Fin de partie

Aller en bas

Fin de partie

Message par Tristan Darek le Dim 24 Juil - 18:22

Depuis qu'il avait repris ses fonctions sans attendre qu'on le lui dise, beaucoup de choses s'étaient passées. Il avait dû lire un bon million de rapports pour se mettre au courant de tout ce qu'il s'était passé pendant son absence, notamment au sein de sa brigade, et, en même temps, il avait petit à petit repris les choses en main. Bien sûr, il avait maintenu un rythme moins soutenu que d'habitude pendant une bonne semaine, le temps de se réorganiser et surtout de créer le nouveau système dont il avait eu l'idée chez les rebelles et qu'il avait développé lors des quelques jours de repos forcé qu'on lui avait donnés. Mais maintenant les choses s'étaient améliorées de son côté.
Tout serait allé pour le mieux s'il n'y avait pas eu cette foutue épidémie. Elle s'était déclenchée alors qu'il se trouvait encore chez les rebelles, si bien que Kim s'était fait un plaisir de l'informer là-dessus et de lui donner tous les détails dont il pouvait lui faire part. Il n'avait pas manqué de le mettre en garde à de nombreuses reprises : si l'épidémie n'avait fait aucun mort jusqu'à maintenant, elle restait tout de même dangereuse et avec sa mauvaise santé, fragilisée encore plus par le mois de traitement qu'on lui avait gracieusement offert, la maladie, après avoir investi son corps, pouvait bien lui être fatale. Il avait compris que si Kim lui en parlait autant, c'était aussi parce qu'il n'avait pas les moyens d'enquêter beaucoup sur cette affaire et Tristan s'était promis, sans lui en parler, de jeter un œil de temps à autre sur le système de surveillance et le réseau informatique qu'il contrôlait. Peut-être qu'un indice traînait quelque part et que personne n'y avait fait attention, s'il existait bel et bien, il ne devait pas être assez marquant pour qu'on ait fait le lien. Mais il avait l'habitude de ce genre de recherche, depuis le temps qu'il travaillait ici, il savait traquer à merveille les informations qu'il cherchait et le fait qu'il ait construit et dirigé en grande partie le système que la guilde utilisait lui conférait un avantage indéniable.

S'était alors ensuivie une chasse à l'information qui lui pris plus d'énergie et de temps qu'il ne l'aurait pensé au premier abord. En y réfléchissant bien et si l'on connaissait Darek, cela n'avait rien de très étonnant, dès qu'il se passionnait pour quelque chose ou qu'il commençait un travail, il se trouvait incapable de faire les choses à moitié, si bien qu'il aurait pu y passer des mois entiers. Il y avait aussi le caractère urgent de la situation, ce n'était pas dans trois ans qu'il faudrait trouver une réponse et s'il y mettait plus de détermination que nécessaire, ce ne serait que bénéfique pour tout le monde.
Tristan n'était pas très sûr de savoir pourquoi il faisait tout cela. Il avait bien sûr des liens avec bon nombre des informaticiens qu'il avait dû arrêter et envoyer au Sapienta à contre-cœur. C'était un bien mauvais coup pour sa brigade, après avoir été amputée de son chef pendant un bon mois, voilà maintenant qu'on lui prenait sa principale force de travail. Même si le commandor et son équipe étaient d'excellents informaticiens, ils étaient trop peu nombreux pour pouvoir maintenir dignement un réseau tel que celui de Nosco.
Il ne ressentait pas tellement le besoin de se racheter ni de prouver sa valeur, sans compter que sauver le monde ne figurait pas dans la liste de ses prérogatives et qu'il n'avait pas non plus la carrure d'un super héros – là on préférait largement voir un autre commandor dans la fameuse tenue moulante.
Il avait fini par ne plus se poser de questions et, comme si ça faisait partie de son boulot, il avait mené discrètement sa propre enquête de son côté, n'hésitant pas à consulter les fichiers de la police en effaçant ses traces ou, plus couramment, en justifiant son passage. Qui aurait pu accuser Darek de vouloir renforcer la sécurité ou d'apporter des changements qui lui paraissaient primordiaux alors qu'il faisait ça depuis des années ? D'autant plus que ses consultations ne se bornaient pas qu'à une seule enquête et que ce n'était pas toujours le même utilisateur qui se connectait. Il n'avait pas peur qu'on vienne l'interroger et si dans le meilleur des cas on lui demandait poliment son aide, il n'hésiterait pas à faire part de ses trop rares trouvailles.

Le sujet était plus que délicat, personne ne semblait prêt à faire des conclusions et dans tous les faits qu'il avait recueillis, il n'avait aucune certitude. Tristan n'était pas un enquêteur, s'il savait bien déceler avec efficacités des informations mais le reste du travail n'avait rien de familier pour lui. L'enquête était difficile, troublante et il savait qu'il n'était pas le seul à s'arracher les cheveux dessus. Si seulement ses brigadiers et lui n'avaient pas dû doubler ou tripler leur travail sur l'alpha à cause de tout ce que les gens pouvaient dire dessus...

Quand il tomba sur le document, il n'avait pas su quoi en penser. Enfin si, il avait compris qu'il y avait quelque chose de louche. Mais est-ce qu'il y avait un rapport ? Se fiant à son instinct, il avait poussé plus loin ses recherches, quand même, c'était étrange. Ça avait eu lieu quand il était encore là-bas, c'était peut-être une étape cruciale. Mais quand même qu'est-ce qu'il était allé faire là-bas ? Il avait consulté les vidéos de surveillance sans en attendre beaucoup et évidemment ce qu'il pensait s'était confirmé. Il allait devoir faire avec. Il était pris d'un doute. Même avec tous les accès qu'il avait, il ne pouvait pas savoir tout ce qu'il se passait là-bas, il ne pouvait pas non plus s'y rendre, c'était trop risqué, trop louche venant de sa part. Il n'avait rien à faire là-bas et il n'y connaissait rien.
Mais il savait ce qu'il lui restait à faire. Il se déplaça alors dans une autre base de données et tapa diverses commandes pour trouver ce qu'il cherchait.

De : puzzle@omega.nv
A : a.applegate@nosco.nv
Objet : Épidémie

J'ai une information qui pourrait vous intéresser. Si vous tenez autant que moi à résoudre le mystère du fléau qui nous frappe tous, rejoignez-moi ce soir à la salle de jeux de l'Aedes à 20 heures.

Je viendrai à vous.
Il était vingt heures deux quand le commandor poussa la porte de la salle de jeux. C'était un endroit qu'il lui arrivait de fréquenter quand il en avait assez de sa solitude et des parties privées. Ici, il n'était pas rare qu'on vienne le défier aux échecs, terrain bien plus légal pour affronter le grand albinos que le réseau informatique et où il montrait les mêmes capacités surprenantes.
Il avait déjà joué aux échecs dans son passé mais il n'y avait jamais consacré assez de temps pour atteindre le niveau qu'il avait aujourd'hui. Ce jeu lui avait toujours plu et lui avait permis de développer sa réflexion et son sens de la stratégie, il se rappelait parfois ces moments où il jouait pendant plusieurs heures avec quelques adversaires. Son but ultime était alors de mettre en défaite chacun d'entre eux, de les humilier parfois et surtout d'établir son pouvoir sur eux. C'était avant tout pour flatter son égo et c'était peut-être ce qui l'avait empêché de progresser à l'époque.

A son grand soulagement, il aperçut le gamin, planté debout dans la salle et sans doute en train de le chercher. Il avait craint qu'un message trop mystérieux ait davantage attisé sa crainte que sa curiosité mais la paranoïa croissante du commandor l'avait empêché catégoriquement de se présenter. Il avait sans doute été rassuré à l'idée que ce message venait de l’Oméga, sachant pertinemment qu'il n'y avait qu'une minorité de la population qui pouvait lui écrire de là-bas.
Entre tous les médecins, Tristan aurait pu en choisir un autre, Kim le premier, mais ils n'étaient pas en très bons termes ces derniers temps, suivant le cours fluctuant mais finalement assez régulier de leur relation. Il le savait aussi très occupé et comme il ne faisait pas confiance à grand-monde, son choix s'était porté sur son apprenti, nouvellement arrivé et dont il lui avait parlé pas mal de fois, en croyant presque toujours qu'il ne l'écoutait pas. Il savait Kim aimant mais pas naïf et s'il l'avait souvent trompé quand il voulait à tout prix s'occuper de sa santé, il se rappelait sa loyauté hors du commun, c'était peut-être bien l'homme qui avait été le plus à ses côtés ces dernières années, quelles que soient les épreuves. Ça n'aurait pas été suffisant pour le convaincre de faire confiance à quelqu'un qu'il ne connaissait que par le regard d'un autre mais aujourd'hui il allait faire avec.
Avec sa nonchalance habituelle il s'approcha de celui qu'il avait mystérieusement invité pour lui glisser quelques mots.

― Venez à ma table quand je serai assis, murmura-t-il sans le regarder, la tête basse, avec l'air renfrogné et peu sociable qu'il prenait presque toujours quand il était seul.

En quelques pas, il avait rejoint une petite table où deux sièges étaient sagement rangés. On y avait posé un plateau et quelques pions étaient placés dessus, unique reste de la dernière partie qui avait eu lieu quelques instants plutôt, tandis que le reste des pièces de plastique étaient posées de chaque côté. Une fois assis, il commença à remettre tout en ordre, alors même qu'on s'asseyait en face de lui. A cette heure il y avait du monde dans la salle et un certain brouhaha régnait, laissant tout le loisir à ceux qui parlaient bas de parler en tout tranquillité. Il y avait bien sûr le risque qu'on vienne regarder leur partie mais Darek bénéficiait de cette aura qu'il avait acquise dès son retour à la surface : les cicatrices parfois épaisses sur le peu de peau qu'il laissait visible, sa démarche raidie et son besoin omniprésent de s'appuyer sur une canne lui donnaient un air encore plus surnaturel que d'habitude. Face à cet homme déjà très grand et à la chevelure de neige, la plupart des gens maintenant se sentaient tellement gênés qu'ils n'aimaient pas rester en sa présence et ça l'arrangeait bien. Quand à Applegate, il ne devait pas être assez connu à Nosco pour qu'on vienne régulièrement l'importuner. Seule une grande curiosité pourrait attirer ici les personnes présentes et Tristan s'en fichait, s'il ne pouvait pas parler ici, il le ferait ailleurs. Les oreilles humaines ne pouvaient malheureusement pas être bouchées aussi facilement que celles des caméras.

― Bonjour, dit-il simplement sans se présenter. En général, on le reconnaissait grâce à son physique atypique et les gens avaient doublement dû s'intéresser à lui depuis l'annonce de son enlèvement et celle de son retour qui, évidemment, n'avait pas été des plus ordinaires. Son nom devait être maintenant aussi connu que l'était Traktueur et comme Applegate travaillait avec Kim, il était impossible qu'il n'ait jamais entendu parler de lui, Kim était si bavard.
Pourtant Tristan n'y voyait pas une raison de donner son nom.

Sans attendre, il avança un pion.
avatar
Tristan Darek
~ Commandor ~
Section informatique


Camp : Guilde Impériale
Profession : Commandor de la brigade informatique
Âge réel : 107 ans
Âge d'apparence : Environ 27 ans

Compétences
Mémoire:
9750/10000  (9750/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum