Une existance sans biographie | PV Nyxon

Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Shane M. Lewis le Sam 20 Nov - 17:30

    Un pas, l’un après les l’autres. Il se souvenait d’avoir pris le même chemin lui aussi. C’était étrange comme ses souvenirs lui revenaient à la mémoire lorsqu’on revit ça, sous un autre angle cette fois. Néanmoins, c’était toujours pareil. Il se souvenait comme si c’était hier, et pourtant, cela faisait presque dix ans maintenant. Dix années enfermé ici. Pour un claustrophobe tel que lui, ça pourrait avoir été dramatique, mais il avait acquis la certitude qu’il ne puisse pas être possible de partir d’ici. Il s’était fait à l’idée, songeant qu’ci c’était le partout, c’était le monde entier. Tant pis s’il se trompait, tant pis si un jour, il comprenait la vérité. Peut-être serait-il possible à ce moment là d’avoir une issue vers un autre monde. Plusieurs fois, il avait songé à être dehors, ailleurs.. Mais au final, que ferait-il dehors ? Qui irait-il voir ? Il ne se souvenait de rien ou si peu… Comment ferait-il pour trouver où se trouve Brooklyn ? Et New-York ? Et l’appartement où il habitait ? Comment ferait-il pour retrouver Mary ? Sa mère ? Sa sœur ? Son ami Dan ? Ces gens présent dans ses si petits morceau de souvenir qu’il avait retrouvé en secret, dans la plus parfaite illégalité. Partir pour quoi ? Un avenir incertain ? Ici, à Nosco, il avait une situation professionnelle dans laquelle il s’épanouissait, il avait des amis, il avait… Silvio. Non, partir et le laisser derrière lui, lui semblait presque inimaginable. C’est pourquoi Shane n’avait jamais vraiment compris pourquoi ces gens tenaient tant à partir de Nosco, surtout chez les rebelles. Il avait l’impression qu’il n’y avait rien en dehors de Nosco, au-delà de l’enceinte, rien d’autre que l’inconnu, et ça lui faisait peur. Il se sentait bien mieux ici.

    « Et bien, nous allons t’enregistrer. Tu viens d’arriver, on ne va pas te lâcher comme ça dans la nature. Tu vas avoir quelques vêtements, quelques affaires, un endroit pour dormir… Bref le minimum nécessaire. »

    Ils entrèrent enfin dans le bâtiment de l’administration. A l’intérieur, il faisait déjà bien meilleur. Il y avait au centre, un guichet d’ailleurs et des panneaux d’affichage en hologramme. Diverses informations s’affichaient. Shane connaissait assez bien ce lieu, il y venait assez souvent ces derniers temps à croire que les dirigeant de Nosco étaient assez fous pour faire de lui un parrain, lui qui avait déjà du mal à s’assumer lui-même, comme un adolescent cherchant la moindre occasion pour faire une bêtise. Cependant, l’informaticien était devenu un peu plus sage depuis… Et bien depuis qu’il avait Silvio. Il s’assit sur un banc et invita la protégée à en faire autant :

    « Bien, avant que nous n’entrions, je tiens à te dire que ça va prendre du temps. Mais ne t’inquiète pas, même les mauvaises choses ont une fin. Mais avant d’entrer dans tout ça, il faut qu’on définisse une chose importante. »

    Il fit une pause pour souligner l’importance de leur conversation avant de reprendre :

    « Je sais que tu ne te souviens pas de qui tu es. Et je ne pourrais pas te répondre car je l’ignore également. Ici, à Nosco, tu vas pouvoir débuter une vie, tu vas avoir toutes les cartes en mains pour décider si tu veux faire les choses bien ou mal. Il y a des lois à Nosco qu’il te faudra connaître. Mais avant de connaître tout ça, tu dois choisir qui tu es toi-même. Il va falloir que tu aies un prénom et un nom comme tout le monde. Certains oubliés qui arrivent ont déjà une petite idée, une préférence du nom qu’ils veulent porter. As-tu une idée, toi ? Si tu n’en as pas, je le définirai pour toi. »

    Enfin, Shane et la créativité, ça faisait 327 (©Silvio). En général, Shane se servait d’un générateur de nom grâce à un logiciel de son ordinateur pour définir le prénom et/ou le nom de ses protégés.

Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Une existance sans biographie | PV Nyxon Left_bar_bleue3000/10000Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Invité le Sam 20 Nov - 21:46

« Et bien, nous allons t’enregistrer. Tu viens d’arriver, on ne va pas te lâcher comme ça dans la nature. Tu vas avoir quelques vêtements, quelques affaires, un endroit pour dormir… Bref le minimum nécessaire. »


Des vêtements ? Pensa-t-elle, une bonne idée, elle regarda vers le bas, des chaussures se serait bien pour débuter. Et puis quelque chose de plus approprié au climat. Le manteau de son parrain était chaud et agréable. Elle se serra à l’intérieur pour garder un peu de tiédeur et un frisson la parcourue des pieds à la tête. Elle avait hâte d’entrer dans le bâtiment.

C’est comme ça pour tous les nouveaux arrivants ?

Demanda-t-elle curieuse comme il pénétrait dans l’immeuble de l’administration. La chaleur du lieu lui fit du bien, ainsi que la sensation agréable de la moquette sous ses pieds nus. Elle fut impressionnée par la modernité de l’endroit. Elle ne savait pas d’où elle venait, sans doute pas du même monde, puisqu’elle avait la sensation de n’avoir jamais vu ses images mouvantes qui transmettaient des infirmations diverses sur la vie en Nosco. La frêle jeune femme fit un mouvement en direction du guichet central, croyant qu’il s’agissait de leur destination mais Shane Mael Lewis, alla s’asseoir sur un banc d’aspect moelleux. D’un geste il l’invita à le rejoindre, ce qu’elle fit. Elle s’assit assez près de lui. Elle lui faisait désormais confiance, il était le seul être de son univers pour le moment. Sa proximité la rassurait et ce monde l’effrayait.

Une fois assise, Shane lui expliqua quelques notions sur son nouvel environnement. Il était sérieux, concentré mais sa voix était douce, protectrice. Au mot loi, sans savoir pourquoi, le poil de la jolie brune se raidi. Elle semblait ne pas aimer ce mot, ni sa signification. Bien et mal ? Au moins elle avait le choix, pensa-t-elle avec agacement.

Un nom et un prénom ?

S’exclama-t-elle. C’était le noir total dans sa mémoire, comment pouvait-elle avoir une idée. Pour autant elle n’avait pas envi qu’on lui définisse une identité. Elle se creusa et un flash, un bruit au accent métallique réveilla un souvenir, un mot :

Advenged.

Lâcha-t-elle en se disant que c’était pas vraiment un prénom.

Pour le nom.

Ajouta-t-elle. Et pour le prénom ? Elle joua avec ses cheveux, en un reflexe plus ancien que la mémoire et réfléchis quelques instants. Leur couleur éveilla une idée.

Nyx…on.

Pourquoi avait-elle rajouté une syllabe, aucune idée, elle aimait bien comme ça.

Ça te va ?

Demanda-t-elle requérant l’avis de son parrain. Il connaissait ce monde, il était la pour l’aider, il saurait la guider et lui apprendre les arcanes de son nouvel univers. Elle su qu’elle était en de bonnes mains avec Shane, qui semblait doux et sincère.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Shane M. Lewis le Lun 22 Nov - 11:33

    Si c’était comme à pour tous les arrivants ? Sa protégée posait des questions qui lui semblait banales, lui, habitué de Nosco, mais qui ne l’étaient pas tant que ça au final. Il finissait par voir l’habitude qu’on lui pose mille et une questions, et que Shane leur attribuait parfois mentalement une palme d’or de l’imagination !

    « Un peu oui. Question d’ordre. On essaie de faire en sorte que tout soit en ordre à Nosco, chaque chose à sa place. Chacun a une identité précise, une physionomie précise. Tu verras vite qu’on est beaucoup observé à Nosco. Il n’y a pas de faux pas à faire pour que tout aille bien. Tu comprends, si on pouvait s’entretuer les uns et les autres sans qu’il n’y ait de justice, se serait l’anarchie. Alors tout est rigoureusement organisé pour que chacun soutienne les autres. Par exemple, on ne laisse pas les nouveaux arrivés à l’abandon. Que ferais-tu ce soir si je ne serai pas venu vers toi ? Et crois moi, je ne suis que l’instrument de Nosco. J’obéis aux ordres qu’on me donne, comme les autres obéissent aux ordres qu’on leur avait donné, le jour où, comme toi, je suis arrivé près de l’enceinte, sans rien. Tout le monde est traité de la même manière ici. On aide les plus faibles et les plus jeunes, on respecte les plus anciens et les plus gradés. »

    Assis à côté d’elle sur un banc bien moelleux, il mettait les dernières choses au point avant qu’il ne commence toutes ces tâches administratives qui consistaient à donner à sa protégée une identité et une existence à venir.

    « Si ça te va, alors ça me va aussi. L’important, c’est que tu te sentes bien dans ta nouvelle identité. Nyxon. »

    Voilà donc, ce serait Nyxon Advenged. Il lui adressa un dernier sourire puis se leva en annonçant qu’il était temps de s’atteler aux choses sérieuses. Il avança donc avec elle, vers le guichet. Là ; il annonça qu’il s’agissait d’un enregistrement d’une nouvelle oubliées à Nosco. On lui indiqua de monter au deuxième étage. Shane posa sa main sur le scanner tactile de l’ascenseur et les portes s’ouvrir.

    « Evite de toucher à ce genre de chose tant que tu n’es pas enregistrée, tu vas faire sonner l’alarme sinon. Nosco est bien protégé, on ne se promène pas ici comme un touriste. »


    Enfin, tant qu’il était avec elle, elle ne risquait pas grand-chose. Si jamais le brigade débarquait suite à l’alarme, il serait là pour rétablir la vérité et souligner l’erreur de sa protégée. Mais tant qu’on pouvait éviter une telle situation, mieux valait ne pas s’en priver. Ils s’engouffrèrent donc dans l’ascenseur. Shane ne bougea pas d’un cil pendant que les portes étaient closes. Il était claustrophobe. Il se contenta de penser qu’il était ailleurs, loin, très loin de cette boîte métallique. Lorsque les portes s’ouvrirent à nouveau sur le premier étage cette fois, Shane fut le premier dehors, respirant mieux d’un seul coup. Il marcha vers une destination qui lui était devenue assez familière : le bureau de Joseph qui avait à charge de s’occuper des nouveaux arrivants de Nosco. Souvent il se retournait pour vérifier qu’il n’avait pas perdu sa petite en chemin. Auquel cas, il aurait presque été amusant de voir sa tête de dépité !

    « C’est là. »

    Fit-il en toquant à la porte et en l’ouvrant lorsqu’on le lui permit. A l’intérieur, un homme d’âge mûr assez corpulent le salua. Shane lui serra la main. Joseph était un homme très chaleureux, un peu trop peut-être. Il lui serra la main avec une telle conviction que l’informaticien crut qu’il ne la récupérerait jamais… Il en fit de même avec sa petite protégée, Lewis eut envie d’hurler un « doucement ! » lorsqu’il vit la pauvre Nyxon se faire à moitié déboîter le bras par cet accueil si chaleureux. Et puis Joseph alla s’asseoir à son bureau après s’être présenté et signaler ce qui allait se passer ensuite : à savoir identification, prise de mesure et d’emprunte digitale et rétinienne, plein de question, le choix d’un appartement, encore plein de question. Bref, Nyxon n’était pas sortie de l’auberge, lorsque Shane disait que c’était long, ce n’était pas pour rien ! Joseph les invita à s’asseoir et les deux prirent place. Shane vit apparaître sur l’ordinateur de Joseph un ‘parrain :’ et il vit son nom apparaître. Puis un ‘nouvel (le) oublié(e) :’, Joseph releva son regarda et Shane lui répondit un :

    « Nyxon Advenged »

    Joseph prépara alors la fiche d’identification en commença par compléter ce qui était vraisemblablement vrai à commencer par ‘sexe : féminin’. Si, si, il a l’œil le Joseph. Puis l’homme corpulent commença à mesurer la jeune femme en long en large et en travers. Shane avait fini par ne plus regarder tant ça lui donnait le tournis. Il la fit monter sur une balance, prit ses emprunte rétinienne et digitale, bref là totale. On la prit également en photo :

    « La première photo est la plus inoubliable… »

    Maugréa-t-il. Il se souvenait de sa propre première photo qui était apparut dans le registre. Shane avait fait des mains et des pieds pour qu’on la lui change car il fût absolument affreux. Et Nyxon n’était pas dans un meilleur état. On n’était jamais vraiment dans un très bon état à l’arrivée…

Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Une existance sans biographie | PV Nyxon Left_bar_bleue3000/10000Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Invité le Lun 22 Nov - 14:48

Nyxon donc, écouta attentivement ce que Shane lui racontait. De l’ordre, de la précision… au passage elle nota qu’ils étaient observés. Sans savoir pourquoi elle leva les yeux vers le plafond et repéra ce qui lui sembla être une caméra, puis deux, puis trois. Tous les angles étaient effectivement observés. Par qui ? Par Quoi ? Shane ne le mentionna pas. Justice, anarchie… Shane semblait croire à ce qu’il racontait. Nosco était-il se monde idyllique et ordonné décris pas son parrain ? Même s’il avait raison, sans lui, elle sera probablement morte de froid et peut être de faim le soir même. Elle aurait déambulé comme une noctambule dans le dédale de ruelle sans fin et sans espoir tel un Thésée au féminin craignant un minotaure invisible, l’observant derrière des caméras… Mais malgré cela, la jeune amnésique ne parvenait pas à entrer totalement dans le discourt préformaté du Noscoien. Alors, elle se contenta de hocher gravement la tête, signe qu’elle avait compris.

Son discourt terminé, Shane Mael Lewis se leva et invita Nyxon à faire de même. Se remettant sur ses jambes frêles mais qui néanmoins la portaient, la jeune femme suivie son parrain. Il informa la dame du guichet et ils furent orientés vers des ascenseurs. Arrivé devant, Nyxon ne remarqua nul bouton d’appel, elle lança un regard interrogateur à son mentor, qui posa sa man sur une plaque vitrée et émis un avertissement. Intriguée, Nyxon ne pu s’empêcher de regarder l’engin de plus près. Une alarme ?

Pourtant, y’en a beaucoup des touristes…

Maugréa Nyxon d’une petite voix fluette, en pensant à « tous les nouveaux arrivants » dont Shane avait parlé précédemment et pour lesquels il y avait une procédure assortie d’un discours préparé et sans doute approuvé par les autorités locales.

Ils s’engouffrèrent dans l’ascenseur en silence. Nyxon s’étonna de connaître tous ses mots, elle avait su qu’elle sensation lui procurerait l’engin avant même d’y enter : une délicieuse sensation de chatouillis au moment du décollage. Et cela alors même qu’elle était simplement incapable de se rappeler d’où elle venait, comment elle avait atterrit ici, qui étaient ses parents, avait-elle des frères, des sœurs ? Un chien ? Comment s’appelait-elle ? Elle savait que Nyxon Advenged, ce nom qu’elle s’était choisie n’était pas celui qu’elle avait eu à la naissance.

Shane sembla soulagé de sortir de l’ascenseur et il avança d’un pas décidé vers le fond du couloir. Il se retournait régulièrement pour voir si elle suivait. Et c’était le cas tant bien que mal avec ses petites foulées, ses petits pieds nus, elle gardait le rythme, sans trébucher.

Il lui désigna un bureau dans lequel il entrèrent. Un homme dans la force de l’âge d’une bonhomie physionomique les salua en leur serrant tour à tour la main. Nyxon eu l’impression qu’il essayait de lui arracher le bras plus que de lui souhaiter la bienvenue. Récupérant tant bien que mal son bras, la jeune femme s’assit près de Shane en face du bureau de l’homme.

Un interrogatoire en règle commença. Elle eu la sensation d’être un rat de laboratoire, ausculté sous toutes les coutures : poids, taille, mesures diverses et variés, empreinte digitale et rétinienne. A la fin, elle en avait le tournis et ne savait plus trop quoi en penser. Finalement le dénommé Joseph l’informa qu’on allait la prendre en photo. Nyxon n’avait pas eu l’occasion de se voir dans un miroir, mais elle avait touché sa tignasse crasseuse et voyait l’état de ses pieds et nus et de sa robe, elle n’était pas belle à voir. Non pas qu’elle soit futile et matérialiste, mais tout de même, cette photo allait apparemment servir pour ses documents d’identité et supposément l’accompagner partout, puisque les règles ici semblait être très stricts. Elle grimaça.

« La première photo est la plus inoubliable… »

Maugréa Shane, apparemment, elle n’avait pas le choix, pas plus que ne l’avait eu son parrain à son arrivé. Elle se laissa faire consciente que c’était bientôt terminé et que plus elle s’y prêterait de bonne grâce plus vite cela serait finis. Soupirant d’aise lorsqu’elle crue la fin arrivé, elle déchanta vite. Il lui restait à choisir un appartement, on allait lui définir un métier, on lui parla argent etc.

Me disait aussi que ce ne serait pas gratuit, pensa-t-elle, en grimaçant. Elle n’était pas du type patient. Encore une chose qu’elle avait l’impression de découvrir sur elle même.

Elle lança un regard implorant à Shane, l'air de dire "C'est bientôt finis ?"

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Shane M. Lewis le Mar 23 Nov - 12:51

    Beaucoup de touriste. Oui, à vrai dire, c’était certainement une vision très réaliste. Il y avait beaucoup de gens qui arrivaient soudain d’on ne savait trop où pour se mettre sur le pavé près de l’enceinte. Ils arrivaient là, comme s’il fallait qu’on les accueille. Qu’aurait-il donc fait sinon, là-bas ? Quoi d’autre que d’attendre puis aller déambuler sur la place de la ville. Même les gens qui accueillaient avaient accueillir à leur tour, avant. Bien avant. Shane aussi s’était retrouvé sur ce pavé, près de l’enceinte. Il avait du de haut mur blanc. Il n’avait pas touché la surface, mais l’aspect lisse, si lisse, ne permettait pas d’en douter. C’était infranchissable. Beaucoup de gens avaient essayé de sortir de Nosco. Notamment par les égouts de la ville. Ils n’étaient pas revenus. Ils figuraient sur la liste des disparus, pendant un temps, jusqu’à ce que, pour les plus chanceux, on ne retrouve leur dépouille laissée à l’abandon et donc en semi décomposition. Cette chose là avait suffi pour dissuader Shane d’essayer de sortir par là. Il n’y avait pas de moyen de sortir par-dessous. Et en surface, ce mur infranchissable aux yeux de l’informaticien. Il avait fini par se résigner. On ne pouvait pas sortir de Nosco. Et puis, il était bien ici, à présent. On ne semblait pouvoir qu’entrer ici. Plusieurs fois, il avait songer demander aux nouveaux oubliés comment ils avaient fait pour entrer. Car s’il y avait bien une entrée, il devait bien y avoir une sortie. A la connaissance de Shane, il n’existait pas de porte à sens unique. Si ce n’est dans la philosophie. Mais matériellement, une porte est un encadrement dans lequel on peut passer, d’un sens ou d’un autre. Mais il avait beau avoir fait le tour de l’enceinte, il n’avait jamais trouvé cette fameuse porte. Et puis, si les oubliés se souvenaient de comment ils étaient arrivés ici, lui-même, qui avait été un oublié nouveau en son temps, s’en souviendrait également.

    Des touristes, il y en avait beaucoup, c’était vrai. Ils avaient nécessité une réelle prise en charge. Le mot d’ordre de la Guilde, c’était la cohésion. C’était, d’après ce que Shane avait appris du Haut Prêtre de la Congrégation, la mission que les de Welfort avaient confié à Joséphine de Nosco à leur départ. La cohésion. L’union. Aider les autres et les respecter. Ce semblait être la principale loi de la ville. C’était, en somme, une machine dont les rouages étaient bien huilés. Et chaque nouvel arrivant, comme Nyxon était tiré et intégré à cette machine. Dans le bureau de Joseph, il y avait beaucoup de chose à faire pour intégrer la jeune femme. Shane avait même fini par ouvrir son ordinateur portable pour continuer de travailler pendant tout ce temps. Il écoutait néanmoins ce qui se passait. Non, Shane n’était pas une femme, mais il avait la capacité de faire plusieurs choses en même temps. Comme quoi, c’était une idée reçue que ce don n’était réservé qu’aux femmes. Il n’échappa pas néanmoins au regard de Nyxon qui lui demandait quand ce serait fini. Bon évidement, ils n’étaient pas sortis de l’auberge. On devait donner à Nyxon toutes les informations nécessaires pour qu’elle puisse gérer son argent, puis qu’on lui donne des affaires de base, puis qu’elle choisisse un appartement. Demain, il devrait l’emmener passer sa visite médicale et par la suite, il testerait ses compétences pour qu’elle puisse devenir apprenti dans un métier ou une branche, pour devenir titulaire du poste dans quelques années. C’était mine de rien, assez prenant pour les parrains. C’était un peu comme s’il avait un enfant qu’il devait faire naître et voir grandir jusqu’à ce qu’il puisse voler de ses propres ailes. Ce n’était pas forcément facile, même parfois troublant et angoissant. Forcément, l’échec d’un filleul portait un bon coup au moral, une déception, et une remise en question de soi-même.

    Donc, Joseph finit par poser pas mal de questions à Nyxon sur ses goûts et préférences. Ce qui était assez difficile en soi puisqu’elle ne se connaissait pas vraiment, il était donc difficile de savoir ce qu’elle aimait et ce qu’elle n’aimait pas. Ils finirent par convenir d’un appartement. Nyxon se vit attribuer deux sacs : l’un contenait des vêtements de base qui lui permettrait de se débrouiller dans un premier temps, l’autre sac contenait un téléphone portable de base, une arme à feu Alpha, un petit ordinateur portable, bref, le strict nécessaire pour qu’elle puisse bien vivre dans ses débuts. Shane porta ceux deuxième sac qui devait être le plus lourd et laissa l’autre à la charge de Nyxon :

    « Ca y est, c’est la fin… »

    Fit-il pour la rassurer. Ils avaient tout de même passé trois heures dans le bureau de Joseph ! C’était énorme ! Ils se rendirent dans l’Aedes, jusqu’à l’appartement nouveau de Nyxon. Il était légèrement meublé : une armoire, un lit, un fauteuil, une cuisine. Bref, c’était le nécessaire, le reste, elle l’achèterait lorsqu’elle serait en apprentissage, et lorsqu’elle travaillerait.

    « Rassure toi, tu combleras le vide avec le temps. »

    Joseph enregistra l’emprunte digitale de Nyxon sur le scanner à l’entrée de l’appartement, pour qu’on n’entre pas par effraction ! Et puis l’homme plein de bonhomie se retira. Shane posa le sac sur la table qu’il y avait là :

    « Et bien voilà, c’est chez toi, maintenant. Tu vas pouvoir prendre une douche et te changer. Ca te convient ? »

    Il détaillait du regard l’appartement. Il alla ouvrir la fenêtre pour que ça ne sente plus le renfermé ici. Il fallait aérer un peu. Il regarda dehors, la cours. Elle avait une belle vue, c’était déjà ça.

    « La Guilde prête de l’argent aux nouveaux arrivants. Tu rembourseras avec le temps. Comme ça, on re-remplit le fond pour les nouveau oubliés, et on peut les accueillir aussi bien qu’on t’as accueilli. Ca va aller ? "

    Il ne pouvait s’empêcher d’avoir une certaine inquiétude pour elle, comme pour chacun de ses filleuls, les uns après les autres.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Une existance sans biographie | PV Nyxon Left_bar_bleue3000/10000Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Invité le Mer 24 Nov - 15:29

Préférez-vous être dans l’action ou la conception ?

Lui demanda Joseph. Les pensées de Nyxon avait volté loin de l’endroit où ils se trouvaient et elle dû le faire répéter. De toute évidence le bureaucrate en avait assez, et il perdait patience. Nyxon se contentait de bredouiller des réponses incertaines. Demander aux personnes si elles préfèrent les ambiances feutrées ou un environnement dynamique alors que les personnes en question ont perdu la mémoire c’était un peu contradictoire. Qu’est-ce qu’elle en savait elle si elle aimait les arbustes, ou sa couleur préféré ? Dans le doute elle avait plongé des deux pieds dans le massif et indiqué le noir (couleur de sa robe) comme favorite, cela dit, elle ne se sentait pas persuadé de la chose, avec le recul elle aurait bien dit mauve…

Euh… L’action.

Balbutia-t-elle après un instant de réflexion. Elle commençait à espérer. Enfin, on lui proposa de choisir un appartement. C’était déjà plus intéressant. Et surtout cela répondrait à ses préoccupation immédiate : manger, se laver (l’envi d’une douche était apparue quelques dizaines de minutes plus tôt mais devenait tenace), dormir (Elle avait bien besoin de sommeil pour intégrer tous les nouveaux éléments de cette journée).

On lui montra des plans de ville et d’appartement. Donner ses préférences était toujours aussi difficile, mais au moins, là c’était concret. Elle finis par en choisir un avec vue sur de la verdure, dans un coin tranquille et sans trop de passage à proximité. Elle avait l’impression de préférer le calme à l’agitation permanente. Cela étant dit, c’était ce dont-elle avait envi là maintenant, peut être que dans quelques jours elle regretterait son choix. Elle avait conscience de tout cela et ses incessantes questions : suis-je vraiment sûre d’aimer cela ? Dans ma vie d’avant je préférait ça, ou c’est une envie de maintenant ? Le mal de tête qui avait pris possession de son crâne au début de l’entretien devenait de plus en plus intense.

Enfin, on lui remit un équipement de survie de base. Des éléments qu’elle avait l’impression d’avoir déjà vu : téléphone, ordinateur… et d’autres inconnus comme cet espèce d’arme étrange dont-elle n’avait pas l’intention de se servir. Voyant que tout était bientôt fini, elle ne demanda pas à quoi cela servait. Elle aurait le temps de poser la question à Shane plus tard. Vu qu’il n’allait pas la lâcher tout de suite dans la nature. D’ailleurs, il pris d’autorité le sac lui en laissant un second : des vêtements, à la mode basique de l’endroit apparemment.

« Ca y est, c’est la fin… »

Elle soupira de soulagement, libérée de 3 heures de torture émotionnelle.

Enfin…

Murmura-t-elle. Ils avaient pris la destination de son nouvel appartement. La ville était un véritable dédalle et elle était certaine de ne jamais se souvenir de la route à prendre pour aller jusqu’à l’enceinte et l’administration.

Je n’arriverais jamais à m’y retrouver…

Maugréa-t-elle avec frustration comme ils empruntaient un énième couloir.

Enfin, ils arrivèrent à destination. Joseph qui les avaient accompagné enregistra l’empreinte digitale de Nyxon. Elle savait maintenant que l’appareil s’appelait un scanner et que seules ses mains pouvaient ouvrir ce lieu qui était désormais le sien. La sécurité semblait optimale, mais on devait se faire démembrer plus souvent qu’ailleurs pensa-t-elle avec inquiétude en regardant sa main.
Après avoir pris congé de Joseph, non sans s’être fait déboîter le bras au passage, elle fit le tour de son nouveau chez elle, comme le lui avait annoncé Shane.
La décoration était sobre et l’ameublement spartiate. Pour autant, Nyxon se senti immédiatement chez elle. Elle ne su dire ce qui avait présidé à cet impression, mais elle se sentait… bien.

Oui… C’est très bien…

Murmura-t-elle distraite par tout ce qu’elle était en train de voir. Pendant ce temps, son parrain se chargea d’ouvrir la fenêtre, le suivant, elle admira la vue.

J’aime beaucoup la vue.

Ajouta-t-elle.

« La Guilde prête de l’argent aux nouveaux arrivants. Tu rembourseras avec le temps. Comme ça, on re-remplit le fond pour les nouveau oubliés, et on peut les accueillir aussi bien qu’on t’as accueilli. Ca va aller ? "

Elle hocha la tête, elle comprenait. C’était le moment ou son parrain lui annonçait qu’il se retirait et la laissait seule. L’angoisse l’étreignit. Qu’allait-elle faire ? Elle ne connaissait personne, n’avait pas d’amis, ne savait pas comment s’occuper d’elle toute seule. Elle ne savait même pas si elle savait cuisiner ?

Je… Je…

Balbutia-t-elle, perdue.

Qu’est-ce que je vais faire ? Qu’est-ce que je dois faire ? Qu’est-ce qui va se passer maintenant ?

Demanda-t-elle avec angoisse.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Shane M. Lewis le Mer 24 Nov - 16:56

    Shane trouva l’appartement de Nyxon assez vide pour ainsi dire, un peu comme l’avait été le sien à une certaine époque. Ca le replongeait à chaque fois dans son passé, celui où il avait été lui aussi un nouvel arrivant, complètement paumé et qu’il avait emménagé dans son appartement qui était resté le même depuis tout ce temps. Il sentait que Nyxon se sentait déjà comme chez elle. Lorsqu’il alla ouvrir la fenêtre, Nyxon l’avait suivi pour regarder la vue. Elle aimait. C’est plutôt un bon début.

    « Ne t’inquiète pas pour la ville de Nosco. Tu ne t’y perdras pas. C’est grand et petit à la fois. J’ai fini par trouver que c’est petit avec le temps. »


    Il alla ouvrit le sac d’affaire pour Nyxon, celui où il y avait tous les petits objets qui lui seraient utiles. Shane sortit le téléphone portable, le démarra et l’activa. Il enregistra son propre numéro de téléphone à l’intérieur :

    « Voilà, comme ça tu as mon numéro. Si jamais tu te sens paumée, n’hésite pas à m’appeler… Et puis je vais te mettre un GPS dedans. »

    Il sortit son propre téléphone et commença à lui envoyer le logiciel du GPS.

    « Il est plutôt bien fait, ça te localise l’endroit où tu es et ce que tu as autour de toi. Je pense que ça te sera assez utilise les premiers jours et les premiers moi… Mais tu verras avec le temps, tu n’en auras presque plus besoin. »

    Un bruit sonore venant du téléphone de Nyxon lui indique que le GPS avait bien été réceptionné. Parfait. Il lui donna son téléphone portable. Avec un petit sourire. Et puis, vint la question à moitié paniquée de sa protégée. Ah oui, il ne lui avait pas dit ce qui allait se passer ensuite. Il se souvenait ne pas avoir posé cette question. Il était arrivé dans la neige, complètement gelé. Malade, il s’était endormi durement sans savoir ce qu’il adviendrait demain. Et puis à son réveil, son parrain était là, sur le pied de garde. Voilà qui avait été une présence rassurante. Et puis donc, ce ne fut que ce jour là que Shane avait attaqué son parrain de mille et une question.

    « Et bien pour commencer, tu vas pouvoir prendre une bonne douche et te changer, mettre des vêtements propres. Tu vas pouvoir manger aussi, on t’a mis quelques barres protéines, quelques barres de vitamines dans ton sac. Tu verras, tu pourras ranger un peu tout ce que tu as. Et puis, tu vas pouvoir te reposer un peu, avoir un peu de calme. Comme ça, en te réveillant tu pourras penser à d’autres choses. Je sais que ce n’est pas facile d’arriver dans un lieu qu’on ne connaît pas… Mais si tu as un souci, je serai là. Tu m’appelles, d’accord ? »

    Il resta assis sur le bord de la fenêtre et croisa ses bras sur son torse. Il la regardait avant d’ajouter finalement :

    « Tu pourras aussi commencer à apprendre à te servir de ton ordinateur. Tu trouveras plein de choses sur alpha, tu verras. Tu trouveras certaines réponses à tes questions aussi. Enfin pour la plus grande partie tu pourras me les poser. Je vais aller travailler aujourd’hui, je viendrai te chercher demain matin pour ta visite médicale. Et puis, par la suite, je te ferai visiter Nosco, si tu veux. Ca va te paraître grand sûrement, mais c’est uniquement parce que tu as besoin de prendre tes repères. Et puis on pourra discuter, tu pourras me poser des questions. OK ? »

    Il redressa correctement la lanière de sa sacoche et puis lui rajouta finalement :

    « Enfin, sauf si tu as besoin que je reste. Je peux comprendre que tu n’aies pas envie de rester seule au début. »


    La solitude, terrible ennemie parfois. Lorsque débarquait dans un monde nouveau où on connaissait personne, être seul c’est être perdu complètement.
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Une existance sans biographie | PV Nyxon Left_bar_bleue3000/10000Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Invité le Jeu 25 Nov - 22:02


Pour la rassurer Shane entrepris plusieurs petites choses, il lui entra son numéro de téléphone dans son portable. Son esprit lui soufflait qu’elle savait utiliser ce genre d’engin. Ce genre de réflexion la bluffait à chaque fois. Comment pouvait-elle savoir se servir d’un objet si sophistiqué et ne pas connaître son prénom… Ce n’était pas logique. Et ça lui donnait de plus en plus mal à la tête. Elle était sur qu’elle ne trouverais pas d’Advil dans son sac. D’ailleurs comment se souvenait-elle du nom de ce médicament ? C’était à la fois frustrant et terriblement déconcertant.

Merci.

Dit-elle d’une voix un peu moins tremblante que précédemment. Shane ajouta un GPS. Tiens ça aussi, elle savait ce que c’était. Elle écouta Shane répondre à ses angoisses.

Se laver, se changer, manger, faire le tour du propriétaire, s’approprier les lieux justement, se reposer… Voilà tout un programme, mais qui lui convenait assez dans l’immédiat.

Elle hocha la tête, c’était sur, elle n’hésiterait pas à l’appeler. Shane changea de position et de là, ou Nyxon était, elle pouvait admirer son profil. Car admirer était bien le mot. Elle se dit que question parrain, elle aurait pu tomber sur bien pire. Il y avait de la douceur en lui. Une certaine sérénité aussi. Il avait un effet apaisant sur elle. Elle ne le connaissait que depuis quelques heures et il était son seul point de repère dans cet univers sombre qu’elle découvrait à peine, mais il lui inspirait confiance. Oh bien sur, elle n’irait pas lui exposer en tout impudeur toutes les choses qui lui trottaient dans la crane, mais il semblait sincère quand il disait qu’il serait là pour l’aider. Nyxon sentait confusément qu’elle n’était pas du genre à ce lier facilement. Elle se sentait comme un petit animal rétif et pris au piège, mais face à un dresseur qui voulait son bien.

Alpha ?

Répéta-t-elle, ce mot là n’évoquait rien.

Qu’est-ce que c’est ?

Elle fut rassérénée quand il lui expliqua qu’il viendrait la chercher demain. Elle aurait sans doute un millier de questions à lui poser, dont-elle savait qu’elle garderait la moitié pour elle. Elle ne sentait pas l’âme d’une bavarde. L’idée de la visite médicale lui parue désagréable et elle grimaça à son évocation.

Je suppose qu’on a pas le choix ?

Demanda-t-elle avec espoir néanmoins. Elle comprenait cependant la nécessité de la chose. De nouveaux arrivants, venus d’on ne sait où. Il fallait s’assurer de leur bonne santé afin de ne pas contaminer la ville avec une maladie inconnue, ça semblait logique.

Il fit un geste pour partir, mais lui proposa de rester. Il avait l’air inquiet pour elle.

Non, merci, c’est gentil, Et puis tu as dit que tu avais du travail. Tu as sans doute autre chose de mieux à faire que de t'occuper de moi. Je vais me débrouiller pour survivre seule jusqu'à demain matin

Répondit-elle, en faisant son plus long discours depuis son arrivée ici. Elle essayait de garder son calme. Il faudrait qu’elle s’habitude à la solitude. L’idée en elle même l’angoissait. Il semblait qu’elle allait devoir faire face à de nombreuses nouveauté dans sa vie d’oubliée. Quant on à pas de mémoire, tout est neuf, il faut affronter chaque chose. Chaque instant semblait être une épreuve. Elle tenta un sourire rassurant. Ça irait, il faudrait bien que cela aille de toute façon.

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Shane M. Lewis le Ven 26 Nov - 17:25

    Il ne pouvait s’empêcher d’être assez inquiet pour elle. Au fond, il pouvait lui arriver n’importe quoi. Elle pouvait se perdre, elle pouvait se faire attaquer, elle pouvait descendre dans les sous terrains par erreur… Et encore, je vous passe toutes les situations abracadabrantes qui passèrent par l’esprit de l’informaticien. Lui qui se plaignait de ne pas avoir d’imagination ou de créativité, il était servi sur ce coup là ! Bref, il allait bien falloir la laisser, aussi attachante soit-elle, et aussi attaché soit-il à ses filleuls. Non pas qu’il était du genre papa poule, mais un peu quand même. Il n’allait pas la couver, mais il espérait grandement qu’il ne lui arriverait pas de mal. Elle réagit au mot alpha. C’est un mot qu’un informaticien connaissait par cœur, le mot et sa définition. Shane l’utilisait tellement fréquemment qu’il marqua un instant d’hésitation, histoire de percuter la question.

    « C’est le nom de notre réseau informatique, à Nosco. Tout le monde y a accès, fais attention aux mauvaises rencontres... Il y a aussi bêta, le réseau intranet, plus sécurisé, et oméga, réseau intranet hautement sécurisé. Je ne m’y suis jamais connecté, même en étant un bon informaticien, mais si tu tiens à ta vie, essaie de ne jamais y aller. »


    Il lui adressa un petit sourire, l’air de rigoler, mais, ces paroles étaient tout ce qui pouvait être réaliste ! Se connecter à Oméga illégalement (car on ne pouvait pas prétendre y être tombé par erreur, c’était tellement sécurisé !) était jugeable de la peine capitale. A bon entendeur ! Bien. Après cette petite prévention, elle ne pourrait pas dire qu’elle n’en aurait pas été informée ! Il ne lui avait pas parlé du réseau Tango, un réseau clandestin créé par la Confrérie de la Rébellion qui échappait au contrôle, malheureusement, des informaticiens, même les plus experts, de la Brigade Impériale et donc de la Guilde.

    « Non, la visite médicale est obligatoire. Surtout à l’arrivée, pour des questions de non propagation de virus inconnu. Et puis, il y en a une régulièrement… Le pire, c’est quand on est Brigadier. »

    Pour Shane, il y avait une visite obligatoire tous les ans. Pour les habitants lambda, Shane avait vaguement entendu dire que c’était tous les deux ou trois ans… Et le ton de la voix de l’informaticien témoignait grandement qu’il avait HORREUR des visites médicales, mais malheureusement, on n’y échappait pas.

    Il se mit à rire lorsqu’elle lui parla de ‘survivre jusqu’à demain’.

    « On dirait que c’est la jungle ici pour toi ! Enfin, je pense que pour te reposer, ta survie ne sera pas mise en danger. »

    Il s’approcha d’elle et déposa un léger baiser sur son front en lâchant un petit :

    « Prends soin de toi. »

    Et puis il quitta l’appartement, direction les SSU et le quartier général de la Brigade Impériale, non sans, toujours, cette petite crainte sur le cœur qu’il lui arrive quelque chose de grave et de mauvais…


    [Vala donc fini pour ce RP, pour la suite et bien, soit on fait un RP au sapienta pour la visite médicale, mais comme Anna est fort occupée en ce moment et peu disponible, ça risque d’être difficile. Soit, on passe à la visite de la ville et on considère la visite médicale comme acquise, on peut commencer le RP par sa sortie de la visite médicale ^^ Vala dis moi ce que tu veux, via MP ou box et on fera en conséquence ^^
    Et si tu veux poster un message de clôture RP à ce RP tu peux hein ^^]
Shane M. Lewis
Shane M. Lewis
~ Brigadier Informatique ~


Camp : Guilde Impériale
Profession : Brigade Informatique
Âge réel : 10 ans
Âge d'apparence : 19 ans

Compétences
Mémoire:
Une existance sans biographie | PV Nyxon Left_bar_bleue3000/10000Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty_bar_bleue  (3000/10000)
Compétence principale: Informatique
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Joshi le Jeu 3 Fév - 3:22

RP archivé car suppression de Nyxon Advenged.
Joshi
Joshi
~ Guide Sacré ~


Camp : Congrégation de Joshi
Profession : Guide sacré

Compétences
Mémoire:
Une existance sans biographie | PV Nyxon Left_bar_bleue10000/10000Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty_bar_bleue  (10000/10000)
Compétence principale: Secret de Nosco
Niveau de Compétence: Maître

Revenir en haut Aller en bas

Une existance sans biographie | PV Nyxon Empty Re: Une existance sans biographie | PV Nyxon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum