Juste un petit service

Aller en bas

Juste un petit service

Message par Allan Cadmun le Sam 19 Fév - 14:48

« Oh, Ysmaël. »

Le demi-sourire d'Allan insinuait un  « vous tombez bien », son regard narquois renchérissait d'un « quel surprise », tandis que son attitude communément désinvolte impliquait que leur rencontre fortuite au détour d'un couloir du sanctuaire ne pouvait être bien évidemment qu'une fabuleuse coïncidence, et non le résultat calculé d'une intrigue sournoise tissé par celui-là même qui jouissait du contrôle du réseau de surveillance de la Congrégation. Sans égaler en rien celui de la Guilde dans son voyeurisme pervers, le système permettait à Allan Cadmun, et à n'importe quel Frère assez audacieux ou assez gradé pour s'y autoriser un coup d'oeil, de savoir sans trop de risque d'erreur qui se trouvait dans le sanctuaire.

Or donc, car ce genre de coïncidences ne s'arrête jamais là, Ysmaël se trouvait être le filleul d'Allan Cadmun. Statut qui lui conférait l'implicite obligation de s'enquérir de son état, de se soucier de son bien-être et surtout, lui offrait l'excuse rêvée pour abuser de son influence. Car le haut prêtre estimait qu'Ysmaël lui était redevable : il avait fermé les yeux sur ses frasques et ses vagabondages, et si son filleul revenait à emprunter les couloirs colorés et spacieux du Sanctuaire, c'était bien qu'il n'avait pas coupé les ponts avec la Congrégation, ce qu'Allan aurait jugé regrettable... ou préférable, il n'avait pas encore statué sur le sujet.

Quoi qu'il en soit, Allan Cadmun avait la mauvaise manie de juger que si quelqu'un ne lui devait rien, cela pourrait bien s'arranger un jour ou l'autre. Potentiellement, n'importe qui était donc disposé à lui rendre service, tout n'était qu'affaire de points de vue et de référentiels.

Egal à lui même, le haut prêtre sauta les banalités d'usage, défonçages de portes ouvertes et noyades de poissons pour en venir aux faits. Sans être extralucide, on pouvait facilement deviner que si Ysmaël avait eu le moindre problème majeur avec son existence noscoienne, il se serait adressé à son parrain, lequel n'était pas complètement dénué d'autorité ou de connaissance en Nosco, ou se serait laissé tenter par l'imprudence d'un acte stupide, auquel cas il ne se serait pas trouvé là. Il aurait pu avoir décidé, ce jour, de rendre visite à son parrain, mais la coïncidence inouïe évoquée précédemment annihilait cette potentialité.

« J'ai cru comprendre que vous aviez quelques contacts avec la Guilde. »

Au moins Silvio Anthelmios, lequel était d'une navrante inutilité, mais cela n'était pas la préoccupation d'Allan, il avait la rancune tenace mais la vengeance patiente.

« Pourriez-vous nous procurer quelques tuyaux pour rénover le réseau du Sanctuaire ? Il y a eu une fuite dans l'aile ouest il y a peu, et l'eau nous est précieuse. »

Allan Cadmun se tut un instant, laissant son regard errer, comme s'il jugeait la conversation à demi-terminée, et déjà trop longue pour accorder encore à son interlocuteur le moindre regard. 

« Disons 5000. »

Et il se détourna, sans s'encombrer de salut, de courbette, de « bonne chance je pense à vous et j'arroserai vos cactus si vous partez en voyage. »
avatar
Allan Cadmun
~ Haut-Prêtre de Joshi ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Haut prêtre
Âge réel : 160
Âge d'apparence : 38

Compétences
Mémoire:
10000/10000  (10000/10000)
Compétence principale: Ondes alpha
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste un petit service

Message par Ysmaël El'Hirajiri le Jeu 3 Mar - 7:48

Qu'allait-il bien pouvoir faire aujourd'hui ? Assit sur son lit le jeune congrégationniste souriait, repassant dans sa tête les dernières bêtises qu'il avait bien pu inventer. Il était particulièrement fière de certaines d'entre elles, qu'elles aient été faites de manière parfaitement anonyme ou à visage découvert. On avait beau le détester, le blâmer, le punir, tenter de l'occuper à autre chose ou de canaliser son énergie, il n'y avait absolument rien à faire, il semblait que le petit démon soit fait pour ça et ne puisse se résoudre à être autrement. Et puis pourquoi le serait-il d'ailleurs ? Lui trouvait ça plutôt drôle, ce n'était quand même pas de sa faute si on n'avait pas le même humour que lui et il n'allait pas s'embêter à faire autrement pour le bon plaisir de ses chers confrères.
Cela lui rappelait l'un des frères auquel il devait une petite vengeance et sans plus attendre, il sauta de son lit, fourmillant d'idées plus amusantes les unes que les autres. L'avantage d'être ici depuis quelques mois maintenant c'était qu'il connaissait de mieux en mieux ses victimes préférées, ça allait presque devenir trop facile ! Mais peut-être pourrait-il s'en prendre à des adversaires de plus grande envergure. Bah peu importait, le gamin vagabondait joyeusement dans le couloir, en quête de celui qui n'allait pas être heureux de croiser son chemin quand au détour d'un couloir il tomba face à Allan, le haut prêtre de la congrégation de Joshi et à ses heures perdues – fort peu nombreuses – son parrain.

Bonjour parrain ! Lança-il, de bonne humeur, sans s'encombrer des codes de politesse ni ce soucier que cela pourrait vexer le grand homme.

Il l'observa avec un grand sourire, plutôt content de le croiser par hasard et de pouvoir se dire : « tiens, mon parrain est encore vivant, génial ! ». Mais bien vite sa présence attira sa curiosité, le grand Allan n'était quand même pas sorti déambulé dans les couloirs par le plus grand des hasards et ce ne devait pas être dans le but de jouer à la dinette, aussi ne lui proposa-t-il pas d'aller boire une tasse de thé dans le réfectoire. De toute manière, lui-même avait une foule de choses à faire, entre autre s'entraîner et embêter le plus de monde possible dans le laps de temps le plus court.
Heureusement, son parrain n'était pas de ceux qui aiment tourner autour du pot ni laisser de long silence et il trancha assez vite dans le vif du sujet.

Hum... oui... j'en connais quelques uns, pourquoi ? Répondit-il légèrement hésitant, n'ayant pas la moindre idée de ce que machinait Allan dans sa tête.

La réponse ne se fit pas plus longue à attendre que le reste et il ne masqua pas son étonnement. Quoi, il lui demandait à lui d'aller chercher des tuyaux chez les guildiens ? Bon euh... soit.

S'il le faut... dit-il pour lui signifier qu'il acceptait la demande bien que ce ne soit sans doute pas très utile, Allan devait avoir d'autres chats à fouetter que d'essuyer un refus et il ne devait sûrement pas s'en préoccuper le moins du monde, peut-être même pourrait-il refiler cette corvée à une âme généreuse ou naïve sans que son parrain s'en aperçoive, il s'en fichait sûrement de toute manière... mais euh attendez, quoi ? Il venait de dire...

Cinq... cinq mille ? S'exclama-t-il plus que surpris alors que son interlocuteur s'était déjà effacé. Mais... il est taré !

Il regarda autour de lui, comme si quelque chose allait lui prouver que c'était une mauvaise blague et que son parrain, occasionnellement haut prêtre, le premier pour une poire et se fichait bien de sa tronche mais, non, il n'y avait personne pour lui dire : « souriez, vous êtes filmé ! ». Après réflexion il parvint aussi à la conclusion que ce n'était pas non plus le genre d'Allan et qu'il devait être vraiment sérieux. Le petit Ysmaël restait quand même interloqué, pourquoi autant de tuyaux ? Pourquoi avoir attendu autant de temps ? Bah ce n'était pas ses affaires.
C'était marrant quand même... oui c'était même follement amusant ! Et pour le plus grand bonheur de sa victime qui allait, sans le savoir, être épargnée un peu plus longtemps, il se mit en tête d'aller chercher tous ces tuyaux. Oh ça allait être drôle d'aller demander une telle chose, il imaginait déjà la tête des guildiens quand il leur annoncerait qu'il voulait très exactement cinq mille tuyaux ! Et puis quand il arriverait au sanctuaire avec tout ça, les gens feraient une tête. Il laissa échapper un petit rire et l'un des frères qui passait par là lui jeta un regard curieux.

Ça va être drôle ! Lui lança-t-il avant de partir en courant vers sa chambre, ne se préoccupant plus de savoir pourquoi Allan avait bien pu lui demander une telle chose à lui, qui ressemblait à un gosse, peut-être pour lui accorder plus de responsabilités... oh ce n'était pas son genre.

La première étape consistait à organiser la commande, il allait falloir y réfléchir de façon très méticuleuse et pour cela il avait besoin d'un outil de complot in-dis-pen-sable : son ordinateur ! Le jeune homme ouvrit sa porte rapidement, tout excité par cette mission qui ressemblait à une grosse blague à l'échelle de ses espérances. De toute manière, s'ils avaient trop de tuyaux, lui il saurait bien quoi en faire ! Et s'il fallait les payer, la congrégation se ferait un plaisir de le faire, tout ça ce serait la faute d'Allan si on se plaignait.
Le haut prêtre devait bien avoir une autre idée derrière la tête que celle de réparer une fuite d'eau mais il y réfléchirait plus tard. Il fallait déjà trouver quelqu'un qu'il connaissait qui puisse lui vendre une telle somme de tuyaux ou qui puisse lui indiquer rapidement à qui s'adresser, ensuite il n'aurait plus qu'à s'y rendre, préparer son argumentation, faire deux ou trois bêtises en passant et hop le tour serait joué ! Décidément faire sortir cinq mille tuyaux de son chapeau, c'était trop facile et vachement plus original qu'un lapin ; même si c'était mignon ces petits bêtes-là, d'ailleurs il en connaissait un de lapin qui devait lui rendre tout un tas de services ! Ce serait pour plus tard, il doutait que pour cette mission-là il lui soit d'une grande utilité.

avatar
Ysmaël El'Hirajiri
~ Nouvel Arrivé ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Frère
Âge réel : Réduit à quelques semaines
Âge d'apparence : Une quinzaine d'années, à vue d'oeil.

Compétences
Mémoire:
1000/10000  (1000/10000)
Compétence principale: Combat à mains nues
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum