui l'agitait à cet homme. Alors, elle la laissa passer en un bloc dans ses yeux verts, furtivement, mais assez pour que le docteur comprenne. Ils devraient en discuter, peu après. Il y avait intérêt !
avatar
Karlovy Kinsky
~ Biologiste ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Technicienne dans la synthèse alimentaire
Âge réel : 19
Âge d'apparence : 27

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Nékorovy Welka le Lun 21 Mar - 19:51

Ils étaient tous plus surprenant les uns aussi bien que les autres. Kim avait donc fait son choix et Esther était maintenant accompagnée. Voilà! Tout était parfait! Néko avait bien rigolé intérieurement, elle avait Karlovy pour adversaire en fin de cours et durant tout le scénario, Néko avait put noté que Kim avait tenu bon ce qui n'était pas le cas de Karlovy bien trop distraite par tout ce qui se déroulait. Doc' avait une parfaite équilibre et aussi, il était bien difficile d'amorcer la colère chez lui. Il ferait un parfait équilibriste et aussi un bon prisonnier, ceux qui ne parlaient pas facilement... Chacun d'eux avait de bonne qualité et des performance à développer. Welka était fier d'avoir de bien meilleurs élèves que l'année passée!

« Bien!! Que tout le monde excepté Shane aillent s'assoir sur les tapis. Maintenant, après ce petit jeu très intéressant, nous allons pouvoir passer à l'étape suivante. » Welka prit place à droite de Shane et regarda tout ses élèves. « Shane, je voudrais que tu réagisses le plus vite possible à ce qui....» Elle n'eut même pas fini sa phrase que soudain, elle saisit rapidement le jeune garçon par le cou, positionnant son bras sous le menton de Shane, l'attirant à elle. Ainsi, il se retrouva de dos, acculé contre elle et cette dernière se mit à serrer assez fort sans pour autant le faire souffrir. L'effet de surprise était toujours aussi agréable à employer. Elle le laissa donc faire.

Quelque minutes plus tard, ce fut au tour de Karlovy... (la furie ?). Elle réitéra les mêmes gestes sous l'effet de surprise. C'est-à-dire qu'aussitôt qu'elle se mit debout et s'avança pour rejoindre Néko alors que Shane allait s'assoir, elle la saisit brusquement. Ce qui était vraiment intéressant, c'était l'analyse des comportements... Néko n'allait peut-être se prendre un tape, un geste violent si jamais elle se mettait en colère. C'est bien connue, les gens colériques, sont difficilement métrisables mais Néko avait aussi de l'expérience et Lovy ne lui faisait vraiment pas peur, elle saurait la mettre au sol si cela s'avérait nécessaire.

Pareil, une fois Karlovy relâchée, Wel l'ordonna de rejoindre son tapis puis, ce fut au tour d'Ester. Et la surprise serait bien plus amusante. Welka ne l'avait pas saisit par le coup mais lui avait fait une queue de dragon alors qu'elle marchait. Bien heureusement, on était sur un tapis de sol amortisseur et le choc ne devait pas être aussi terrible. « Allons Ester!! » Ce fut Welka qui fut agréablement surprise. Alors que Maître lame tenta de la saisir par le cou, Ester réussit à éviter sa passe. Était-ce un miracle, où un réflexe déjà apprit ? En tout cas, Wel en était déjà contente. « Bravo! Je te demanderais de rester à mes côtés pour le moment. »

« Kim venez je vous pries » après ce qu'il avait déjà vu, qu'est-ce qui pouvait bien lui arriver au docteur ? La réponse se fit attendre mais, elle arriva enfin quand Welka lui lança un coup de pied au niveau du thorax. Son coup était très précis et donc, elle avait modérée sa puissance. En revanche, s'il tombait, il atterrirait sur le tapis amortisseur sinon... Kim aurait réagit comme un bon brigadier et non pas comme ces mollusques. Était-il encore vigoureux ce médecin ?

Les minutes s'écoulèrent et finalement tout le monde retourna sur les tapis sauf Welka et Ester. Le professeur allait faire un petit débriefing sur ce qui venait de se dérouler avant d'entamer la seconde partie du cours. Et c'était bien Ester qui allait ouvrir le jeu.

[HRP : Mille excuses pour mon retard!! u.u vraiment désolé]
avatar
Nékorovy Welka
~ Brigadier d'Elite ~
Assassinat


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier d'Élite dans l'assassinat ; Brigade anti-terroriste
Âge réel : 21
Âge d'apparence : 26

Compétences
Mémoire:
750/10000  (750/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Kim van Berghen le Mer 30 Mar - 19:56

Tomber ? Oui, il était tombé, déjà, c’était trop tard. On ne se relevait pas de ce genre de chute, celle du type chutes du Niagara. Il n’était pas tombé du ciel, ni dans les sous-sols, seulement à terre. Même s’il avait été sur ses deux pieds, il n’avait pu que s’écrouler. Bim Badaboum. Un peu comme une crise cardiaque, ça n’avait pas prévenu. Et qui le soignerait puisqu’il était médecin ? Certainement pas Anna Heidelberg, elle ne comprendrait pas, même s’il lui expliquait en allemand. Isaac Lawrence pourrait il recoudre et réparer la lourde blessure qu’il avait subit ? Il était tombé. Pire que de choir dans les escaliers, ou que de sombrer entre les flots sombres d’une mer agitée… Il était tombé, il avait chuté. Il s’était prit les pieds dans le tapis, emmêlé les pattes et rien n’avait pu stopper la descente infernale. Quelqu’un lui en voulait. Etait-ce Joshi ? Etait-ce le destin qui avait décidé de cette cruelle aventure ? On avait allumé dans son cœur un feu imperméable aux atteintes des larmes. On l’avait visé d’une flèche imprévue aussi bien que mortelle. Qu’avait il fait pour mériter cela ? Un simple regarde de Lovy et… il était tombé. Tombé amoureux.

Tout avait bien commencé, une petite bataille entre Lovy et lui pour savoir celui qui tiendrait le plus longtemps. Tandis qu’elle lui répondait, sa belle tenta un cri de surprise pour le faire trébucher, mais qui n’eut pour effet que de déclencher son rire. Elle enchainait les poses provocantes, ce qui n’aidait absolument pas le scientifique, mais ne devait pas non plus faciliter la tâche à la biologiste qui se devait de renouveler son point d’équilibre. Il se força donc à détourner les yeux le temps de ne plus se sentir vacillant. Une fois qu’il eu trouvé son équilibre et la bonne position, il s’autorisa à regarder sa concurrente et même à lui sourire, mais c’était sans compter le complot qu’avait prévu Néko, celui d’envoyer deux importuns pour titiller les deux blanches colombes qui flottaient sur leur nuage. Ils n’avaient pas eu le temps de retomber en enfance, que déjà on les jetait de leur petit paradis. Voilà qu’Ester avait attaqué en première, usant de la flèche de cupidon comme d’une arme, mimant des mimiques qui n’étaient certainement pas les siennes pour interpréter un rôle qui ne lui collait pas. Elle était plutôt bonne actrice, en tout cas vu l’expression de colère de Lovy… Kim était quand à lui gêné, et ne savait pas trop comment réagir, sachant que sa filleule jouait un jeu juste pour le déstabilisé il se décida à se concentrer sur autre chose. Lovy ? Non, elle était en colère et… Quelque chose de neutre. Rester zen grâce à quelque chose d’autre. Tristan aurait sans aucun doute pensé code informatique alors… il devait penser mathématique ! Que dirait Einstein ? E=mc². Une particule isolée et au repos possède une énergie qui correspond à sa masse par le produit du carré de la vitesse de la lumière.

Quoi que venait de dire Lewis ? Le… rah… si… Non, penser mathématique. Ou même, géométrie pourquoi pas. Même si il y avait moins de logique, cela restait neutre, parfait pour la situation. Le théorème de Thalès, ou mieux encore celui du non moins célèbre Pythagore : Dans un triangle rectangle, le carré de la longueur de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des côtés de l’angle droit. Si AB2 = AC2 + BC2 alors le triangle ABC est rectangle en C. Si dans un triangle, le carré de la longueur du plus grand côté est égal à la somme des carrés des longueurs des deux autres côtés, alors ce triangle est rectangle et l’angle droit est l’angle opposé au plus grand côté. Ah les mathématiques, il n’y avait rien de plus beau ou de plus vrai. Aucune contestation possible. Un plus un faisaient toujours deux… Bon ils pouvaient faire un voir onze dans d’autres matières ou selon la façon de le présenter, mais en maths cela resterait deux !

Et finalement, alors que le temps lui avait semblé passer plutôt rapidement, Lovy bascula gardant son pied dans la main mais perdant sa stabilité. Il avait immédiatement détourné son regard vers elle, inquiet, mais elle s’était relevé rapidement, bougonne sans lancer un regard à personne. Et soudain, elle sembla se calme, comme si la fin du combat d’équilibre marquait le dénouement du conflit intérieur qu’elle avait eu. Voilà qu’elle retrouvait un sourire, et acceptait avec honneur la défaite, s’adressant à Néko, puis s’inclinant devant lui. Cependant son regard contait une toute autre histoire. Elle avait reprit le contrôle mais simplement en surface, à l’intérieur elle continuait de bouillir comme un volcan prêt à exploser. Dire qu’il n’avait rien dit et que pourtant… Ah Shane et Ester s’étaient bien débrouillés pour le mettre dans le pétrin. De toute façon il n’était pas énervé et s’il parvenait à calmer Lovy ils pourraient avoir une discussion posée. Oui, enfin il faudrait qu’ils déposent les armes blanches avant de commencer à parler parce que sinon, un coup qui part brusquement et…

Nékorovy Welka avait passé plus d’un quart de siècle à Nosco, pendant tout ce temps, avait elle cherché à retrouver sa mémoire ? A mettre la main sur le moindre souvenir concernant son passé ? S’était elle intéressée à la moindre impression de déjà-vu ? Peut être se souvenait elle déjà d’une bonne partie de sa vie antérieure ? Ou peut être pas. Chaque noscien était différent et généralement les guildiens tentaient de rester dans le respect des lois pour ne point avoir de problème avec la justice parfois sans indulgence de l’impératrice. Il n’avait jamais eu d’ennuis sérieux avec la congrégation ou les rebelles même lorsqu’il avait été brigadier, sans doute était aussi en partie pourquoi il ne leur voulait aucun mal et ne leur tenait pas rancune de tenir tête à celle qui les dirigeait. Cependant il savait que si un jour on le capturait pour une raison ou une autre, il ne parlait jamais, de rien, pas le moindre petit secret. Il saurait rester muet comme une tombe.

Les attaques surprises, une question de vigilance constante, de rapidité et de précision, il fallait tenter d’anticiper les actions de son adversaire, mieux les contrecarrer et surprendre à son tour ! Trois adversaires successifs pour Welka et a chaque fois une réussite, elle était experte dans son domaine et ses attaques étaient d’une souplesse terrifiante. Tel un serpent ses mains volaient jusqu’à l’adversaire, déstabilisait et revenait vers leur propriétaire pour se protéger en cas de besoin. Un battement de cil et on ne voyait pas l’attaque venir à soi. Voilà que chacun, ou presque, était passé. Ester semblait avoir réussit le test. Il serait intéressant si Néko se prenait d’affection pour la petite et se décidait à la former… S’entendraient-elles aussi bien que Shane et Aaron ? Et enfin on appela son prénom, il fallait dire qu’il avait apprécié pouvoir se reposer quelques instant sur les tapis et observer ce que leur réservait leur professeur, avant de lui-même à nouveau passer à la casserole. Pour ce soir un mijoté de Shane Lewis, accompagné de sa garniture de Karlovy Kinsky, le tout saupoudré d’Ester Wieg et avec une touche de Kim van Berghen, servir chaud, sauf si vous voulez un plat de vengeance, et dégustez. Bon appétit.

Le scientifique une fois debout s’était approché avec prudence, préférant fixer les bras et les dangereuses mains, plutôt que les yeux de la jeune femme. Quel était la tactique qu’elle adopterait ? Mais soudain le corps de la Néko pivota permettant à sa jambe de propulser un coup de pied à une hauteur assez impressionnante. Reculant de deux pas, il n’évita pas vraiment le coup tentant plutôt de l’amoindrir et de tenir le choc lors de la rencontre entre le pied et son torse. Il eut cependant la respiration coupée pour quelques secondes, mais pas assez pour le déconcentré de son objectif, attraper le pied de leur professeur. Et elle avait elle un bon équilibre ? Tenir ainsi sur un seul appui s’était se mettre en difficulté, jouer les flamants roses hors de l’eau. Bon d’accord un partout, cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus l’habitude de ce genre d’attaque physique, supportant plutôt celles verbales. Non pas que ce soit réellement interdit mais la guilde voyait d’un mauvais œil le fait que leurs médecins aillent se balader dans les souterrains. Ils n’étaient pas nombreux et pas facilement remplaçable… Et même s’il avait déjà eu ces connaissances, il avait beaucoup oublié, non pas en souvenir mais en pratique, ce cours lui ferait donc le plus grand bien. S’il avait su parer, il n’avait pas attaqué pour mettre fin au duel. Or chacun sait que la meilleure défense c’est l’attaque. Ne pas laisser à son adversaire la possibilité de gérer le combat, ne pas lui laisser décider de la chorégraphie ni de la mise en scène. Un vrai spectacle se construisait à deux pour être vraiment impressionnant et agréable à voir.

_________________
avatar
Kim van Berghen
~ Chercheur ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Scientifique et médecin de la Guilde
Âge réel : 65 ans
Âge d'apparence : 30 ans environs

Compétences
Mémoire:
10000/10000  (10000/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Ester Wieg le Dim 10 Avr - 19:02

Le plan d’Ester avait échoué. Ou du moins, il n’atteignit pas la cible escomptée. La jeune Oubliée pouvait sentir la colère bouillir depuis la jolie biologiste à qui elle tournait le dos. Une bombe prête à exploser à tout moment. Mieux valait s’éloigner.

Même si la stratégie d’Ester était loin d’être parfaite, l’expression de Kim était intéressante. Mais elle savait qu’il avait vu clair dans son jeu. Trop rapidement. Beaucoup trop. Qu’est-ce qui n’avait pas collé ? Avait-elle oublié un quelconque froncement de sourcils ? Une petite rougeur des pommettes peut-être ?
Ou était-ce cet éclat qu’elle pouvait voir dans les yeux de son parrain quand il regardait la biologiste qu’elle avait négligé ?
Cette petite lumière, discrète mais belle et bien présente, qui scintillait dans les prunelles du médecin. Comme si le monde avait un nouveau centre et qu’il n’était pas fait de fer ni de nickel mais bel et bien de chair. Et pas n’importe quelle chair. Celle de Karlovy Kinsky.

Comment… Comment Kim pouvait-il faire ça ?

Non pas qu’Ester était jalouse de la brunette et de l’attention que lui portait le médecin mais… Cet éclat. Comment arrivait-il à le créer ?
C’était ça qui lui manquait. Cette chose. Ce petit détail qu’elle avait oublié… Et qui fracassait tout son mime, tout son jeu d’actrice. Ester ne pouvait quitter Kim des yeux. Un peu ahurie. Elle observait, encore et encore. Et elle n’arrivait pas à savoir comment le reconstituer chez elle. Comment ? Comment ? COMMENT ?
Cette idée l’obsédait. Elle l’obsédait tellement qu’elle entendit à peine la chute de la biologiste. En réalité, elle ne s’en rendit compte que grâce à la petite lumière dans le regard du médecin. Une petite lumière qui devint plus vive, empreinte d’inquiétude quand Karlovy se retrouva au sol.

Ester dû détacher, à regret, son regard du visage de Kim pour reporter son attention sur la jeune femme. Curieuse, la jeune fille observa l’expression de colère qui déformait encore le visage d’habitude angélique de la brunette. Intéressant.
Son visage était devenu rouge, les sourcils froncés, les lèvres pincées…

Karlovy se redressa. Elle cacha sa colère. Pourtant cette dernière restait notable. On pouvait encore voir les muscles tendus de la biologiste. Et ses artères ressortaient, montrant une tension importante.
Ester était-elle la cause d’un tel énervement ? Si c’était le cas, bien qu’elle était désolée pour Lovy, elle était plutôt fière. Cela rattrapait le piètre bilan qu’elle avait fait de sa stratégie un peu plus tôt.
Quoiqu’il en soit… Elle se retourna une dernière fois vers Kim. Cette lumière était toujours là. Et elle la jalousait, elle la désirait, elle voulait la saisir, l’enlever du regard de Kim pour la remettre dans le sien.
C’était cela qui lui manquait : une dimension à son personnage. Tous ses médiocres jeux d’actrices manquaient de profondeur. Elle ne devait pas copier simplement, elle devait devenir le personnage. Et, un peu plus tôt, face à Kim, elle avait lamentablement échoué. Pour elle du moins, elle avait raté son coup. Lovy aurait sûrement dit autre chose. Quelque chose qui aurait commencé par un bon lot d’insultes.

Je vous affronterai donc, Maître-Lame.

La jeune brune avait prononcé ces mots d’un ton faussement calme, avec une voix qui tremblait encore de colère.

Le professeur reprit la direction de son cours et invita tous ses élèves à l’exception de Shane à aller s’asseoir sur les tapis. Ester chassa de son esprit sa quête d’une meilleure expres​sion(Une recherche qui commençait à l’obséder de manière peu agréable) et se concentra sur le cours.
Nékorovy se tenait droite à côté de Shane et commença à expliquer quelque chose. Tout à coup, la Maître-Lame se mut à la vitesse de l’éclair et immobilisa le jeune homme pressant son bras contre Shane, parfaitement maîtrisé. Impressionnant.
Le professeur relâcha son élève (ou victime, c’est à débattre) et invita la jeune furie biologiste à la rejoindre. Et hop ! Un quart de seconde plus tard Karlovy se retrouvait dans la même position qu’occupait Shane quelques minutes plus tôt.

Les attaques surprises avaient des effets assez drôles sur les visages des élèves qui passaient : tout d’abord, leurs yeux s’écarquillaient comme deux soucoupes, puis leurs visages se vidaient de leur sang et devenaient livides, la bouche s’ouvrait sous le choc et une fois immobilisés et complètement sous le joug de leur professeur ils restaient pendant deux ou trois secondes dans la même position avant que leur cœur ne reprenne du service.

Vraiment, c’était très drôle. Mais ça l’était nettement moins quand c’était son tour de passer.
A l’entente de son nom, Ester se leva prudemment.
Elle était prête à tout. Elle inspira profondément et ouvrit grand les yeux. Elle serait prête au moindre mouvement suspect de la Maître-Lame. Le moindre sourcillement louche. Le moindre sourire qui laissait présager un coup fourré.
Elle était prête à tout. Absolument tout. Sauf à ça. PAF ! Queue de dragon et Ester tomba au sol en grand bruit. Ridicule. Absolument ri-di-cu-le.

Son professeur tenta de la saisir par le cou. Non pas cette fois-ci ! Elle avait déjà été humiliée une fois, ça n’arriverait pas une deuxième.
Ester, par l’opération du Saint-Esprit, réussit à esquiver le geste de Nékorovy et se remit sur ses deux pattes, en position de défense. La jeune fille ignorait d’où elle avait tiré ce réflexe qui lui avait sauvé la mise mais elle en fut soulagée.
Son cœur battait encore fort de sa chute et de sa surprise. Nékorovy était décidément incroyable. Ester n’avait rien vu venir. Rien du tout.

Bravo! Je te demanderais de rester à mes côtés pour le moment.

Ester se rangea sagement à la droite de son professeur, les mains croisées dans le dos. C’était le tour de Kim. Ester se concentra sur les gestes de Welka.
Cette dernière pivota sur une jambe avant de lancer sa deuxième contre le torse du médecin, qui, malgré une tentative d’esquive, ne put qu’amortir le choc violent qu’il subit.
La Maître-Lame avait visé les poumons, afin de couper la respiration de son adversaire et peut-être profiter de son étourdissement et de son manque d’oxygène pour finir de l’immobiliser.
Cependant le scénario fut tout autre : Kim saisit la jambe de son professeur avec une rapidité qu’Ester ne lui soupçonnait pas. Le médecin avait décidé de réécrire le script et ajouter sa touche à la danse qu’ils étaient en train de construire à deux. Parce que c’était ce que c’était : de la danse. Une vraie chorégraphie calculée au millimètre voir lequel des danseurs partirait le plus tôt dans les coulisses. Et, en attendant ce moment fatidique, les deux se donnait en spectacle sous le regard admirateur d’Ester.
avatar
Ester Wieg
~ Brigadier Anti-Terroriste ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 20 ans

Compétences
Mémoire:
0/10000  (0/10000)
Compétence principale: Armes à feu
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Shane M. Lewis le Jeu 14 Avr - 21:50

    [Désolé, c'est très court... C'était surtout pour ne pas vous retarder. Shane n'a pas grand chose à dire ou faire dans ce RP donc voilà...]


    S’il s’était attendu à cela ! Il embêtait Kim pour aider sa sauveuse du piment… Et c’était elle qui tombait. Véritablement, le monde ne tournait vraiment pas rond. Il fallait vraiment qu’il se ressaisisse et qu’il observe les choses un peu mieux afin de ne pas être surpris par une telle réaction. Qu’avait-il dit au juste ? Si ce n’est une plaisanterie sur les critères de sélection de Kim. Bien soit. Etait-ce donc cette sinistre plaisanterie qui avait perturbée à ce point Karlovy ? Mon brigadier en restait perplexe, silencieux, il n’avait pas véritablement quelque chose à dire. Il avait un rôle d’observateur. Il contemplait la scène, récoltait des indices et trouverait la vérité et… Arg ! Bon sang Shane, Jefferson Wheeler n’était plus. Quand cesseras-tu de faire l’inspecteur ? Il savait à présent pourquoi il lui arrivait d’être curieux. Il avait appris à trouver des bénéfices dans le silence. Et lorsqu’il regardait autour de lui, il en apprenait d’avantage qu’en parlant de lui, de lui et encore de lui, tel un narcissique que l’on aurait trop flatté. Mon brigadier était loin de cela, sa curiosité le poussait à être observateur. Pour ce qui était de la réaction de Karlovy, il garderait ça en mémoire, peut-être qu’un jour il s’en servirait. Il gravait ça dans le disque dur dans sa mémoire. Il n’aurait plus qu’à appuyer sur le bon fichier, à l’avenir, lorsqu’il voudrait le consulter.

    En attendant ce moment là, il devait rester debout. Qu’allait-il bien pouvoir lui arriver au juste ? Maître-Lame pouvait être redoutable, il le savait bien, c’est ce qu’il craignait le plus. Et la crainte se concrétisa. Voilà qu’il s’y faisait prendre sans l’avoir vu venir. Libre, il pu enfin retourner à sa place. Et il ne bougea pas de là. Il regardait les autres, passer un par un aux griffes de Welka. Il baissa finalement les yeux vers le tapis de sol, pensif.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Karlovy Kinsky le Lun 2 Mai - 23:38

[ Oh purée, j’avais complètement oublié le cours Oo. Désolée ! ]

Nékorovy était impressionnante, redoutable... Non, décidément, ce n'était pas étonnant qu'elle soit devenue brigadière d'élite, et Karlovy l'imaginait aisément maîtriser à elle-seule un prisonnier rebelle. Car elle savait bien – mieux que quiconque, même – que c'était elle, surnommée la Veuve Noire, qui se chargeait des captures. Une grimace lui tordit le visage tandis que, le souffle court, son cou enfermé dans le câlin tout sauf tendre de sa professeur, elle revoyait des images désagréables de son passé. Il valait mieux ne pas y penser, ou bien elle n'oserait jamais aller voir Zoltan... Un soupir lui échappa, et elle posa un regard soucieux sur Kim... Elle avait peur qu'il ne lui arrive quelque chose par sa faute. Une fois libérée, elle retourna à sa place, silencieuse, sa colère remplacée par sa peur de le perdre.

Elle avait conscience que c'était un geste un peu fou que de descendre dans les sous-terrains, surtout pour voir Zoltan, à qui elle avait rendu ses armes et tout et tout. Grossière erreur, surtout si elle était prise... Ce serait compliqué, tout ça, très compliqué. Elle en déduisait donc qu'il ne fallait pas qu'elle se fasse prendre. Parce qu'elle ne pouvait décidément pas rayer cette idée folle de sa tête, qui avait été plantée il y a quelques jours, et qui grandissait avec une férocité dévorante. Elle ne pouvait rien faire. Elle était soumise à ses désirs. Karlovy soumise... C'était étrange, de se dire ça, elle qui était plutôt une espèce de panthère, colérique et délicieuse, absolument charmante, mais parfois franchement dangereuse... Non, décidément, elle était dominante sur tout ce qui l'entourait. Mais elle manquait de volonté pour s'empêcher de réaliser ses fantasmes, que son esprit fantasque l'amenait à avoir.

Un sourire s'étira, tandis qu'elle voyait la Nouvelle Oubliée – Ester ? - éviter un coup de Nékorovy. La professeur n'était peut-être pas des plus concentrées, et encore moins au mieux de sa forme, mais la surprise qui passa furtivement sur son visage ne trompait personne : la gamine serait bientôt recrutée chez les brigadiers. Tant mieux pour elle... Espérons juste qu'elle ne finisse pas dans la section anti-terrorisme qui, il fallait bien le dire, rejoignait tous les idiots de la Guilde... Sans vouloir les offusquer. La brunette aux yeux ambrés fut invitée à rester debout sur le côté, tandis que Kim s'avançait à son tour, sous les yeux convoiteurs de sa femelle (comprendre Kinsky !). Elle ne pouvait s'empêcher, même perturbée par sa suite de défaites, de le trouver infiniment séduisant. Cette petite barbe, cette démarche, ce sourire confiant malgré le corps qu'on sentait légèrement tendu, prêt à réagir.

Ses muscles ressortaient agréablement sur ses bras, et on ne pouvait qu'imaginer combien son corps pouvait être... Mhhh... Perdue dans ses pensées, un sourire rêveur empli de désir sur les lèvres, Karlovy s'imaginait enlevant les vêtements du docteur et... SBAF ! Claque mentale ! Un grognement échappa à la demoiselle, qui s'efforça de chasser ses pensées pour mieux observer ce qui se passait sous ses yeux. C'était intéressant, et révélait le passé de brigadier de Kim... Nékorovy avait envoyé son pied vers son thorax, foudroyante – et elle n'avait pas hésité, quitte à lui faire mal, la garce ! - et le docteur n'avait pu qu'amortir le choc. Outch. C'était sûrement douloureux, et elle imaginait que son souffle devait être coupé et... Oh la la, il devait souffrir. Elle avait touché à son coeur ! Pour un peu, Lovy en aurait grogné.

Mais la suite la rassura. Son p'tit bonhomme n'allait pas si mal, car c'est avec une rapidité foudroyante qu'il saisit la jambe de sa tortionnaire, quitte à retrouver son souffle plus tard. Allait-il tirer, la faire tomber mollement ? Il en avait le pouvoir, mais c'était sûrement une mauvaise idée : Karlovy avait peur que la Veuve Noire se sente humiliée et décide de se venger... Ce qui aurait été très douloureux, elle n'en doutait pas. Pourtant, elle n'aurait pas été mécontente de voir leur professeur se prendre une raclée – surtout si elle venait de Van Berghen ! - et perdre ce sourire arrogant qui la caractérisait si bien. Elle avait touché au coeur de son Ratounet quand même ! Elle jeta un regard sur Ester, absorbée, puis sur Shane, qui semblait plus rêveur... C'était incroyable comme un tel cours faisait ressortir les qualités et les défauts de chacun ! Pour preuve, Kim n'avait pas abandonné son sourire malgré la douleur... C'était tellement lui, ce sourire...

De nouveau, Karlovy se perdit dans ses rêveries d'adolescente. Il était à elle... Rien qu'à elle...
avatar
Karlovy Kinsky
~ Biologiste ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Technicienne dans la synthèse alimentaire
Âge réel : 19
Âge d'apparence : 27

Compétences
Mémoire:
250/10000  (250/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Nékorovy Welka le Mer 18 Mai - 0:09

Surprit mais réactif. Kim Van Berghen avait saisit le pied de la demoiselle. Nékorovy aurait pu aller plus loin puisque ce n'était pas ce geste là qui aurait pu la stopper, mais n'en fit rien et se contenta d'acquiescer de la tête l'invitant à lui lâcher le pied. Bien! Au moins il avait réagit mais si Néko avait balancé un véritable coup de pied, elle l'aurait envoyé directement au tapis et Kim devait probablement le savoir. Elle s'était donc modérée, et lui, avait réagit certes, mais son geste n'était complet... mais l'important était bien que ce Docteur n'était pas pour autant le mollusque auquel la jeune femme pensa. Enfin, elle se tint sur ses deux pieds et ordonna au Médecin de reprendre sa place, sur son tapis. Ils étaient tous là, sagement assit sur leur tapis, certains semblait plus que rêveur et d'autres...d'autres comme Shane semblaient s'ennuyer à mourir. Les prochaines minutes qui suivrons ne laisseront pas de temps à l'ennuie, ni à la rêverie. Il était tant de passer à la seconde étape du programme.

Welka fit face à Ester, jeune fille toute a fait vive, élève discipliné. Cette demoiselle avait sans le savoir, gagné l'estime de la Brigadière. D'ailleurs, depuis que cette demoiselle avait fait son apparition à Nosco, l'intérêt de Nékorovy ne faisait que croitre. Le sentiment qu'Ester avait de grandes capacités ne cessait de se révéler intérieurement à Welka. Peut-être inconsciemment, elle lui rappelait quelqu'un ou quelque chose, un passé oublié. Peut-être que son comportement, celui d'Ester, ressemblait un peu au sien parfois. Oui, peut-être. Après un pale sourire, elle s'adressa enfin à cette jeune fille. « Je vous invite à choisir l'une des armes mises à disposition sur la table de droite. Une épée de préférence. » Pendant ce temps où Ester alla choisir ce qui lui plaisait, Nékorovy ôta les tapis amortisseurs, les rangea dans le coin de la pièce, à leur place puis revint face à ses élèves assis sur leur tapis. « Shane, réveillez vous un peu! Et allez chercher votre épée, vous en aurez bien besoin. » Son regard glissa sur Karlovy puis Kim et sans attendre, elle déclara à ces deux là : « Vous deux, allez chercher un poignard chacun et placez-vous devant les mannequins de bois au fond de la salle. Et surtout si vous avez des différents, merci de ne pas régler ici... ni de lancer ces couteaux pour le moment. Je m'occupe des épéistes et j'arrive » Dit-elle en désignant de la tête Shane et Ester.

Maître lame laissa le temps aux deux petits de choisir leur épée. Enfin, ils revinrent vers elle. « Vous êtes un frimeur ou c'est plus sérieux que cela Lewis ? Bref! Votre premier objectif est de manier votre épée, simulez un combat, manipulez votre arme le plus aisément possible, évitant le plus possible de la laisser tomber. Pour le moment entrainez-vous face à ce miroir. Vous avez dix minutes. Je vais vous placer. » Néko s'exécuta et plaça Shane face au miroir et cinq mètres plus loin, ce fut au tour d'Ester. Wel ne laissa pas l'occasion passer pour lui souffler quelques mots aux oreilles « Faites de votre mieux Wieg. » Welka s'éloigna d'elle et donna le top départ aux épéistes, chacun face à leur reflet, leur premier adversaire.

Entre temps, Welka alla s'occuper des deux scientifiques et s'approcha de la table où toutes les armes étaient entreposées. Elle saisit un couteau et se tourna vers le couple. « Bien! J'espère qu'il n'y aura pas trop de dégâts... Avant d'effectuer un premier lancé... montrez-moi comment vous tenez ces petites merveilles! » Welka observa la position de leur doigt et surtout la façon dont ils tenaient l'objet.
A son tour, elle leur indiqua comment tenir efficacement l'arme sans se couper avec un peu plus de précision et une meilleur d'adhérence. « Vous ne devrez pas tenir votre arme par le poignet si vous comptez le lancer, mais par la lame, dont la partie tranchante est tournée vers vous. » Néko leur montra comment tenir le couteau plutôt léger et se positionna pour enfin lancer l'arme qui se planta rapidement dans le mannequin en bois. Elle alla l'ôter puis leur adressa quelques mots : « Je vous laisse vous entrainer, vous avez vingt minutes. J'espère que vous avez apporté de l'alcool à 90° Docteur » Nékorovy lui fit un sourire taquin, les observa tous les deux quelques minutes, puis alla inspecter les deux autres. Ester captait une bonne partie de son attention. Cette jeune fille semblait avoir du talent. La tentation de la provoquer en duel était plutôt...tentante... Mais Welka se contenta d'observer un bon moment puis alla saisit un sabre arabe et deux épées en factice en bois.
Les dix minutes arrivèrent à leur terme.

« Lewis! Wieg! Rendrez moi vos trésors et venez prendre ces épées de bois. » Nékorovy saisit les armes et déposa leur épée sur la table et garda son sabre en mains. Elle poursuivit. « La consigne est simple. Montrez-moi ce que vous savez faire avec une épée. Vous êtes deux ennemis, les plus redoutables en Nosco, l'un de vous deux doit obligatoirement toucher sol tout les coups sont permit!! En place! Saluez-vous...et...Bataillez! » Nékorovy recula de quelques mètres et jeta un coup d'œil sur les scientifiques qui s'amusaient drôlement bien, espérons qu'ils n'auront pas l'idée de se courir après avec une arme... on ne sait jamais... Néko l'avait fait à son arrivée voulant terroriser un pauvre petit brigadier. Cette histoire avait fini dans les rires... A cette époque, Nékorovy était un peu moins sérieuse, un poil inconsciente et un peu plus joueuse...

avatar
Nékorovy Welka
~ Brigadier d'Elite ~
Assassinat


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier d'Élite dans l'assassinat ; Brigade anti-terroriste
Âge réel : 21
Âge d'apparence : 26

Compétences
Mémoire:
750/10000  (750/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Kim van Berghen le Dim 29 Mai - 22:15

Hj: désolé pas très inspiré

Dj:
Après un hochement de tête il reprit sa place sur son tapis comme le lui avait demandé Welka. La suite promettait d’être intéressante puisque Nékovory avait apparemment décidé de les initier à la pratique qu’elle maitrisait certainement le plus, celle des poignards. Ce n’était pas pour déplaire à Kim qui n’avait jamais réellement pratiqué sur ce domaine, ou il y a tellement d’années… Non, en ce temps là on privilégiait les épées, voir les armes à feu, mais peu les dagues, pas parmi ceux avec qui il avait travaillé en tout cas. Sans se faire prier il se dirigea vers la table, et contemplant l’assortiment qu’on leur proposait et attendit Lovy. Il soupesa diverses armes, et en examina d’autres. Puis il en approcha trois de la scientifique qui l’avait rejoint, tout en expliquant.

Ces trois là me semblent les meilleures, car elles allient légèreté, équilibre et bon maintient.

Trois pour lui laisser un choix, même s’il savait que par orgueil elle choisirait peut être une arme totalement différente, juste pour lui faire les pieds ou par principe, parce qu’elle se sentait en confiance par rapport à ce que Zoltan Nagy lui avait déjà apprit. De toute façon, il avait l’habitude avec Ambre, lorsqu’il disait droite, elle partait à gauche… Et encore parfois, elle arrivait à lire dans son regard qu’il avait dit le contraire de ce qu’il pensait et réussissait à détourner son stratagème. Définitivement autant une tête de mule qu’il ne l’était lui-même. Il choisit lui-même une série de couteau qui semblait lui convenir. Et il attendit que Lovy ait fait de même avant de se diriger à sa suite vers les mannequins. Il la rattrapa et murmura.

Tu m’en veux ?
Hey, le but était de se déconcentrer… Laisse les commentaires te passer au dessus de la tête. Surtout, surtout lorsqu’ils sont faux…


Soudain il se posa la question. Et si en fait, toutes les rumeurs, les ragots qui étaient rapportés à propos de Karlovy ne l’affectaient pas plus qu’elle ne le laissait voir. Il savait qu’elle s’emportait facilement pourtant elle ne savait pas toujours d’où venait l’attaque, et dans ce cas là n’avait aucun moyen de répliquer. Lorsqu’on était victime d’une mauvaise réputation il était difficile de s’en défaire, encore plus à Nosco. Il n’y avait aucune échappatoire et tout le monde connaissait tout le monde, au moins de nom souvent. Il n’était donc pas compliqué d’apprendre un jour que Kinsky n’était pas dans les papiers des anti-terroristes et qu’elle était surveillée. Etre ami avec elle, constituait donc un risque, mieux valait donc se moquer de loin de sa situation et l’isoler. Les brigadiers se rendaient ils compte de l’effet qu’ils avaient sur la vie d’une personne ? Oui, et cela devait certainement parfois servir leurs intérêts. Que dire alors des innocents accusés et classé comme coupables ? Dégât collatéral… Qu’importe si l’on pouvait sauver la multitude, hein ? Quel était le prix d’une vie comparé à celle de toute la population noscienne ? C’était si stupide ! Comment pouvait-on raisonner uniquement de cette façon. On privilégiait certaines personnes par rapport à leur importance et les autres n’avaient donc plus aucun droit ?

Lovy n’avait commit nul crime, jamais n’avait trahie, et pourtant on lui reprochait des sentiments pour quelqu’un qui s’était détourné de la Guilde pour devenir rebelle. Qu’y pouvait elle si Zoltan Nagy était partit ? S’il l’avait abandonné tout en l’emportant avec lui dans ses malheurs, au fond du trou, la condamnant à être aussi coupable qu’il l’était. Il lui en avait demandé beaucoup, devoir supporter tout cela, une blessure qui ne guérirait jamais, comme un tatouage qui la marquerait pour l’éternité, la définissant comme celle qui avait été abandonné par son fiancé. Elle n’avait pas su le retenir, ou tout simplement partir avec lui. Est-ce qu’elle lui en avait voulu ? Pour combien de temps ? Combien de temps lui fallait-il pour calmer une colère ?

Avant qu’il puisse enchainer sur quelque chose d’autre Welka était déjà revenue, une série de couteau dans les mains. Les armes blanches et encore plus les dagues n’étaient pas le fort de Kim, mais fort heureusement leur professeur de combat leur rappela comment tenir ces dernières, repositionnant leurs doigts convenablement. On voyait qu’elle avait l’habitude de manipuler ces petits joujoux, car il n’y avait aucune hésitation, seulement une maitrise qui s’acquérait par de longues années de pratique. L’arme vola jusqu’au mannequin et s’y planta comme si ce n’était pas du bois mais du beurre. Vingt minutes ? C’était bien suffisant pour commencer à faire des progrès et pour discuter. Ah, le désinfectant, médicament nécessaire à toutes les petites coupures et blessures en tout genre. Il répondit à Nékorovy, tout aussi taquin.

Bien sur, j’ai de quoi soigner les blessures… Et de toute façon ce n’est pas un combat pour une question de vie ou de mort. Et on essayera de ne pas se montrer trop maladroit.

Certes les lames des dagues étaient des plus affutées, il serait aisé de s’y faire mal, cependant ils seraient prudent. Déjà s’assurer une bonne prise en main, facile avec ces armes, surtout qu’ils avaient eu la possibilité de les tester. Alors il ne leur restait qu’à se préparer, viser et tenter. Le reste n’était qu’une question de précision et de mathématique. Combien de fois le couteau tournerait il en l’air avant de toucher le mannequin ? Y aurait-il assez de force dans le geste ? Le bon angle ? Tout n’était qu’une question d’entrainement et de précision. Et Kim n’était pas un habitué des armes blanches. Ce qu’il avait le plus souvent dans les mains d’équivalent était surement des scalpels, mais il s’amusait rarement à les lancer. Autrement dit, jamais. Bon, il fallait bien un début à tout, le reste dépendait de l’apprentissage. Kim se tourna vers Lovy et proposa galamment.

Je te laisse commencer ?

Nékorovy semblait déjà être repartie s’occuper de Shane et d’Ester, sans doute après vérifierait elle simplement de loin comment ils se débrouillaient. Tout comme ils pouvaient jeter un œil sur le combat qui semblait se préparer entre Shane et Ester. Le combat semblait déloyal, car l’informaticien était doué en arme blanche, et il avait eu quelques années pour s’entrainer au combat à Nosco et connaître ses compétences… mais la vie réserve parfois des surprises, non ?

_________________
avatar
Kim van Berghen
~ Chercheur ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Scientifique et médecin de la Guilde
Âge réel : 65 ans
Âge d'apparence : 30 ans environs

Compétences
Mémoire:
10000/10000  (10000/10000)
Compétence principale: Biologie
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Nékorovy Welka le Mar 5 Juil - 17:47

Nékorovy observa donc ses élèves tout particulièrement Ester, elle était doué et Néko en était certaine. A Nosco, la Brigadière n'avait pas de filleule et cela ne la dérangeait franchement pas mais toutefois, si jamais Ester venait à s'intéresser à elle, Néko ne lui refuserai rien ou presque. Il était déjà difficile d'attirer son attention alors, pour une fois que Wel s'intéressait à quelqu'un...bref!
La jeune femme continua son observation et soudain, les portes automatiques s'ouvrirent et un brigadier de seconde zone vint la déranger dans son analyse.

Nékorovy demeura statique et écouta attentivement ce qui lui murmurait à l'oreille ce garçon. Le travail. Apparemment un des prisonniers a réussit à blesser l'un de ses gardes, lors du changement de cellule et il n'a pas l'air de vouloir se calmer . Nékorovy presque étonnée d'un tel incident demande alors des détails et comprend mieux les faits. « Que Vlad s'en charge. » Le jeunot insista au près de la Brigadière en lui affirmant que c'est un ordre de son supérieur et qu'il y avait autre chose encore qu'il ne pouvait pas dire.

La femme déposa alors son sabre et s'adressa à tous ces élèves. «  Changement de programme. Le cours s'achève ici. Vous pourrez donc ranger les armes ainsi que vos tapis et vaquer à vos occupations. » Welka regarda Ester plus longuement que d'habitude puis s'y en détourna. Si seulement on pouvait allier un sentiment à ce regard se serait peut-être de la fierté.

Néko s'en alla donc en compagnie du jeune brigadier et déjà, elle affichait un regard sévère. Rien qu'a l'idée de ne pas prendre une douche avant de lui faire sa fête à ce prisonnier, l'énervait déjà.

[HRP : c'est court, mais walla... merci de verrouiller ce sujet.]
avatar
Nékorovy Welka
~ Brigadier d'Elite ~
Assassinat


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier d'Élite dans l'assassinat ; Brigade anti-terroriste
Âge réel : 21
Âge d'apparence : 26

Compétences
Mémoire:
750/10000  (750/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours pas comme les autres...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum