Une revanche acidulée.

Aller en bas

Une revanche acidulée.

Message par Nékorovy Welka le Mar 5 Juil - 17:56

(Reprise du dernier post)

Le sixième sens.

Elle l'avait senti venir au galop, avec ses lourds sabots frappant le sol, avec sa force, sa vigueur, sa détermination. Toute cette poussière soulevée ne retomberait pas de sitôt. Nékorovy en était certaine... il n'aurait pas attendu 300 ans pour réclamer une revanche ni laisser deux jours s'écouler pour se préparer. D'ailleurs, tous brigadiers se devaient d'être prêt à combattre, quelque soit la situation, quelque soit la tenue. La jeune femme ne fut guère surprise. Elle termina son verre tranquillement, un verre de lait qui semblait plus glacé que d'habitude. C'était juste une impression, une mauvaise sensation.

Elle écouta ce que lui disait ce Judikhael avec attention. Tout d'abord, il avait prit quelque chose de fort, d'alcoolisé. Mais ce n'était sans doute pas ce verre qui l'empêcherait de manier ses armes correctement. On ne dira pas à la perfection car même en faible quantité, l'alcool agit sur le système nerveux. De ce fait, son temps de réaction pourrait être plus lent que celui de la jeune femme qui n'avait prit qu'un cocktail sans alcool et un verre de lait rafraîchissant. Ensuite, la seconde remarque que l'on pourrait faire était justement son emportement. L'ex Haut-conseiller ne semblait pas des plus calme ce soir. Était-ce une impression ? Non, ce n'en était pas une et cela se confirma quelques seconde après. Il semblait perturbé, le pauvre, à cause de toutes ses paroles, ces chuchotements qui leurs parvint aux oreilles, ces regards aux taquets, ces attitudes de chasse. Judikhael semblait bien influencé par cela à l'inverse de Welka. Elle ignora simplement tous ce qui se disait et croqua le dernier glaçon de sa boisson.

Son ancien Patron était si...influençable, il se laissait facilement piétiné par des mots dénués de sens, des propos inexactes, des paroles déconcertantes. Il fut si marqué par tous ce qui se disait qu'il osa proposer aux plus curieux de venir se rincer les yeux de plus près, chose que Nékorovy n'appréciait pas. Son orgueil était si monstrueuse qu'il avait perdu le Nord. A quoi pensait-il ? Qu'il y aurait des animaux en cage, qu'on pariait sur eux?? Quoi ? Que l'un des deux devra être mit à mort ? Et l'autre aurait la palme d'or?? Il se prenait pour qui pour oser faire une telle invitation ? Il sortait d'où exactement ? Il se croyait où ça ? Il pensait qu'il y aurait une foule pour l'acclamer ? Une foule pour le soulever, pour élever son orgueil déjà posé sur le sommet du Mont-Everest? Alors c'était ça ? C'était un homme pareil qui avait été son Supérieur ? Bref!

Welka se contenta de soulever un sourcil et de regarder l'orgueilleux quitter la salle avec détermination comme si Néko allait le rejoindre de suite. Il pouvait se mettre le doigt dans l'œil et jusqu'au coude. S'il croyait qu'en claquant des doigts, elle le suivrait... Nékorovy n'obéissait qu'à sa raison et à son supérieur actuel, c'est-à-dire Silvio et encore... elle était plus souvent entrain de travailler chez elle de son propre chef que dans ses bureaux, dans la tranquillité et le silence extrême. Elle ne voyait que rarement son nouveau Supérieur.

La brigadière se tourna alors vers le barman qui avait cessé toutes activités et elle déposa un billet et en son centre y planta une dague. L'objet fiché dans le bois, transperçant d'une fente le papier de valeur. « Servez-moi la moitié d'un verre de lait je vous pris, sans glaçon cette fois-ci. » Néko n'avait jamais demandé sa boisson sans glaçon. Elle qui aimait la sensation givrée, cette drôle de sensation qu'on a quand on vient de boire d'une traite un verre d'eau trop glacé. Cette sensation au cerveau... Mais là, l'heure n'était plus à la rigolade. Elle fini son second verre, se leva, quittant son siège confortable et arracha de la table sa dague pour la ranger soigneusement. Wel abandonna là le billet sur le comptoir.

Au même moment, quelques uns se mirent debout. Soudain, Néko s'arrêta, fixa sévèrement ceux qui étaient debout et qui sans attendre se rassirent. Une fois que toutes les fesses aient été posées sur leur siège, Welka reprit sa marche, franchit la porte sans se retourner. Personne n'osa la suivre et les chuchotements s'élevèrent. Néko disparut... pour réapparaître devant la salle de sport.

Judikhael avait dût attendre quelques minutes. Welka ne l'avait pas rejoint de suite. Elle préférait prendre son temps. Le temps de réfléchir, le temps d'agir. Posée, calme, neutre, la jeune femme était impassible. Aucune émotion ne put être traduite sur son visage, dans son regard, elle était là en forme, sérieuse, concentrée et c'était bien ce qui comptait. En revanche, que pouvait-on dire de son adversaire ? La colère était déjà un point faible pour un batailleur, il avait intérêt à se ressaisir. De plus, il venait de lui dévoiler l'un de ses points faibles. Quel dommage, se trahir ainsi ? Quel déshonneur! Mais qui sait ? Judikhael avait de grandes chances de la vaincre. Et ce serait terrible si elle perdait la face devant les caméras. L'enjeu devenait important tout à coup... mais... il y avait un mais. L'échec. Longtemps elle ne toléra point cela mais depuis qu'elle comprit qu'il fallait tomber pour mieux se relever, que les meilleurs étaient ceux qui avaient échoués, elle ne se défendrait pas des paroles idiotes qui pourraient courir à son sujet si jamais elle perdait ce duel.

Perdre ou gagner, quelle importance ? Elle tenait judikhael par de simples vêtements qui étaient soigneusement dissimulés chez elle. Si sa très cher et future épouse le savait... Oh oui! Nékorovy était capable de concevoir un plan diablement diabolique rien que pour enterrer ce Judikhael. Mais il ne lui avait rien fait alors. A quoi pourrait servir, pour le moment, une telle ruse?

Un temps.

La Brigadière alla s'équiper d'un double sabre. Étant ambidextre, elle n'aurait aucun mal à les manipuler aisément. On pourrait croire que c'était les seules armes qu'elle portait, ne vous y trompez pas! Nékorovy était bien plus armée qu'elle n'y paraissait. Ce judikhael avait intérêt de bien se tenir. Nékorovy ne manquerait pas de faire couler le sang. La fois passée n'avait été qu'un jeu. Cette fois-ci il n'en était pas question.
La jeune femme se mit en garde, perchée sur ses talons aiguilles, vêtue d'un ensemble blanc et bleu. Elle allait lui montrer que même en talon, elle savait se battre. D'ailleurs, affronter ainsi était normale.

Dans cette salle de sport, ce n'était plus Judikhael qui se tenait là, mais un ennemis redoutable. L'homme à abattre, l'homme sans visage. Oui! C'était vraiment sérieux. Elle laissa donc cet être ouvrit le bal, lancer les premières hostilités étincelantes, tandis que son regard fut aussi givré qu'un iceberg. Il n'y avait plus l'ombre d'une lueur dans son regard.
avatar
Nékorovy Welka
~ Brigadier d'Elite ~
Assassinat


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigadier d'Élite dans l'assassinat ; Brigade anti-terroriste
Âge réel : 21
Âge d'apparence : 26

Compétences
Mémoire:
750/10000  (750/10000)
Compétence principale: Armes blanches
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum