Mise à l'épreuve [Kalyan]

Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Shane M. Lewis le Sam 16 Oct - 15:36

    L’informaticien était dans son appartement. Il était assez clair et ça se voyait qu’il n’était pas accompagné. De un, il n’y avait pas de décoration outre mesure, de deux, sa chambre ressemblait plus à un terrain de foire qu’autre chose. Alors oui, Shane avait soudain décidé ce matin de se lever plus tôt (the miracle) et de se mettre au rangement. Au bout d’une heure (oui, il fallait bien ça) l’appartement était correctement rangé. Le Brigadier s’écroula dans le canapé de son petit salon, observant autour de lui dans un état de satisfaction. Ses yeux clairs se posèrent sur l’horloge digitale affichée en bas de l’écran plat. Nikel ! Il était en retard, il pouvait donc aller au travail !

    Il se leva, saisit son ordinateur portable et sortit de l’appartement. Il passa dans le hall, récupéra son filleul au passage et s’en allèrent vers le Quartier Général de la Brigade. Cela faisait deux jours que Kalyan était à Nosco. Le premier jour, il s’était occupé de Kalyan. Le second jour, donc hier, il lui avait laissé quartier libre, afin qu’il commence à découvrir la ville et surtout pour qu’il passe le cap et qu’il se dise qu’à présent, il débutait une nouvelle vie. C’était dur, certes, mais tout le monde à Nosco devait passer par là.

    Le lendemain, donc aujourd’hui, Shane allait tester ses aptitudes. Kalyan n’avait pas montré de préférences pour le moment, il allait falloir tester un peu tout et savoir ce qui était plus marquant chez le jeune homme. Le Quartier Général de la Brigade était assez plein à cette heure-ci, l’informaticien, du haut de son petit mètre soixante-dix, parvenait à se faufiler assez facilement, néanmoins, il se retournait constamment pour vérifier qu’il n’avait pas perdu Kalyan en chemin :

    « Voilà le Quartier Général de la Brigade. Ici, c’est le hall, il y a pas mal de monde, mais après il y a des départements pour chaque section. Il y a la Brigade de Proximité qui veille à l’ordre au sein de la Guilde, la Brigade de Nettoyage qui assure la sécurité dans les sous-sols, la Brigade Judiciaire qui sont un peu les enquêteurs, les gardiens de prisons… Il y a aussi la Brigade Scientifique qui protège les recherches de la Guilde, la Brigade Anti-terroriste qui traque les rebelles et enfin, ma Brigade, la Brigade Informatique. Nous nous occupons de tous les systèmes informatisés de la Ville et nous travaillons en collaboration avec les enquêter de la Brigade Judiciaire et de la Brigade Anti-terroriste, notamment en matière de piratage. Viens, c’est par là. »

    Il prit une porte sur la droite qui conduisait à un long couloir. Un panneau et fond indiquait : « Brigade Informatique ». Ils débouchèrent sur un second hall où les informaticiens étaient autour d’une table en U, Traktueur, le Commandor de la Section, était là, debout, devant un écran tactile et un autre écran en hologramme. Il avait l’air préoccupé. Shane lui adressa cependant un signe de tête respectueux pour le saluer. Devant le panneau d’information, Shane s’arrêta un instant et se mit à lire quelques unes des nombreuses informations.

    « Pensez à faire vérifier vos armes avant le 17 Mai sous peine de sanction.
    Piratage de la base informatique A19 : Accès aux ascenseurs de l’Aedes. Trois informaticiens réclamés.
    Virus bénins sur la chatbox inter-brigade. Un informaticien réclamé.
    Vérification des forums de classe C. Deux informaticiens réclamés.
    Analyse du réseau de distribution d’ondes alpha troisième étage du Sapienta. Rupture de distribution. Deux informaticiens et un informaticien d’élite réclamés.
    Bug dans les agendas de la section de nettoyage : un informaticien réclamé. »

    Shane posa son doigt sur ce dernier point et une pop up s’ouvrit afficha : « Gestionnaire ? ». Shane écrivit un Shane Maël Lewis avec le stylet. Une nouvelle pop-up s’ouvrit avec un « validé » cette fois. Puis le message de réclamation d’un informaticien pour le bug des agendas de la section de nettoyage s’effaça. Il prit une porte sur la gauche, cette fois, un long couloir. Il ouvrit une porte un peu plus loin où il y avait un bureau, son bureau. En fait, c’était ici qu’il travaillait lorsqu’il n’était pas de surveillance, donc cette fois dans la grande salle avec ses camarades et le Commandor.

    « Dans le Hall de la Brigade Info, il y avait Tristan, mais on l’appelle tous Traktueur. C’est notre commandor dans la section Informatique. »

    Shane posa son ordinateur portable sur le bureau et l’alluma. Il alla vers une armoire et sortit une clé USB. Il alluma son ordinateur fixe, ordinateur de la brigade cette fois, avec écran en hologramme et clavier tactile. Il sortit de la pièce et revient avec un autre fauteuil à roulette pour Kalyan.

    « Tous les matins on prend nos tâches sur le panneau d’affichage, on en reçoit aussi par mail, et si on n’a plus rien à faire pendant la journée, on va en rechercher sur le tableau d’afficha. Aujourd’hui, je ne suis pas de permanence, dons je suis dans mon bureau, mais sinon, je suis dans le hall. Là bas, on s’occupe des choses assez graves et difficiles à réalise, les choses qu’on ne peut pas résoudre tout seul. Allez assis-toi. »

    Fit-il en lui montra le siège qu’il avait ramené. Lui-même se laissa tomber dans on fauteuil et entra les mots de passe d’accès sur ses deux ordinateurs.

    « Bien avant qu’on commence, je vais te parler des lois à Nosco parce que… Ce serait très ennuyeux de te retrouver en prison après seulement quelques jours ici. Ce serait non seulement mal pour toi, mais tu m’entraineras dans ta chute alors écoute bien ceci. »

    La voix de Shane se fit grave et montrait bien qu’il ne plaisantait pas. Ce qu’il allait lui dire, il espérait ne plus jamais avoir à le lui dire une nouvelle fois. De plus, Shane était son parrain. Si Kalyan venait à choir, l’informaticien en subirait également les conséquences, parce qu’il n’aura pas suffisamment surveillé et orienté son filleul comme il le fallait.

    « Il y a dans cette ville de nombreux lois à respecter. Tu dois avoir ça dans les clés USB qu’on t’a fourni à ton arrivée. Je ne te demande pas de tout lire, ce serait fort pompeux. Moi-même, je n’en ai lu quelques pages notamment en ce qui concerne les lois informatiques. Mais avant de faire quelque chose, je te demanderai de faire bien attention. Et si tu ne sais pas si c’est bien ou mal, demande-moi avant de faire, ok ? Il y a une sorte de résumé des lois de Nosco, 7 préceptes. Et à chaque fois que tu fais quelque chose, réfère-toi-y avant. Premier précepte : En tout temps, il est requis de respecter l'Impératrice, d'honorer la voie morale de la Guilde et de respecter ses condisciples comme des frères et sœurs. A leur jugement, il faudra donc se plier. Cela veut dire que les ordres de l’impératrice sont les ordres de l’impératrice. Jamais on ne les contourne, pour une raison x ou y. Jamais. Tu obéis à l’impératrice, aux hauts conseillers, aux commandors et à tes supérieurs hiérarchiques. Ok ? »

    Le brigadier plongeait ses yeux clairs dans ceux de Kalyan, veillant à être bien clair :

    « Deuxième précepte : Il est interdit de violer, de molester, de faire le mal, de voler, de dépouiller, d'enlever ou de frauder. Je pense que tu comprends pourquoi. Troisième précepte : Il est requis d'être respectueux envers les plus âgés, et protecteur des plus jeunes. Je pense que tu as combien qu’à Nosco, il est important que tout le monde soit bien intégré. Ca commence avec la présence de parrain pour guider les filleuls et ça se poursuit dans chaque action de la vie. La solidarité est une force. Quatrième précepte : Il est défendu de s'associer avec des personnes mauvaises ou non respectueuses de la Guilde. En t’associant avec des gens qui ne respecte pas le premier précepte, crois moi, tu ne t’attireras que des ennuis… Cinquième précepte : Il est requis de mettre toutes ses compétences et toutes ses connaissances au service de la Guilde. Chacun a des compétences et manques de d’autres compétences, en avançant main dans la main, tout ira bien. Sixième précepte : Prospérité et grandeur de la guilde seront les buts ultimes de tout membre de celle-ci. Septième et dernier précepte : Toute idée de sortie de Nosco ou de la Guilde ou toute utopie de retrouver un hypothétique passé est fort mal venu, et considéré comme une entrave au bon fonctionnement de la Guilde. Je sais que ce n’est pas facile à comprendre. Mais il y a des gens ici qui siège au Capitol et qui nt vécu bien plus de temps ici que nous. Ils sont plus capables de savoir ce qui est bien ou mal. Plus que toi, ou moi. Des gens sont morts dans les sous-terrains en voulant quitter la ville. Ne fais pas cette même erreur. Quant à ton passé… Nous l’avons tous perdu alors… Il faut faire sans, et avancer… »

    Il respira profondément. Il lui avait récité les sept préceptes et en son for intérieur, il espérait ne jamais avoir à lui souligner un jour l’un de ces points pace qu’il ne les aura pas respectés.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Mise à l'épreuve [Kalyan] Left_bar_bleue3000/10000Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Invité le Mer 27 Oct - 16:56

Troisième jour commencé ici, cela ne faisait que trois jours qu'il était ici et il se demandait déjà si il allait survivre très longtemps. Il s'ennuyait à mourir, ne savait pas quoi faire de ces journées, l'expression "tuer le temps" avait trouvé une définition tout à fait adéquat, pour l'avoir, il suffisait de regarder les journées de Kalyan. Bon il était de mauvaise foi il l'avouait, mais quand même cela ne faisait même pas trois jours qu'il était ici, et le premier jour était une exception car le temps avait bien été utilisé puisqu'ils avaient eu beaucoup de choses à faire, lui et son parrain. Si il devait prendre en compte le deuxième jour, ça avait été l'ennui totale, il s'était levé et préparé comme toute personne plus ou moins normale et prenant un minimum soin d'elle, ensuite il avait pris son petit-déjeuné et avait fait le tour de la ville, pas longtemps cependant car un vent frais l'avait plutôt gêné. Une fois de retour dans son appartement, il avait fait le tour des lieux une troisième ou quatrième fois peut-être, il ne savait plus trop, puis n'en tenant plus, il avait fini par se rendormir. Quand il ne dormait pas, il était sur son ordinateur à visiter les lieux, si on pouvait le dire ainsi, il regardait les différentes applications qu'il pouvait trouver, les différents jeux, tout ce qu'il pouvait faire avec et qui était pour le moment à son niveau. Il marchait un peu à l'instinct. Il fallait aussi rajouter ses repas pendant ce deuxième jour des plus excitants, voilà à quoi il avait passé sa journée. C'était très intéressant, au point qu'il était sûr de pouvoir servir d'anesthésiant pour n'importe quelle personne devant se faire opérer, pas besoin de produit avec lui, quand même si ce n'était pas magnifique tout ça.

Il s'était réveillé de bonne heure car il avait un rendez-vous en quelque sorte avec son parrain. Pas qu'il aurait pu faire la grâce matinée si il n'avait rien de prévu. On aurait ou croire qu'il avait une horloge interne, lui faisant signe le matin pour qu'il se réveille, ainsi qu'à chaque repas, cela pouvait lui être utile si seulement il avait quelque chose à faire d'assez important pour qu'il en vienne à oublier son repas, mais bon pour l'instant, il ne savait pas quoi faire. Enfin, aujourd'hui était un jour important, il serait enfin dans quelle branche de travail il pourrait se diriger, il ne savait pas combien de temps cela prendrait, ne savait pas si cela allait prendre quelques heures ou quelques jours, mais dans tous les cas une fois fini, il trouverait un travail, et c'était ce qu'il voulait, avoir quelque chose pour remplir ses journées plus que vide pour le moment. En parlant de travail, il ne connaissait même pas les différentes branches possibles existantes dans cette ville, il devrait penser à le demander à son parrain dès que possible si il ne lui disait pas en entamant le sujet, mais il découvrirait tout cela un peu plus tard. Il se leva et se prépara comme tous les matins, bien que ce ne fut que son deuxième matin ici, il prit un petit-déjeuné plus ou moins bien équilibré, jus d'orange pour les vitamines bien entendu, et du pain ainsi que du chocolat chaud, pour le reste, il s'en passerait. Il n'avait pas un gros appétit le matin en se réveillant, même après une douche et avoir émergé. Une fois entièrement prêt, il pensa à regarder l'heure avant de se mettre en route pour le hall, il serait un peu en avance, mais il préférait être en avance plutôt qu'en retard, autant prendre les bonnes habitudes directement, non?

Il attendait, debout à l'entrée du hall, il avait trouvé un banc pas loin de l'entrée et avait décidé de s'y asseoir en attendant que son parrain ne fasse son apparition. Kalyan assista ainsi à tout un défilé de citoyens se dirigeant vers la sortie certainement pour leur travail, mais aucune trace de Shane, en même temps, il lui avait donné rendez-vous un peu plus tard. N'avait-il pas les même horaires que toutes les autres personnes? C'était bizarre, enfin cela ne le regardait pas vraiment dans le fond, puis il ne se voyait pas demander à cette personne qui l'avait aidé depuis son arrivé pourquoi elle ne partait pas en même temps que les autres, pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas les même horaires que les autres, en aucun cas l'idée de partir en retard pour arriver en retard au travail ne traversa l'esprit de Kalyan. Il attendit encore quelques minutes avant de voir la forme de son parrain apparaître. Il décida de se lever et de l'attendre sur place, ne voyant pas l'intérêt de se diriger vers lui si il devait ensuite faire demi-tour afin de sortir du hall. Il salua son parrain et le suivit au dehors, faisant attention à ne pas le perdre de vue. Bien qu'il le voyait se retourner à plusieurs reprises pour être sûr que Kalyan le suive, celui-ci avait du mal à suivre son rythme, on voyait bien la différence entre celui-ci qui était habitué à marcher parmi une foule de personne, sachant exactement où se diriger et celui qui venait d'arriver et qui était encore perdu. Il savait éviter les personnes, il avait un œil donc il pouvait en profiter mais il ne pouvait à la fois les éviter et faire attention à bien suivre son parrain pour ne pas se perdre et finir par ne plus savoir où aller, en plus il était plus petit que certains de ceux qui l'entouraient donc pour pouvoir voir où se dirigeait son parrain en cas de perte, il pouvait toujours prier en espérant que cela serve à quelque chose parce que techniquement, il ne pourrait le retrouver. Il réussit à rattraper son parrain et écouta celui-ci alors qu'il lui parlait de son lieu de travail, en profitant pour lui expliquer en quoi ce travail consistait.

Si il se souvenait bien de ce qu'il avait entendu et si il avait compris, il y avait en tout six Brigades, une pour la sécurité de la Guilde, une pour la sécurité des sous-sols, une autre rassemblant ce qui pouvait ressembler à des enquêteurs, gardiens de prison et autres joyeusetés, encore une pour les recherche scientifique de la Guilde, l'avant dernière était contre les rebelles et les traquait puis la petite dernière, qui n'était pas des moindres, qui servait à s'occuper de tout le réseau informatique de la ville, aidant la Brigade Judiciaire et celle dite Anti-terroriste. C'était un panel plutôt élargi et qui regroupé un peu de tout. Puis c'était facile à comprendre en général, il se doutait bien qu'en profondeur, il devait y avoir des sous-brigade, si il pouvait le dire ainsi. Quand son parrain reprit la route en lui montrant de la main qu'ils devaient aller sur la droite, il le suivit derrière une porte et tout au long d'un couloir. C'était bien éclairé puis il y avait des personnes qui passaient à côté d'eux, mais c'était assez large pour qu'on ne se rentre pas dedans, ce qui évita à Kalyan de se fixer sur sa route et les personnes qu'il pouvait croiser, profitant ainsi de sa semi-liberté de mouvement pour observer les alentours. C'est en observant qu'il remarqua le panneau tout au fond du couloir indiquant la Brigade Informatique, celle dans laquelle travaillait son parrain, ils atterrirent tous les deux dans un second hall, plus petit que le précédent mais pouvant contenir pas mal de personne autour d'une table en forme de U. il ne chercha pas à comprendre pourquoi la table était de cette forme, ne chercha pas non plus à savoir qui faisait quoi, il suivait son parrain en faisant attention de ne rentrer dans personne et de ne toucher à rien pour ne rien abimer. C'était ses trois points qu'il avait l'intention de suivre à la lettre, il ne voulait pas d'ennuis alors que c'était seulement son troisième jour ici.

Il s'arrêta à la suite de Shane devant un panneau d'information, enfin il le pensait vu ce qu'il était écrit dessus. Il ne fit pas attention aux différentes phrases et au nombre d'informaticiens demandés, regardant distraitement les gestes de son parrain et fixant plutôt son regard sur ceux qui étaient autour de lui. Il n'était pas très à l'aise entouré de tout ce peuple, il pouvait même dire qu'il était totalement stressé alors qu'il n'avait rien à faire, il ne devrait même pas leur parler, mais bon, il ne pouvait changer ce qu'il était, une personne discrète et solitaire dans l'âme. Il le vit appuyer sur le dernier point qui ne demandait qu'une seule personne et mettre son nom à l'endroit où il y avait "Gestionnaire?". C'était certainement le travail qu'il devrait faire, en toute logique c'est ce qu'il se dit, mais avait-il seulement un peu de logique? Une fois que la mention validée s'afficha, il vit Shane se diriger vers une porte sur la gauche, derrière celle-ci un long couloir s'étendait avec plusieurs portes tout au long de celui-ci. Il avança, comptant les porte et les détaillant même si elle se ressemblaient toutes. Il le compta jusqu'à ce qu'il arrive à une porte que donné sur un bureau dans lequel ils entrèrent tous les deux. Ce n'était pas très grand, mais largement suffisant pour eux deux. Enfin cela serait largement suffisant si seulement il y avait une chaise pour lui mais bon son parrain semblait être en train de se préparer donc il ne pouvait pas tout faire en même temps. Kalyan décida donc d'attendre et au pire d'aller lui-même trouver une chaise quelque part pour lui, bien que Shane ne semblait pas vraiment du genre à oublier. Son intuition fut bon en puisqu'une fois que tout était prêt pour son parrain, celui-ci sortit du bureau et revint avec une chaise à roulette pour lui. Entre temps, il lui avait parlé d'un certain Tristan, connu sous le surnom de Traktueur, qui était le commandor de la section informatique. Ce qu'était exactement le commandor, il n'en avait aucune idée, mais bon il se doutait que c'était qui avait le plus de compétences, ou le plus de pouvoir, le chef peut-être. Il apprendrait bien assez tôt ce qu'était un commandor et comment agir devant lui, il suffisait de voir les autres agir après tout.

Il eut droit à un petit topo concernant leur façon de travailler, le fait que chaque matin en arrivant ceux de la section informatique devaient choisir son travail du jour sur le panneau qu'ils avaient vu dans le hall de la Brigade, ou alors ils les recevaient par mail. Puis ils pouvaient et devaient y retourner une fois que leur tâche était finie. Il apprit aussi que la table en forme de U était pour ceux qui étaient en permanences et pour les choses plus graves ou difficiles qui demandaient plus d'une personne. Il suivit ensuite ce que son parrain lui dit et se posa sur sa chaise à roulette. Il trouva une position assez confortable pour le temps qui allait suivre et regarda Shane, attendant de voir ce qu'il allait lui dire, ce qu'il allait faire, il attendait tout simplement, il ne savait faire que cela depuis un certain temps. Il le vit s'asseoir et rentrer mot de passes et autres joyeusetés avant qu'il ne se remette à lui parler. Ils allaient commencer par le sujet le plus ennuyeux au monde, mais celui qui était aussi le plus important. Pourquoi est-ce que les choses les plus importantes dans le genre des lois avec les droits et les devoirs étaient toujours aussi ennuyeux. Mais d'un côté il comprenait qu'il faille commencer par cela, il ne voulait pas non plus que son parrain ait des ennuis de sa faute parce qu'il n'avait pas fait attention aux lois qui régissaient Nosco. Il écouta le plus attentivement et se concentra sur chaque mot pour bien comprendre et tout retenir de préférence. Il se fit une sorte de petite fiche mentale sur tous les points à retenir avec les mots-clés qui lui permettraient de savoir ce qu'il avait le droit ou non de faire sans avoir à se remémorer chaque point qui serait dit ici.

Le bon point sur le sujet c'est qu'il aurait toute les lois sur une des clés USB qu'on lui avait fourni à son arrivée. Il pourrait toujours y refaire un tour en cas de problème sur un point bien précis. Le passage où il lui parla d'aller le voir avant de faire quoi que ce soit sans qu'il soit sûr d'en avoir le droit, il s'en doutait et il avait eu l'intention de passer par là mais bon certaines personnes ne pensaient peut-être pas comme lui, c'était fort probable même. 7 préceptes plutôt intéressant, seulement sept pour le moment, il pourrait faire avec.
Le premier était le plus facile à retenir, enfin il le pensait, respecter l'Impératrice et ses condisciples, honorer la voie morale de la Guilde aussi était la chose la plus facile à savoir, mais qu'elle était cette voie morale justement. Bon il devait obéir à chaque personne qui hiérarchiquement était plus élevé que lui, ce ne serait pas difficile à mettre en œuvre.

"J'ai une question, la voie morale de la Guilde, elle dit quoi? Parce que je veux bien la suivre, mais est-ce qu'on peut trouver quelque chose sur elle dans les clés USB, parce que j'aimerais avoir les détails. Pour le reste, c'est enregistré dans mon petit crâne."

Il était mal à l'aise sous le regard pénétrant de son parrain, il ne savait pas comment il devait le prendre. Est-ce que c'était pour lui montrer qu'il était plus que sérieux ou alors pour lui faire passer le message que si il n'obéissait pas à ses règles il aurait des ennuis. Peut-être que cela servait juste à son parrain d'être sûr qu'il ait bien compris ce premier précepte. Rah, il y avait tellement de choses qui pouvaient marcher pour un regard pareille.
Ils passèrent ensuite au deuxième précepte, deuxième précepte qui touchait un peu plus la morale de chaque personne. C'était compréhensible pour certaines personnes et l'étaient moins pour d'autre. Une histoire de bien et de mal. Après tout ceux pour qui il n'y avait pas de propriété personnelle ne devaient pas vraiment comprendre pourquoi le vol était interdit puisque tout appartenait à tout le monde, mais bon Kalyan sur ce point là savait que ce n'était pas bien.
Troisième précepte : respecter les personnes plus âgées et protéger les plus jeunes. Il ne devrait pas retenir ce précepte comme les deux précédents, cela coulait de source après tout.
Le quatrième des préceptes était tout aussi évident que les précédents. Si il devait respecter l'Impératrice et tous ceux autour d'elle, il se doutait qu'il ne serait pas bon d'être associé à des personnes étant contre la Guilde. Même si pour lui, qu'on fasse partit de la Guilde ou non ne changeait rien, tant que sa vie n'était pas chamboulé par les évènements. Si il pouvait avoir une petite vie tranquille, il sauterait sur l'occasion.
Le cinquième précepte, mettre ses connaissances au service de la Guilde, cela voulait tout simplement dire travailler pour la Guilde, selon lui, et c'était ce qu'il allait faire le plus tôt possible.
Le précepte suivant, soit l'avant dernier, ils se rapprochaient doucement de la fin de cette conversation qui n'était en fait pas réellement intéressante, dans le sens où parler des lois ne faisait jamais plaisir à personne. Enfin Kalyan avait bien l'intention de lire ses lois, après tout cela ferait passer le temps et pourrait lui permettre de se remettre à une vitesse de lecture appropriée pour lui. Au fond de lui il savait qu'il aimait lire et c'est pour cela qu'il ferait en sorte de trouver de quoi lire le plus tôt possible, soit après la lecture des règles. Mais il était en train de s'éloigner doucement du point le plus important pour le moment, à savoir ce que son parrain lui disait. Sixième précepte, la prospérité et la grandeur de la Guilde en but ultime, il pourrait oublier ce point là rapidement.
Septième précepte, enfin le dernier, encore un peu et Kalyan finirait par soupirer de bonheur, c'était la plus ennuyeuse aussi. Ne pas penser au passé et ne pas chercher à sortir de Nosco, mais personne ne pouvait savoir à quoi il pensait donc il ne voyait pas où était le problème en fait. Le fait que cela ne soit pas facile à comprendre, il n'était pas d'accord, pour lui, l'Impératrice et tous ceux autour d'elle avaient décidé de ce point précis. Pourquoi il n'en savait rien et ne voulait pas le savoir. Lui voulait vivre sa vie et il n'avait pas l'intention de chercher un moyen de sortir de ce monde avant de très longues années, enfin pour le moment c'était ce qu'il pensait et il ne voyait pas pourquoi il changerait d'avis. Faire sans son passé et avancer, c'était facile à dire, mais moins facile à faire. Et si il se rappelait bien une conversation qu'ils avaient eu le premier jour, son propre parrain qui lui disait cela, avait un minimum de souvenir quand à son passé.

Kalyan sourit, ne laissant rien paraitre de ce qu'il avait à la fin. Bon d'accord il n'était pas super doué pour cacher ses sentiments surtout que son œil était la porte ouverte sur son âme, trahissant tout de lui, pour le peu qu'on sache l'analyser. Cependant il ne put s'empêcher de parler du passé. Chose idiote il le savait puisqu'ils étaient sur le lieu de travail de son parrain mais il y avait une touche d'innocence parmi ses mots, faisant comprendre à ceux qui n'étaient pas face à lui si ils entendaient les paroles qu'il n'y avait rien de mal derrière tout cela. Après tout parler des légumes n'était pas un problème si?

"J'aurais une question, avant hier vous avez bien tendu une carotte au médecin n'est-ce pas? Mais cela veut dire que nous cultivons des fruits et des légumes ici. Comme des pommes, des oranges, des carottes, des poireaux, des tomates, enfin toute sorte de fruits et légumes."

Le scintillement de son unique œil montrait clairement que derrière ces paroles, il faisait référence au monde duquel il venait. Il avait juste eu à additionner a+b pour savoir que son parrain avait des souvenirs et que ses souvenirs étaient basés sur la nourriture. Le lapsus dans le réfectoire, la carotte au médecin, il ne lasserait pas tomber ce sujet et ses pensées de si tôt. Celui qui lui avait dit qu'il ne fallait pas penser au passé avait fait le contraire et le faisait peut-être encore.

"Enfin, j'ai compris les sept préceptes différents, je suppose que le tout est détaillé dans les lois que j'ai reçu à mon arrivée, j'y ferai un tour pour les lire et si j'ai des questions, je te les poserai. Ah oui concernant le commandor, c'est quoi exactement un commandor? Et à part les différentes Guildes il y a d'autres métiers? Puis en quoi consisterait mon test pour savoir dans quelle branche je vais devoir me diriger? On peut trouver des livres sur Nosco, ou tout simplement de la lecture en dehors des lois? Pour les horaires de travail, est-ce que c'est les mêmes partout ou alors cela change d'une spécialité à une autre?"

Le voilà qu'il était parti dans toutes ses questions. Il espérait juste qu'il n'ennuie pas son parrain et qu'il ne le gêne pas pour travailler aujourd'hui. Il suspendit ses questions cependant pour lui laisser le temps de répondre à celles qu'il avait déjà posé, profitant plutôt de ce moment de silence pour trouver une autre position plus ou moins confortable. Pas que cela le dérange de rester assis plusieurs heures mais au bon d'un petit moment il attrapait mal au derrière ou aux jambes, voir même au dos aussi, donc il devait changer de position. Une fois qu'il eut trouvé une position qui le soulageait, il regarda de nouveau son parrain avec tout l'intérêt dont il pouvait, mettant la question des souvenirs de côté, il y reviendrait certainement un autre jour, d'une autre façon, pour le peu que Shane ne rentre pas dans ce sujet de conversation là. Celui-ci essayerait peut-être de l'éviter pour ne pas se trahir lui-même.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Shane M. Lewis le Lun 1 Nov - 16:59

    Les sept préceptes de la Guilde pouvaient paraitre pompeux, ils n’en demeuraient pas moins utiles. Et pour éviter un quelconque débordement de la part de son filleul, il fallait passer par là. Shane n’était pas un grand exemple de sagesse. Il se demandait même parfois qui était donc ce fou à l’administration qui le nommait de temps en temps parrain d’un ou d’un autre. Shane avait parfois du mal à se cadrer lui-même, comment pouvait-il cadrer un nouvel arrivé qui se pose mille et une questions et qui n’est pas encore, comme Shane, forgé dans le moule de la Guilde ? Il fallait avouer que Shane n’était pas le Guildien le plus respectueux des préceptes qu’il venait d’énoncer. Il respectait certes, l’impératrice, ses supérieurs et tout ce qui s’en suit. Cependant il était loin d’être sage. Puéril parfois lorsqu’il fallait s’amuser. Au risque de se mettre parfois en danger ? Oui certainement. Il poussait loin les limites qu’on lui imposait, Kathleen lui en avait fait la remarque récemment, pour son bien, c’était certain. Kathleen était une amie, loin d’elle l’envie de dénoncer Shane dans ses plans foireux et remarquablement risqués. Et c’était probablement parce parfois, il se faisait prendre qu’il n’était resté qu’un simple brigadier sans grade alors qu’il avait de réelles capacités en matière d’informatique et de cybermécanique. Un point qui lui couterait certainement beaucoup un jour où l’autre si on savait à quel point l’informaticien allait de travers parfois. Il n’y avait qu’à voir la photo du commandor en chaleur fâcheuse devant l’impératrice, où encore la vidéo du même commandor à poil. Il y avait aussi la fois où il avait protégé Silvio d’une déchéance assurée après un diner aux chandelles entre le second et le haut prêtre de la congrégation. Judikhael n’aurait pas apprécié. Et puis, il y avait ses souvenirs. Les gens ne pouvaient pas savoir qu’il recherchait ses souvenirs, qu’il voulait savoir ce qui s’était passé avant son arrivée ici. Il voulait comprendre. Il n’avait eu de cesse d’être traumatisé par la perte de son passé. Et même s’il n’en donnait pas mot, il était vrai qui marquait parfois des lapsus. Des lapsus dangereux et qui pouvaient lui coûter la vie. Car chercher ses souvenirs était interdit. Les rebelles prônaient cette quête du passé. Si on apprenait que Shane suivait cette quête, il était certain qu’il serait accusé de trahison et serait condamné comme tout rebelle vivant dans les sous-terrains. Assis sur sa chaise, il regarda son filleul qui venait de lui poser une question intéressante. Mais y répondre réclamait de trouver des mots juste. Encore une fois, Shane n’était pas la perfection incarnée en matière de respect des préceptes de la Guilde, mais le premier, il pensait bien n’y avait jamais vraiment fait défaut.

    « Il y a de nombreuses années à Nosco, on avait délimité la part de travail sur la population. La Congrégation de Joshi devait fabriquer et protéger les ondes alphas et par elles protéger l’ensemble de la population de Nosco. La Guilde, quant à elle, doit veiller à l’unité des habitants. La morale de la Guilde, c’est l’unité et tout ce qui en découle : respecter des autres, aide et bienveillance, sécurité, cohésion. Tu apprendras vite qu’ici on vit avec les autres. On n’est pas seul au monde. Tu trouveras bien sûr tous ça sur document informatique, mais tu la trouveras aussi toi-même. Tu verras qu’elle s’imposera à toi comme une évidence. »

    La morale. Ca, c’était une bonne question. C’était si vaste et indéfinissable. Et pourtant, elle s’impose à soi comme une évidence, comme une mesure commune et universelle de ce qui est bien. Shane poursuivit jusqu’au bout, exposant les préceptes restant à Kalyan. Pour Shane, c’était important qu’il comprenne ses lois et qu’il ne joue pas avec le feu. On pardonnait certes beaucoup au début, mais il ne faudrait pas qu’il garde des travers avec le temps, cela pourrait lui porter préjudice. Il ouvrit sa messagerie sur son ordinateur fixe et afficha une tête dépitée en voyant les 72 messages non plus. Il était certain que pour la moitié, c’était du travail pour aujourd’hui et peut-être les jours à venir. Il décida de mettre ça de côté pour le moment et reposa son regard sur Kalyan qui lui parlait… De la carotte pour Anna. Shane se tinta immédiatement de rouge par la honte, mais fort heureusement, il ne lui posa pas la question du… Pourquoi tu as fait ça ? Shane s’en trouva soulager. Il aurait été difficile en fait de lui expliquer que c’était Joshi qui lui avait dit de faire ça. Oui très difficile. Néanmoins, la tournure de a phrase suivante n’était guère mieux. Il se demanda un instant s’il n’aurait pas été préférable que Kalyan lui pose une autre question. L’informaticien resta à le fixer, sachant bien où il voulait en venir. C’était ce genre de lapsus qui le mettait en danger. Terrible danger puisqu’il risquait bien plus que sa place dans la Brigade. Même s’il n’était pas gradé, il se plaisait bien ici. Il faisait ce qu’il aimait et il tuait le mauvais temps à s’amuser avec ses camarades. Trop s’amuser d’ailleurs… A trop jouer avec le feu il finirait bien par se brûler.

    « Non. Nous ne cultivons pas de fruits et légumes. Nosco est bien trop petit. Ce sont des produits de synthèse qui sont reconstitués afin de ne pas avoir trop l’impression de se nourrir de protéines et compagnie… »

    Kalyan ne faisait que soulever une incohérence. La Guilde ne voulait pas qu’on recherche ses souvenirs, néanmoins, elle cherchait à reproduire ce qui existait avant Nosco. Il n’y avait qu’à voir l’alimentation ou encore l’alternance jour/nuit et les saisons ! Et tout ça pour quoi ? Pour ne pas être dépaysé ? Mais dépaysé de quoi ? Lorsqu’on arrivait ici, on ne se souvenait plus de rien.

    « Kalyan… »

    Shane comprenait sur quel point le nouvel arrivé appuyait. Néanmoins, ce n’était que s’aventurer sur un terrain miné.

    « Répondre à ta question, c’est marcher sur une mine. On essaie de l’éviter pour ne pas qu’elle nous explose en pleine face, mais on marche sur une autre dont on n’avait pas, à ce moment là, soupçonné la présence. Lorsqu’une bombe explose, elle fait ensuite exploser une autre et ainsi de suite. Mais que reste-t-il au final, hormis un terrain dévasté et sans vie ? »

    Il espérait que Kalyan ait comprit la métaphore. Il espérait qu’il comprendrait que réponse à sa question pouvait mal finir pour Shane, et même pour celui qui avait posé cette question. Il espérait qu’il comprendrait qu’il y avait des incohérences, c’était certain, mais qu’il fallait les accepter et continuer à marcher entre les mines, prudemment.

    « Un commandor est un chef de brigade. Il dispose d’un second pour l’épauler. Il y a ensuite les brigadiers d’Elite qui sont très compétents dans leur domaine. Et enfin les brigadiers. Hormis les Brigades, oui, il y a d’autres métiers. Il y a tous ceux qui travaillent au Sapienta : les médecins, les infirmiers, les chercheurs en biologie, les chercheurs en cybernétique. Il y a ceux de l’administration où les fonctionnaires. Je te laisse deviner ce que c’est et puis les archivistes. Ah et il y a aussi les commerçants… Le choix est assez vaste au fond. Carrière militaire, scientifique, administrative… »

    Il laissa pour le moment et volontairement la question du comment fait-on pour tester les compétences de chacun, en suspens. Néanmoins, il répondit aux suivantes :

    « Le papier et donc les livres sont très rares à Nosco, question de pratique. Il y a cependant une bibliothèque dans l’Aedes. La majorité des écrits sont informatiques. Mais libre à toi d’utiliser un ordinateur pour lire tranquillement tel ou tel ouvrage. Tu trouveras beaucoup de choses sur Alpha (le réseau informatique principal de Nosco) : de la documentation, des forums de discussion… C’est assez riche et vaste. Quant aux horaires de travail, tout dépendra de ton métier. Les fonctionnaires ont des horaires assez fixes, les médecins ont des horaires trèèès aléatoires. Tout dépendra de ce que tu choisi de faire dans ta vie. Quant au test de compétences… Il n’y a pas de lignes fixes à suivre. Le parrain se débrouille comme il peu. On teste deux – trois trucs et on voit comment tu te débrouilles. Pour un Brigadier c’est assez simple, les aptitudes au combat sont assez innées si on veut… Tu sais te battre… Ou pas. Parfois ça bien avec le temps mais bon… C’est assez rare. En général, le goût du combat on l’a au départ ou on ne l’a pas. L’informatique c’est pareil… Soit on est à l’aise avec les technologies, soit on ne l’est pas… Pour la médecine également… Et puis, il y a aussi des questions qu’on peut poser. Tu es là depuis trois jours, as-tu essayé de te servir d’un ordinateur ? As-tu réussi ? Tu as été au Sapienta… Est-ce que tu voudrais toi aussi soigner les gens ? »

    Question simplistes, peut-être, mais la réponse à ces questions l’aiderait très certainement à le diriger un tant soit peu. En fait, c’était assez simple, il fallait procéder par élimination. Il finirait par trouver.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Mise à l'épreuve [Kalyan] Left_bar_bleue3000/10000Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Invité le Jeu 11 Nov - 14:53

Il trouvait que son cerveau n'avait jamais travaillé autant que depuis qu'il avait mis les pieds dans ce bureau. Non, ce n'était pas tout à fait vrai, c'était sa mémoire qui travaillait et puis elle le faisait depuis qu'il avait mis les pieds sur Nosco. Depuis qu'il avait vu ce fameux mur noir et qu'il s'était rendu compte de son handicap, à partir de ce moment-à, il avait tout enregistré, la manière dont les gens réagissaient, ce qu'il se passait, l'emplacement des différents lieux. Il essayait de tout enregistrait pour s'adapter le plus vite possible et passer inaperçu, c'était ce qu'il préférait au fond, ne pas se faire remarquer et vivre tranquillement sa petite vie. Cependant il savait que ce qu'il était en train d'écouter lui serait vitale, c'était les points les plus importants, même si cela ressemblait étrangement à un cours magistral sur les droits et devoirs des citoyens noscoiens.
Les différents préceptes étaient maintenant gravés dans sa petite mémoire, gravés en quelque chose de plus court et de plus simple à comprendre bien qu'il avait des questions plus pointus sur quelques sujets plus particuliers, il s'abstiendrait de les poser tout de suite. Il visiterait d'abord les lois écrites avant de poser des questions sur ce qu'il voudrait savoir. Il ne put s'empêcher cependant de vouloir en savoir plus sur la moral de la Guilde. C'était cette morale qui devait l'aider à bien avancer dans sa nouvelle vie, il voulait donc savoir à quoi elle se référait, ce qu'elle disait, comment il fallait y penser. La réponse de son parrain le laissa un peu déçu. La fin de ce qu'il lui avait dit surtout. "Tu apprendras vite qu’ici on vit avec les autres. On n’est pas seul au monde. Tu trouveras bien sûr tous ça sur document informatique, mais tu la trouveras aussi toi-même. Tu verras qu’elle s’imposera à toi comme une évidence." Il était sûr par là de pouvoir la trouver sur l'informatique ais comment pouvait-il être certain que la morale qui s'imposerait à lui serait la bonne, peut-être qu'il ferait totalement fausse route. Si cela se trouvait sa morale lui dirait tout à fait autre chose et il deviendrait par sa faute un délinquant. Quelqu'un qui se ferait arrêter et amènerait son parrain dans sa chute. Il craignait un futur comme celui-là, mais bon tant qu'il n'avait pas lu entièrement ce qu'il devait, il ne pourrait poser les bonnes questions et ainsi se faire une véritable idée de la morale. Quand il y pensait, juste l'idée de morale était assez spéciale. C'était une idée regroupant différents concepts et différentes idées. La morale touché au bien et au mal et le bien et le mal différés d'une personne à une autre. C'est pour cette raison qu'il avait du mal à comprendre comment la morale du coin pourrait s'imposer à lui.

Enfin ce n'était certainement pas le seul point qui était intéressant ici et il ferait certainement mieux de s'intéresser à ce que lui disait Shane avant d'être totalement perdu. Si il repartait sur ce qu'il avait entendu plus tôt dans la réponse de son parrain, un groupe de mots l'avait dérangé, il avait apprit sa leçon, il savait en général ce qu'était la Congrégation de Joshi, mais les ondes alphas, il ne comprenait pas ce que c'était. Et plus il y pensait plus il se disait qu'il n'en avait jamais entendu parler ou alors que le sujet avait été survolé au point qu'il ne s'en souvienne plus à ce moment-là. Mais il ne savait pas comment poser la question, si son parrain lui en avait déjà parlé alors il passerait pour quelqu'un qui ne l'écoutait pas et dans le cas inverse et ben pour quelqu'un de curieux seulement. Autant se lancer dans tous les cas il ne risquait pas grand chose.

"Il me semble que vous, tu as utilisé le terme d'ondes alphas, mais je … je comprends pas ce que c'est et en quoi est-ce que dans le fait de les protéger nous nous protégeons aussi."

Voilà, il avait posé sa question, mais il se grondait de ne pas savoir si il devait le tutoyer ou le vouvoyer. Puisque c'était son parrain et la personne sur qui il devait s'appuyer il devrait certainement le tutoyer mais cela lui sembla impossible, ou plutôt extrêmement difficile puisqu'il ne le connaissait pas encore et que la personne face à lui était plus vieille que lui. Il allait finir par être totalement embrouillé à cause des différentes idées qui lui traversaient la tête et l'esprit en peu de temps, le laissant avec toujours plus de choses sur lesquelles réfléchir. Mais il n'y pouvait rien et la seule manière d'éviter cela était de se focaliser intensément sur quelque chose de précis, mais c'était une chose qu'il ne pouvait pas faire dans une discussion comme celle la qui lui montrait ce qu'il pourrait faire ou non et comment le monde de Nosco était régis. Il fut surpris en voyant le visage de son parrain se décomposer quand il regarda son écran d'ordinateur, à croire que quelque chose lui était un peu déplaisant. Il jeta un rapide coup d'œil et vit le nombre hallucinant de message qu'il avait reçu, soixante-douze, il fallait le faire pour en recevoir autant quand même. Surtout qu'hier il était venu travailler donc les messages étaient arrivés après qu'il est fini sa journée de travail, enfin en toute logique. Il espérait que dans les soixante-douze reçu une bonne partie ne lui servirait à rie et qu'il pourrait les effacer rapidement, sinon il finirait par le plaindre. Il profita de ce moment de silence pour entamer un passage assez délicat, celui de la carotte tendue au médecin deux jours plus tôt. Cette magnifique carotte qui avait été appuyée par des fantasmes lapinoïdes ou quelque chose dans le même genre au même instant. Cette carotte lui avait fait penser à la culture et qui dit culture dit autres fruits et légumes, tout cela amenant à la question fatidique, est-ce que des cultures existaient ici ou non.

La réponse qu'il reçu suivi ce qu'il se disait, aucune culture ne pouvait être faite sur Nosco tout d'abord parce qu'il n'y avait pas assez de place à la surface et puis les sous-terrains n'étaient certainement pas le meilleur endroit pour faire pousser quelque chose puisqu'il fallait du soleil. De simples produits de synthèses voilà ce qu'ils avalaient tous les jours. Des produits de synthèses qui existaient et étaient reconstituaient à partir de quelque chose. Un quelque chose qui devait alors dater d'avant l'arrivée sur cette terre. Tout lui prouvait que quelque chose n'allait pas ici, on reproduisait des choses qui venait d'avant mais on ne pouvait chercher des indices de cet avant. On était libre, sans réellement l'être puisque surveillé tous les jours par des caméras. Tout ce qu'il apprenait lui montrait que ce qu'il se passait ici était fait pour la prospérité de la ville et surtout des hauts dirigeants, mais il ne s'en inquièterait pas trop. Lui, ce qui l'intéressait était de vivre tranquille et de ne pas avoir de problème. Il garderait tout ce qu'il découvrait et tout ce à quoi il pensait au fin fond de son esprit et ferait en sorte de ne pas montrer cela. Il réfléchirait à chaque phrase dite, il ferait attention à chaque acte, agirait en tant que bon citoyen, un citoyen fantôme tout simplement. Ce qu'il voulait être et qu'il serait peu importe les futurs obstacles qu'il pourrait croiser. Alors qu'il voulait mettre le doigt sur cette partie de reconstitution, Shane le devança.

La comparaison avec un terrain miné le fit sourire. Oui, maintenant qu'il y réfléchissait bien et avec ce que son parrain venait de dire, il avait remarqué que c'était fortement déconseillé de continuer sur ce chemin là. Il mettrait ses questions et ses doutes quelque part en sécurité et y réfléchirait quand il le pourrait, mais pour l'instant il devait juste essayer de trouver un autre sujet qui pourrait relancer son parrain sans devoir marcher sur une mine pour en éviter une et ainsi finir par dévoiler tout ce qu'il savait et le faire arrêter parce que des personnes trop curieuses seraient passé au même moment à côté de la porte du bureau. Quelque chose qui pourrait lui être utile à savoir et à les faire avancer dans le test qu'ils devraient faire pour savoir ce que Kalyan pourrait faire comme travail pour rembourser ses dettes et après faire des économies. Il décida alors de se rabattre sur quelque chose de plus général et de beaucoup plus neutre : ce qu'était un commandor, ou encore les différents métiers qu'il pouvait exister ici.

Il reçu des réponses à ses questions, des réponses brèves qui contenaient tout ce qu'il voulait savoir et même un peu plus. Il n'apprit pas tout de suite comment on testait les compétences des nouveaux arrivant pour savoir où les diriger ensuite. À la place d'avoir un indice sur le sujet, il eut les réponses aux questions qu'il avait posé à la suite des premières. A savoir la lecture. C'était une drogue chez lui, il ne pouvait se passer de lire, il le sentait au fond de lui. La première nuit ici avait été horrible, il avait senti au fond de son estomac une boule qui se faisait de plus en grosse, il se sentait mal au point de ne as savoir s'endormir et c'est par là qu'il avait finit par allumer son ordinateur et se balader dessus en lisant tout ce qu'il pouvait. Cela l'avait soulagé un peu mais il ne savait pas encore où il pouvait aller pour trouver de la lecture sur son ordinateur et avait donc décidé de rester peu de temps avant d'aller dormir. Le deuxième jour avait été pire encore, il s'amusait à lire le mode de fonctionnement de chaque appareil qui était chez lui pour faire passer le temps. il avait même découvert un des nombreux forums de discussion qui existaient et avait passé un long moment à y lire tout ce qu'il pouvait. Il voulait avoir quelque chose de conséquent à lire dans les plus brefs délais ou il allait finir par devenir fou, il le sentait. Alors quand il compris qu'il n'y avait que très peu de livre sur Nosco, son visage s'était totalement décomposé. Mais bon ce qui suivit lui redonna un peu de couleur, il existait une bibliothèque et beaucoup d'écrit si pas tous étaient sur le réseau informatique principal de Nosco, il pourrait ainsi passer ses soirées à faire ce qu'il aimait par dessus tout.

Il décida ensuite de répondre aux questions que son parrain lui posa, des questions qui n'y ressemblait pas tellement mais qui pouvait l'aider à trouver un travail. Une fois qu'ils auraient mis la main sur le secteur dans lequel il pourrait travailler, il pourrait laisser son parrain travailler plus tranquillement et ainsi répondre aux soixante-douze messages qu'il avait reçu plus le travail qu'il s'était pris à faire ce jour même. Une chose était sûre, il ne serait pas brigadier. Il ne pouvait pas se battre, il ne savait pas le faire, aucunes aptitudes innées sur ce niveau et peu importe combien de fois on l'entrainerait à se battre, il serait toujours aussi nul. Bon peut-être pas aussi nul mais il ne serait jamais un grand combattant aimant les poussées d'adrénaline face à un adversaire. Pour les technologies, c'était certainement plus son truc que les combats et niveau médecine, il savait que ce n'était pas pour lui. Il n'était pas patient avec le genre humain donc face à des humains venant se plaindre pour un quelconque mal, il y aurait plus de meurtre que de personnes soignées.

"Je dirais que je ne suis ni fait pour les combats ni pour la médecine. D'un côté parce que je ne sais pas me battre et de l'autre parce que je finirai par tuer mes patients plutôt que les soigner, pour diverses raisons. Après oui bien sûr je me suis déjà servi d'un ordinateur depuis mon arrivé, je n'avais pas grand chose à faire hier de toute façon, et ce n'est pas ce qu'il y a de plus difficile, enfin comparé aux deux autres choses proposés pour l'instant."

Kalyan avait eu un petit sourire d'excuse quand il avait énoncé que ses patients risquaient de trouver une mort plus ou moins rapide en passant entre ses mains. Ce n'était pas sa faute après tout, il avait eu un petit quelque chose faisant en sorte de le rendre solitaire et impatient face aux êtres humains.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Shane M. Lewis le Ven 12 Nov - 17:03

    Les ondes alphas… Tiens, c’était une bonne question que posait Kalyan, quand on savait que la nature même des ondes alpha demeurait un secret jalousement gardé par Allan Cadmun et sa Congrégation de Joshi. Il fallait cependant apporter une réponse à son filleul, il ne pouvait pas se contenter de hausser les épaules et dire qu’il ne savait pas alors que ce n’était pas vrai. Il en avait quelques informations déjà.

    « Les ondes alphas… C’est assez difficile à expliquer, je ne sais pas partie de la Congrégation de Joshi, je ne sais donc pas en détail ce que c’est ni comme ça se fabrique. Pour la Congrégation, c’est un secret, un précieux secret qu’ils protégent coût que coûte. Pour nous, la Guilde, c’est un produit de protection de nos bâtiments, une arme. On s’en sert dans les épées et les rames à feu, les ondes alphas ont une faculté anesthésiante. »

    Shane ne pouvait pas dire à Kalyan que c’était pour se défendre contre les créatures. Il baissa les yeux, pensifs :

    « Je pense que tu sauras bien trop tôt l’utilité des ondes alphas. Attends encore un peu, tu verras que tu comprendras pourquoi c’est aussi important et pourquoi elles nous sont indispensables. Personne n’en parle ici, je ne t’en parlerai pas non plus… Tu verras par toi-même. »

    Voilà qui n’éclairait certainement pas Kalyan, mais Shane ne pouvait pas lui en dire d’avantage. C’était une chose qu’on ne lui avait pas non plus expliquée à son arrivée, les créatures, une chose si terrible qu’il avait vite compris pourquoi le silence régnait à ce sujet. C’était terrorisant, c’était monstrueux. Combien d’hommes avaient déjà péri à cause de ces bestioles. Kalyan lui parla alors de ses affinités. C’était déjà un bon moyen pour faire le tour. Il fit un sourire lorsque Kalyan lui dit qu’il était capable de tuer ses patients plutôt que de les soigner :

    « Rassure-toi, t’es pas le seul dans ce cas là. »

    Shane n’avait strictement aucune capacité en matière de médecine. A tel point qu’il était d’ailleurs bien embêté parfois… Et pour un rien, il devait avouer qu’un petit niveau en médecin l’aiderait beaucoup, ça lui permettrait de ne pas mettre les pieds dans un hôpital pour un rien. Nul en combat, OK, c’était noté, inutile qu’il le test là-dessus. Il se voyait mal mettre une épée dans les mains de Kalyan et le voir tomber sous le poids de celle-ci ! Non, ne prenons pas de risques, si Kalyan ne s’en sentait pas capable, inutile d’aller dans ce sens. Troisième point : l’informatique. Les yeux de Shane se mirent à pétiller quand Kalyan lui dit qu’il ne s’en sortait pas trop mal, du moins suffisamment mieux que dans les autres matières.

    « Tu es mon premier filleul à avoir des capacités en informatique ! »

    Il venait de prendre Kalyan dans ses bras et lui faisait un câlin, si, si, Shane lui faisait un câlin, tout content. De tous ces filleuls, en 9 années à Nosco, il n’en avait pas eu un seul qui montre des donc en matière d’informatique ! Tous étaient devenus infirmier, médecin pour les meilleurs, et Shane avait eu une grande partie de soldats qui avaient intégré la Brigade Impériale ! Mais jamais, que non jamais, quelqu’un qui, dès le début se soit intéressé à l’informatique.

    « Bon, allons, on va regarder de quoi tu es capable. Regarde. »

    Il prit la sourit de son ordinateur fixe et envoya un virus à son ordinateur portable. Et hop. Il ouvrit de nombreuses applications lorsque son ordinateur portable se mit en alerte rouge. Il n’allait pas trop vite pour que Kalyan puisse suivre, ni trop lentement pour que son ordinateur se fasse assaillir par le virus. Après quelques manipulations, le virus était anéanti.

    « T’as compris ? A toi maintenant. »

    Il poussa son ordinateur portable vers Kalyan et tapota son fixe pour envoyer le même virus à Kalyan. S’il avait bien observé et qu’il apprenait vite avec les ordinateurs, et s’il avait un tant soit peu de compétences en informatique, c’était à sa portée. Shane se pencha vers Kalyan pour voir ce qu’il faisait.

Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Mise à l'épreuve [Kalyan] Left_bar_bleue3000/10000Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Invité le Sam 20 Nov - 21:54

Il avait eu sa réponse sur les ondes alphas, il ne pouvait donc pas dire qu'il était déçu de ne pas savoir et pourtant, il y avait un petit quelque chose qui le gênait dans ce qu'il venait d'entendre. Certainement le passage après que Shane ait baissé les yeux. Oui, c'était même sûr. Il ne voulait pas attendre et voir par lui-même à quoi elles pouvaient bien servir, il voulait connaître cela avant de devoir s'en servir. Si elles étaient utilisées sur les armes en toute logique, elles servaient à se battre, ou au moins à se défendre. Il ne se voyait pas ne rien savoir sur le sujet au moment où il verrait un combat de ses propres yeux pour savoir comment cela se passait et à quoi précisément elles servaient. Mais bon il pouvait le souhaiter aussi fort qu'il le voulait, si on en parlait pas ici, il n'avait aucun moyen d'être mis au courant avant la dernière minute. Il fallait juste qu'il prenne son mal en patience, ou qu'il n'y pense pas tout simplement. Il devait être rassuré car il n'était pas le seul dans le cas de ne pas savoir ce qu'elles étaient? Eh bien c'était tout le contraire, il se demandait justement combien ne savait pas et combien savait. Pourquoi est-ce que cela était gardé ainsi, pourquoi ne pas le dire au petit niveau directement. Quel effet cela aurait si il le faisait justement.

Le sujet s'éloigna de ces ondes alphas pour se rapprocher enfin de ce qui étaient censés les intéresser pour l'instant. À savoir les compétences de Kalyan pour avoir une idée de la branche dans laquelle il finirait par se retrouver. Pas que le savoir allait changer grand chose à sa vie, cela ne lui rapporterait dans le fond qu'un travail. Mais la chose la plus importante dans l'histoire était le fait de faire comme tout le monde, donc passer inaperçu, et aussi de gagner de l'argent. Qui dit de l'argent qui entre dit remboursement des dettes avant d'en avoir à lui, son propre argent, gagner à la sueur de son front après un intense travail. Bon d'accord il divaguait un peu car si il se dirigeait bel et bien dans tout ce qui était informatique, il ne suerait pas tellement. Certes il devait y avoir des problèmes assez importants mais bon ce n'était pas le quotidien des personnes les plus banales, mais sait-on jamais. Il expliqua donc que l'informatique était certainement le domaine qui se rapprochait le plus de ses capacités plutôt que le combat ou la médecine. Cela sembla ravir son parrain qui lui expliqua qu'il était le premier de ses filleuls avec de futurs possibilités en informatique. Si ça se trouvait, il serait totalement nul en informatique et il devrait se rabattre sur quelque chose d'autre. Mais quoi? C'était la bonne question.

Kalyan fut surpris quand il sentait deux bras l'enlacer. Son parrain venait de se lever pour lui faire un câlin. Geste banal, en quelque sorte, qui montrait surement à quel point il était heureux de l'avoir comme filleul. Il suffisait juste qu'il arrive à avoir de vrai capacités en informatique pour ne pas faire perdre les quelconques illusions qui avaient pu naitre au fin fond de l'esprit de son interlocuteur du moment. Quand Shane le relâcha, le jeune homme s'affala dans sa chaise en regardant bizarrement l'homme. Il ne le voyait vraiment pas comme quelqu'un montrant aussi facilement ses émotions. Mais bon il ne le connaissait pas assez pour pouvoir affirmer que cela était ou non un trait de son caractère. C'est en le fixant sans discontinuer qu'il remarqua le mouvement vers la souris de l'ordinateur. Il dut se concentrer pour comprendre que ce qui allait suivre serait une sorte de test pour voir si il était bel et bien doué en informatique, au moins un minimum, ou si il devrait se rabattre sur autre chose.

Il suivit scrupuleusement tout ce que son parrain faisait. Le moindre de ses gestes. C'était plutôt amusant, à première vue de s'occuper d'un virus. Lui bloquer toute sortie pour le mettre en quelque sorte en quarantaine. Quarantaine qui ne durerait que quelques secondes, le temps de détruire ce magnifique petit virus. Ça ne devait pas en être un très grave, sinon il n'aurait pas fait le test avec celui-ci mais d'un autre côté un virus n'était jamais cool dans un ordinateur. Avant même qu'il puisse répondre si oui ou non il avait compris les manipulations qu'il venait de voir, il se retrouva avec un ordinateur portable devant les yeux et un virus qui venait de lui être largué. Kalyan ne pensa plus à rien à l'exception prêt de l'ordinateur et du virus. Il se repassait le film d'il y a quelques secondes et faisait les même gestes. Essayant par la même de comprendre chacun de ses gestes pour pouvoir les reproduire dans l'avenir en cas de besoin, et surtout pour comprendre pourquoi il agissait ainsi et non pas autrement. Il lui fallut un peu plus de temps qu'à Shane, il n'était pas encore réhabitué à utiliser à un ordinateur pour autre chose que voguer au fil de ses envies sur la toile, loin de là même. Mais bon il était sûr que tout lui reviendrait petit à petit. Il ne pouvait en être différemment.

Une fois qu'il eut fini le tout, il repoussa l'ordinateur, souffla un bon coup et regarda avec des yeux froids son parrain.

"Il vous arrive souvent de balancer un virus dans votre propre ordinateur pour voir si une personne est capable de répéter à l'exactitude des gestes qu'elle vient de voir? Je dis cela car tout le monde est plus ou moins capable de le faire. Et si justement je n'avais rien compris et rien retenu et que j'avais aggravé la situation?"

Le regard de Kalyan avait changé, de froid il était passé à incrédule puis à intéressé.

"D'ailleurs parlant de compréhension, vous avez trouvé où le virus? Et bien que je comprenne comment fonctionne ce que je viens de voir, j'ai encore quelque difficultés pour les détails. Cela vous dérangerez de me l'expliquer ou de me dire où je puis trouver les informations adéquates afin de compléter mon savoir?"

Et voilà qu'il avait un grand sourire plaqué sur le visage. Un des rares sourires qu'il arrivait à faire quand il n'y avait autour de lui qu'une seule personne et qu'il savait pouvoir compter, plus ou moins, sur elle. Il venait de demander des informations, de quoi le faire travailler, apprendre, occuper les moments ennuyeux qu'il sentait venir au fur et à mesure que les jours passés sur Nosco. Et il savait que même avec un travail, il finirait par s'ennuyer. C'était ancré dans son être intérieur et il ne voyait pas encore comment changé cela, si c'était changeable.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Shane M. Lewis le Lun 22 Nov - 16:00

    Il regarda Kalyan se dépatouiller avec le virus qu’il lui avait bien gentiment envoyé. Comment ça c’était pas gentil ? Mais si ! C’était pour l’aider, voir de quoi il était capable surtout. Il savait que les gens qui n’avaient pas de goût réellement prononcé pour l’informatique n’auraient pas tenté de résoudre le problème. De plus, cela testait les capacités, car, même si ce n’était que du copié collé, Shane, lui aussi avait appris en observant comment son mentor s’y prenait, ni plus ni moins. Il avait suivi quelques cours mis en ligne sur alpha, il avait testé de lui-même quelques petites choses et avait appris de ses erreurs. Kalyan termina et soupira de soulagement. Shane sourit à sa réplique :

    « Tu sais, l’apprentissage en informatique passe souvent par faire le singe. On apprend en regardant et on reproduit ensuite lorsque la situation se présente. Et non, tout le monde n’est pas capable de faire ça. Je peux t’assurer que je connais certaines personnes dont les connaissances en informatique se limitent à taper sur les touches pour écrire un paragraphe dans un traitement de texte. »

    Il soupira. Il se souvenait même avoir appris à quelqu’un pendant une bonne heure au moins l’usage du double clic. Si, si ! C’était long, c’était agaçant, c’était à s’en arracher les cheveux mais il fallait tenir bon, sans quoi on lâche tout et on perd complètement tout le beau travail qu’on a fait jusque là. Cette personne là, Shane s’était vraiment acharné dessus pour lui apprendre le double clic. Ca avait été une horreur, un cauchemar ! Donc, non, ce n’était vraiment pas à la portée de tout le monde. Mais vraiment pas ! L’informaticien se disait qu’il aurait été fort peu amusant d’apprendre à miss-je-sais-pas-faire-les-doubles-clics comment il fallait s’y prendre pour détruire un virus… Ce dernier aurait eu le temps d’infester et de détruire une bonne dizaine de fois son ordinateur avant que le virus ne soit détruire. Et encore ! Il avait l’impression d’être généreux…

    « Mais oui, sinon j’aime bien me balancer des virus à moi-même. »


    Fit-il en riant.

    « Quelque part, ça me permet de tester le pare-feu de mon ordinateur. Une fois, je me suis même rendu compte que j’avais oublié de réactiver mon anti-virus suite à une manipulation. Au final, ça sert bien d’avoir des gens à former. »


    Il est vrai que si Kalyan n’aurait pas réussi à le neutraliser, il aurait moins fait le malin ! Enfin, il n’aurait pas perdu grand-chose. Il était informaticien et il était au courant que son ordinateur pouvait se faire attaquer par un virus à tout instant. Il avait donc fait en sorte d’avoir une parade au cas où cela lui tombait dessus.

    « Si tu n’avais pas réussi, je l’aurai fait à ta place. Ne t’inquiète pas. Au pire, il n’y a pas grand-chose dans mon ordinateur. Je me sert de l’espace du disque dur pour stocker des logiciels, la plus part de mes documents sont sur des périphériques de stockage externes. »

    Le regard de Kalyan fut celui de quelqu’un d’intéressé par le sujet, Shane était ravi de voir cette vivacité et cette envie d’en apprendre plus. Il lui fit un large sourire. Il y avait longtemps qu’il n’avait pas eu quelqu’un à former. Deux ou trois plus tôt si ses souvenirs étaient bons. Aujourd’hui de toutes évidences, il allait avoir Kalyan !

    « Et bien… Vu que tu m’as dis ne pas avoir de compétences en combat et en médecine, et que tu aimes bien l’informatique je pense que… Je vais de former en la matière. Cette formation te sera utile par la suite… Et puis, je me renseignerai pour ton futur métier… Je pense qu’après une petite recherche… Et puis, il faut que je voie ton niveau, ton domaine de prédilection dans l’informatique… »


    Et oui parce qu’il y avait pas mal de « branches » dans l’informatique mine de rien. Il y avait la réparation de matériel informatique, les virus et leur protection, le piratage et sa protection, la création de logiciels, la création de matériel informatique… Bref, c’était assez vaste ! Les connaissances de Shane allaient surtout dans les trois premières catégories. Ensuite, manquant cruellement d’imagination, la créativité n’était pas son fort, mais il lui était déjà arrivé de créer des petites choses.

    « Donc si ça te va : tous les jours ici en formation jusqu’à nouvel ordre. Il faudra que je fasse mon travail à côté mais… Pour ma part, j’ai beaucoup appris en regard, mais aussi en lisant des tutoriaux sur le réseau alpha et puis en bidouillant moi-même. »

    Il se leva sortit de la pièce et revint très rapidement avec un ordinateur portable :

    « Cadeau prêté de la Brigade. J’essaierai de te montrer le plus de choses possibles, mais tu vas apprendre un peu par toi-même aussi. Tiens regarde. »

    Il alluma l’ordinateur de Kalyan et se connecta au réseau alpha. Là, il le mis sur l’intranet de la brigade et lui désigna, sur l’écran le dossier « formation en informatique ».

    « Voilà, tu pourras regarder là dedans. C’est trèèèès grand. Moi-même je n’ai pas eu le temps de tout lire et de tout faire. Mais tu fais ce qui t’intéresse. »


    [HJ : Je pense qu’on va finir le RP là avec ta réponse. Après, tu peux venir, si tu le veux, dans le RP ‘Formation’ que j’ai commencé avec Rosaly. Attention : il se passe 2-3 mois après ton arrivée donc Shane pourra t’avoir formé déjà pas mal en informatique. Par la suite je pense que Kalyan va pouvoir enfin devenir apprenti archiviste pendant 3 à 5 ans, puis archiviste en titre. Vala vala ^^]
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Mise à l'épreuve [Kalyan] Left_bar_bleue3000/10000Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Invité le Ven 10 Déc - 22:36

Il venait tout juste de finir de s'occuper de l'ordinateur de son parrain. Il avait réussi à reproduire à l'exactitude les gestes que son parrain lui avait montré un peu plus tôt, enfin il pensait qu'ils étaient bien fait et il le semblerait puisque le virus était parti. Disparu, comme si il n'avait jamais existé. Peut-être restait-il une trace quelque part au fin fond de l'ordinateur mais lui ne risquait pas de le savoir et en aucun cas il n'allait avoir l'idée saugrenu de vérifier si l'ordinateur gardait ou non trace d'un ancien virus. Il repoussa l'ordinateur pour l'éloigner de lui et laissa sortir un soupir comme jamais encore il n'avait fait à Nosco depuis le peu de temps qu'il y vivait. Il avait fini, enfin, il pouvait respirer un peu plus librement et penser avec un peu plus de cohérence à la place de reproduire des gestes sans réellement comprendre ce qu'il faisait sur l'instant. Il profita de ce répit pour entamer une discussion sur un sujet plus qu'intéressant, son état mental pour envoyer des virus sur son ordinateur afin de vérifier quelque chose qui pour lui était tout à fait banal. Suivre les gestes précédemment vus, tout ce qu'il y avait de plus facile, enfin il le pensait. Il osa toute fois demander ce qu'il se serait passé si jamais il avait fait une belle erreur plantant entièrement son ordinateur. C'était une chose qui aurait pu arriver et à laquelle son parrain ne semblait pas avoir réfléchi avant d'agir, mais entre ce qu'une personne montrait et faisait, il y avait une assez grande différence. Il eut une réponse plutôt amusante. Apprendre en regardant et reproduisant des gestes, il ne savait pas que cela pouvait fonctionner ainsi. Des situations pouvaient légèrement différées donc les gestes effectués se devaient alors d'être différents et est-ce que le fait de reproduire quelque chose ne gênait pas la personne à agir en fonction de la situation? Imaginons que nous nous retrouvons face à un virus, il suffirait alors d'agir comme il venait de le faire, mais si ce virus était légèrement différent et avait réagis face à un acte, alors il aurait du trouver une autre parade, chose qu'il n'aurait pas pu faire en ne faisant que recopier des gestes. Pour lui, il devait y avoir un certain apprentissage et un enseignement qui ne se basait pas que sur la reproduction. Mais quand il apprit que tout le monde ne pouvait pas refaire de simples gestes, il fut drôlement surpris. Était-ce possible de ne pas avoir une telle logique, retenir tout simplement une suite d'information et la recracher telle quelle ensuite? Chaque personne avait ses propres capacités mais quand même, il devrait tomber sur une des personnes fonctionnant ainsi, il était sûr que cela devait être plus qu'intéressant à voir.

Il aurait pu essayer de comprendre son parrain jusque là. Savoir sa manière de voir les choses au niveau de l'apprentissage ainsi que la petite anecdote sur le fait que certaines personnes ne pouvaient pas reproduire ce qu'elles voyaient sur un ordinateur. Son cerveau et son esprit auraient pu prendre cela pour vrai, ils auraient pu éviter de mettre son parrain dans la catégorie, entièrement fou et irrécupérable. Mais ce qui suivit fit pencher la balance vers cette petite catégorie qui ne faisait que s'agrandir depuis qu'il avait mis les pieds dans cette nouvelle ville. La carotte suivit du fait qu'il avoue tout simplement aimer s'envoyer des virus à lui-même. Non, son parrain était définitivement perdu, Kalyan ne pouvait rien faire pour dire de lui faire prendre conscience que ce n'était pas quelque chose d'amusant et à faire. Qu'il valait mieux éviter. Le petit rire qui suivit ses paroles firent que Kalyan le regarda les yeux exorbités et la bouche grande ouverte, ayant dépassé le stade du poison hors de l'eau, plus communément appelé bouche bée. Il ne savait pas ce que lui allait devenir si son parrain était ainsi, il n'avait plus qu'à faire es prières pour rester le plus normal possible et finir par rapidement vivre une vie banale, si c'était possible ici. Certes les virus lui permettaient de tester son pare-feu, de se rendre compte qu'il avait ou non activer son antivirus. D'accord former des gens pouvait l'aider à beaucoup de chose, mais quand même, tous les informaticiens du coin n'agissaient pas ainsi n'est-ce pas? Ils étaient un peu plus, comment dire, ennuyant, restant dans un certain code et ne franchissant pas de telles barrières. Le passage du si tu n'avais pas réussi, je l'aurais fait à ta place le fit refermer la bouche d'un coup sec, faisant s'entrechoquer ses dents avec un bruit caractéristique. Il n'y avait pas grand-chose dans son ordinateur, c'est tout ce qu'il trouvait à dire. Tout était stocké sur des périphériques externes … mais là n'était pas le problème. Kalyan avait les points serrés, se retenant de se ronger les ongles, ou de crier, voir même de se lever pour faire les cent pas. Il devait se calmer et montrer ce qu'il voulait dire à Shane, mais il ne trouvait pas les mots justes, ne sachant comment s'exprimer pour lui faire comprendre l'étendu de son scepticisme face à ses actes.

"Le problème n'est pas vraiment d'avoir quelque chose ou non dans l'ordinateur. Ni de vérifier si l'antivirus est activé ou si le pare-feu fonctionne correctement. C'est le fait de s'envoyer un virus, sur son propre ordinateur et pensait pouvoir récupérer l'ordinateur et retirer le virus après que la personne étant en formation est fait une gaffe. Bien, vous aurez pu vous en sortir et récupérer tous vos logiciels d'une manière ou d'une autre, mais cela risque en cas d'erreur de perturber la personne, personne qui n'oserait plus s'approcher d'un ordinateur avant un petit moment et donc de lui retirer une voie de 'salut' si on peut dire. Une voie pour elle trouver du travail, gagner de l'argent, rembourser ses dettes et essayer de s'épanouir dans ce drôle de monde. C'est sur ce point-là que j'ai du mal à comprendre que vous puissiez envoyer aussi facilement un virus sur votre propre ordinateur après avoir montré rapidement comment s'en débarrasser. Enfin cela n'est qu'un simple détail."

Il devrait s'y faire aux extravagance de son parrain, mais cela ne risquait pas de déranger sa curiosité qui était toujours présente au fond de lui. Il décida alors de lui poser plusieurs petites questions. Notamment pour savoir où il trouvait ses virus, l'endroit où il pouvait apprendre tout ce que les gestes qu'il avait fait voulaient dire. Car il supposait que chaque acte avait une signification particulière. Il eut droit à un large sourire à la suite de ses questions, comme si son parrain était heureux de le voir poser des tonnes de questions et s'intéresser à son propre métier. Cela devait certainement lui faire plaisir, il ne devait pas avoir tous les jours des filleuls ayant un minimum de capacité en informatique. Il venait d'apprendre qu'il serait formé par son propre parrain, cela renforcerait un peu plus leurs liens, ce n'était pas grand chose mais de parrain à filleul, ils passaient à parrain/enseignant et à filleul/apprenti. Cela avait un certain charme. Sa curiosité s'anima encore plus quand il apprit qu'ils devraient voir son domaine de prédilection dans l'informatique, afin de lui donner une base plus solide dans ce dont il était le plus doué et de lui trouver un métier qui lui plairait plus qu'un autre. La proposition qui suivit peu de temps après le fit sourire. Le "si ça te va" était particulièrement bien trouvé. Il ne voyait pas en quoi il aurait eu son mot à dire dans l'histoire. Il était obligé de suivre une formation avant de travailler donc forcément il fallait qu'il vienne tous les jours pour apprendre, c'était la base de l'apprentissage. Puis pour travailler sur un ordinateur, il fallait un minimum de rigueur, rigueur qui venait avec la vie de tous les jours. Dont notamment les horaires de travail. Il apprendrait donc en regardant et en lisant différents tutoriels. Lire, c'était tout à fait ce qu'il lui fallait, lire pour apprendre, lire pour passer le temps. tout ce qui lui plaisait. Il vit Shane sortir du bureau quelques petites minutes avant de revenir avec un ordinateur portable dans les mains. Ordinateur qui se retrouva rapidement devant lui. Il était prêté par la brigade et il commencerait par apprendre avec lui. Dès aujourd'hui d'ailleurs, c'était encore mieux que ce qu'il avait pu penser. Il observa comment Shane le connectait au réseau alpha et comment il s'y prenait pour arriver au dossier "formation en informatique". Cela lui servirait à partir de demain, il pourrait essayer d'y retourner seul en évitant de déranger son parrain pour si peu.

Il laissa l'ordinateur où il se trouvait et regarda son parrain alors qu'il lui disait que le dossier était énorme et que même lui n'avait toujours pas fini de le lire. Il pouvait faire ce qui l'intéressait, apprendre ce qu'il voulait. Après tout il aurait le temps de tout apprendre puisque sa nouvelle vie était en ce monde. Il remercia Shane et recula sa chaise dans un coin pour ne pas déranger son parrain dans son travail. Les pieds sur la tables la plus près, il avait avancé son cul et se retrouvait un peu en boule. Il posa ensuite l'ordinateur entre ses côtes et ses cuisses, les seuls points d'appuis qu'il avait avec son corps et se plongea dans la lecture du dossier. Il avait ouvert une page texte à côté pour écrire tout ce qu'il ne comprenait et sur quoi il devrait poser des questions ou revenir un peu plus tard afin de comprendre toute l'étendue des quelques phrases qu'il parcourait, essayent de retenir le maximum de choses dès le départ. Il le retiendrait vraiment dès qu'il commencerait à travailler en utilisant ces différentes choses. Tellement plongé dans sa lecture, il se coupa du monde extérieur, ne faisant plus attention à rien, les petits bruits de touche venant du côté de son parrain, les paroles des personnes qui passaient dans le couloir ou encore leur bruit de pas. Plus rien n'atteignait son cerveau autre que ce qu'il lisait.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mise à l'épreuve [Kalyan] Empty Re: Mise à l'épreuve [Kalyan]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum