Papiers siouplé.

Aller en bas

Papiers siouplé.

Message par Shane M. Lewis le Mar 23 Aoû - 9:53

    Shane balaya Nosco du regard, là où les bâtiments blancs d’une taille immense donnaient l’impression que cette ville était le monde entier. A perte de vue, aussi loin que l’on pouvait regardait, s’étendaient les longs édifices Guildiens. Il avait fallu du temps pour que la cité prenne fort. Shane n’était pas assez ancien pour regarder ce paysage d’un air mélancolique. Il y avait au contraire, dans ses yeux clairs, tout ce que l’on pouvait trouver dans des perles au regard neuf. Il y avait de la fierté d’appartenir à ce tout si puissant. Il y avait de l’ambition et des chers rêves pour l’avenir. Il y avait de l’espoir aussi que la paix revienne, et qu’une trêve du moins naisse. Il s’était attendu à ce que Nosco se trouve à jamais chamboulée, du jour au lendemain. Le calme plat de la ville faisait perdurer les lourds rideaux de mensonge qui cachait la sinistre vérité. Combien n’avait-il pas ignoré ce fait ? Et combien ne donnerait-il pas pour qu’on lui rendre les œillères qu’il avait toujours portées depuis son arrivée. Il était des fois, où, de lâcheté, il s’en venait à regretter son innocence passée. Mas les années avait forgé son caractère et son savoir, aujourd’hui, il traçait son bout de chemin, et jamais plus rien ne pourrait être comme avant. Il savait éperdument qu’à Nosco tout n’est que secret. Lorsqu’on en découvre un, c’est toute la cité qui s’en trouve de regard changée. On ne connaissait alors que les méandres du désespoir lorsque le futile laissait place à l’utile. Les conversations aussi changeaient. Plus on savait de choses et plus les innocents sous-entendus prenaient une dimension toute autre, bien gonflées de peine et de souffrances, pas plus qu’à outrance, on savait pourtant qu’à Nosco, tout tombait dans l’excessif.

    Ils arrivèrent rapidement à l’Administration, là où chacun transitait forcément chaque nouvel oublié, à l’exception de quelques uns, qui, bien rarement, venaient à échapper à la Guilde. Ca avait été le cas d’Ysmael il y avait quelques mois de cela. Le garçon avait rejoint le camp de la Congrégation de Joshi, parce qu’arrivé exactement au moment où il ne le fallait pas, c'est-à-dire là où quelques horribles créatures avaient pointé leurs sales nez. Mais pour la très grande majorité des gens, le passage à l’administration était inévitable. Pour Arya, ce serait également le cas. Le bâtiment n’était pas le plus grand de tous mais il prenait une place assez prépondérante à Nosco. On voyait d’ici le Sapienta et l’Intendo, mais également l’immense tour du Capitol. Le palais impérial était de tous les édifices le plus somptueux et le plus magnifiques. Certains avaient vu en cette grandeur de l’arrogance et de la fierté mal placées. Ils n’avaient peut-être pas tord, mais pour un Guildien incorrompu tel que Shane, il était hors de question d’entendre parler de ça. Sa Majesté l’Impératrice n’avait pas l’orgueil qu’on lui dépeignait. Shane avait refusé tout cela. Il était bien impossible d’être parfait, et Shane le concevait. Mais pour tout dirigeant la tâche n’était pas d’aise et il pouvait comprendre les difficultés afférentes à la direction d’une cité dans son ensemble, surtout une ville comme Nosco ou le danger et l’incertitude sont deux monstres omniprésents.

    « Tu vois cette tour, c’est le Capitol. C’est là bas que siège Sa Majesté l’Impératrice et son Haut-Conseil. Quant à nous, nous allons ici, à l’Administration. Tu auras peut-être besoin de te rendre ici quelques fois dans ta vie, notamment lorsqu’à ton tour, tu accueilleras de nouveaux oubliés… Enfin dans quelques années. Tu as le temps. En fait, tu as l’éternité à Nosco. »

    Il lui adressa un demi-sourire et il entra dans le bâtiment par les portes automatiques de l’entrée. Ainsi Arya découvrait un peu mieux le contexte de la vie à Nosco. Aussi présente que le danger, la technologie de pointe se trouve d’un bout à l’autre la ville. Tout est automatisé. Il n’existe pas vraiment de porte dont on tourne la poignée, pas plus que de clés que l’on insère dans une serrure. Pour un être lambda venant des années 2000, Nosco, en 304 de l’ère de Joshi, était des années lumière de ce que l’on peut connaitre. La technologie y est surdéveloppée. Des scanners servent d’identificateurs, et les caméras surveillent tous les recoins de la vie, tenant en laisse ses habitants sous le joug de la loi. Ainsi, en dix années à Nosco, on ne lui avait par exemple jamais rien volé en pleine rue. On ne l’avait jamais agressé, jamais harcelé, jamais rien de mal. Tout était tellement surveiller que le délit et la malfaçon étaient inexistants ou si peur à Nosco. S’il y avait bien une chose que jamais on ne pourrait reprocher à la Guilde, c’était l’insécurité. Du moins en apparence.

    « En général, c’est au parrain ou à la marraine de trouver un nom si vous n’en trouvez pas un de vous-même, mais je t’avouerai avoir l’imagination aussi infertile qu’une rivière sèche. Tiens cherche là dedans, si quelque chose te plait. Ca m’arrangerait si tu trouvais toute seule… Sinon je prends un nom au hasard. »

    Se disant, il lui avait tendu son Smartphone sur lequel on pouvait faire défiler une liste de prénoms et plus loin, de noms. Il ne lui demandait pas vraiment de choisir un nom. Elle pouvait inventer quelque chose, s’inspirer de la liste qu’il lui fournissait ou encore piocher au hasard dans ceux qui s’affichaient sur l’écran de son Smartphone. Shane porta sur elle un regard bienveillant, un peu mère poule et puis ils s’engouffrèrent dans l’ascenseur. Shane était claustrophobe. Mais avec le temps passé à Nosco, il avait fini par dompter sa peur et la maîtriser un tant soit peu, suffisamment pour être capable de monter dans un ascenseur sans crier comme un hystérique. Ils arrivèrent à l’étage voulu et Shane prit le devant d’avancer devant elle. C’était son guide, il n’allait pas la laisser marcher à l’aveuglette dans ce lieu inconnu. Shane, lui, avait déjà eu de nombreuses fois l’occasion de venir ici, notamment pour ses filleuls. Il y avait un homme qui portait le nom de Joseph et qui respirait la bonhomie était en poste à l’administration. C’était cet homme là que l’on venait voir lorsqu’on avait cueilli comme une fleur un nouvel oublié près de l’enceinte de Nosco. Joseph avait en charge l’inscription et le don des premières affaires. C’était une tache peut-être lourde, mais Joseph ne semblait pas s’en lasser depuis de nombreuses années déjà. Pour ainsi dire, Shane n’avait jamais connu qui que ce soit d’autre au poste de Joseph que lui-même.

    « Quant aux compétences… Et bien… Je verrai. Ca se fait un peu au hasard… En fonction des affinités de chacun. Tu verras bien vite que tu n’es pas dénuée de talents, bien au contraire. Comme je te l’ai dit, je suis informaticien. Lorsque je suis arrivé, j’ai été fasciné par les petites machines. C’est venu tout seul, mon parrain n’avait pas véritablement eu besoin de faire quoi que ce soit. Il est entré dans ma chambre d’hôpital, et je m’étais déjà approprié l’ordinateur qu’il avait oublié. Je savais me servir de l’objet, aller sur Alpha – notre réseau internet. D’autres savent manier l’épée ou le révolver comme s’ils en avaient toujours tenu un ou une entre les mains. C’est épatant. En fait, c’est un bon moment pour l’oublié. Avoir perdu tout de soit, c’est… Troublant. Et retrouver un bout de soi parce qu’on sait faire quelque chose dont on aurait jamais soupçonné être capable, c’est un vrai souffle d’air. Tu verras. Alors tu trouves un nom ? »

    Il se penchant par-dessus l’épaule d’Arya pour voir comment elle se débrouillé sur le Smartphone. Mine de rien, c’était un premier test pour Shane. Il était informaticien et il espérait à chaque fois que son filleul ait un coup de cœur pour les objets électroniques. Alors, s’il lui avait passé ce téléphone, ce n’était franchement pas pour rien. Il croisait les doigts pour qu’elle se sente en fusion avec l’objet.
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers siouplé.

Message par Arya Dimaga le Sam 3 Sep - 0:42

    Tout ce qu'elle voyait, découvrait, apercevait la fascinait. Découvrir c'était quelque chose, comprendre en était une autre, et de là provenait toute la magie. Un peu à la manière d'un archéologue qui découvrirait les fondements d'une société ancienne, certains aspects de Nosco lui apparaissaient comme plus nets, moins troubles, aussi. Même si la technologie était assurément très développée, elle ne lui semblait en rien compliquée, et même si elle n'en était pas totalement sûre, il lui semblait qu'elle saisissait, partiellement, les tenants et aboutissants de toute cette avancée. Sans pour autant être certaine de son fait, il lui semblait que certains côtés ne lui étaient pas totalement étrangers, du moins n'était-ce qu'une impression. Cependant, d'autres choses ne lui étaient pas du tout familières, comme par exemple l'architecture de Nosco, ainsi que les différents bâtiments de l'administration, énormes, imposants, majestueux et magnifiques. Elle était ébahie devant une telle démonstration de puissance et de richesse, mais surtout, de pouvoir dans tous les sens du terme. Elle était d'autant plus impressionnée de l'indifférence habituée de Shane, son guide et son parrain, qui semblait ne plus faire attention du tout à tant de faste. C'était peut-être parce qu'il était là depuis si longtemps que pour lui, c'était routinier. La jeune femme estima que c'était le cas. Elle n'osa pas demander. Ils entrèrent.

    A l'intérieur comme à l'extérieur, la même impression envahit la jeune femme. Partout, technologie se mêlait à classe et ancienneté. Le mélange était très incongru et surprenant, mais assurément réussi. Un artiste en aurait fait une toile, tandis que le poète aurait dressé un portrait glorieux avec ses mots, quant à elle, la jeune femme ne put tout simplement rien dire. Humblement, elle suivait son parrain qui la conduisait sans la moindre hésitation vers une destination que lui seul connaissait, enfin tout du moins, qu'elle ne connaissait pas, même s'il l'avait nommée auparavant. Timide, elle ne disait mot, curieuse, elle dévorait du regard cet endroit merveilleux, une sorte de caverne d'Ali-Baba, en plus incroyable, et dans des dimensions sensiblement plus grandes. Tant des choses à faire. Elle réalisait cependant qu'elle devait bien passer par là, et qu'après elle serait "libre", du moins, elle pourrait faire ce qu'elle avait envie, dans une mesure restreinte. Pourtant, elle ne songeait pas à de la liberté pure et simple, mais simplement à un moment seule pour réfléchir, tenter de se souvenir et pourquoi pas retrouver quelque chose d'intéressant. Malgré ces vains espoirs, elle avait encore envie d'essayer, même si elle pouvait aisément prédire qu'elle n'aurait comme seul résultat le néant.

    Quand Shane lui passa son smartphone, elle eut sa première révélation. Sans même demander comment il fonctionnait, elle l'avait utilisé, sans se poser de questions, instinctivement. Ses doigts avaient parcouru ses contours, comme si c'était quelque chose qu'elle reconnaissait enfin, au milieu de tant d'inconnu. Sans la moindre hésitation, elle le manipula avec dextérité, malgré quelques fausses manoeuvres dues autant à l'excitation qu'aux imperfections de sa connaissance. Au moins, cet appareil semblait lui plaire, et plus encore, elle se sentait à l'aise avec ce petit objet bourré de technologie. Alors qu'elle s'agitait dessus en souriant, parfois riant à la sonorité ridicule de certains prénoms, elle devint soudain calme et immobile. Elle avait bloqué sur un prénom, un qui lui plaisait beaucoup. Différent des autres, il était de plus original, d'une certaine manière. Surtout, elle avait le sentiment de l'avoir déjà entendu, enfin, certains ne lui rappelaient rien, mais à la vue de celui-ci, elle l'avait murmuré doucement, pour se persuader de sa musicalité. Devinant Shane qui guignait par dessus son épaule, elle sourit et dit d'une voix douce.

    -"Oui, j'ai trouvé. Enfin, c'est un des seuls qui me plaise donc je le prends. Ca sera 'Arya', comment tu trouves ?"

    Presque comme une enfant, elle trépignait d'un certain enthousiasme et d'une excitation presque palpable. Elle se réjouissait presque que toutes les procédures administratives soient passées, histoire de pouvoir profiter de sa nouvelle vie, et pourquoi pas d'explorer un peu plus en détail la cité à proprement parler, car elle était parfaitement consciente qu'elle n'en avait rien vu. Arya continua de faire "mumuse" avec le smart phone de Shane avant de le lui rendre. Aussitôt, elle décida d'en acheter un similaire sitôt qu'elle aurait suffisamment d'argent pour pouvoir le faire. Aussi, dès que tout cela serait fini, elle allait chercher un métier, à moins qu'elle ne soit affectée directement, un peu à la manière du système communiste. Ils étaient sortis de l'ascenseur, et Arya continua de suivre son guide sans s'arrêter, trop intimidée pour oser jeter des regards curieux -chose qu'elle parvenait pourtant difficilement à retenir-. Se sentant coupable de voyeurisme, elle baissa les yeux quelques instants avant de les fixer sur la nuque de Shane. Cependant, elle fronça les sourcils, soudain préoccupée par quelque chose qui quelques minutes auparavant ne l'aurait même pas frappée. Encore une question.

    -"S'il y'a toutes ces mesures de sécurité partout, c'est en partie parce qu'il n'y a pas que des membres de la guilde à Nosco, non ? Ou alors il y'a des choses qui ne sont pas de nature humaine ? Parce que je trouve ça pas très rassurant si c'est le cas....".

    Shane était certes un bon guide et assurément un parrain attentif, Arya était désormais certaine qu'il ne dévoilait que certains des aspects de la cité, mais que certains étaient laissés délibérément dans l'ombre. A escient ou pas, tel était la question qu'elle se posa. Malgré tout, elle poussa un peu plus loin sa réflexion, et se dit que si Shane n'avait pas tout raconté, c'était en partie pour la protéger, ou simplement ne pas l'apeurer. En bref, elle n'avait pas de raison de s'inquiéter, du moins pour le moment.
avatar
Arya Dimaga
~ Nouvel Arrivé ~


Camp : Guilde Impériale
Âge réel : 0
Âge d'apparence : 25ans

Compétences
Mémoire:
0/10000  (0/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Compagnon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers siouplé.

Message par Shane M. Lewis le Dim 4 Sep - 18:13

    C’était un léger sourire qui venait de s’installer sur les lèvres de Shane Lewis, lorsqu’en se penchant sur l’épaule de sa nouvelle filleule, il constata avec ravissement qu’elle se servait habillement du Smartphone. Il n’y avait pas cette hésitation et cette incompréhension dans les yeux d’Arya. Elle avait l’air à l’aise. Combien de gens n’avaient pas réussir à se servir de l’objet dès leur arrivée, alors qu’il n’y avait qu’à glisser ses doigts dessus pour le faire marcher ? Combien d’échecs et d’espoirs déçus en voyant ces nouveaux oubliés patauger avec la technologie ? Et enfin, une y parvenait. Alors il était heureux. Il avait trouvé une piste pour la jeune femme, elle semblait s’en sortir avec l’informatique, peut-être qu’elle avait des dons innés. Et alors, en plus d’être son parrain, il pourrait être son formateur. Enfin, ils n’en étaient pas encore là, et le chemin serait encore long avant qu’il fasse d’elle un pirate hors paire. Mais si elle s’accrochait, ce moment viendrait peut-être plus tôt qu’on ne puisse le penser. Il n’avait qu’à peine réagit au prénom qu’Arya lui donnait comme étant le sien, tant il était les yeux rivés sur le Smartphone entre les mains dirons nous expertes de la nouvelle oubliée. Il releva finalement son regard vers elle, silencieux, tâchant de se souvenir de ce qu’elle venait de dire et de comprendre.

    « Oh… Arya, c’est très joli. C’est court et simple à retenir, les gens vont bien aimer ici. Quand on doit connaitre plusieurs centaines de noms… Enfin. »

    Il reprit finalement le Smartphone qu’on lui rendait, sans broncher ni rien dire, pensif. Il avait songé qu’Arya était douée en informatique, mais il ne voulait pas aller trop vite en besogne et se faire de faux espoirs sur les compétences de la jeune femme. Au fond, c’était peut-être juste une coïncidence. Frappante, certes, mais peut-être juste un concours de circonstances… Il fallait un autre test, un autre moyen de confirmer sa première hypothèse ou bien quelque chose d’autre pour l’infirmer. N’importe quoi. Il fallait absolument qu’il trouve une idée. Et puis la jeune femme lui posa une question, le tirant de ses pensées, il s’arrêta alors lentement de marcher et il se tourna vers elle. Futée la petite.

    « Il y a des choses dont on ne parle pas à Nosco… ça porte malheur. Mais en effet, s’il y a des caméras et s’il y a une armée, ce n’est pas pour faire beau. Il y a des terroristes à Nosco, des gens qui organisent des attentats, qui font peur à la population, des gens dont il ne vaut mieux pas croiser la route à moins d’être entouré de quelques soldats armés jusqu’aux dents. Ces gens là, Arya… Il ne faut pas les fréquenter. Ils t’entraineront dans une spirale infernale dont tu ne sortiras jamais. »

    Arya. Il avait déjà adopté ce nom. Ainsi soit-il et pour des siècles à venir. Il tenait à mettre en garde Arya au sujet de la rébellion. Il aurait peut-être voulu lui parler des créatures, mais le sujet était tabou et il portait la poisse. Mieux valait qu’elle apprenne ça plus tard, inutile de lui faire peur trop vite. Et puis, tant qu’elle resterait sous l’étendard et la protection de la Guilde, elle n’aurait rien à craindre. Elle serait en sécurité, du plus qu’on puisse l’être à Nosco. Il la prit, une main sur chacune de ses épaules, et plongea son regard d’un marron très clair dans le sien, sérieux, la mine grave :

    « Il y a des choses qui font trembler Nosco. Mais si tu restes à l’abri chez la Guilde, il y aura des gens pour veiller sur toi et sur ta sécurité. D’accord ? »

    Il lâcha finalement ses épaules, avec un sourire, léger, mais qui se voulait rassurant. Il ne fit pas un pas de plus. En fait, la porte était juste là. C’était la raison pour laquelle il s’était arrêté de marcher un peu plus tôt. Il posa sa main sur le scanner et la porte s’ouvrit, d’elle-même en coulissant sur une sorte de rail, sans bruit vraiment, juste peut-être un frottement. Il y avait dans le bureau cet homme qu’on appelait Joseph et qui s’occupait des nouveaux oubliés pour ce qui était de l’administration. Joseph inspirait la bonhommie, même d’apparence, alors ça faisait de lui quelqu’un de chaleureux et d’ouvert aux autres. D’ailleurs, le dit Joseph ne tarda pas à les inviter s’assoir dans deux sièges en face de son bureau. Et c’était parti. Dans le même temps où il posait des questions, Joseph tapait les réponses dans son ordinateur. Parmi les questions, il y avait : ‘te souviens-tu de quelque chose ? Te rappelles-tu de ton nom ? As-tu des objets sur toi ? Quel est le nom que tu as choisi ? Aimes-tu certaines choses ? Préfères-tu le blanc ou le noir ? As-tu peur de quelque chose ? As-tu envie de quelque chose ?’ Souvent, c’étaient des questions qui servaient à cerner la personnalité du nouvel oublié qui, même ne sachant rien, donnait des réponses qui signifiaient aux tests psychologiques. Shane se souvenait bien avoir piraté son propre rapport bien des années après son arrivée, sur Bêta. Bien souvent, ces petits tests là voyaient juste. Même s’il y avait quelques détails qui reflétaient leur erreur. Et puis, finalement, peu lui importait.

    Ainsi sa nouvelle oubliée devint Arya Dimaga. C’était sa nouvelle identité, à Nosco. Et puis vinrent d’autres questions, sensiblement différentes aux premières. Elles étaient plus d’aspect technique pour déterminer dans quel type d’appartement Arya serait le mieux : besoin d’espace, ou au contraire, se sentait-elle mieux dans un petit appartement ? Voulait-elle être plus au nord ou au sud, l’ensoleillement, le contenu de la maison. Les questions étaient larges et variées. Shane écoutait sagement, encouragement silencieusement du regard sa filleule à donner une réponse. Rien n’était destiné à stagner lorsqu’on était Noscoien. On arrivait souvent au deuxième étage de l’Aedes dans une petite année, et si quelque chose lui avait déplu dans son premier appartement, elle aurait tout le loisir d’y remédier pour son second. De même, ce n’était pas parce qu’elle disait préférer le noir au blanc ou le blanc au noir que ça changerait la face de sa vie. Et puis on mesura Arya sur toutes ses coutures ou presque. On lui donna quelques vêtements de base et puis un ordinateur, un téléphone, une arme alpha également. Tout était de base, on lui apprendrait d’avantage par la suite. Et elle s’équiperait par la suite. Ce qui pouvait choquer, c’était peut-être le fait qu’on donne une arme. Il savait qu’il n’échapperait très certainement pas à la question.

    « Cadeau de la Guilde pour débuter. Allez, tu es prête à découvrir ton appartement ? Tu l’imagines comment ? »

    Question bête peut-être, mais il se demandait si elle y verrait de la technologie de pointe comme on en voit beaucoup à Nosco. Joseph enregistrait encore quelques papiers informatiquement, et les deux se contentaient d’attendre sagement. Il y avait pas mal d’affaires à prendre pour Arya, Shane l’aiderait à porter le tout, sans doute. En patientant, il se tourna vers elle. Il lui adressa un léger sourire et lui demanda presque tout bas :

    « Comment tu te sens ? »

    Beaucoup avaient peur de l’inconnu, d’autres étaient très enthousiasmés, mais ils étaient rares. Il y avait des anxieux, et Shane était là pour la rassurer, quoiqu’il arrive, et puis, si elle avait des questions, il était de son rôle d’y répondre. D'autres se sentaient aussi vides que leur mémoire...
avatar
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
3000/10000  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers siouplé.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum